La Voix De Sidi Bel Abbes

In Salah : Manifestations contre le gaz de schiste

Les citoyens de In Salah sont en colère. Ils ont organisé, le 1er janvier, une manifestation pour dénoncer l’exploitation du gaz de schiste.

Selon des sources locales, les manifestants, au nombre de 1000, ont brandi des banderoles sur lesquelles on peut lire des slogans en arabe et en français : « oui au solaire thermique », « non au gaz de schiste », « non à l’extermination du Sud par le gaz de schiste », « In Salah agonise ». Selon un citoyen local, la population de Un Salah souffre de sous-développement. « Ici, il n’y aucun développement, aucune prise en charge, ni en éducation, ni en santé, ni en formation. Pas de projets agricoles. Rien n’est fait au niveau de l’équipement de la ville surtout pendant les canicules de l’été pendant lesquelles les citoyens à la santé nonchalante meurent tout simplement. Le sentiment de trahison, d’oubli, de délaissement est tangible », témoigne-t-il.

in salah 2

Aucune réaction n’est venue des autorités nationales ou locales. Les manifestants, rejoints par des habitants des villes environnantes, promettent de poursuivre la manifestation dès dimanche. Ces manifestations interviennent quelques jours après l’inauguration, par le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, du premier puis pilote de gaz de schiste.

– See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2015/01/in-salah-manifestations-contre-le-gaz-de-schiste/#sthash.137hMSVL.dpuf

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57431

Posté par le Jan 2 2015. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

9 Commentaires pour “In Salah : Manifestations contre le gaz de schiste”

  1. Mme CH

    Je ne peux qu’être solidaire avec ces manifestants qui ont compris les enjeux et sont conscient des risques de l’exploitation du gaz-schiste en l’absence de techniques ‘propres’….!!! Ils expriment aussi leur désarroi devant la situation socio-économique catastrophique de la ville, malgré les richesses de la région.!! Il est temps, de prendre en charge les revendications des habitants du grand Sud, sinon, vous savez ce qui va se passer…hein….!!!

    Selon la même source, « le ministre de l’Énergie,Youcef Yousfi, se réjouit de l’exploitation de ce premier forage de gaz de schiste, qui est, pour lui “très prometteur”. Selon M.Yousfi, ‘‘nous assistons au succès de la première opération réelle de l’exploration de gaz de schiste dans le bassin d’Ahnet où nous avons réussi à produire du gaz extrêmement compact situé dans des roches imperméables’’. Accompagné par les ministre des Ressources en eau et de l’environnement, M.Yousfi a déclaré lors du point presse que ce puits “‘‘nous laisse envisager la possibilité d’aller de l’avant dans l’exploitation éventuelle de ces ressources gazières non conventionnelles »…. »Le ministre de l’Énergie se montre optimiste et parle même d’une “nouvelle aventure pour l’Algérie” lui permettant de disposer de ‘l’une des plus grandes réserves d’énergie dans le monde” en permettant “d’ouvrir de nouvelle perspectives économiques pour l’Algérie avec pas moins de 8.000 emplois pour 2015 »..!!!

    Pas si vite Mr le ministre, prenez tout votre temps, adoptez d’abord une stratégie globale de développement, et laissez un « peu » pour les générations futures…!!!! Attention aussi aux mésaventures….!!!! Quant aux Pingouins, ils n’ont qu’à forer dans leurs territoires sur l’autre continent…ou qu’ils aillent voir ailleurs….!!!!

    • Imène

      On devrait TOUS de Maghnia à Tebessa , nous mobiliser aux côtés de nos compatriotes de Ain salah , qui manifestent pour préserver leur environnement; leur vie et celle de leurs enfants..: les richesses du sud doivent servir le sud d’abord ! les champs de pétrole vont tarir , c’est inévitable..aujourd’hui les prix chutent vertigineusement , ils veulent s’attaquer au schiste ..les générations futures auront des …clous !
      aux dernières nouvelles les manifestants auraient réussi à stopper le forage d’un puit !

      • Mme CH

        Tu sais Cygnus, la nappe souterraine Albienne qui s’étend sous trois pays du Maghreb: Algérie, Tunisie Libye n’est pratiquement pas renouvelable, car la pluviométrie au Sud est trop faible pour assurer sa recharge…!!! Donc, l’exploitation du Gaz-schiste qui nécessite des quantités d’eaux considérables dans cette région désertique mettrait en danger l’agriculture saharienne et condamnerait les habitants de la région à utiliser des eaux polluées et toxiques….!!!

        Les Européens en général et les français en particulier, prônent une « stratégie méditerranéenne de développement durable » d’une part, et d’autre part , ils appliquent une politique d’investissement dans la rente pétrolière et gazière au dépens des autres secteurs comme l’agriculture et le tourisme….!!! Tu sais pourquoi…????

        Alors au lieu de céder aux pressions des pingouins qui visent à plumer la gentille alouette, l’état ferait mieux de développer des projets agricoles et touristiques au Grand Sud et l’eau de la nappe Albienne serait le véritable moteur du développement et non pas le GS….!!! Et demain sans GS que feraient les autres….!!!

        Bonne soirée mon amie…!

  2. Hamza

    Salam ils ont raison ce qui est bon pour les uns n est pas forcément bon les autres au Cévennes ils n ont ni gaz ni soleil ni pétrole et se sont batu pour l interdire car ses méfaits son plus destructeur ( pollution d eau ‘ éboulement de terrain ……) bref il faut les soutenir merci et bon courage Hamza

  3. Mme CH

    Ils ont eu raison de parler du solaire, surtout dans cette région désertique.
    Avec Adrar et Reggane, In Salah forme le « Triangle de Feu » , désigné ainsi par les habitants locaux et les touristes étrangers à cause de la chaleur extrême et précoce qui brûle l’ensemble du désert entre mai et septembre.

    Les Professeurs Yamani Noureddine, Mohammedi Kamal de l’université de Boumerdès et Khellaf Abdallah du Centre de développement des énergies renouvelables, CDER à Alger ont indiqué dans une étude que « Le potentiel solaire algérien figure parmi l’un des plus importants au monde ».
    Il résulte de cette étude intitulée, « Simulation des performances d’une centrale à tour – Etude comparative de deux configurations d’absorbeurs »,que « plus de 2.000.000 km2 du pays reçoivent un ensoleillement de l’ordre de 2.500 kwh/m2/an. » L’exploitation de ce potentiel solaire permettra de compléter les programmes d’électrification rurale, est-il précisé.
    Le taux d’électrification de notre pays est aujourd’hui de 95 %, l’utilisation des énergies renouvelables permettra d’atteindre, en particulier, les régions isolées et très éloignées du réseau électrique national.

    Selon eux les centrales solaires à concentration sont d’excellentes alternatives aux centrales conventionnelles surtout dans les pays qui se situent dans la ceinture solaire. Parmi ces centrales solaires, il y a les centrales à tour qui ont montré leur capacité.
    Dans cette étude les chercheurs proposent la simulation d’une centrale solaire à tour avec deux configurations de récepteur : une avec un récepteur à air, l’autre avec un récepteur à eau.

    Alors, laissez travailler ces chercheurs, encouragez les et faites leur confiance…!!!!! Exploitez un peu le soleil et pas uniquement le ventre de la terre elle va finir par être stérile (la terre)….!!!!

    Il est bon de rappeler que selon un article de Mourad Arbani, intitulé: « L’Algérie pourrait devenir leader mondial en énergie solaire » (12/06/2012): « Si les projets inscrits pour exploiter le gigantesque potentiel algérien en solaire sont bien menés, l’Algérie pourra satisfaire jusqu’à 50% de la consommation mondiale en électricité vers 2050″ a estimé l’expert tunisien en énergies renouvelables,Rafik Missaoui, lors d’une rencontre sur l’énergie solaire à Alger….!
    “Le potentiel solaire de l’Algérie, l’un des plus importants sur l’échelle mondiale, lui permet de devenir leader mondial dans ce domaine, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du programme public de développement des énergies renouvelables qui s’étale jusqu’en 2030″, a-t-il indiqué.
    Cependant, dans le but d’atteindre cet objectif, l’Algérie doit mettre en place un modèle de consommation axé sur l’économie et l’efficacité énergétique. Elle doit également, selon lui, développer le volet institutionnel (réglementation et formation) et maîtriser les technologies nécessaires à cette industrie.
    Autre préalable, les pouvoirs publics doivent “définir clairement les responsabilités financière et politique de chacun des acteurs impliqués, en particulier en ce qui concerne le montage de projet et le côté environnemental”.
    Mise en place nécessaire d’un modèle de consommation axé sur l’économie et l’efficacité énergétique
    Dans ce cas de figure, l’Algérie pourra saisir l’opportunité du mix énergétique en Europe, avec des parts croissantes en gaz naturel et en solaire, parallèlement à la régression de la consommation du pétrole, prévue en 2029, a expliqué pour sa part, Tawfik Hasni, expert algérien en énergie et ancien haut cadre de Sonatrach.
    Pour cet expert, l’Algérie devra saisir cette opportunité pour renforcer ses exportations vers l’Europe et conforter sa part de marché dans cette région. Aussi, l’Afrique Subsaharienne représente un autre axe de développement pour l’Algérie qui pourrait désormais miser sur les hydrocarbures et le solaire.

    Alors, qu’est ce que vous attendez Messieurs-Dames, pour inaugurer le bain de soleil….!!! Ah! Sleeping partner quand tu nous étouffes….!!!

  4. BADISI

    ils on raison tout les Algériens doivent se mobiliser contre ce mauvais projet , je suis allée a IN SALAH et je peut confirmer que ces habitants souffrent , pour ce déplacer au chef lieu de wilaya il doivent parcourir 1500 km en aller retour .

  5. ZIDANE

    IL FAUT POMPER AU MAXIMUM QUANT UNE ROUTE EST GOUDRONNEE AU SUD ELLE MENE DIRECTEMENT AUX PUITS DE PETROLE LE SUD ET LE GRAND SUD SONT TRES SOUS-DEVELOPPES JE PARLE EN CONNAISSANCE DE CAUSE CAR J’Y AI PASSE 25 ANS DE MA VIE A BON ENTENDEUR SALUT JE TEMOIGNE MA SOLIDARITE

  6. h. bouasria

    La seul question qui se pose pourquoi le président de la France a interdit toutes les exploitations de ce gaz sur le sol de la France il a meme interdit celui qui vient de lui parler de chantiers de gaz sur le territoire français Chez nous sur nos terres tout le monde veut faire exploiter ce gaz est ce que dans leurs pays c’est haram et dans le notre du halel ou dans leurs pays il y a des des etres humains qui vivent dans le notre qu’est ce qu’ils nous voient?

  7. OUERRAD en squatteur

    AU SECOURS , RABAH , vous connaissez tous , il s agit de RABAH BENCHERIF , alors mon ami de promotion qu attends tu pour defendre ton projet de MER du SUD ?le GS va tout saccager , la nappe albienne fout le camp .Une marche de CONSTANTINE a AIN SALAH pour defendre ton projet et arreter ce cinema de GS.
    Copier , n est pas HARAM , mais encore faut il copier l utile et l agreable ?

Répondre