La Voix De Sidi Bel Abbes

Kader Arif à la veille du défilé du 14 juillet: «Notre volonté est simple, c’est d’arriver à une mémoire apaisée»

Le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants confirme, dans cet entretien, que la représentation algérienne au défilé du 14 Juillet à Paris sera de niveau gouvernemental et que la délégation sera composée de quatre jeunes et de trois militaires. «Je les ai d’ailleurs déjà rencontrés lundi dernier, lors de la séance d’accueil de toutes les délégations à l’Ecole militaire, en présence du président de la République, François Hollande», affirme M. Arif.

-2014 est le centenaire du début de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire de la Libération de la France. N’est-il pas temps de parler des Algériens et de leurs sacrifices ? L’heure de la reconnaissance de ce don de vie est-elle enfin venue ?

La volonté du président de la République française, dès le lancement du cycle mémoriel le 7 novembre 2013, a été d’en faire un moment de reconnaissance à l’égard de tous les soldats qui sont venus combattre et mourir en France pour défendre la liberté. J’ai donc travaillé avec l’ensemble des acteurs français et étrangers pour qu’il n’y ait pas de mémoire perdue et de mémoire oubliée. Cette histoire et cette mémoire, vous avez raison, ont pu être occultées, mais l’acte de reconnaissance est à mes yeux un élément important pour un pays comme la France.

Reconnaître, c’est en particulier remercier ceux qui ont donné leur vie pour faire son histoire. C’est le cas, et je veux le souligner, de ces soldats algériens et, plus largement, de ces soldats «indigènes» qui sont venus combattre lors des deux conflits mondiaux. Plus de 28 000 morts algériens lors du premier conflit mondial et plus de 15 000 lors du second. Ils sont venus combattre et parfois mourir sur une terre qu’ils ne connaissaient pas pour la plupart afin de participer à la défense et à la libération du territoire, mais aussi lutter contre la barbarie nazie. Notre volonté est simple, c’est d’arriver à une mémoire apaisée par le seul chemin qui vaille, celui de la mémoire juste, qui ne magnifie ni ne diabolise rien et qui dit tout.

-Sur la longue présence algérienne dans l’histoire de l’armée française, il y a aussi beaucoup de silences, de non-dits. Comme, à titre d’exemple, le débarquement de l’armée française en Provence en août 1944, impliquant une majorité d’Algériens, qui est moins connu et moins médiatisé que le 6 Juin 1944, qui ont rejoint la Résistance. Le gouvernement français est-il animé par une volonté politique de donner à ces épisodes de l’histoire de France toute leur place ? Toutes les archives sont-elles accessibles aux historiens ? Y a-t-il une demande ? Un intérêt ?

Les archives des deux conflits mondiaux sont accessibles aux historiens et je tenais à remercier ces derniers, des deux rives de la Méditerranée, pour le travail accompli autour de cette mémoire commune. Notre volonté est de faire du 15 Août un événement à la mesure du 6 Juin. La cérémonie du Mont Faron, mais aussi la cérémonie internationale à bord du Charles-de-Gaulle à laquelle
20 nations africaines sont invitées, pour ne prendre que des exemples, soutiendront la comparaison. Il y a une réelle demande et un vif intérêt, partout en France, pour cette histoire et cette mémoire.

-Qu’en est-il de la participation de l’Algérie au défilé du 14 Juillet ? De quel niveau sera la représentation algérienne ?

L’Algérie sera bien présente le 14 juillet 2014, elle est invitée au même titre que les 80 nations belligérantes ou issues des empires et colonies de l’époque, ayant engagé des troupes ou des travailleurs sur le continent européen pendant la Grande Guerre. La représentation algérienne sera de niveau gouvernemental et la délégation sera également composée de quatre jeunes et de trois militaires. Je les ai, d’ailleurs, déjà rencontrés lundi dernier, lors de la séance d’accueil de toutes les délégations à l’Ecole militaire, en présence du président de la République, François Hollande.

-En quoi cette présence à une manifestation commémorative du sacrifice de jeunes Algériens dans les deux guerres mondiales dérange-t-elle les nostalgiques de l’ «Algérie française» ?

Ma seule volonté, comme celle d’une très grande majorité de Français, est de renforcer les liens entre la France et l’Algérie pour bâtir un avenir commun autour de ce Bassin méditerranéen qui nous est cher. C’est ce qu’a affirmé le président François Hollande avec le président Abdelaziz Bouteflika lors de la visite d’Etat de décembre 2012. La présence d’une délégation algérienne lors des cérémonies du 14 Juillet contribue à renforcer ce lien.

-Pourquoi le vivre-ensemble en France est-il si problématique ?

La France est une République qui a construit son histoire sur l’intégration de vagues successives d’immigration qui font sa richesse. L’intégration n’est pas le reniement de sa terre natale et de son histoire familiale, mais l’adhésion à un certain nombre de valeurs qui font le vivre-ensemble et non le vivre à côté. Ces valeurs se conjuguent autour du triptyque liberté-égalité-fraternité.

-Prenant prétexte de débordements de supporters de l’équipe nationale algérienne de football, le FN demande une remise en cause de la double nationalité. Une exigence recevable ?

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a eu l’occasion de s’exprimer récemment sur cette question. La position du gouvernement est donc claire.

actu4_2281668

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=51427

Posté par le Juil 13 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

37 Commentaires pour “Kader Arif à la veille du défilé du 14 juillet: «Notre volonté est simple, c’est d’arriver à une mémoire apaisée»”

  1. OUERRAD

    la france politique restera colonialiste jusqu au ongles quelque soit la tendance qui est à la tete ,hollande et cie sont des sionistes averes , il ne faut rien attendre de cette racaille , ils sont tous pareils aux soldes des sionistes , je ne ferai jamais confiance aux gouvernants du monde entier c es le lobbye sioniste qui les dirige je dis bien tous les gouvernants du monde quelques soient leurs pays leur religions rien à foutre des gouvernants , siffler un gouvernement de la rive sud pour vous envoyer tois chats defiler et vous parlez d apaisement , vous continuez à les diriger avec cet esprit là , et vous faites rire la galerie ,un jour quand tous les peuples du monde se donneront la main , vous n aurez plus droit de cite , entre temps GHARDAIA BRULE GHAZA VIT LE MARTYR LA NATION ARABE EST DIVISEE
    SAHA FTOUR KOUM

    • Mme CH

      Permettez-moi de partager avec vous quelques passages d’ un article de Mostefa Zeghlache sur les Algériens et la première guerre mondiale.

      « Aujourd’hui, un siècle après, le monde s’apprête à commémorer cette «sale» guerre qui a eu son lot de victimes parmi les peuples colonisés, dont le peuple algérien. Celui-ci a souffert dans sa chair des affres du conflit qui a endeuillé de nombreuses familles et saigné son économie.
      Alors commémorer le centenaire de cette guerre est-il envisageable pour l’Algérie de 2014 ? Si oui, pourquoi et comment le faire? Avant de tenter d’y répondre, il serait intéressant d’examiner d’abord et sommairement quels ont été les sacrifices imposés par la puissance coloniale au peuple algérien et à son économie (effort de guerre) et quel sens donnait la population algérienne à ce conflit ?
      Dans ce contexte, il y a lieu de rappeler que la contribution des Algériens à l’effort de guerre de la France coloniale et de ses alliés a été de trois ordres : les soldats sur le front, les travailleurs dans les usines, les champs et dans les services et les produits agricoles et miniers.
      Rappelons que bien avant le début des hostilités qui devaient marquer le déclenchement de la Première Guerre mondiale, en particulier la déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie à la Serbie, le 28 juillet 1914, la France coloniale disposait déjà de supplétifs militaires algériens connus sous les noms de spahis, au nombre de 600, et de tirailleurs, au nombre de 28 930 hommes. Au fur et mesure que la France s’engageait dans la guerre, le nombre d’Algériens mobilisés sous différents statuts atteindra, au bout du compte, 82 751 appelés, 87 519 engagés et 2 479 réservistes(1), soit un total de 172 749 soldats algériens ayant effectivement combattu du côté de la France coloniale et de ses alliés, de 1914 à 1918.
      D’autres sources parlent de 173 000 «Algériens musulmans», dont 87 000 engagés mobilisés par la France.
      Les sources proches des milieux coloniaux minimisent l’importance numérique de la participation des «indigènes d’Afrique du Nord» réduite à «environ 80 000 soldats, dont plus de 40 000 engagés volontaires makhzen ou goumiers (qui) ont été fournis aux armées et ont concouru à la défense, soit de la métropole, soit du Maroc, soit de la Tunisie, soit de l’Algérie elle-même…».
      Mais peu importe le nombre de ceux qui ont été amenés, de gré ou de force, à connaître les affres du champ de bataille. Le plus important à retenir est que 25 711 n’ont plus revu leurs foyers, car morts ou portés disparus. Le pourcentage d’Algériens morts pour une cause qui n’était pas la leur et pour défendre un pays qui n’était pas le leur, est évalué à près de 15% des effectifs mobilisés pour le front. Au nombre de morts et de disparus s’ajoute celui des blessés qui s’est élevé à 72 035 dont 8 779 mutilés à vie.
      L’empire colonial a constitué, pour la France, un précieux réservoir de «chair à canon» comme l’indiquent B. Stora et A. Ellyas en écrivant : «On peut estimer que l’empire français a fourni, en quatre années de guerre, entre 550 000 et 600 000 “indigènes” à la “mère-patrie”. Plus de 450 000 vinrent combattre en Europe, dont 190 000 étaient des Maghrébins (essentiellement des Algériens)…» Cet empire a pesé de tout son poids sur l’issue finale de la guerre, remportée par la France et ses alliés.
      En Algérie, le service militaire obligatoire avait été institué par décrets des 31 janvier et 3 février 1912. En fait, les jeunes conscrits n’allaient pas passer leur service militaire de trois ans, mais étaient «détournés» pour aller se battre, contre leur gré, sur le front en Europe. A l’image de nombreux autres soldats coloniaux et peut-être, plus que certains, les soldats algériens s’étaient illustrés par leurs hauts faits d’armes, leur courage et leur esprit de sacrifice. Ces qualités au combat sont louées par les autorités civiles et militaires françaises elles-mêmes, ainsi que certains historiens.
      L’un d’eux, le député Henri des Lyons de Feuchin écrivait, dans un «rapport sur le bilan des pertes en morts et en blessés des nations belligérantes» présenté en 1924, que «le rôle joué pendant la grande guerre par les indigènes algériens a été grand, leur sang s’est mêlé au sang français sur tous les champs de bataille, leur acquérant des droits légitimes par des sacrifices communs… Leur apport a notamment été très important dans les semaines décisives de septembre 1914 lors de la Bataille de la Marne».

      • Mme CH

        La suite……. »Aux déclarations et rapports relativement objectifs de certains responsables et historiens français sur la contribution des soldats «indigènes» de l’empire colonial français au cours de la Première Guerre mondiale, s’ajoutent les nombreuses citations collectives à l’ordre de l’armée des régiments de tirailleurs nord-africains (algériens, tunisiens et marocains). Malheureusement, cette reconnaissance du sacrifice algérien n’est pas une vertu que l’on retrouve auprès de l’ensemble de la classe politique française de l’époque. En effet, certains, comme le gouverneur général d’Algérie de l’époque (1911-1918), Charles Lutaud, considère le sacrifice de l’«indigène» pour la France comme une sorte d’obligation morale et une recherche «d’ascension et de civilisation» que seule la «mère patrie» peut lui procurer.
        Dans un lyrisme qui cache mal une mentalité rétrograde de colonisateur dans sa relation avec le colonisé, ce même gouverneur général écrivait : «(…) Dès les premiers jours des hostilités, l’indigène s’est donné à nous franchement et sans réserve… D’un mouvement rapide, dont le caractère-primesautier avait quelque chose de touchant. Il s’est resserré contre nous. On dissertera sur le point de savoir si ce don si spontané a été instinctif ou réfléchi. Les deux hypothèses, remarquons-le, seraient également favorables à la souveraineté française, qui contient par elle-même une si haute puissance d’attraction et exerce un prestige si particulier sur les peuples ou s’éveille un désir d’ascension et de civilisation. Pour nous, la réponse n’est point douteuse. Cette adhésion à notre cause a été voulue par les indigènes.»(5)
        Toute une littérature pour tenter de faire croire que si «l’indigène» se fait tuer «instinctivement» pour la «mère patrie», la France coloniale, c’est parce qu’il y trouve son compte en «ascension» et en «civilisation» !
        Dans le même contexte, Augustin Bernard, dans un ouvrage publié en 1916 expliquait l’engagement des Algériens sur le champ de bataille par une sorte d’adhésion à l’«œuvre civilisatrice» de la France. Il écrit en substance que «nos auxiliaires indigènes, tirailleurs et spahis, ont eux aussi signé de leur sang leur association à notre œuvre commune de civilisation et de progrès» !(6)
        Comme on peut le constater, la propagande coloniale de l’époque ne se contentait pas de minimiser la capacité de discernement de l’Algérien colonisé qui se contenterait de suivre aveuglement le «maître» vers le champ de bataille, mais souligne que s’il lui arrive de réfléchir et de tenter de comprendre le monde qui l’entoure, cela ne pouvait être qu’en référence à l’«œuvre civilisatrice» de la France. La mystification de l’histoire trouve en la littérature coloniale toute sa perfidie. La contribution algérienne à l’effort de guerre de la France a aussi revêtu un aspect économique et social. »

        A méditer, je ne parle pas bien sûr des amnésiques, des borgnes, des benêts et des gringalets….!!!!!

  2. fethi

    je suis d’accord avec ouerred

  3. Lahcène Chot

    en avançant que les Illuminati réalisent leur plan en infiltrant les différents gouvernements, en particulier ceux issus de révolutions, et les autres sociétés initiatiques….théorie du complot ….gouvernement mondial….L’évolution générale du monde politique se caractérise par la naissance de grands pôles politico-économiques comme l’Union européenne, l’Union des nations sud-américaines, la Communauté économique eurasiatique, la Ligue arabe ou encore la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. L’ensemble doit constituer l’architecture générale d’une gouvernance mondiale dotée d’une monnaie planétaire9. La gouvernance mondiale ne nécessite pas un gouvernement mondial et peut être organisée avec des institutions de coopération entre les pays…..

    ALLAH EST UNIQUE

    • Mme CH

      Excusez-moi Mr Chot, mais je n’ai pas pu résister à l’envie d’évoquer le sujet sur lequel vous venez de mettre le doigt et dont beaucoup ignorent ou ne lui prêtent pas trop d’importance, alors que c’est l’oeil du cyclone qui frappe toute la planète….!!!! Les illuminati…!!!!! Qui sont-ils ? L’élite de la franc-maçonnerie ? Les détenteurs d’un savoir occulte ? Un lobby militaro-financier ? Pour certains, les Illuminati incarnent l’intervention du diable sur terre: ils seraient les alliés de l’Antéchrist. A moins que le nom Illuminati ne désigne un super-lobby tentaculaire, dont l’identité véritable est tenue secrète, et qui tirerait les ficelles dans les coulisses de la politique et de la finance….!!!

      Un article très intéressant qui parle de ces sages qui ont tout gardé sauf la raison….!!!! Voilà, un autre sujet qui peut aussi régaler Imène que je salue.

      « Nous sommes en Allemagne, au XVIIIe siècle. Alors que lafranc-maçonnerie se répand en Europe, une société secrète apparaît en Bavière, fondée en 1776 par Adam Weishaupt, un ancien jésuite : c’est l’Ordre Illuminati……Les Illuminati de Bavière (« Illuminés », ou « ceux qui savent ») ne sont guère nombreux. Mais ils infiltrent quelques loges franc-maçonnes allemandes. Quels sont leurs buts ? Difficile à dire. Les Illuminati se réclament des Lumières, ils sont matérialistes et anticléricaux.
      En 1784, l’électeur de Bavière Charles Théodore de Bavière décide de dissoudre toutes les sociétés secrètes. Considérés comme des criminels, contraints à l’exil, les Illuminati auraient complètement disparu avant 1789.
      Mais en est-on bien sûr ? Et ne seraient-ils pas apparus des siècles plus tôt?…. »
      « L’Ordre Illuminati aurait survécu… comme il le fait depuis des millénaires ! Car le groupe serait détenteur d’un savoir ésotérique qui remonterait aux antiques Sumer et Babylone, il y a 5.000 ans. Leur influence aurait perduré à travers les âges, infiltrant l’Eglise romaine, les Templiers, les Rose-Croix puis les francs-maçons.
      A moins que ces racines historiques ne relèvent que d’un folklore, d’un nuage de fumée destiné à cacher leur véritable identité: celle d’une caste dont le but ultime serait la maitrise du monde, détruisant gouvernements et religions pour l’instauration d’un « Nouvel ordre mondial ».
      Traversant l’Atlantique, ils se seraient notamment implantés au sein des élites d’un pays neuf: les Etats-Unis. »
      « La preuve par le billet de 1 dollar. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la puissance des Illuminati serait exhibée bien en évidence : sur le billet vert. Le roi dollar incarnerait ainsi l’avènement de leur empire. C’est après l’élection en 1933 du président américain Franklin D. Roosevelt – un franc-maçon – que le billet de 1 dollar adopte son aspect actuel :

      – Dans la partie gauche du billet figure une bien étrange pyramide égyptienne, coupée en deux. A la base de cette pyramide est inscrit le nombre MDCCLXXVI, soit 1776. C’est l’année de la fondation des Etats-Unis. Mais aussi celle de l’ordre des Illuminati de Bavière…
      – Au sommet, « l’œil irradiant dans toutes les directions » représente « l’œil qui espionne tout ».
      – Sous la pyramide, l’expression latine Novus Ordo Seclorum « explique la nature de l’entreprise : la signification serait ‘un Nouvel ordre social’ ou une ‘nouvelle donne’ », soit un « New Deal ». Annuit Coeptis signifierait: « Notre entreprise [la conspiration] a été couronnée de succès ». (source: « Pawns in the Game », Des Espions sur l’échiquier, William Guy carr, 1958).
      Et de nombreux autres codes seraient cachés dans le billet vert.

      Sauf que… le dessin ornant le billet de 1 dollar est le même que sur le Grand sceaux des Etats-Unis, utilisé dès 1782, soit six ans seulement après la création des Illuminati de Bavière. Et Novus Ordo Seclorum ne se traduit pas par « nouvel ordre mondial » mais par « nouvel ordre pour les siècles », une expression qu’il faut entendre en gardant à l’esprit les valeurs de la Déclaration d’indépendance. Annuit Coeptis (qu’on traduit par quelque chose ou qu’un « approuve ce qui est commencé ») place l’Amérique -la nouvelle « Terre promise »- sous la protection de Dieu.

      Le propre des symboles est de laisser une large place à l’interprétation. En cherchant bien, on découvre ainsi que les différents billets américains auraient annoncé les attentats du 11 Septembre. » » »

      Ding Dang Dong….!!!!

      A méditer……….à suivre

      • BADISSI

        très instructif merci madame CH

      • Mme CH

        Pour les mordus et même pour les benêts s’ils veulent s’illuminer , mais pas comme les illuminati, voici le reste de l’article sur les sages qui ont tout gardé sauf la raison, bien sûr il s’agit des « illuminati » qui ont corrompu et pourri le monde…..!

        « L’essayiste Edward Griffin affirme pour sa part que la Banque fédérale américaine (la Fed) a été fondée par un cartel de banques privées contrôlées par les plus puissants milliardaires, et qu’elle sert donc leurs intérêts particuliers. Des milliardaires qui, bien sûr, feraient partie des Illuminati. A la vérité, la Fed est fondée sur l’articulation de banques régionales. Ses gouverneurs sont nommés par le président américain, après confirmation devant le Sénat… »

        « Skull and Bones, la face visible des Illuminati ? Derrière les dollars, il y a les hommes, et les arguments conspirationnistes deviennent plus inquiétants. Quel est par exemple le point commun entre George W. Bush le républicain et son ancien adversaire démocrateJohn Kerry ? Ils sont tous les deux membres de Skull and Bones (littéralement: « le crâne et les os »), une société secrète de l’université de Yale. Fondée en 1830, cette confrérie étend son influence notamment à la CIA, au département de la Défense et au département d’Etat. Réseau d’entraide pour booster une carrière? Ou bien pacte unissant les familles les plus puissantes de l’establishment ? Des auteurs conspirationnistes affirment que les Skull and Bones dirigent en sous main le Council on Foreign Relations (CFR, Conseil des relations étrangères), dont les 4.300 membres à vie influencent eux-mêmes la politique étrangère des Etats-Unis. »

        « L’avertissement d’Eisenhower…: Le complot a aussi ses adversaires. Le 17 janvier 1961, le présidentEisenhower, au moment de quitter le pouvoir, prononça un discours mettant en garde le pays contre le pouvoir du lobby militaro-industriel : ‘ »Nous devons nous méfier d’une influence non justifiée, qu’elle soit voulue ou non, par le complexe militaro-industriel. Le risque d’un accroissement funeste des abus de pouvoir existe et persistera. Ne laissons jamais le poids de ce complexe mettre en danger nos libertés ou notre démocratie. »
        « Pour les conspirationnistes, les inquiétudes d’Eisenhower annoncent l’assassinat du président Kennedy, deux années plus tard ».

        « Le « Nouvel ordre mondial » s’installe: 6 mars 1991. La Guerre froide est finie. « Nous avons face à nous l’opportunité de fonder pour nous et les générations futures, un nouvel ordre mondial un monde fondé sur le règle de la loi », déclare George Bush père.
        Bush fait-il référence au « Nouvel ordre mondial » des Illuminati ? Veut-il, au nom des droits de l’Homme, étendre au monde entier la domination des Etats-Unis – et de ceux qui contrôlent le pays ? Depuis la fin de la Guerre froide, la mondialisation de l’économie et la multiplication des institutions internationales alimentent les théories du complot. De la Banque mondiale à l’OMC, des Nations unies à l’Union européenne, des instances jugés non démocratiques seraient à l’œuvre pour abattre la souveraineté des nations et concentrer les pouvoirs dans les mains d’un petit nombre.
        Car outre Skull and Bones, plusieurs groupes, dont l’existence est avérée, alimentent les soupçons de complot:
        – Le groupe Bilderberg rassemble chaque année, depuis 1954, 130 personnalités du monde des affaires, des médias et de la politique. Ce qui est dit lors de ces réunions reste confidentiel. Et les médias en parlent très peu.
        – La Commission trilatérale, fondée en 1973, fonctionne sur le même principe de confidentialité et recrute au sein de la Triade (Etats-Unis, Union européenne, Japon). Ce club fait l’objet de controverses. Il est accusé d’orienter l’économie du monde.
        La guerre en Irak enfin, est présentée comme une preuve de l’existence d’un complot. L’administration Bush et les services américains de renseignements ont prétendu que le régime de Saddam Hussein était lié à Al Qaïda et qu’il détenait des armes de destruction massive. Si le président des Etats-Unis a menti cette fois-ci, pourquoi ne l’aurait-il pas fait à d’autres occasions ?
        Dès lors, la surveillance sur internet, la vidéosurveillance dans la rue, les passeports biométriques, les recherches sur le génome, les nanotechnologies… seraient autant de moyens pour les Illuminati de parvenir à un contrôle sans cesse plus étroit sur la population, dont les médias seraient les complices.

        « Un besoin de « réenchantement du monde…:Des indices, des indices soigneusement choisis… mais pas de preuve (on trouve bien sur le web une interview du président des Illuminati de France,Raoul V., mais c’est un canular). Alors au final, faut-il croire aux Illuminati ? Car il s’agit bien ici de croyance, au sens où aucune démonstration rigoureuse ne permet de valider l’hypothèse.
        Et pour cause. « Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre… surtout lorsqu’il n’y est pas », souligne le philosophe et politologue Pierre-André Taguieff, citant un proverbe chinois. « Celui qui ne veut pas entendre n’entend pas. Au contraire, il intègre les objections à sa théorie », poursuit le chercheur au CNRS, interrogé par nouvelobs.com, « les théories du complot sont imperméables à une argumentation, elles relèvent du dogme ».

        « Les théories du complot répondent selon Pierre-André Taguieff à un besoin de « réenchantement du monde ». Il s’agit de trouver un sens caché à ce qui n’en a pas forcément. D’où un succès incroyable au cinéma, en littérature, en BD…
        « Les récits complotistes s’adaptent au contexte politique, militaire, économique ou culturel. Cette accommodation à l’événement étant une condition de leur vraisemblance, donc de leur efficacité symbolique », poursuit le chercheur. Ainsi, les acteurs de ces récits complotistes auront successivement été les francs-maçons, les juifs ou les sionnistes, l’Eglise catholique ou l’Opus Dei, les bolchéviques, les « 200 familles »… C’est dans la seconde moitié du XXe siècle que les Etats-Unis deviennent la nouvelle menace. « Dans les théories du complot, il faut poser une fois pour toute que l’Amérique a toujours tort et qu’elle a toujours de mauvaises intentions », écrit la politologue Nicole Bacharan.

        « Wa 9ol Rabbi Zidni 3ilma »….!!!!

        Saha Ftorkoum…!!!

  4. BADISSI

    HONTE A CES SOLDATS QUI PARTICIPE AU DÉFILÉ DE LA HONTE la mémoires des martyrs de GAZA vous hanteras toute votre vie

  5. Mme CH

    Depuis quand les H et les fils de H, parlent de ce qui est bon ou pas bon pour l’Algérie…??? D’ailleurs, ils n’occupent pas des postes de ministres pour rien…!!!! Alors qu’ils s’occupent de leurs maîtres qui ont des exigences difficiles à satisfaire….!!!!

    « L’intégration n’est pas le reniement de sa terre natale et de son histoire familiale »… dites-vous…? Alors pourquoi les H ont renié tout ça, en vendant leurs âmes au colonisateur et maintenant, vous voulez que tout le monde vende son âme à bas prix pour une histoire d’intégration, ou d’assimilation…ou…..??? Certes, il faut respecter les lois du pays où l’on vit, mais cela ne veut dire que les Pingtruches et encore moins les Autouins doivent devenir des pingouins et vivre « Mounbatihin » ….!!!!

    Je le rappelle pour les amnésiques, les algériens qui sont morts pendant les deux guerres mondiales et les autres, n’ont pas choisi de mourir pour la France, mais ont été contraints (pour la plupart en tout cas), donc l’Algérie au lieu de prendre part au défilé, elle doit traduire les criminels de guerre devant la cour pénale internationale. En 1945, le tribunal de Nuremberg en a inauguré le principe. Puis d’autres tribunaux internationaux ont été mis en place, pour juger les crimes commis en ex-Yougoslavie et au Rwanda, à Darfour…etc….!!! Ah! j’ai oublié que certains étaient au dessus des lois….!!! Pôvres Minus….!!!!

    • Imène

      Saha f’tourkoum tlm ou takaballa Allah ..
      Merci Mme CH pour ces éclairages, et de nous gratifier comme ça de bons moments de lecture et de culture avec des textes choisis , bien ficelés, des témoignages inédits, des chiffres…de tout : djazaki Allah koulla kheir..
      Comme Badissi , je me posais la question qui c’est ce type ? k.Arif ?? , comme Badissi , j’ai cherché à comprendre …et les bras m’en tombent : un fils de Harki !! mais alors de quoi il se mêle ?? pourquoi l’avoir interviewé lui ??
      soubhana allah el 3adhim..
      Si la justice était de ce monde , bcp de chefs d’états  » respectables et respectés  » seraient passibles d’être traduit devant le TPI pour génocide , crime de guerre, crime contre l’humanité ( ou incitation à , ou implication ds ces chefs d’accusation ) tels georges Bush ( crimes en iraq ) et autres présidents us, netanyahou ( et consorts ) sarkozy ( crimes en libye ) et tant d’autres..ALLAH el mousta3ne ..Salem TLM , je vous souhaite à tous une bonne et douce nuit.

  6. BADISSI

    qui est ce arif???!!!!

  7. BADISSI

    je viens de faire des recherches un fils de Harkis qui parle du défiler de la honte , comme a dit Madame CH que je salue les Algériens on participer a ces deux guerres de force en plus envoyer au premier rang , et certains que je salut on changer de camps si j étais présent j aurais fait de même avec plaisir

    • Danielle B

      @ BADISSI – bonjour monsieur
      tout comme les PN monsieur, vu comment nous avons été traités en Algérie par ce grand con de degol, vu comment nous avons été accueillis ici en 1962
      pire que des chiens, sans aides, sans cellules psychologiques comme c’est à la mode maintenant, relégués dans les coins les plus innommables de l’héxagone avec pour seuls soutiens, l’indifférence et le mépris voire la haine des français, beaucoup de personnes âgées qui n’ont pas supporté ces injustices et ce déracinement non mérité se sont suicidées, tout cela n’a jamais fait la une des journaux, alors que maintenant ces mêmes français se décarcassent pour tous les étrangers qui veulent venir s’installer ici sans aucune reconnaissance aucune au détriment de ceux qui travaillent, paient des impots, font des heures supplémentaires pour avoir un petit plus dans leur quotidien, vous croyez que c’est juste et acceptable mr Badissi???? côté guerres nous avons nous aussi largement payé un lourd tribut
      je peux comprendre ceux qui ont changé de camp, la france a été ignoble envers ceux qui se sont sacrifiés pour elle et à l’heure actuelle elle continue à préférer ceux qui ne le méritent pas
      trop de laxisme et de lâcheté c’est écoeurant
      bonne journée monsieur
      cordialement

  8. CHOT

    nous devons faire un rappel de l’histoire ;et un témoignage sur les algériens qui ont combattu pendant les guerres mondiales ….juste pour rappeler que Marseille à été libérer par des soldats algériens ….que les grands révolutionnaires algériens ,pour certain ont combattu à Monte Casino .dont le premier président de la république algérienne .pour des principes de liberté contre le fascisme et pas particulièrement pour un pays ,c’était une guerre mondiale ….occulté toute cette histoire ,ne pas en parler ,ne pas témoigner ,ne pas participer meme à titre symbolique ,en présence de quatre vingt pays c’est faire preuve d’une ignorance de toute cette période ….ce défilé comme le souligne l’article est un défilé internationale ….et le gouvernement français reconnait enfin la participation algérienne…..rester enfermé dans ses dogmes d’arrières gardes c’est ne rien comprendre des enjeux du nouveau monde ….laissons chaque chose à sa place sans mélanger les horreur ….la diplomatie est un art difficile qui ne sied pas aux gesticulations inutiles ni aux agités du cerveau ….comprenne qui pourra …

    ALLAH EST PUISSANT

  9. OUERRAD

    HARKI ET FILS DE HARKI
    MAZELT NIYA SI BADISSI
    la france coloniale ne va pas NOMMER ministre , un authentique fils d ALGERIEN mort malgres lui pour la france en 1939: 1945
    la france coloniale ne pardonnera jamais aux ALGERIENS l humiliation de 1954: 1962 , ni dit on pas que degol nous a menace de pires ennuis apres 30 ans d independance .
    Ses valets sont là pour nous diviser , et courrir se refugier , sous le manteau de fafa .Le plan degol est toujours en vigueur , sinon comment expliquer GHARDAIA / LA KABYLIE / LES CHAOUIAS etc
    SAHA S HOURKOUM

  10. BADISSI

    @OUERRAD
    Andake essah mon frère malheureusement maintenant elle est aider de l intérieur

  11. Mme CH

    Salam Mr Badissi…!!! Malgré leurs sacrifices, les anciens combattants algériens ont subi des actes d’injustice et de discrimination, et maintenant ils veulent organiser ce cirque comme soi-disant un devoir de mémoire….!!!!! Jusqu’en 2007, ces anciens combattants recevaient dans les meilleurs des cas 10% de la somme versée à leurs anciens collègues français. En fait, quand un ancien combattant français qui a passé au moins 90 jours dans une unité combattante perçoit une retraite de 430 euros,son compagnon d’armes algérien touche seulement la modique somme de 57 euros, tandis qu’un Centrafricain touche 175 euros et un Malien 85 euros. Ceci alors qu’un ancien combattant français, invalide à100%, reçoit une pension d’invalidité d’environ 690 euros, un Algérien de même cas, lui, touche seulement 55 euros; un Marocain ou un Tunisien, quant à eux,ont droit à 61 euros, un Sénégalais perçoit 230 euros, un Camerounais 104 euros. Ainsi, sachant que la plupart des Algériens concernés ne peuvent pas se déplacer en France en raison de leur grand âge mais également à cause de la contrainte du visa, des frais du voyage, du séjour et tout ce qui va avec…. » ….. » Selon un bâtonnier d’Oran, en sa qualité de professionnel de droit, la revalorisation par la France (à partir d’Avril 2007) des prestations des anciens combattants étrangers n’implique pas que les pensions sont systématiquement réévaluées,encore faut-il en formuler une demande aux autorités françaises compétentespour se prévaloir de ces nouvelles dispositions….. » ça c’est l’autre vérité loin des défilés Aw Houm Yahzanoun…!!!

    Mr. Saïd, qui venait de fêter ses 100 ans dans son lit, « exhibe sa carte d’ancien tirailleur dans l’armée française. Il raconte qu’il fut enrôlé à son corps défendant en 1939 et comment il se retrouva sur le front en Alsace. Sa pension actuelle d’ancien combattant français est de 50,99 euros par semestre. Il dit avoir adressé en 2003 aux autorités françaises compétentes une demande de revalorisation de sa pension, accompagnée de toutes les pièces justificatives réclamées par l’administration française, mais qu’il n’a rien obtenu à ce jour.«A mon âge, la revalorisation de ma pension ne va plus rien changer. C’est dommage que cette mesure ne soit pas rétroactive. J’ai toujours cru que je toucherai un bon rappel pour aider financièrement mes enfants», raconte cet ancien tirailleur, qui vit à Oran. «La plupart des 15.000 Algériens qui ont fait la Seconde Guerre mondiale sous le drapeau français sont décédés, de même que leurs épouses. Et leurs enfants ne pourront pas bénéficier de la revalorisation des pensions enfin accordées aux ex-bidasses indigènes »,ajoute-t-il, d’une voix presque éteinte. »…….. C’est Malheureux……!!!! Dieu punira ceux qui ont été la cause de tout ce drame humain en Algérie et partout ailleurs dans le monde….!!!!

    Saha Shorek…!

    • BADISSI

      @Madame CH
      Saha ftourek madame et merci pour ces renseignements , je vais vous raconter l histoire du mari de ma tante qui étais détenue en france par les Allemands pendant la seconde guerre mondial , il étais condamné a mort le jour de son transfert pour l’exécution le jeune officier Allemand le regarder plusieurs fois et finit par lui demander : vous été pas par hasard coiffeur a Sidi Bel Abbés en Algérie ? et c’étais vrais car ce jeune officier vivait pendant son enfance avec ces parents a Sidi Bel Abbés et il coiffait chez lui , il a eu la vie sauve et il a placer comme coiffeur du camps de détention avec des privilèges , après des années avec une maigre pension de la france , il a eu une pension importante des Allemands il est mort l’année dernière centenaire ALLAH YERHMAH , c’est Mr MAMI ABDALLAH coiffeur de la route des bijoutiers (triq essayagha )

      • Mme CH

        Allah Yarhmou….!!!! Saha Ftourek Mr Badissi et Merci d’avoir voulu partager avec moi ainsi que les lecteurs de la VDSBA cette histoire très touchante…! Quelle coïncidence..!!!! El Mektoub…!!!

        Quant à l’injustice et la discrimination, n’en parlons pas puisqu’elle se sont intensifiées ces derniers temps…..!!! Ce n’est pas étonnant, lorsqu’on sait qui gouverne la France actuellement….!!!

        Bonne soirée Mr Badissi et mes amitiés aux deux familles Sekkal et Mami, hummmmmmmmmmmmmmmmm!!!!!

        • BADISSI

          @Mme CH
          mes amitiés a votre famille aussi qui reste une énigme pour moi , mais je suis sure que votre famille est très fière de vous , vous avez raison pour l’injustice mes respects madame et bonne soiré a vous aussi

      • MADANI

        mr badissi quelle histoire vous voyez il lui a sauvé la vie et meme avec des privilèges sobhane allah et dire que pendant la décennie noire les notres ont tué meme leur famille alors d’après vous qui est bon , qui est mauvais ? dites le en toute franchise ne soyez pas ??????

        • BADISSI

          @MADANI
          SALAM j ai citer une histoire véridique pour comparer les Français aux Allemands , pour le décennie noir tout le monde connait le complot ne sortons pas du sujet

          • Mme CH

            Mr Badissi, rappelez lui le document confidentiel du PS (1993) divulgué par Mr Réda Malek…Le document de la Roubla et de la honte qui a dévoilé le vrai visage de ce parti (de Mitterrand à l’époque) qui est à l’origine de tous les maux de l’Algérie et ailleurs depuis la nuit des temps jusqu’à ce jour…!!!

      • (Imax)*

        Salam Badissi,Je l ai connu Allah yarhmou comme voisin et comme coiffeur. Dans son salon il y avait plein de canaris dont un était constamment en liberté.

        • BADISSI

          @(Imax)*
          salam vous avez raison je me rappel de ce canaris qui étais en liberté si je me trompe pas c’étais dans les années 70 pendant mon enfance , on devrait vous connaitre El Graba , c’est la quartier ou est née mon père et grand père ALLAH Yerhmhoume

  12. kaid

    sur GHAZA HOLLANDE A GAFE

    • OUERRAD

      NON QUI A DIT CELA ??
      C SET UN SIONISTE C EST TOUT
      SAHA FTOUR KOUM

      • HAÏZABOUNA

        OUERRAD

        C’est vrai :NON QUI A DIT CELA ??
        C SET UN SIONISTE C EST TOUT
        SAHA FTOUR KOUM
        Bi EDDAM bI ROUWAYAHE MA3AKE

        • OUERRAD

          MERCI HAIZABOUNA
          VOILA MON FRERE TU COMMENCE A PALESTINER
          SAHA F TOUREK

          • Amirouche

            OUERRAD

            Mais les gens sont malades !! ils rentrent chez toi et puis te disent ,non c’est chez nous ici ,sort !!!
            et tellement  » palestiner  » lui plaisait qu’on croirait réussir à nous mettre tous HORS SUJET , alors que des centaines de chouhadas sont morts , mais la roue tourne , on verra !
            SAHA FTOUREK SAHBI
            MA KANE LA NOUKETTES LA WALOU !!

  13. Christian Vezon

    Pendant que certains se gargarisent avec des mots sans avoir connu quoique ce soit de cette période de la guerre d’Algérie…il n’ y a pas une bombe qui vient d’exploser à Sidi Bel Abbés et faire je ne sais combien de morts ??? c’est pas un coup des harkis ça ..non??!!

  14. Amirouche

    OUERRAD

    Aujourd’hui , goulte alha dirli HRIRA hara , krahte chourba 3dasse

    Un prof dit a ses élèves:
    – Les hommes intelligents sont toujours dans le doute. Seuls les imbéciles sont constamment affirmatifs.
    – Vous en etes certain?, demande une élève.
    – Absolument certain!
    A ce soir Sahbi
    Saha ftoureeek Akhaye

Répondre