La Voix De Sidi Bel Abbes

SBA :Journée internationale du théâtre 2014 :Message de paix, par notre ami Belamri Aek.

Notre pays ,à l’instar de tous les pays du monde ,célèbre ,ce 27 mars , la journée mondiale du théâtre .Sidi Bel Abbes et d’autres villes de theatre ,telles ORAN ;MOSTAGANEM etc…, ne peuvent pas être en marge de cet événement culturel de premier plan,elles qui ont marqué de leurs empreintes le développement de cet art.
A l’initiative de la troupe « el halqa  » de notre ami Lacarne belabbes ,la maison de la culture ,qui est devenu un lieu incontournable de l’animation culturelle multidimensionnelle ,a abrité à cette occasion une manifestation théâtrale animée de premier ordre. .

Bien sur ,une évocation était nécessaire pour rappeler le rôle qu’ont joué les différentes personnalités belabésiennes versées dans cet art et le rôle prépondérant engagé par le théâtre belabésien dans la sensibilisation des masses que ce soit lors de la lutte de libération de notre pays du joug de la colonisation mais aussi dans son édification, les premières années de l’indépendance,période cruciale et charnière dans la construction d’un pays jeune, libre et indépendant.
La foule nombreuse qui a assisté à cette rencontre anniversaire du théâtre universel n’a pas manqué d’exprimer son intéressement et sa joie tout le long du déroulement de la manifestation .Parmi les présents ,des invités de toute tendance culturelle ,des associations,beaucoup d’enfants et de femmes et de simples citoyens avides de rencontres conviviales surtout en cette période de tension où les appétits deviennent subitement un alibi pour attiser les colères et alimenter les risques au détriment de la stabilité du pays.Le théâtre a toujours combattu avec intelligence ce genre de dérives et le cinéma aussi dans « FESTIVAL FI DECHRA  » par exemple.

Compte tenu de l’apport du théâtre dans la construction de la société,le premier souci du comédien est d’assurer sa pérennité à travers de nouveaux comédiens qui assurent à leur tour la continuité de cette philosophie séculaire.D’ailleurs ,il est de tradition chaque année de permettre à une illustre personnalité d’un pays de dire ses sentiments à l’occasion de cette journée mondiale .Cette année ,l’honneur est accordé à un sud africain Mr brett Bailey ,plasticien et metteur en scène ,d’envoyer un message ,traduit en quinze langues dont l’arabe que chaque organisateur de cette de cette journée devrait lire à ses concitoyens ;message que vous pouvez découvrir sur internet.Cette initiative n’a pas été observée chez nous,malheureusement .

Toujours est-il que la troupe el HALQA nous a gratifié de textes oraux du CHEIKH ABDERRAHMANE EL MAJDOUB,d’une pièce savamment réinterprétée par les comédiens sur la déportation des algériens en nouvelle Calédonie agrémentée par des chants connus sur « El Menfi  » ,le déporté que les présents ont chanté avec cœur.
Le poète Harmel nous a aussi enchanté par ses qasaids fortement appréciés par l’assistance qui est restée attentive à cette lecture magistrale du Chi3r el malhoun de son répertoire et qui loue la région de SBA et ses HOMMES.
Cette occasion était une sorte d’avant première d’une production que la troupe envisage d’offrir aux férus du théâtre populaire et du goual dans les prochains jours au théâtre régional de SBA.

Notons que la délégation de la voix de SBA a sa téte notre ami Kadiri M,accompagné de votre serviteur , Ourrad H Megherbi A Benkhelouf K ( malgré sa fatigue) HFaraoun k ;HKhiat A;Kazouz M a tenu en marge de cette cérémonie ,plus précisément lors de la visite du wali au premier salon national de arts plastiques a  tenue a honorer Mr Taibi, directeur de la culture, ainsi que Mr Issad A, directeur de la maison de la culture.

Merci à notre ami Megherbi Abbes pour les photos. NB D’autres photos suivront.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=42081

Posté par le Mar 27 2014. inséré dans ACTUALITE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

18 Commentaires pour “SBA :Journée internationale du théâtre 2014 :Message de paix, par notre ami Belamri Aek.”

  1. Personne de petite taille

    Message International de la Journée Mondiale du Théâtre 2014

    Message de Brett Bailey

    Dès qu’il y a société humaine, l’Esprit irrépressible de la Représentation se manifeste.

    Sous les arbres dans les petits villages, et sur les scènes sophistiquées de grandes métropoles ; dans les halls d’écoles, les champs, les temples ; dans les quartiers pauvres, les places publiques, dans les centres de loisirs et les sous-sols de cités, les gens se regroupent pour communier dans les mondes théâtraux éphémères que nous créons pour exprimer notre complexité humaine, notre diversité, notre vulnérabilité, en chair et en os, en souffle, en voix.

    Nous nous rassemblons pour pleurer et se souvenir ; pour rire et contempler ; pour apprendre, affirmer et imaginer. Pour s’émerveiller face à la dextérité technique, et pour incarner les dieux. Pour avoir le souffle coupé face à notre capacité pour la beauté, la compassion et la monstruosité. Nous venons pour l’énergie et le pouvoir. Pour célébrer la richesse de nos différentes cultures et pour dissoudre les frontières qui nous divisent.
    Dès qu’il y a société humaine, l’Esprit irrépressible de la Représentation se manifeste. Né de la communauté, il porte les masques et les costumes de nos diverses traditions. Il exploite nos langages, nos rythmes, nos gestes, et ouvre un espace entre nous.
    Et nous, artistes œuvrant avec cet esprit ancien, nous nous sentons forcés à le canaliser à travers nos cœurs, nos idées et nos corps pour révéler nos réalités dans toute leur mondanité et leur mystère étincelant.
    Mais, à une époque où tant de millions de gens se battent pour survivre, souffrent de régimes oppressifs et d’un capitalisme prédateur, fuient le conflit et les épreuves ; où notre vie privée est envahie par les services secrets et nos mots censurés par des gouvernements intrusifs ; où les forêts sont anéanties, les espèces exterminées, et les océans empoisonnés : que nous sentons-nous obligés de révéler ?
    Dans ce monde de pouvoirs inégaux, dans lequel de différents ordres hégémoniques essaient de nous convaincre qu’une nation, une race, un genre, une préférence sexuelle, une religion, une idéologie, un cadre culturel est supérieur à tous les autres, peut-on réellement défendre l’idée que les arts devraient être séparés de l’agenda social ?
    Nous, artistes des arènes et des scènes, nous conformons-nous aux demandes aseptisées du marché, ou saisissons-nous le pouvoir que nous avons : pour ouvrir un espace dans les cœurs et les esprits de la société, rassembler les gens autour de nous, inspirer, émerveiller et informer, et créer un monde d’espoir et de coopérations sincères

  2. Membre de la h'cira

    Le message de Brett Bailey ci-dessus est révélateur du role du théatre dans la construction d’une société humaine,juste et tolérante où le droit à chaque peuple de traduire ses espérances ,d’exprimer ses traditions pour compléter ou enrichir celles des autres ,d’aspîrer à une vie meilleure dans la liberté et la paix et la dignité,doit etre reconnu et respecté par tous.Tant de chemin reste à parcourir pour atteindre cet idéal qui n’est pas utopique si l’on combat le racisme ,le négationnisme ,le sectarisme et la xénophobie et leurs corollaires: le népotisme ,le favoritisme ,le totalitarisme,le régionalisme et le matérialisme aveugle etc….
    Tant qu’il y a de la vie et ses incohérences,le combat continue et le théatre est un des outils majeurs pour ce combat.
    Merci à la troupe « ELHALQA » qui ,cette fois ,a innové pour nous montrer certaines facettes de ses compétences.

  3. KERROUCHA

    je salkue Abbes lacarne pour sa disponibilité a faire valoir ses qualités et animer encore sa vila aimée et je salue le journal qui en parle a temps

  4. CHELAOUA

    Je suis un membre de cette troupe et du haut de mes 63 ans ,je suis très heureux de participer et d’activer dans ce groupe dont la composante le fait bénévolement ,juste pour l’amour d’apporter un peu de bonheur et de joie à ceux qui viennent assister à nos spectacles qu’on essaie de faire améliorer à chaque présentation.Vos encouragements sont les bienvenus et nous essayons à chaque fois de répondre à vos attentes.Notre locomotive ,Hadj Lacarne belabbes (72 ans ) ,l’infatigable et l’amoureux du terroir nous donne plus d’énergie à chaque rencontre et nous lui devons beaucoup pour nous avoir regrouper et encourager à poursuivre notre hobby .J’espère à une relève des jeunes qui commencent à s’interesser à l’art ,pourvu qu’ils soient encouragés car ils sont beaucoup plus exigeants que nous au plan des moyens.Je saluts,au passage, mes camarades scouts dont l’école nous a formé à l’amour du pays et du peuple et etre tolérants en direction de tous ceux qui ne partagent pas nos convictions ,nos valeurs et notre philosophie.
    Nous serons prochainement au théatre régional de SBA pour une représentation et nous invitons tous les férus du théatre populaire et l’art de l’oralité de venir nombreux assister à notre spectacle.

  5. Kaid

    Nous vous encourageons kaid vie la fontaine romaine et la haraka kechef

  6. Bensaid

    Je suis jaloux de mon ami et camarade de combat CHELAOUA et donc obligé d’intervenir pour donner mon sentiment sur l’activité culturelle à SIDI BEL ABBES qui a connu un coup d’accélerateur ces derniers mois et ceci n’est pas fortuit car il coincide avec la venue du nouveau WALI et l’installation d’un directeur de la culture dynamique et ouvert à toutes les initiatives et nous constatons au fur et à mesure que l’on avance dans le temps, un interessement du public pour les activités culturelles ;cela nous encourage à persister dans notre engagement à continuer le combat et encadrer les jeunes.Le théatre est notre scène d’expression qui traduit notre vécu au quotidien de la société dont nous sommes en relation permanente et partie prenante,notre role est social ,politique ,culturel au service du peuple.Excusez-moi mon taxi de nuit m’interpelle,pourvu que je puisse résister à l’odeur et arriver à destination ;et je suis lucide.

    • Houari Choucha

      Salam Bensaid Mehadji Slimane

      Gotlek dek ela3m barkak mna echi3r , wel gato chkoun herssah?

      Un plaisir de te lire avec Kaid Chelaoua, bon continuation, il faut que la ville te donne les moyens pour former des jeunes comme tu l’a fait autre fois, et encourager des nouveaux comédiens et les mettre à la lumière bien sûre avec votre accompagnement, puisque la Halqa elle a de la notoriété, c’est bien et encourageant de faire participer avec vous d’autres talents que je connais pas, on grandi avec les autres
      Mehadji khayi je t’embrase, merci pour tout ce que tu fais avec ta bande.

      selemli a3la Noureddine ou goulah wajadli el pitza

  7. zaite

    @besaid Certainement El mehadji Le sketch khiwani reste toujours adulé viva kabaasso et viva la grande famille des belbbésiens les vrais pas ceux qui parvenus veulent se faire des noms

  8. Dr karim ould nebia

    Karim Ouldennebia Bonsoir Si Belamri,
    Très ! Très intéressant. Merci pour cet article et pour tout ces truc (halga,poèmes,………)pour faire encrer l’amour du théâtre aux présents et au absents aussi.
    Votre article sur le sujet de la réinterprétation « d’El-Menfi »par les comédiens d’El-Halga (la troupe de LACARNE) sur la déportation des algériens en nouvelle Calédonie me donne une idée. Un scénariste pro peut s’inspiré des textes historiques !!! Et produire ainsi une présentation originale !?? Que ce tu en pense ?
    Je m’explique ! dans le passé c’est vrai bcp ont été déportés ! La mémoire « bel-abbesiene garde tjr leur souvenir » Bcp de gens du terroir (région de sidi bel abbes) ont bel et bien été déportés en nouvelle Calédonie en 1864 (donc bien avant ceux de Kabylie en 1871).
    Ils étaient au nombre de 18 exactement …voir mes deux articles dans ce sens !
    01- OULDENNEBIA (Karim) : « Les déportés Oubliés de l’état civil », In Quotidien d’Oran, Mer 22 Avril 2009, Rubrique / débats – p 8 et 9.
    02- OULDENNEBIA (Karim) : « Les déportés de la région de Sidi-Bel-Abbès vers la Nouvelle Calédonie. [1864-1867] », In revue Maghrébine des études Historiques et Sociales /édité par le Labo Algérie moderne et cont,.UDL Sidi-Bel-Abbès, n°07/ Sept 2013 ,pp 03 – 12.
    Cordialement ……….A +

  9. Dr karim ould nebia

    Très !très interessant.Merci pour cet article et pour tous ces trucs (halqa,poèmes etc….) pour faire ancrer l’amour du théatre aux présents et aux absents aussi.
    Votre article sur le sujet de la réinterprétation <> par les comédiens d’el halqa ( la troupe de Lacarne ) sur la déportation des algériens en nouvelle calédonie me donne une idée.Un scénario pro.peut s’inspirer des textes historiques!!!! et produire ainsi une présentation originale !??Qu’est-ce que tu penses ?
    Je m’explique,dans le passé,c’est vrai beaucoup ont été déportés! la mémoire bélabésienne garde toujours leur souvenir;beaucoup de gens du terroir ( la région de SBA ) ont bel et bien été déportés en nouvelle calédonie en 1964 ,bien avant ceux de Kabylie en 1871.Ils étaient au nombre de 18 exactement.
    Voir mes deux articles dans ce sens:
    1°-Ouldennebia karim: les déportés oubliés de l’état civil dans le quotidien d’Oran Merc. 22avril 2009 rubrique /débat pp 8 et 9
    2°-Ouldennebia Karim : les déportés de la région de SBA vers la nouvelle calédonie (1864 _1867 ) dans la revue maghrébine des études historiques et sociales édité par le labo Algérie moderne et cont. UDL sidi bel abbes N° 7 sept 2013 pp 03 à 12.

  10. kazouz

    BRAVO POUR LA HALKA

  11. Belamri abdelkader

    Voilà des lecteurs fidèles et des belabésiens authentiques qui s’intéressent, meme en déplacement pour raisons professionnelles ,à la vie de leur cité et réfléchissent à comment contribuer à l’amélioration du contenu culturel par des faits historiques et rendre accessibles au grand nombre les événements ,ayant marqué la région et valorisé son histoire.La déportation est une plaie de l’histoire de notre pays que peu de nos compatriotes connaissent et rien qu’ à l’évocation du mot « MENFI  » et la chanson que nous entonnions sans en savoir la profondeur et l’origine exacte de sa signification,déclenche une douleur perceptible sur le visage de ceux qui la chantent et meme ceux qui l’écoutent.
    L’idée géniale du Dr Ouldennebia d’élaborer un scénario à partir des faits historiques mérite une réflexion sérieuse qui pourrait déclencher chez notre écrivain ,scénariste et amoureux de l’histoire authentique ,notre ami KHIAT AHMED ,l’idée de se mettre au travail et nous dégager un scénario en collaboration du Dr Ouldennebia.ça serait vraiment formidable car rien en improvisant cette piece ,la troupe de Lacarne nous a emporté dans la souffrance de ces algériens touchés par ce déchirement.

  12. abbés lacarne

    Merci a toutes celles et ceux qui nous complimentent en nous encourageant a chaque spectacle .
    Merci a la voix de sidi bel abbés et sa composante .
    Merci monsieur kadiri , Mr feraoun , Mr Oured , Mr Belamri . et les autres en travaillant avec abrégation pour que notre journal soit toujours le plus haut .

  13. abbés lacarne

    Bonne fêtes a tout les artistes là ou ils se trouvent
    Bonjour a mes amis belabbesiens se trouvant de par le monde
    Grand coucou a tous .

  14. abbes

    Lacarne le sourire éternel Dieu vous garde vous égayez le pays belabbésien

  15. abbés lacarne

    a ne pas oublier ben khelouf , l’infatigable journaliste et abbés megherbi .

  16. abbes

    @Lacarne le journal est riche et c’est grace a vous aussi

Répondre