La Voix De Sidi Bel Abbes

INTERNET : Les prix baisseront en 2016

La ministre a indiqué qu’il y a une «réflexion» sur l’augmentation des taxes d’importation de smartphones et des PC pour encourager la production locale.

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (Ptic) a annoncé que la coupure du câble Internet sous-marin a lésé Algérie Télécom (AT) de 100 millions de dinars/ jour, soit un volume de pertes de 600 millions de dinars si l’on compte les six jours d’arrêt. Faraoun qui a convoqué une conférence de presse dans la matinée d’hier au siège de son département, à Alger, a également fait savoir que l’opérateur public dédommagera ses clients pour la période de la panne majeure.
Les clients seront dédommagés, selon la ministre. «Que les clients soient des résidentiels, des entreprises privées ou publiques, tous auront droit à six jours d’abonnement gratuits», a rassuré Houda Imane Faraoun. Elle a par ailleurs indiqué que le responsable de la rupture du câble en fibre optique reliant Annaba à Marseille était un navire étranger qui se trouvait dans les eaux territoriales algériennes. Les prix d’Internet baisseront «graduellement» et le débit de la connexion augmentera au courant de l’année 2016, a en outre annoncé la ministre. «Nous réfléchissons sérieusement à réduire les prix d’Internet graduellement pour ne pas affecter les investissements futurs d’Algérie Télécom», a-t-elle expliqué. Elle a souligné qu’à la fin de la phase des grands investissements d’Algérie Télécom prévue en 2016, les prix d’Internet «baisseront et le débit de la connexion augmentera».
Relevant que le prix d’Internet en Algérie est «plus élevé que celui pratiqué chez nos voisins», elle a fait savoir que la réduction de ce prix «doit se faire graduellement pour arriver à celui en vigueur ailleurs». Faraoun a, à la faveur de son intervention, mis l’accent sur la nécessité d’élaborer un schéma directeur de l’établissement du réseau Internet déployé à travers le territoire national. Cela permettra d’avoir une carte très «détaillée» du déploiement de la fibre optique en Algérie, a-t-elle étayé, précisant que ce schéma directeur est une sorte d’architecture du réseau.
La ministre a insisté également sur l’amélioration de la qualité de service d’Algérie Télécom et la promotion du contenu algérien hébergé en Algérie. «AT investit actuellement dans l’augmentation de ses capacités de stockage, la réduction du coût d’hébergement et l’amélioration de la sécurité de ses installations», a-t-elle renchéri. Ces dispositions permettront à A T d’intéresser les clients algériens à héberger leur contenu en Algérie et non via des serveurs étrangers. Sur un autre plan, la ministre a indiqué qu’il y a une «réflexion» sur l’augmentation des taxes d’importation de smartphones et des PC pour encourager la production locale. Selon la ministre, les travaux de réalisation de câbles en fibre optique sous-marins Oran-Valence et Alger-Valence (Espagne) seront lancés au courant du mois de novembre prochain.
Le projet de réalisation d’un câble sous-marin Oran-Valence (initié en 2009) avec une extension Alger-Valence, d’une longueur de près de 550 km, sera lancé au cours du mois de novembre prochain, a-t-elle précisé. Le coût global de ce projet, dont les travaux s’étaleront sur 14 mois, est estimé à 36 millions d’euros (26 millions pour le projet Oran-Valence et 10 millions pour celui d’Alger-Valence), a-t-elle ajouté, non sans rappeler que le volet financier du projet avait été ficelé la semaine dernière pour le démarrage «effectif» des travaux. Faraoun a enfin annoncé que l’Algérie et la Tunisie sont convenues d’augmenter les capacités du câble de fibre optique reliant les deux pays de 150 mégaoctets à 10 gigaoctets qui sont «évolutifs».
Ce renforcement de la bande passante permettra aux deux pays de «parer» à d’éventuels accidents pouvant survenir sur les câbles sous-marins, a-t-elle souligné, qualifiant cette ligne de «soupape de secours» pour les deux pays. L’Algérie dispose actuellement de deux câbles sous-marins en fibre optique Alger-Palma de 80 go et Annaba-Marseille de 425 go.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62724

Posté par le Oct 30 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

1 Commentaire pour “INTERNET : Les prix baisseront en 2016”

  1. OUERRAD

    Depuis , 62 à nos jours on ne fait que reflechir mais rien ne sort .
    De quelle producyion nationale veut parler notre ministre , c est juste du montage tout comme la SYMBOL .
    On regarde chez les voisins pour decider , pourquoi on ne peut pas estimer tout seul .
    Deux operateurs etrangers nous montre le chemin , les prix ne cessent de baisser chez OOREDOO et DJEZZY celle des russes et des egyptiens pas l actuelle .Car , au niveau de l actuelle 51/49 On fait tout pour la casser et la vendre au dinar symbolique .En , ce moment DJEZZY 51/49 fait l objet de destructuration inconcevable .Des milliards ont et distribues aux partants volontaires ???????

Répondre