La Voix De Sidi Bel Abbes

KHEIR NEBIA DITE  » CHADIA  » : une très belle femme qui se sacrifie pour l’indépendance de son pays, une leçon de patriotisme à méditer. Par A. Belamri

10443446_351346831713644_3897152896840798267_n 10806483_351348401713487_5012387127326975374_n

Quand la solde des moudjahidine est au rendez-vous des opportunistes et que je vois se précipiter vers les guichets des personnes qui n’ont rien fait pour la révolution algérienne et quelquefois ont agi contre les intérêts de celle-ci ,je reste pensif à certaines figures qui ont marqué ,au sacrifice de leurs vies ,l’indépendance de leur pays ,entre autre Feue KHEIR NEBIA dite CHADIA ,une femme éblouissante de beauté qui a choisi le camp de la justice et la voie de l’ISLAM pour combattre aux cotés de ses compatriotes en vue de libérer son pays du joug du colonialisme. Une Bélabésienne à la fleur de l’age ,à l’instar de ses amies d’armes SORIA Bendimered, Tayeb Brahim fatiha ,Adim Fatiha…. et frères d’armes aussi Si Abdelkrim ,Si el madani ,HORR Abdelkader ,ARRAR Adda,Amor Med ,KADI TURKI Aissa et d’autres ,elle a choisi de mourir ( FI SABIL ALLAH ) pour que vivent les algériens libres et indépendants de la colonisation des croisés sur une terre musulmane . A la suite de son engagement au sein du « NIDAME » ,elle fut investie ,pour confirmer son adhésion , de la concrétisation d’une opération militaire en posant une bombe à un endroit désigné ,ce qu’elle fit avec succès. Devant son engagement ,son courage et sa détermination ,elle fut désignée responsable de la « Fida » à SBA et TEMOUCHENT. Recherchée activement par la police et l’armée elle trouva refuge tantôt chez ARBOUS Med qui habitait el GRABA ( ancien responsable de la station SONELGAZ à GAMBETTA ), tantôt chez El AICHOUCH EZZAKMOUTIA à SIDI AMAR ,tantôt chez sa famille à GAMBETTA. Malgré toutes les précautions d’usage et à cause de la délation de certains opportunistes qui se sont reconvertis à l’indépendance moudjahidine ,elle fut capturée puis torturée dans la ma3asra de la route de mascara et emprisonnée à la prison de BAUDENS où elle arriva à s’échapper pour continuer le combat parmi ses « sœurs » et ses frères d’armes. Hélas ,la liberté ne fut que de courte durée puisque elle fut de nouveau capturée pour subir les affres des geôles de la soldatesque française et succomba sous l’effet de la torture; elle fut enfouie à la hâte ,en compagnie de trois moudjahidine, dans une fosse dans la foret de TENIRA à SBA. Leurs corps ne furent déterrés et transférés au carré des Chouhadas qu’après l’indépendance, après une cérémonie organisée par les autorités locales de l’époque. Ces évocations doivent servir à guider notre démarche quotidienne dans notre comportement dans la vie économique sociale et politique, nous qui avons la chance de vivre libres et indépendants grâce au sacrifice de la crème de notre peuple. ALLAH YARHAM CHOUHADAS .

index

Ancienne école du quartier Larbi Ben M’hidi

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56709

Posté par le Nov 29 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

34 Commentaires pour “KHEIR NEBIA DITE  » CHADIA  » : une très belle femme qui se sacrifie pour l’indépendance de son pays, une leçon de patriotisme à méditer. Par A. Belamri”

  1. MADANI

    @ belamri NO COMMENT

  2. un ami

    Monsieur ce texte vous fait rappeler cette fille du bled notamment Gambetta.

  3. L'écoeuré

    Très belle école qui n’est plus sont état baigne dans une vétuste alarmante comme la majorité des école de notre ville .les directeurs sont ignorant en ce qui concerne le patrimoine immobilier laissé en héritage .pour ce qui concerne les patriote qui ont laissé leur vie pour que nous accédions et nous aspirions à une liberté et à une idependance si chère payée , ils doivent se retourner dans leurs tombes ..Pauvre Algérie .
    Au fait pour ce qui est de Gambetta j’avais un ami qui me défendait lorsque nous étions à l’école imbrique un peu plus âge que moi c’était en 1957 et puis il est monté au front comme Katib il est mort très jeune pour avoir servi la cause algérienne et les vautours d’aujourd’hui pavoisent et vivent dans les abus de bien sociaux.
    Pour cet ami c’était Beddad Allah yerhmah .

  4. Belabbes

    Ce martyr à pour prénom Ahmed. La cité universitaire mitoyenne avec la rue du canal de Gambetta porte son nom.

  5. BELAMRI abdelkader

    Gambetta ,à l’instar d’autres quartiers de la ville et donc de SIDI BEL ABBES,a mobilisé les meilleurs de ses fils et de ses filles pour participer à la révolution avec toutes les difficultés inhérentes à la situation géographique du quartier enclavé et donc très surveillé.Malgré cela ,des hommes et des femmes ont usé de subterfuges pour accomplir leurs devoirs au nez et la barbe de la légion,qui organisait souvent des rafles car il y avait aussi à Gambetta des baya3as dont eux mêmes ou leurs enfants ont profité de l’indépendance pour se reconvertir en moudjahid ou en chahid ,toute honte bue .Kheir nebia et Dra noria étaient des militantes actives ,les deux sont mortes dans presque les memes conditions ,l’une enfouie dans une fosse et l’autre balancée au fond d’un puits .ALLAH YARHAM CHOUHADAS

    • salah eddine

      toi aussi tu es grand « moudjahid » pendant que le parti FLN faisait la pluie et le beau temps.Soubhanou allah eness ki tenssa.

      • un ami

        On débatte un sujet mais pas son auteur qui est à respecter.

      • BELAMRI abdelkader

        En quoi mon militantisme rebelle au sein du parti unique que j’ai quitté en 1989 puisse avoir de relation avec le sujet.On peut réfléchir la tête en bas quand on a rien à dire ou quand on se sent visé mais de là à dire des idioties.
        Ma

        • BELAMRI abdelkader

          Ma vie est transparente et si tu as des doutes dévoile ta véritable identité comme je le fais sans peur au ventre ,et comparons ce que j’ai fais pour ce beau pays dans la citoyenneté la plus totale et la contrepartie économique que j’ai légalement obtenue avec le tien et laissons les lecteurs apprécier.Je crois que c’est honnête et courageux ? CHICHE !

  6. fethi

    son sacrifrice n’as été vain.

  7. MADANI

    Quand la solde des moudjahidine est au rendez-vous des opportunistes et que je vois se précipiter vers les guichets des personnes qui n’ont rien fait pour la révolution algérienne et quelquefois ont agi contre les intérêts de celle-ci ,je reste pensif à certaines figures qui ont marqué ,au sacrifice de leurs vies Malgré toutes les précautions d’usage et à cause de la délation de certains opportunistes qui se sont reconvertis à l’indépendance moudjahidine la pauvre elle est morte pour rien pour que d’autres s’engraissent et se la coulent douce et là on se demande comment on en est arrivé à pareille situation qui donne à réfléchir sur l’indépendance du pays des imposteurs sans scrupules ,sans foi et sans loi .

  8. chaibdraa tani djamel

    Quand on voit la photo de la chahida KHEIRA NEBIA une beauté morte pour l’indépendance de l’ALGERIE sans oublier d’autres belles belabbesiennes telles que AFFANE FATIMA , MANSOURIA BENDIMRED dite SORIA ,ADIM FATIHA et autres ALLAH YARHAMHOUM pour que cette gueule de SAADANI qui fait peur aux enfants et à tout le peuple algerien s’offre un appartement luxueux à PARIS dés fois on dit que les chouhadas sont morts pour que les faussaires profitent ,mais il ya ALHAMDOULILAH un jugement divin

    • L'écoeuré

      Me chaib dra ce qu’il faudrait au pay et en commençant par le haut c’est un Tsunami et si le Tsunami ne fera pa l’affaire et bien une 2ème révolution comme en 1954 sauf que cette fois-ci nous sommes en 2014.
      Et peut-être que le pays sera plus indépendant enfin je doute fort la saleté sera toujours la corruption et les voleurs seront d’actualité .
      Alors quoiqu’il advienne le pays est foutu et il ne sera plus jamais à la hauteur des pays développes parce l’algerie est un pays enveloppé.
      C’est pour ça que nous somme tellement aimés je dirai que nous sommes la risée du monde. Et la rente pétrolière tire à sa fin .
      Voilà le désastre un pays qui a aspiré à une liberté et une indépendance si chère payées .alors la smala du FLN et du Brézidène investit à l’étranger et encore mieux en France qu’ils chérissent et dans leurs discours hypocrites il veulent nous faire croire qu’ils haïssent la France enfin pas à moi je m’en tape de leur bla bla bla mais plutôt quand ils vont dans les villages et les régions allimentees par les corbeaux.

    • révolté

      Bonjour,

      Celui qui meurt en martyr , au service de son pays, personne n’a le droit de dire qu’il est mort pour rien.
      Quoi de plus beau que de donner de sa vie pour sa patrie, cette grande dame figure emblématique n’a fait que son devoir de citoyenne, ainsi que tant d’autres.
      Tant d’autres restent anonymes, vivants ou morts, savoir donner sans attendre de retour. Kheira Nebia allah yerhmha wa yerham Chouhada a très bien fait son devoir , et a préféré offrir sa vie,elle s’est sacrifiée au nom de Dieu le vivant ,le tout puissant, elle est vivante ,éternelle , accueillie dans son vaste paradis .Seul Dieu connait la vraie valeur des gens , surtout celle des martyrs ,seul sait bien les récompenser.
      Allah yerham chouhada
      Khouya Chaib Draa Je ne vois pas l’utilité de citer le nom de ce sinistre dans un article noble consacré à cette grande DAME.
      Qu’il aille en enfer avec son argent mal acquit
      Bonsoir. et sans rancune

      • Amirouche

        @révolté

        Très bien dit ! merci
        Le chahid par excéllence est celui qui laisse sa vie sur le sentier de Dieu et Nebia Allah yarhamha avait choisi le sentier du paradis ; concernant les autres ,ils ont choisi le sentier éphémère de la vie d’ici bas ….. Seul Dieu est éternel ……..

        Bonne soirée

  9. chaibdraa tani djamel

    Merci MADANI tes paroles sont justes et bonne soirée KHAYI

  10. fethi

    Madani ne cache personne C ‘est un forum et le respect est a jour.

  11. MADANI

    @ fidele de la voix c’est le 2eme post que vous m’adressez directement et je me demande si par hasard je vous dérange ou que vous aimez mes posts que vous entendez même mais c’est vrai je me fais aidé par un ami sinon je ne dirai que des bétises avec un français incompréhensible , brouillant , à jeter aux ordures et là je pense aux lecteurs ils se sont habitués à mes dépassements ou mes vérités je ne sais pas au fait vous m’entendez ?

  12. OUERRAD en squatteur

    Je l ai connue de nom , etant gamin au moment des faits , elle a cependant laissee deux souvenirs vivants ; ses deux enfants FATIMA et MOHAMED . Ils sont tous deux BEAUX , aujourd hui je comprends pourquoi la mere etait BELLE .Sa maman RABI YARHAMHA khalti KHEIRA etait elle aussi tres nationnaliste , modeste et humble .Elle n a beneficiee , ni demande aucun avantage pour le sacrifice de sa fille . GLOIRES A NOS MARTYRS les vrais , sinon ceux du 19 mars qu ils aillent en ENFER .

  13. Mohand

    La femme algérienne portait les armes, soignait les blessés, faisait à manger, posait des bombes, ramenait des informations et accomplissait tout ce qui était possible pour l’indépendance et la libération de l’Algérie.

  14. un ancien ami

    Un bon réflexe ce devoir de mémoire de si Belamri.a.

  15. Mouha

    la photo de cette école est située dans la rue principale baptisée au nom de la chahida

  16. mohamedDD

    ALLAH Yarham el chouhada et Djazi moudjahidines – n’ait pas peur Allah les connait- oui, on a peur de ce qu’on ne connait pas, c’est sûr, fait du bien et renonce au mal et L’Omnipotent Le Miséricordieux vous récompensera (Allah et Sieur Mohamed sws nous ont montré la vraie voie et chacun est gestionnaire de soi-même) je vous aime f » El Allah. Bonne nuit

  17. mohamedDD

    Dites l’heure !!! est déréglée ou msg import, je vois Belabbes 29 nov 2014 21 h 22 mn alors qu’il est 19 h 09, mci

  18. tewfikhayii

    Salam,
    Notre histoire nationale est loin d’être close, faute de la falsification de cette dernière, par des énergumènes que la vérité risque de les mettre dans de sales draps. Bon passons et parlons de nos héroïnes, mortes pour que nous pauvres ingrats vivions et dilapidions toutes les richesses de notre pays dans des broutilles. Ces personnes – les meilleurs (es) d’entre nous et de loin, ont choisi de donner leur jeunesse et leur beauté au sacrifice suprême pour plaire à Dieu, et notre Seigneur Soubhanou , les récompensera , le jour du jugement dernier , de la meilleure des façons en les rassemblant avec les prophètes , les sages et les bonnes gens de l’humanité . Mais en attendant ce jour béni des martyrs, Dieu Soubhanou leur a donné une place de choix dans le rubicon (EL BARZAKH), en leur donnant l’honneur de rester en vie dans l’au-delà, comme l’atteste le verset : WALA TAHSIBÈNNA ELLADHINA KOUTILOU FI SABILLILLAH AMWATÈNE BÈLE AHYAOUNE 3INDA RABIHIME YOURZAKOUNE – Traduction – Ne croyez pas que ceux qui ont été tué dans la voie de Dieu , soient morts , mais bien vivants chez Dieu tout puissant , récoltant tous les bonnes actions, et heureux de leur condition. Ces nobles personnes n’ont pas besoin de notre gratitude, car ils ont une reconnaissance infiniment plus méritée de la part de notre Seigneur Soubhanou. Les chiens pouilleux qui se targuent d’avoir été des moudjahidines sans peur et sans reproches , et qui ont été récompensé par leur pairs , en faisant main basse sur tout ce qu’on laissé les pieds noirs, et pire encore, ceux qui ont pris des bars et des lieux de débauche comme récompense de leur « combat révolutionnaire« , n’ont de moudjahidine que le nom, comme les Martiens, montés au « front« , le jour du cessez le feu. En ce moment, notre pays est entrain de payer les conséquences du reniement du serment fait aux martyrs pour prendre soin du pays pour lequel ils se sont sacrifiés. Le peuple est devenu complice actif ou passif des voyous et voleurs qui pillent notre pays. La corruption massive qui sévit en Algérie, a fait que tout le monde est responsable de cet état de fait, et ce n’est pas de cette façon que nous verrons un jour le bout du tunnel. Notre pays est à la croisée des chemins ,et les finances publiques sont au rouge, le prix du baril dégringole chaque jour, et il n’existe pas d’alternative pour pallier au plus pressé, avec un peuple jeune et fainéant , notre économie est tributaire de l’import, et notre industrie est plus que sinistrée. Ce n’est que maintenant que le premier sinistre et ses acolytes commencent à se remuer le derrière pour aller quémander de l’argent auprès de la diaspora algérienne, qui, comble de l’ironie a été en quelque sorte « chassé«  par ces derniers il y a quelques années. La panique commence à prendre les décideurs du pays, à commencer par le BRÉZIDÈNE et son clan, car eux, ont toutes les données en main et savent que le pays est dans le rouge, et qu’il est temps de se préparer à quitter le navire, comme des rats. Nous verrons ce qu’en pensent les inconditionnels du parrain Boutef et de son clan de misérables, qui criaient à qui voudrait l’entendre, que ce minus sous toutes les coutures était meilleur que nous tous, même après son AVC. Le proche avenir nous le dira. ALLAH IJIBE EL KHEIR , et ALLAH YARHÈME CHOUHADAS WA CHAHIDATES.
    Salam

  19. khayi

    elle porte le surnom de chadia a bel-abbess et el-ghalmia dans la region de temouchent ,femme chahida qui a laissee 2 filles et un garcon je crois tous vivant a sidi bel*abbes.allah yerham chouhadas.

  20. elhadj abdelhamid

    Bonjour
    Le thème de la falsification de l’Histoire évoqué dans le débat sur cette halte de la mémoire en souvenir de la Chahida me donne l’opportunité de partager une autre halte avec mes amis en souvenir de Moufdi Zakaria après la découverte d’une vidéo extraordinaire qui volera, j’en suis convaincu, quelques larmes à plus d’un. J’ai titré mon post Le Lion du M’Zab. Le Lion du M’Zab
    Moufdi Zakaria, Le Lion du M’Zab, chantre de la Révolution qui a commencé bien avant 1954 et le FLN , est un patriote de la première heure du PPA qui a connu les geôles coloniales depuis les années 30 jusqu’aux 50, lorsqu’il rejoint le FLN. Défenseur d’un « pan-maghrébisme », il n’est pas en odeur de sainteté chez Boumediène. Moufdi Zakaria le Maghrébin s’exile au Maroc, meurt à Tunis en 1977 et est inhumé dans sa terre natale, à Beni-Izguen. On lui doit, entre autres hymnes ,Kassaman et Fida-ou el Djazaïr, celui du PPA.
    En 1973, au Club des Pins, bravant l’omerta de Boumediène qui avait tiré un rideau de fer sur l’Histoire de l’Algérie et « excommunié » tous les « Historiques », Moufdi Zakaria entonna Fida-ou el Djazaïr, l’hymne du PPA, suivi par une chorale courageuse qui semble invisible, devant un parterre d’officiels, spontanément levés, dont un grand ministre, Mouloud Kacem, sosie de Nixon , qui se retrouve dans une pathétique posture, ne sachant plus s’il fallait ou pas chanter Fida-ou el Djazaïr.
    J’invite tous mes amis à partager la vidéo, une perle rarissime de la RTA, de l’acte aussi historique que son auteur. Un moment d’une intense émotion. ( rechercher fidaou Djazaïr sur You Tube ).

    • Abbassi

      Docteur je vous remercie pour ce partage émotionnel et patriote.

    • Amirouche

      Elhadj abdelhamid

      Un grand merci pour ce rappel de notre grand poète de la révolution , j’ajouterai juste qu’il était l’ami d’Abou kacem Chebbi , et aussi un grand grammairien et savant du « feqh »……..Si elhadj ,j’aurai aimé que vous nous faisiez une contribution de ce chantre de la Révolution algérienne.
      Le pédiatre de mes enfants , d’origine syrienne , m’a dit un jour que l’Algérie avez le plus grand poète du monde arabe et m’avait demandé de lui procurer ces poèmes à n’importe quel prix ………..
      Cordialement

Répondre