La Voix De Sidi Bel Abbes

Imams délégués à l’étranger: préserver la référence religieuse algérienne

51d2a1abf0196cbe143f9463fb5687d5_XL

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aïssa, avait  insisté mercredi passé à Alger sur le rôle des imams délégués à l’étranger dans la préservation de la référence religieuse algérienne. La mission des imams délégués à l’étranger ne se limite pas au seul encadrement religieux mais implique la préservation de la référence religieuse algérienne, a indiqué M. Aïssa qui présidait la clôture d’une session de formation sur la culture française, organisée au profit d’imams délégués auprès de la Fédération de la Grande mosquée de Paris.  Pour le ministre, il s’agit en effet de préserver la référence religieuse du pays en protégeant les membres de la communauté nationale des idées destructrices dans le contexte de dénaturation de l’image de l’Islam par l’Occident. Il a mis en avant l’importance de la formation continue des imams algériens délégués à l’étranger afin de leur permettre de contribuer à la diffusion de la véritable image de l’Islam. Ces imams bénéficieront d’une formation complémentaire dans les pays d’accueil pour les initier à la culture de ces derniers, a fait savoir le ministre, précisant qu’en France, ils bénéficieront d’une formation sur la laïcité en tant que référence politique dans ce pays afin qu’ils connaissent leurs droits et leurs obligations. Cette session de formation vient en application de l’accord de coopération conclu récemment entre l’Algérie et la France pour la formation des imams algériens en France. M. Aïssa avait  indiqué que cette de formation entrait dans le cadre des efforts consentis par son secteur au titre de la refonte du système général de formation des imams. La formation des imams est un élément important pour faire face aux défis contemporains, a-t-il estimé, citant les tentatives d’évangélisation en Algérie sous couvert d’activités ecclésiastiques mais qui relèvent en réalité de desseins sionistes, avait-il dit. Le ministre avait fait savoir que son département recevait chaque année entre 200 et 220 demandes de certificat de conversion à l’islam. De nombreuses conversions à l’Islam sont effectuées sans que le certificat ne soit demandé, avait-il ajouté. Concernant le dossier du logement au profit des imams, M. Aïssa avait fait état d’une opération nationale de recensement des besoins des imams en la matière, précisant que son département collaborait avec le ministère de l’Habitat pour répondre à cette revendication.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57493

Posté par le Jan 4 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

10 Commentaires pour “Imams délégués à l’étranger: préserver la référence religieuse algérienne”

  1. un abbassi d'ailleurs

    Je lis : « Le ministre avait fait savoir que son département recevait chaque année entre 200 et 220 demandes de CERTIFICAT DE CONVERSION à l’islam.. » je ne connaissais pas ce CERTIFICAT ? merci aux sachant de nous en dire un peu plus sur ce CERTIFICAT? J’étais persuadé que la conversion était un acte envers dieu uniquement mais qu’en aucun cas il fallait posséder un certificat pour justifier sa musulmanité .

    • OUERRAD en squatteur

      Ce certificat , a toujours existe il s agit d un bout de papier qui dit que le gaouri en face de vous est MUSULMAN .Il lui servira en cas de mariage avec une Algerienne , dans son dossier pour le mariage .Comme quoi , en Algerie on est plus prevoyant que les autres ? Quand tu as en face toi un indonesien qui se pretend musulman ; demandes lui sa nationalite Musulmane , s il n a pas ce certificat , il ne faut pas le croire ?Ce bout de papier , demandes une bureaucratie telle j ai vu des non francais , voulant se convertir y renoncer , il faut passer par la direction des habous ,puis la surete de wilaya , puis la wilaya , puis le ministere de l interieur encore un retour in verse et il obtient une 21:27 avec sa photo prouvant qu il est MUSULMAN .
      Quant a l ISLAM Algerien c est VRAI le notre il est unique ; on fait tout a l envers .Meme nos imams qui vont en france , y vont moyennant BAKCHICH , j ai connu quelqu un du secteur qui parlait de 300000da pour etre sur la liste .ALORS ,que ceux qui etaient des FOUTOUHETS faisaient cela de leur propre gre .Un imam qui a sa fille mariee en FRANCE , y va tous les ans au mois de Ramadhan pour se faire un petit pecule au niveau de la mosquee du quartier ou habite sa fille !histoire VRAIE , n est ce pas un ISLAM typiquement Algerien .

      • Hamza

        Salam Ouerrad , tu as raison mais sa dépend de la mosquée j ai vu pas mal d imam qui ont souffer , ils ont ^pas le droit d aller a des mariage ou autres sans l autorisation du president et sa bande et le travaille en parrallele (re3ya grigri et autre ) en cachette sinon c est mort le cirque tu peu ecrire une masrahia de quoi faire rire les morts , je vais vous raconter une veridique notre imam la nuit de sebaa ouachrin a recu pas mal d appel tout la nuit il y a un qui la enerver la question ete chich si lilette el kadre tenzel aliya quindir ? imam a pose a son tour des questions tu fait le ramadan ? IL repond NON , tu fait la priere ? il repond NON ALOR IL MA DIT AVEC LE SOMEIL JE LUI EST REPONDU GUIR RGOUD OULLAH MARAK CHAYAFHA ?? IL MA RACONTE PLEIN A MOUIRIR DE RIRE BREF mes amitiés

    • Anonyme

      le certificat permet au convertit de pouvoir aller au pèlerinage car dans ce pays sans ce certificat vous ne pourriez l effectuer et aussi pour ceux ou celles qui souhaitent être inhumer dans un pays musulman
      exp::bcp de sœurs de part leur mariage souhaitent être enterrer avec leur mari puisque ceux ci sont souvent transférer dans leur pays pour y être enterrer.

      j espère vous avoir éclairer sur la nécessité de ce certificat de conversion.

      cordialment

  2. Student

    que signifie reférence religieuse algerienne ? EXPLIQUEZ MOI

  3. Mohand

    il y a un seul dieu et un seul islam.

  4. BADISI

    L ISLAM et un et universelle , après l Islam de france aujourd’hui Algérien !!!!!! on suit la méthode française c’est inquiétant il y a du louche la référence Algérienne peut étre les bida3 des zaouias !!!!

  5. Mohand

    Avec la politique de la zaouïa,on est sur la même longueur d’onde du système.
    C clair.

  6. Omar

    Comme d’habitude on fait tout et son contraire, je qualifierai notre (Islam à la petite semaine) et en particulier avec ces temps modernes.

  7. hadj belabbes

    Je n ‘ai pas compris votre phrase entre parenthéses

Répondre