La Voix De Sidi Bel Abbes

Initiée par l’ambassade de France et le CFPJ de Paris: Formation en journalisme politique. Partagé par Mémoria

Ce stage a regroupé, entre autres, des journalistes d’El Watan, Liberté, Le Temps d’Algérie, l’APS, L’Expression et Le Jeune indépendant.

En partenariat avec le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris (CFPJ), l’ambassade de France à Alger organise une formation en journalisme politique au profit des hommes de la presse écrite algérienne. La première session de ce stage a eu lieu la semaine dernière au siège de l’APS ; elle a regroupé une douzaine de participants représentant différents organes de presse comme El Watan, Liberté, Le Temps d’Algérie, L’Expression et Le Jeune indépendant.

Cette formation, encadrée par Hala Kodmani, responsable de la rubrique Syrie à Libération et ancienne  attachée de presse de Boutros Boutros-Ghali à l’Organisation internationale de la francophonie, a porté notamment sur les  différents genres de la rédaction adaptés selon l’actualité nationale, des travaux d’application sur les couvertures d’événements politiques.

Notons que la deuxième session de cette formation est prévue pour le 25 janvier prochain ; elle s’inscrit dans le cadre du programme en hommage au journaliste-écrivain et poète, Tahar Djaout, qu’organise l’ambassade de France pour des journalistes algériens. Par ailleurs, il est utile de rappeler qu’une autre formation en journalisme politique au profit des hommes de la presse arabophone, encadrée par la même formatrice, avait été également organisée, dans le même sillage, au mois d’août dernier.

Aussi, toujours dans le cadre de la coopération menée dans le domaine des médias avec la presse algérienne, l’ambassade de France dispose d’un grand programme de formations pour le secteur de l’audiovisuel, où plus de 100 journalistes de la radio algérienne ont déjà bénéficié de ces stages.

Hafid Azzouzi

f-cl_2570857

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57167

Posté par le Déc 21 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Initiée par l’ambassade de France et le CFPJ de Paris: Formation en journalisme politique. Partagé par Mémoria”

  1. Mémoria

    Lucien Bodard avait écrit trois tomes sur la guerre d’Indochine,entre autres le tome 3 intitulé « L’Humiliation » publié chez Gallimard en 1965 !

    Je ne puis qu’être surpris en partageant cette nouvelle à qui je donnerais le titre de « Suprême humiliation » pour ces titres ….et cette agence de presse !

    Allah yestourna !!!

  2. Lecteur

    Des journaux de la capitale et cette agence tout va bien. Honte à ceux qui cautionnent ces initiatives ne servant à rien. Aissa messaoudi se retourne dans sa tombe.

  3. Amirouche

    Bonsoir

    D’un autre angle et comme tout est sous la coiffe du CFPJ et encadré par une spécialiste de la Syrie !! ,je présume que ce n’est pas gratuit …….Une formation de 105 heures coûte 5595 euros par personne à Paris ….Vu le nombre des participants et la prise en charge des formateurs , je vous laisse le soin de faire un petit calcul de « la wakhda » ……..Finalement ,vous avez raison madame , vous qui dites :  » ça sent les fromages des trois nords ……….. »
    Sallam

  4. Fethi

    Qui est cette dame?

  5. Belabbesien

    Est-ce un stage ou un formatage?

    • Mme CH

      Très bounne questioun…..!!!! Moi je dirais, un formatage-piratage-‘adaptage’-moulage-cadrage-montage-remontage-voltage-pilotage-‘télécommandage’, orage- mirage-‘orbitage’ géostationnaire….!!! Qui dit mieux….!!! autrement dit, à défaut du mariage, c’est un concubinage…..!!! Du prêt à porter et à emporter….!!! N’est elle pas belle la tectonique des plaques….!!!!

      Bonne soirée Belabbesien, en attendant le dépannage ou la voie de garage…!

Répondre