La Voix De Sidi Bel Abbes

Il ya 2 ans : Feu Hamdad Abdelkader dit « Cherradi  » Une incontournable pensée a un fils de Sidi bel abbes

Nous évoquons ce jour notre ami et voisin feu Hamdad abdelkader connu par Cherradi dont c’est le deuxiéme anniversaire de son déces suite a une maladie, Notons que notre artiste du cinéma Mustapha Chadli qui est aussi  mon voisin de  Sidi Yacine nous a envoyé une photo prise avec le défunt Et cela ne s’est pas passé sans enregistrer des réactions qui sont toujours en ligne dans la rubrique culturelle. Chadli avait écrit « Salut à tous, encore une photo prise lors du festival méditerranéen d’Antalya en Turquie avec mon ami, mon frère, Cheradi, paix à son âme, et le grand chanteur Lamari. En espérant que cette photo va vous faire plaisir à vous tous et en particulier à mon ami Abbes Lacarne. A bientôt, amicalement ». Mais dans tout cela, je n’ai pu résister au devoir de  faire ou d »observer cette pensée ce jour  a feu Cherradi Abdelkader qui nous a quitté il y a  deux ans exactement le 28 avril 2011. On se souvient de ce jour. la Notre journal en présence de l’administrateur Mr. Brikci Salim, des fondateurs et des collaborateurs étaient en train d’honorer les premiers lauréats du concours 22 à la coupole quand  notre cher ami et collégue Monsieur Miloua Hadri nous fit part du décès de ce fils de la ville qui avait bénéficié quelques jours avant son décès d’un vibrant hommage par le théâtre régional de notre ville. Et derrière cela, disons le une petite poignée de  mes amis journalistes de la maison de la presse qui n’a jamais revendiqué ce geste là que nous savons nous et que l’on ne peut que resaluer, l’histoire retiendra les gestes des uns et des autres. Cet acte élan de solidarité n’est que justice rendu à ce cadre, mais aussi homme de culture, pionnier de la jeunesse militante locale au sein de la JFLN et de l’UNJA avec les Oukid Hamid, feu Drissi Med, Kourdassi, Kaddous Abidine a, Mokadem, Yahiaoui (Douma), Benkréda , Azzi, Kadiri.M, Saadi, Sassi, Tsaki. A la tête de la troupe Beni Ameurs,  il s’adjugea la 1ere médaille d’or des festivals PANAFRICAIN tenu à Alger, en 1969 sous l’air Boumediene, avec les Abdi, feu Diafi, Issad, Touil, et autres scouts tels les feu mokadem (fritou), Boudjadji, Baraka, Moulay, Kerboub, Kherarfa Miloud, et toute une lignée d’anciens scouts qui étaient au nouvelles de leurs frère, amis, …etc.  Ce geste (élan de solidarité), très concret, eut lieu dès l’ouverture du dit festival de théâtre de l’année 2011 Deux ans sont passés . Les amis de feu Cheradi nous ont souvent dit que ces pensées sont trés utiles..Mais ceci et insuffisant les pouvoirs publics devraient pérenniser la mémoire de nos cadres en donnant leurs noms aux institutions étatiques at autres édifices ou artéres de la ville  Ce n’est qu »un minimum…La voix de SBA pense a une action… On y reviendra. Pour cet instant observons cette incontournable pensée.

Merci monsieur Chadli pour votre photo et c’est un témoignage poignant sur notre frère commun et j’espère que nos amis de la maison de la presse qui avaient fait bouger les choses avant son décès lors du dit festival puissent donner d’avantage de témoignages. Merci Khayi.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=26156

Posté par le Avr 30 2013. inséré dans ACTUALITE, PENSEE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

17 Commentaires pour “Il ya 2 ans : Feu Hamdad Abdelkader dit « Cherradi  » Une incontournable pensée a un fils de Sidi bel abbes”

  1. fethi

    Allah yerhmah merci pour cette pensée

  2. Ghosne

    Que voulez vous que l’on vous dise, cherradi c’était le temps de la belle jeunesse yasserah et il a fait beaucoup pour la JEUNESSE ,la jfln,le theatre,nedjma…. je l’ai vu plusieurs fois a Alger . Repose en Paix, Allah yahrmak khayi hamdane.

  3. Ghosne

    PS/ LIRE HAMDAD

  4. Abbes

    Une pensée a ce belabbésien mais aussi cadre permanent du Fln

  5. belamri abdelakder

    Allah yarham khouna Cherradi qui symbolisait les ambitions de la jeunesse post indépendance qu’il essayait ,en compagnie de quelques amis non moins enthousiastes ,d’encadrer et former aux engagements politiques pour l’idéal politique du systeme d’alors. Il a beaucoup aidé et encouragé la culture du terroir en la faisant voyager et connaitre à l’étranger;son dévouement n’avait pas de limite ,ce qui lui a joué des tours à cause de sa crédulité et sa gentillesse.Il aimait les belabesiens,tous les bel abésiens mais certains ne le lui ont pas rendu ,bien au contraire.Bref ,son empreinte quoi qu’ on dise restera indélibile dans l’engagement patriotique de son pays ,lui qui a connu des difficultés de tout ordre vers la fin de sa vie.Ina lillahi wa ina ilaihi rajioune.Allah akbar comme le répète notre frere fric.

  6. a.dennoun

    Salam,
    Que de bons souvenirs de Cherradi. Il a laisse de bonnes empreintes dans tous les domaines de sa vie. Il etait le chouchou de la troupe theatrale,aussi le plus jeune.Un bon voisin a Sidi Yassine quand le voisinage voulait dire une grande famille.
    Au passage, mes salutations aux anciens voisins les Boudjakji,Dziri,Zaidi,Zorro,Dribzen,Abdellaoui,Bouasria,Bouhaja,Kefif,Djebbar,Chadli et evidemment a Mohamed El assas.
    Merci pour ce rappel sur le gentleman Cherradi, Allah Yarhamah ainsi que toutes les personnes qui nous ont quitte.
    A.D

  7. choucha houari

    Repose en paix , rabi yerhmek khoya Abdelkader, merci au journal pour cette pensée, je l’ai connu en 1985, et nous avons passé des bons moments dans les differents festivités culturelles de NEJMA, il nous a donné le gout d’aimer notre Algérie, nous a former politiquement, et la derniere fois que je l’ai rencontré c’etait au café andaloussia 2009 avec feu Boujemaa Bouterfas et bouzidi Jamel, nous avions fait l’historique des dernières trente années de l’Algérie et aucun sujet n’etait tabou un mélange entre du serieux et des anecdotes, avoir une personnalité comme c’est une fois tous les cinquante ans car il s’est imposé comme personnalité incontournable dans le monde politique à Alger, allahoma ighfir laho wa irhamho amine , je voulais juste faire un temoignage à ce grand monsieur.

  8. sekkal s

    monsieur Belamri A La dose de l »humanisme de la voix de sba sont ces judicieux exercices de nous rappeler nos fréres et soeurs de belabbes

  9. FRIC CHOT LAHCENE

    repose en paix Abdelkader ….allah yarhamek …..nous serons les suivants …amin

  10. Hakem A

    Un enfant du quartier!Un homme exceptionnel qui a fait beaucoup de belles choses pour la jeunesse et pour sa ville qu’il a représenté dignement à Alger pendant de longues années dans le cadre de Nedjma il a permis a beaucoup de jeunes de voyager à travers le monde entier!Allah yerhmek Si Abdelkader!

  11. kaid

    ce matin je t »ai croisé dans la route d’oran prés de la mouhafafa toujours élégant souriant kaid

  12. HakemA

    Merci KAID!J’ai assisté à l’assemblée générale tenue à la mouhafada pour faire une bonne action de scout !Ne dit-on pas que le scout est toujours prét!Il parait qu’ils(les militants)veulent nettoyer la mouhafada !Ca sent mauvais!

  13. kaid

    En effet ceux sont vos compétences votre cursus qui manquaient au sein de ce parti mais ceux sont ces malabars mafiosis qui ont infecté le fln kaid Hakem.

  14. Chadli

    Nous étions les meilleurs, moi lui sauf ziani qui était mauvais.

  15. FRIC CHOT LAHCENE

    JE salue mon ami et frère Chadli Mustapha ….en souvenirs de nos moments d’euphorie parisiennes ….

  16. Bossoondyal N. (Ile Maurice)

    Je present mes sincere condolence a la famile et tout les amis de Charadi. Oui je le connais depuis qu’il etait a la Jeuness JFLM. Ensuite on a travailler ensemble par le ctruchement de NEDJA and L’Amicale Maurice Algerie pour les echanges des Jeunes entre L’ile Maurice et L’Algerie- vice versa. Cheradi restera toujours dand no memoire comme un meuiller ami. On viens d’apprendre qu’il est decedee le 28 Oct. 2011. Que l’ame de Cheradi repose en paix.
    Bossoondyal – Ile Maurice, 1er Nov.2013

  17. la REDACTION VDSBA

    Monsieur Bossondjal N des ils Maurices Nous ne manquerons de faire part de vos marques de compassion a la famille de notre voisin et ami Kader cherradi

Répondre