La Voix De Sidi Bel Abbes

INVESTISSEMENTS IRRÉFLÉCHIS = GABEGIES ASSURÉES. Par : Abdelhamid ABDEDDAÏM.

« Au chaume on devine l’épi. » (Proverbe de notre terroir).

SAM_0139 maison des associations

 A la faveur de l’installation de celui qui était, en son temps, le nouveau Wali, à savoir Monsieur HATTAB, il nous est apparu opportun, voire nécessaire de signaler quelques inqualifiables aberrations, impossibles à digérer, encore moins tolérer. Parmi elles, nous avons relevé « La Maison des Associations », implantée au Quartier Sidi Djilali, actuellement squattée par trois familles auxquelles le temps finira par leur faire admettre ce vieux proverbe : « L’homme pense qu’une chose oubliée est un don ». Nous n’exigeons pas que l’on hume la chlorophylle qui tombe en brume des feuilles délicates de notre cru, nous voulons seulement insister sur le pourquoi qui, manifestement, n’était, à l’usage, pas du tout justifié et pour lequel une solution était à rechercher alors qu’il est de notoriété que des associations agréées se réunissent au clair de lune si ce n’est dans les ténèbres. L’état de délabrement avancé de cet édifice ne fait qu’aggraver la possibilité de réhabilitation des lieux qui nécessite dès lors une mobilisation de crédits encore plus conséquente. Outre la gabegie qui demande à être effacée par une APC nous semblant non concernée par ce patrimoine de la ville qui relève pourtant de ses exclusives attributions, on constate paradoxalement qu’il y a des besoins non satisfaits. L’USMBA qui est présentement sans Siège pourrait utiliser momentanément une partie de ces locaux à cette fin et pour d’autres usages : supporteurs-club, vente de toute une panoplie d’articles très demandés par les fans, centre de flocage, musée du club etc. Les considérations administratives ne devraient aucunement constituer un obstacle pour l’efficience d’un investissement totalement laissé à l’abandon et à la prédation. Faut-il, par irresponsabilité gravissime, se résigner à accepter l’intolérable au nom d’une orthodoxie bureaucratique ? La raison et le bon sens ne se rejettent point tant ils émanent tous deux d’une identique motivation. Nous ne sommes pas heureux de nous rebiffer en faisant ce constat même si nous avons la prétention de poser les questions qui y militent doublement : en faveur de la sauvegarde d’une infrastructure payée rubis sur ongle par l’État d’abord et qui pourrait s’apprêter à régler un problème à l’USMBA, déjà bien partie pour aborder la nouvelle saison avec de sérieux atouts, d’autre part. Seul le changement agréerait notre joie de voir Sidi-Bel-Abbès plus belle. Au moins pourrait-on saisir l’occasion de méditer ce légitime cri du cœur lancé par quelques administrés, toujours prompts et alertes à faire cesser l’inadmissible laisser-aller que l’on constate çà et là dans la gestion de la ville qui se vantait, il n’y a pas si longtemps, d’exhiber l’appellation de «Petit-Paris » qui n’est décidément pas le moindre des sobriquets qui lui allait comme une symphonie rythmant ses rêves et ses espoirs. Peut-être ne faudrait-il pas noircir son destin en évoquant uniquement les doléances avec leur lot de laisser-aller et de doutes, de souvenirs pas immanquablement nostalgiques, le début ne présageant pas la fin. Aussi hâtons-nous de réparer les erreurs commises. Si les responsables le veulent, alors ils le peuvent et le plus tôt serait le mieux, cette expérience, avec l’aide des enfants de la ville, pouvant permettre de débusquer d’autres lieux qui seraient destinés à des usages communs. Dans le même ordre d’idées, il nous est pénible de signaler l’existence, à proximité du cimetière portant le nom du Saint Patron de la ville, un ensemble de locaux commerciaux sur un terrain de quelque 1 200 mètres carrés d’assiette, sur deux niveaux, réalisés dans le cadre du programme du Président de la République. Jamais occupés, ils sont totalement à l’abandon.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=49239

Posté par le Juin 14 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

44 Commentaires pour “INVESTISSEMENTS IRRÉFLÉCHIS = GABEGIES ASSURÉES. Par : Abdelhamid ABDEDDAÏM.”

  1. Moha

    bonne proposition

  2. Abbes

    réveillez les ils dorment

  3. kaid

    Lidée abordée est magnifique Je crois que les autorités non recevantes de propositions verront clair

  4. ALLAL Mohamed Hamdène

    Merci mon frère hamid qui est toujours égal à lui même, néanmoins il est important et urgent que la société civile s’organise et se réveille sans oublier d’exclure la sona brosse et les chercheurs de mahrifa qu’il faudra dénoncer et chasser de la table. L’état et son autorité est absent la preuve au Bd

  5. ALLAL Mohamed Hamdène

    au bd mohamed khémisti ex jean mermoz il existe une gartgote installée en plein trottoir avec table de cuisine chaise cheminée lavabo etc ou allons nous alors que ce chemin est emprunté par les hautes autorités de la ville pour se rendre à leurs bureaux il est temps de veiller à l’application de la loi par les gens qui sont payer pour cette besogne et tout un chacun doit être concerné pour veiller à l’ordre établi dans l’intérêt de notre belle ville qui doit être exemplaire.

  6. hamid

    Réparer les erreurs c’est un minimum

  7. ana maf hemtch

    Au debut de l article , j avais pense que l auteur etait contre les squats et qu il voulait retablir l ordre , et puis je vois qu il veut un chouia pour l USMBA et SERRAR . L USMBA SDF se permet des contrats hors du commun , avec des chiffres qui font tourner la tete à plus d un .
    Au lieu d enrichir encore plus le monsieur de l eden , avec tout ce pognon les dirigeants devraient penser à acheter un siege DIGNE de l USMBA .

  8. jamel

    L’usmba reste les biens aussi c’est une idée avancée Quels sont ces contrats hors commun?En algerie c’est la méme chose les joueurs ne jouent plus pour le maillot et puis y compris nos fils de la ville c’est leur gagne pain

  9. gherbi sba

    les acquisitions c’est ce qui a toujours manqué Que le club profite de la disponibilité des pouvoirs publics

  10. OUERRAD

    Où va le foot ? bizness is bizness ;;;

  11. OUERRAD

    normalement , la vache à lait en foot ball c est fini , les dirigeants doivent se debrouiller d eux meme , n est ce pas une SPA ?
    C est cette derive qui ne laisse pas le foot avancer .

  12. MADANI

    BONNE IDEE la propriété appartient à l’APC l’USMBA peut profiter de ce siège au lieu qu’il soit squatté et offert à la saleté du moment que les associations n’existent pas ou est le problème ?

  13. kerroucha

    Avec l’avénement du professionnalisme l’état est toujours derriére en algerie pour faire décoller A belabbes a part le miniscule local de la place publique et qui est encore sous l’emprise de l’Opgi il n’ya rien jE SUIS HEuREUX QUE DES SUGGESTIONS SOIENT FAITES OU EST LE MAL,,?

  14. novice

    Et que dire du village américain,où, on se rappelle bien,nos joueurs s’entraînaient .Que sont devenus les vestiaires,la piscine,les terrains de tennis !

  15. abbes

    @Novice CHER AMI les villas du village vendues aux cadres de sonelec c’est foutu

  16. Sijesavais

    Cette batisse était conçu dès le départ, pour abriter les associations, que l’on laisse très souvent livrées à elle meme, cette batisse doit revenir au mouvement associatif, car ils ont besoin d’un siège pour les réunir,afin qu’ils puissent échanger entre elle , leurs expériences et parfois etre très pret pour décider en commun. Eloignées comme elle sont, l’on comprendrait que l’on cherche à se qu’elles ne se rapprochent pas.- Squatté cette maison des association, aurait permi de sanctionner le laxisme. Des sommes importantes ont été avancées dans cette réalisation, elle l’ont accepte, et l’on se tait- Oui l’USMBA c’est bien, elle calme les espris, elle arrange beaucoup, mais l’USMBA cela n’est pas la vie dans une wilaya- Cependant l’idée de l’auteur de l’article à sa dimension .

  17. novice

    Merci Si Abbes,mais qui gère les parties communes ,notamment la piscine,quant aux associations ,pourquoi ne pas réhabiliter le château Perrin ,sachant qu’on a des associations r la sauvegarde du patrimoine !

    • Talha Djelloul

      Merci , mon ami Novice , de rappeler que nous avons « l’Association de la sauvegarde du patrimoine ».Je tiens , à informer l’opinion publique, que nous avons déposé le dossier d’agrément de la dite association ,depuis la fin février dernier auprès des services de la DRAG,afin d’activer en toute légalité.A ce jour nous n’avons obtenu aucune réponse, malgré nos maintes visites aux guichets du dit service.L’administration dans toute sa lourdeur,ne fait que décourager le plus tenace des téméraires;Le mouvement associatif, démuni de tout moyens , ne peut que constater ,la mort dans l’âme , la continuelle décrépitude du patrimoine , collectif , livré aux aléas du temps et surtout des prédateurs.

      • Amirouche

        Talha Djelloul

        Bonsoir
        Si Djelloul , ne baissait surtout pas les bras ,et tout effort ,toute sueur en plus n’est que Hassanettes dans la balance de tous les membres de votre association.
        En Algérie ,les associations qui tentent de s’inscrire se perdent dans un labyrinthe bureaucratique et ce n’est que le commencement pour vous !!
        Je pense qu’il faudrait demander quel serait le temps d’attente de la délivrance de l’autorisation de l’assemblée générale de votre association ,pour qu’une fois dépassé ce délais vous devriez faire une demande d’audience signée par les membres à Monsieur le Wali (qui apparemment est à l’écoute des citoyens) en se basant sur Loi n12-06 du 18 Safar 1433 correspondant au 12 janvier 2012 relative aux associations.
        Zut !!! les bras m’en tombent !! j’avais crû que cette association était déjà sur le terrain .

  18. MILOUA

    CETTE BATISSE EST TOUJOURS RESERVEE AUX ASSOCIATIONS
    pour avoir ete proche de ce dossier lors de notre mandat il est vrai que ce projet etait immobilise pour des questions d’ordre de credit et de fiche technique mais le projet n’a jamais ete abondonné et le nouveau wa

  19. Melle Nouar .Sd

    Quelles associations des fantomes qui passent a la radio pour me vois tu je suis ici monsieur le maire invisible inodore Basta

  20. MILOUA

    je poursuis le nouveau wali a debloqué la situation si l’on se refere a l’ordre de service du nouveau soumissionnaire qui a repris en main ce projet qui de source bien proche son affectation est toujours reservée aux associations et la garantie est l’intitule de l’operation qui le stipule donc du point de vue juridique ce projet est toujours destiné à ses futurs beneficiaires les associations.Il faut aussi signaler que l’actuel wali a herite de situations dans le meme genre qui au fur et a mesure ont ete debloque grace au courage de decisions de mr wali voire la situation de la briquetterie qui est revenue à l’apc, voire la situation de la batisse situee à l’entree du lac de sidi mohamed benali lontemps abondonnée et squatée qui a ete remise à la DTP en ce qui concerne les locaux commerciaux de la cite adim fatiha la phase de rehabilitation et d’affectation est en cours.

    • citoyen

      en tant que membre d’une association nous nous sommes enqueris aupres de la DAS et effectivement ce projet comme vous l’avez certifié est toujours destiné aux associations noue accueillons avec plaisir la nouvelle de reprises des travaux mais de là a changer de destinations de beneficiaires tel l’usmba il ne faut pas satisfaire le club cher a notre ville au detriment des associations

  21. Hamid Ourrad

     Merci   si  Abdelhamid pour avoir soulever ce problème national du gaspillage qui nous tient vraiment à cœur ,comme vous l’avez si bien décrit ,c’est des investissement irréfléchis et irresponsables ….j’ajouterais q u.’il y a du louche dans la rapidité et l’exécution des magasins  de la citée Adim fatiha pour ne citer que ce projet comme exemple.
    Le facteur temps à influe’ négativement sur la véritable vocation de ces locaux  abondonnee ,en effet le spectacle offert par les magasins de la cité « Adim fatiha »est dans un état désolant, des amas d’ordures et de gravas jonchent le sol constituant un endroit idéal  aux maladies et la plupart de ces locaux servent de dépotoirs public offrant au voisinage des odeurs nauséabonde ramenant tous sorte de bestioles en quête de survie, ou alors transformes en lieu de rencontres amoureuses ou de débauche et   le comble dans tous ça ,les locaux ont été construit sur un espace vert et une poche qui permettait aux enfants de jouer et se dégourdir les jambes dans ce quartier populeux,c’est vraiment de l’argent public jeté par la fenêtre .
    maintenant que l’entrepreneur a empoché ses situations,les magasins ont été pillés ,et saccagés, pour remettre ces locaux en état de servir,il faut encore mettre de l’argent pour les rideaux disloques,et les portes défoncés.
    Le pouvoir algérien dépense sans compter,le prix du maintien du pouvoir coûte trop cher à l’Algérie 

  22. Abdeddaim Abdelhamid

    Il n’est pas élégant d’utiliser cette tribune pour se rappeler aux souvenirs d’une quelconque autorité , l’exécutif dispose assez de fonctionnaires d’éclairer l’opinion publique , l’APC lui est dévolu le rôle d’assurer la continuité du service public prenant à sa charge et l’actif et le passif ,c’est à seule de communiquer sur les réalités du terrain. Et la saleté envahissante qu’en faites vous alors ? Étant loin de la mêlée n’en prenez surtout pas une part qui ne vous concerne pas vos sacrifices sont les témoins mémorielles de tous vos différents mandats et ce sans allusions pernicieuses. Amicalement

  23. MILOUA

    AVIS DE DECES
    J’ai la douleur ds’apprendre à cet instant le deces d’un cousin maternel en la personne de l’entrepreneur de la Sarl Belabesienne Refraf Mr Bekhada Miloud l’enterrement aura lieu demain dimanche à 10h au cimetiere de Tessalah.Domicile mortuaire cite bab dhaya derriere la mosquee Ibn Toumia innalilah oua ilayhi raji3oun

  24. Abdeddaim Abdelhamid

    Personne n’a remis la destination du bâtiment actuellement en déshérence et l’allusion aux réunions des Associations au clair de lune signifient que ces dernières en ont un besoin pressant . Nous ne faisions que suggérer à titre d’ illustration qu’une association sportive ,aujourd’hui d’actualité loge pour sa communication par intermittence dans les locaux coûteux et que l’USMBA puisque c’est d’elle qu’il s’agit ne pouvait continuer a voguer d’endroit en endroit alors qu’elle ambitionne un statut de super-star. A ne pas ignorer que l’a l’USMBA est aussi une association même si elle est professionnelle.Le sujet reste néanmoins annoncé par le titre de l’article l’USMBA n’étant qu’un exemple très accessoire

  25. V.D.S.B.A

    Le Samedi Belabbésien S.BA.qui est une rencontre conviviale s’est tenu comme annoncé a Paris tenu ce jour verra la publication d’un résumé et des photos.Nous sommes contents d’annoncer ceci a nos mais lecteurs (es)

  26. OUERRAD

    Si el hadri mes sinceres condoleances RABI YARHMOU

  27. kadiri mohamed

    Je vois qui c’est ..Rabi Yerhmah

    • MILOUA

      @kadiri
      c’est sur que tu le connais puisqu’il habite à 500m de ton etablissement sur le grand boulevard de Bab Dhaya pres des Boutareg.A propos j’ai essaye de te telephoner toute la journee peux tu m’appeler c’est urgent merci

  28. Mme CH

    Je vois que cette affaire dure depuis longtemps déjà sans qu’aucune solution ne soit en vue jusqu’à présent…!!! Selon un article paru sur un autre journal Belabbésien le 20 Juin 2013, cette « Maison des associations » dont l’arrêt des travaux a été constaté depuis 2008, est un édifice qui relève du Ministère de la Solidarité Nationale….!!! Alors qu’est ce qu’ils attendent pour achever les travaux ou le mettre entre les mains de qui de droit pour le faire…???? C’est quoi ce laisser-aller…?? Y a-t-il un capitaine à bord…???

    Quant à l’USMBA, c’est un Club sportif professionnel qui devrait se débrouiller pour avoir un siège avec son propre argent et ne pas venir se bousculer et bousculer les autres associations à caractère caritative (non lucrative)….!!! Il n’ y a rien à gratter de ce côté là…!!!

  29. Belamri abdelkader

    Non contents des performances de leurs services publics déjà d’un niveau appréciable ,les français se manifestent souvent pour dénoncer les gabegies et autres dépenses inconséquentes ou non impactantes sur leur bien-être ,d’ailleurs le relais avait été pris par par la première chaîne TF1 dans son émission <> avait conquis l’intérêt des citoyens et reçut une grande audience .
    Comme quoi,il est temps pour les citoyens bélabésiens de s’impliquer dans leurs affaires publiques et dénoncer le mauvais comportement de nos élus qui ont tendance à beaucoup réfléchir sur qui va obtenir tel ou tel projet que l’essentiel de sa destination sociale ,économique ou culturelle.
    Je crois savoir ,si je ne me trompe ,que le siège de l’USMBA dont le choix fut porté sur l’infrastructure médico-sportive dans l’enceinte du stade du 24 février et l’allure de l’avancement des travaux me parait en adéquation avec cette information et là aussi ,si cet écho s’avère juste ,la notion de squat est aussi valable que le sujet soulevé dans l’article ,dont le fond reste intéressant.

  30. Belamri abdelkader

    Lire entre guillemets :argent jeté par la fenêtre.

  31. Merkanti

    Positivez au moins une fois messieurs les bonnes actions

  32. TALEB Association Émir Abdelkader

    TALEB association Émir Abdelkader

    . Cessez de faire les « Don- Quichotte » , la proposition de MR Abdeddaim est judicieuse et répond aux inquiétudes circonstancielles des nageurs en eaux troubles .Ce n’est pas les locaux qui manquent,même fin- prêts à l’usage ,c’est plutôt de compétences et d’initiatives opportunes dont on a soif , et ce n’est pas l’agitation en l’espèce malveillante qui serait de nature à rehausser le prestige de la ville . L’ophtalmologie prétexte à créer une brouille inutile entre protagonistes agissant normalement pour des causes similaires , dispose de ses ambassadeurs qualifies pour défendre leur chapelle , elle n’a sûrement pas besoin de rechercher de secours dont elle n’a cure . Des locaux on peut en indiquer des dizaines comme ceux occupés par des partis politiques dont les lampions ne brillent qu’à la veille des élections , le militantisme n’étant pas une exigence primordiale . Convoiter les structures des associations qui fonctionnent même à feu doux, ce n’est pas faire œuvre d’ouverture d’esprit , même un adversaire acharné ou résolu n’aurait pas eu cette outrecuidance. Autrement dit un communiquant doit veiller à ne pas servir les causes d’un opportunisme primaire ,les instances électives nationales n’ayant fait écho jusque-là d’aucune intervention marquante au profit par exemple de l’économie de la région, ont -ils la capacité ou la dimension de peser par un LOBBYING offensif. C’est là à mon sens le pourquoi de leur mandat et je doute fort qu’ils en soient imprégnés ( cela est une réponse à tous les articles et tu verras qu’ils n’auront plus matière à riposter, ils ont tous pris pour leur compte.

  33. Asidahmed

    maison des associations?? de toutes façons la VDSB est notre maison, même nos actions on peut les réalisés via internet. un siège pour une association, inutile!! dans notre association on a décidé d’être positive et de travailler juste travailler sans demander de l’aide. On va même planté des arbres via internet et puis les irrigués avec la même technologie. Donc pourquoi construire une maison qu’on na pas besoin??? virtuellement Ayadoun Sidahmed

  34. LAHCENE CHOT

    rien de nouveau sous le soleil ….pour les gabegeries et autres turlipitudes infractructurelles …..Una quaestionna ….et la povre Mekerra …????

    ALLAH YAHDINA

  35. pauvre

    ya si ayadoune anta tu na pas besoin de la maison d association allah issahale alike andake plus

  36. mohamed

    Quel est le montant alloué aux associtions ( une moyenne svp) pour accomplir ses activités, acceuillir les etrangers, se déplacer en algérie ou hors du térritoire national , 1 milliard de centimes?

  37. Mus

    le journal khabar hebdo de sport a refait cet article hier pour le méme but aij lu

  38. Asidahmed

    ya si pauvre. vous avez totalement raison jeunesse volontaire à plus, même beaucoup plus de la maison des associations, j’ai la crédibilité et on plus on compte beaucoup plus sur le bon dieu. Ayadoun Sidahmed

Répondre