La Voix De Sidi Bel Abbes

Histoire: S’hab El Baroud contre la France coloniale

L’histoire, pour le documentariste réalisateur Ali Beloud, n’a pas de secret ; avec lui, elle devient limpide, malgré les opacités causées par ceux qui la corrompent. Parmi ses sujets de prédilection, la chanson populaire comme instrument de guerre.

Il sort (ou sauve) de l’oubli une première chanson connue sous le titre Hadj Guioum qui enflammait les foules au début du siècle dernier, et remet les bonnes paroles à une deuxième qui a été déviée de son objectif premier, celui d’éveiller les consciences des Algériens des années trente : S’hab El Baroud. Hadj Guioum : Kif Naamellou ? est un air du genre «ciah» (cri) qui s’est fait entendre dès les premiers jours de la mobilisation, en 1914, à Alger.

C’est une chanson satirique populaire produite pour persifler l’ennemi. Elle visait particulièrement la France coloniale. Son auteur est le peuple, anonymement et collectivement, responsable d’un acte symbolique d’alliance avec l’Allemagne contre la triple entente. Depuis les quartiers populaires d’Alger, les faubourgs et les squares, la chanson emplit l’espace pour se répandre dans les campagnes atteignant le désert et les coins les plus reculés de l’Algérie.

Reprise par les Français qui, par tous les moyens, essayèrent d’en corrompre les paroles, elle résista fermement pour mettre à l’honneur «Hadj Guioum», le kaiser Guillaume II, qui s’opposa à la France et ses alliés. Malgré tous les efforts d’altération et de dénaturation de son contenu, le texte soutint tous les chocs en se manifestant comme une première affirmation nationalitaire, ce qui en fait un document exceptionnel.  Guillaume II, empereur d’Allemagne (devenu hadj durant la Première Guerre mondiale), a inspiré une chanson populaire du petit peuple. Dans S’hab El Baroud, sont évoquées les années 1930/1931,marquées par deux événements majeurs : le centenaire de l’occupation célébré de façon à la fois grandiose et insultante et l’exposition universelle où des têtes d’Algériens et des «indigènes» vivants furent exposés comme des bêtes de foire.

Cette année-là (1931), la rue reprit sa fronde face aux manifestations insultantes des Français ; le chansonnier engagé, Houari Hennani, expose publiquement un brûlot très significatif et enflamme le pays : c’est la fameuse chanson S’hab El Baroud Wel Carabila. Les paroles fort explicites ont été radicalement transformées en expressions grivoises par des artistes malintentionnés probablement à la solde de la police politique coloniale. Les mots simples, mais bouleversants, de Houari Hennani sont tout un programme.

Il s’agit d’un appel aux armes. Ces chansons ont été, malheureusement, depuis, détournées, dénaturées, trahies par des chanteurs inconscients qui, au nom du gain facile et de la «liberté d’expression», ont détruit ces «documents authentiques» pour en faire des textes de moindre facture pour la consommation des foules de jeunes ignorant leur histoire.

De tels témoignages devraient être protégés par les hautes instances du pays car ils expriment la volonté d’un peuple à un moment précis de l’histoire. Ils disent, à leur manière, notre passé. Nous devons les préserver pour les transmettre intacts aux générations à venir.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68113

Posté par le Mai 6 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, HISTOIRE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

7 Commentaires pour “Histoire: S’hab El Baroud contre la France coloniale”

  1. mohamedDD

    +++Les pieds-noirs, 50 ans après – Le Figaro, 27 janv. 2012 … Par Jean-Marc Gonin.
     » Quelques lignes sur le terme pied-noir. En général, les Français d’Algérie ne l’aiment pas. On leur a collé cette étiquette au moment de l’exode. Les uns affirment que le mot remonte aux soldats français débarqués en 1830 qui portaient des guêtres noires. Les autres pensent que le sobriquet vient des colons viticulteurs qui écrasaient le raisin en le piétinant et sortaient du pressoir les pieds noircis par le jus. Quelle que soit son étymologie, l’expression va s’imposer en France et éclipser les autres..Ainsi, nombre de portes resteront ouvertes et des voitures abandonnées avec les clés sur le tableau de bord – d’autres, au contraire, incendieront leur véhicule plutôt que de le laisser aux «vainqueurs».. Jetés sur les routes de l’exil, beaucoup espèrent trouver le réconfort en gagnant la «mère patrie». ..Les rapatriés découvrent soudain une France marquée par la guerre d’Algérie, mais pas comme ils l’ont été eux-mêmes. Ces Français-là les accueillent souvent mal, l’OAS a commis des attentats en métropole (en Algérie!!!!!) et qu’on les tient pour responsables.L’hostilité a été amplifiée par une certaine presse et par la propagande communiste, qui les présentent tous comme des «colons»: propriétaires latifundiaires exploitant de pauvres fellahs ou bourgeois nantis dont les Arabes ciraient les chaussures aux terrasses des cafés. ..Le 2 juillet 1962, dans une interview à Paris-Presse, il déclare: «Au début, le Marseillais était ému par l’arrivée de ces pauvres gens, mais, bien vite, les pieds-noirs ont voulu faire comme ils le faisaient en Algérie quand ils donnaient des coups de pieds aux fesses des Arabes. Alors les Marseillais se sont rebiffés. Vous-même, regardez en ville: toutes les voitures immatriculées en Algérie sont en infraction!» «Halte au péril pied-noir» … »
    Mémoire oblige « Dans le même esprit, au cours d’un entretien accordé à Pierre Laffont, député d’Oran, directeur du journal L’Écho d’Oran, le 25 novembre 1960, De Gaulle très en colère déclare « Enfin, Laffont, ne me dites pas que des hommes comme vous aient pu croire à un moment quelconque que j’étais favorable à l’intégration. Je n’ai jamais prononcé ce mot. Pourquoi ? Parce que je n’y ai jamais cru. On a dit récemment que l’Algérie était la plus française des provinces de France. Plus française que Nice et la Savoie. C’est inepte. Nice et la Savoie sont peuplées de chrétiens, parlent le français, ne se sont pas, à cinq reprises, soulevées contre la France. De tels propos ne peuvent que nous ridiculiser. En réalité, il y a en Algérie une population dont tout nous sépare : l’origine ethnique, la religion, le mode de vie. Si nous faisions de l’intégration, si les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées[6]. Vous les avez regardés, avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre, agitez la bouteille, au bout d’un moment, ils se sépareront à nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français[6]. Avez-vous songé que les Arabes se multiplieront par cinq puis par dix, pendant que la population française restera presque stationnaire ? Il y aurait deux cents, puis quatre cents députés arabes à Paris ? Vous voyez un président arabe à l’Élysée ? « (Wiki). Ceci dit après ..130 ans de colonisation et des crimes de guerre !!!!!!!
    La lutte sous toutes les formes d’un peuple pour son indépendance durant des décennies n’est pas citée pour autant, et l’hypocrisie aidant de ces Tyrans occultent les vrais droits de l’homme. Sincèrement, les droits de l’Homme existent ils, ou à redéfinir Homme et homme??? Je vois clairement en ce 3e millénaire, le renforcement du droit du plus fort, c’est ça la justice du progrès grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
    Vous vous rappelez de Ibrahim Omar Fanon, amnésie française et ……….. wiki, et non dédommagement de guerre…….. selon LA TRIBUNE, du 01/10/2010 par Eric Chol et R. Godin. L’Allemagne a remboursé ses dernières dettes datant de la 1ère Guerre mondiale … et quand l’Algérie officiel demandera des comptes à La France de droit international (réparations)
    On dirait que l’histoire – L’expropriation des terres et biens 1830-1962 – se répéte sous une autre forme, ‘j’ai entendu que certains familles pieds noirs ont récupéré leurs ‘biens’ !!!! Ces biens leurs appartenaient avant 1830 ????

  2. Mme CH

    Salam Mr mohamedDD…!!! Voilà une question très pertinente…!!! Est-ce qu’on ose parler d’un bien lorsqu’il a été spolié à ses propriétaires…?? Sinon pourquoi, on parle de voleurs et de justiciers…???

    Jusqu’à ce jour, FaFa qui ne s’est pas encore repentie, n’a indemnisé aucune victime algérienne, victimes: de l’exil en nouvelle Calédonie et ailleurs, du 8 Mai 1945, des explosions nucléaires et chimiques, des tortures, du napalm, ainsi que les victimes qui ont perdu leurs maris, leurs femmes, leurs enfants, leurs bras, leurs jambes, leurs terres, leurs maisons..etc…pour ne parler que de ceux là…!!!

    Jusqu’à ce jour, FaFa n’a restitué ni le trésor de la régence d’Alger qu’elle a volé, ni les crânes des combattants étalés au musée de Paris, ni les archives, ni les plans des mines anti-personnelles, ni les plans des sites contaminés….ni…..ni……!!

    Alors, de quel droit, certaines Corneilles Noires voudraient-elles récupérer « leurs biens », d’autant plus qu’elles ont été indemnisées par FaFa qui est la seule responsable du malheur des uns et des autres…puisqu’elle a violé tous les droits internationaux en commettant des génocides et des crimes contre l’humanité, là où elle est passée……!!! Ces Corneilles Noires qui ont pris la fuite en 1962, alors qu’elles avaient 3 ans pour demander la nationalité algérienne….!!!! Attention aux news H, Aras bleus, manchots nourris au fromage puant et aux orbitons de Hizb França, ils profitent de la situation pour faire plus de concessions à l’ex-néo-colonisateur….!!! Peut-on lui faire confiance..???? Valls a bien donné sa réponse….!!!

    Tahiyati…!!!

  3. mohamedDD

    Salem oukht Mme CH,
     » Le Monde | 30.08.2008, Rome et Tripoli s’apprêtaient, samedi 30 août, à solder les comptes de plus trente ans de colonisation italienne en Libye. Selon un accord historique qui doit être signé dans la soirée par Silvio Berlusconi et Mouammar Kadhafi, l’Italie va verser à la partie libyenne cinq milliards de dollars (3,4 milliards d’euros) sur les vingt-cinq prochaines années, une forme de dédommagement pour la période coloniale, qui dura de 1911 à 1942. » et  » Par LEXPRESS.fr et , publié le 01/09/2008 Silvio Berlusconi, en visite à Tripoli, a signé un accord incluant le paiement d’une dette de 5 milliards de dollars sur 25 ans. Le chef du gouvernement s’est également fendu d’excuses auprès du colonel Kadhafi pour l’occupation de la Libye entre 1911 et 1942. »
    «  » » Publication : 28 juin 2012 .L’Union Africaine, née dans le 2002 comme évolution de l’Organisation de l’Unité Africaine active depuis 1963, elle affronte pour la première fois la question du dédommagement avec la résolution 1339 approuvé par le Conseil des ministres du 27 mai – 1 juin 1991 dans laquelle se décide de former un Groupe d’Éminentes Personnalités africaines et d’origine africaine dans les relatifs champs pour mettre en évidence l’ampleur de l’exploitation de l’Afrique, la responsabilité des exécutants et les stratégies pour obtenir le dédommagement. L’an suivant avec la résolution 1373 approuvé par le Conseil des ministres du 24 – 28 février 1992 elle donne le mandat au Secrétaire général de former les structures de support au Groupe des Personnalités Éminentes, en remerciant le Chef nigérien MKO Abiola pour son engagement et ses actions pour les dédommagements, et avec la résolution 1391 approuvée par le Conseil des ministres de 22 – 28 juin 1992 elle exhorte le Groupe d’Éminentes Personnalités et les État membres à offrir toute leur assistance aux mesures entreprises de l’Organisation de l’Unité Africaine pour le dédommagement des torts fait à l’Afrique avec l’exploitation et la traite des esclaves. La première Conférence panafricaine sur les dédommagements pour l’esclavagisme, la colonisation et la néocolonisation africaine, présidée par MKO Abiola, elle s’est déroulée à l’Abuja (Nigeria) du 27 au 29 avril 1993, …Avec la réclusion et la mort mystérieuse de MKO Abiola la question du dédommagement a un battue d’arrêt, mais heureusement par entretemps quelques organisations promues par des personnes d’origine africaine développent des campagnes de pression à niveau international. – Né dans le 2000 African Reparations (UK) a formellement demandé des excusés et des dédommagements au Royaume-Uni.- Le 23 septembre 2009 est la fois du Président de tour de l’Union Africaine Muammar al-Qadhafi qu’à New York, à l’occasion de la 64° Session de l’Assemblée générale des Nations Unies, il déclare que l’Afrique mérite une indemnité équivalent à 77.700 milliards de dollars pour les ressources et la richesse volées dans le passé. Il déclare aussi que la colonisation devrait être criminalisée et les gens indemnisés pour la souffrance soufferte pendant le royaume des puissances coloniales.(y a t-il écho dans les médias????) –
    À la fin de 2009 une coordination d’associations allemandes a organisé, à l’occasion du 125° anniversaire de la Conférence de Berlin sur le partage de l’Afrique entre les puissances coloniales, une longue série d’événements de sensibilisation en demandant un changement radical de l’approche allemande vers son passé colonial avec le recouvrement de la mémoire historique, des réflexions et des dédommagements et en fermant les manifestations le 25 – 26 février 2010 avec l’organisation d’un Tribunal qu’il a reconnu la légitimité des demandes.-
    L’Algérie officielle a t- elle demandé réparation des dommages à la France – Alger, le 5 juillet 1830. La vraie histoire, qui n’est toujours pas enseignée dans cette France de “la vérité historique” : la conquête de l’Algérie avait été menée dans le but de faire main basse sur les immenses trésors de la Régence d’Alger afin de constituer les fonds secrets de Charles X …En gros, 62 tonnes d’or et 240 tonnes d’argent furent transportés vers la France. Il n’a pas été tenu compte des lingots, des bijoux, des pierres précieuses et des diamants que se sont partagés les oligarques militaires et dont une partie a été remise directement entre les mains du roi Louis Philippe. À ce faramineux pactole, il faut ajouter le million de pièces d’or prêté par le Dey d’Alger aux autorités françaises au temps des Conventionnels pour casser le blocus de l’Angleterre contre la Révolution française. Et, on peut écrire, en toute modestie, que l’Algérie a participé à la victoire de cette Révolution dont la France s’enorgueillit … Les Algériens doivent réfléchir pour récupérer ce bien qui est un droit imprescriptible. La France officielle, qui n’a pas tué un seul Juif pendant la Seconde Guerre mondiale, paie des dommages et intérêts aux Juifs de France et à l’entité sioniste, en plus de sa repentance continuelle jusqu’à ne pas relever la tête. Elle a pillé un pays et un peuple à l’échelle d’un continent et exterminé des millions d’Algériens de 1830 à 1962, non seulement elle ne paie rien, en plus elle ne veut ni demander pardon, ni reconnaître ce crime équivalent à des centaines d’Holocaustes, et de surcroît continue à afficher sa morgue et son mépris pour l’Algérien.
    Excuses officielles, récupération de l’équivalence de ce trésor sus cité et les biens culturels dont personne n’ont parle et le payement des dommages et intérêts ‘ manuscrits,  » A défaut de revendication officielle, je suis pour une pétition des personnalités, des ‘blogueurs’ et internautes de part et d’autres et d’ailleurs favorables à la justice et la paix pour pousser l’ancien colonisateur à signé un traité avec l’Algérie officielle pour ces réparations et merci à vous tous

    • Mme CH

      Salam Khouna mohamedDD…!!! Voulez-vous, un autre compromis de l’eau d’Evian avec FAFA ….??? Que va -t-elle réparer…??? 40 millions d’Algériens demanderont réparation puisque tout le peuple algérien est touché par les crimes contre l’humanité, les génocides, les exils (puisqu’une bonne partie d’algériens sont en Nouvelle Calédonie, au Vietnam, en Syrie..etc…. et ne connaissent même pas leur pays), l’immigration, les viols, les radiations, les spoliations, l’analphabétisme….etc….et encore je ne parle pas des préjudices moraux, psychologique, culturels et religieux….!!!! Que va -t-elle réparer, les 8 millions d’algériens assassinés depuis 1830 jusqu’à 1966 et plus encore…??? Les veuves, les torturés, les amputés, les brûlés, les violés (es), les orphelins, les contaminés, les spoliés….etc….!!!!

      « S’il existe un système colonial dont la barbarie n’a d’égale que les crimes commis en son nom, c’est bien le colonialisme français.Aucun système colonial n’avait jusqu’à l’agression française contre l’Algérie en 1830 atteint les cimes de l’ignominie et de l’injustice…..des millions d’Algériens tués en quelques décennies, les survivants étant réduits au statut inférieur d’« indigènes » dans leur propre patrie… »

      Avant toute chose, il faut faire une pétition pour la création « d’un tribunal de Nuremberg » bis, (Entre nous, tous ceux qui ont agressé l’Algérie et les algériens et mis leurs S…. pieds sur notre sol sont des criminels, mais bon…)

      Voici les premières déclarations des Alliés annonçant le tribunal de Nuremberg

      Dès le 17 avril 1940, les gouvernements français, polonais (en exil) et anglais dénoncent « la persécution des Polonais, le traitement atroce infligé à la communauté juive en Pologne ».

      Le 25 octobre 1941, Winston Churchill, premier ministre anglais, évoque , « parmi les buts majeurs de la guerre » le châtiment des crimes commis dans les pays occupés par l’Allemagne.

      La déclaration de Saint James (13 janvier 1942) est signée par les dirigeants des pays occupés et des gouvernements en exil à Londres, dont de Gaulle. les signataires « placent parmi leurs principaux buts de guerre le châtiment par le moyen de la justice organisée des responsables de ces crimes »

      La déclaration de Moscou (30 octobre 1943) signée de Churchill, Staline et Roosevelt précise les choses :
      « Le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique et l’Union des Républiques socialistes soviétiques ont reçu de nombreuses sources la preuve des atrocités, des massacres et des exécutions en masse effectués de sang-froid par les forces hitlériennes dans un grand nombre de pays qu’elles ont envahis, et d’où elles sont actuellement en voie d’être systématiquement chassées. La bestialité associée à la domination nazie n’est pas chose nouvelle, et tous les peuples et territoires qui sont sous ce joug ont été les victimes de la pire forme de gouvernement par la terreur……………………………………….. »

      La Conférence de Postdam (août 1945) explique dans un communiqué final que « Les trois gouvernements ont réaffirmé leur intention de juger rapidement les grands criminels de guerre dont les crimes n’ont pas de localisation géographique. »

      Le choix du lieu:
      -Les Alliés choisissent Nuremberg, car la ville a été un haut lieu du nazisme.
      -C’est là que se réunissaient les Congrès du Parti nazi.
      -C’est là que, dans de grandes mises en scène, les nazis paradaient dans le stade
      -C’est là que furent annoncées les lois racistes de 1935 appelées « Lois de Nuremberg ».

      Alors quand va t-on traduire ces criminels devant la justice, ou bien il y a deux justices..??

      Quant aux indemnisations des victimes ce sont les associations et les avocats qui peuvent s’en charger, et c’est l’Etat qui doit récupérer le trésor de la régence, les crânes, les archives etc….!!!! Mais bon, en attendant que la belle au bois dormant se réveille , dansons une autre valse et écoutons le chant du Rossignol et des Corneilles..!

      Tahiyati…!

      • mohamedDD

        je dis bien oukht pour vous interpeler vous selon ma propre culture (ma soeur au lieu de notre soeur, rahi m’khalta!! haaaa).
        …… ou bien, il y a deux justices..?? (selon vos propos); je vous réponds par l’ « affirmation », il existe la Justice Divine et l’injustice humaine (surtout impérialiste ou judéo… voire en partie Les Résolutions de l’ONU non respectées par Israël : Résolution 181 (29 novembre 1947), … Les 65 résolutions de l’onu votées contre Israël et les 30 vetos américains. « L’entité sioniste avec l’aval des U.S.A reproche à la resistance palestinienne de ne pas respecter les lois internationales, les pauvres à en pleurer » bonne soirée

  4. mohamedDD

    ………….l’Algérie officielle (exception le ministre des finances actuel sous ‘l’autorité’ du chef du gouvernement, qui encourage Riba riba riba, brrrr  » Et pour cause, il faut le répéter sans cesse, déjà contracter un crédit usuraire – crédit immobilier, crédit auto, crédit à la consommation, crédit étudiant, tous ces crédits avec intérêts – est d’une extrême gravité en islam. Le Coran est on ne peut plus clair à ce sujet : manger riba, selon l’expression consacrée, c’est faire une déclaration de guerre à Dieu, Exalté soit-Il, et à Son Prophète (paix et bénédiction sur lui).

    « Ô ! Vous qui avez cru craignez Allah et renoncez au reliquat du riba si vous êtes vraiment croyants. Si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Si vous vous repentez vous aurez vos capitaux, vous ne léserez personne, et vous ne serez pas lésés. »
    Coran sourate 2, versets 278-279

    « Le Messager d’Allah (paix et bénédiction sur lui) a maudit celui qui se nourrit d’usure, celui qui la fournit, celui qui l’écrit et ceux qui en témoignent en disant qu’ils sont tous pareils. »
    Sens d’un hadith rapporté Mouslim dans son Sahih, 1 598

  5. Mme CH

    « Le trésor de l’Algérie pillé en juillet 1830 (Abdesselam Kadi) »

    « Juillet 1830 évoque en général pour les Algériens le début d’une colonisation d’incarnation atroce et définitive qui a duré jusqu’en juillet 1962. La calamité a été telle que l’on oublie souvent que juillet 1830 est aussi la date du plus grand hold-up commis à l’échelle d’un Etat contre un autre Etat souverain. Le fait qui a conditionné le plus la décision de la prise d’Alger est l’existence d’un grand trésor de la Régence. Au moins dix ans avant 1830, date du débarquement de l’armée française à Alger, des espions du Roi Charles X, entre autres, le consul Pierre Deval et les Juifs Joseph Cohen Bacri et Michel Busnach collectaient des informations sur le trésor de la Régence et sa valeur. L’historien, Marcel Emérit, qui a effectué une grande enquête qui s’est déroulée sur plusieurs années, avait conclu, en 1954, que l’histoire algérienne de la France avait commencé par un énorme holdup. En 1964, Charles-André Julien confirmait la thèse du Professeur Marcel Emérit. En 1984, le journaliste écrivain algérien, Amar Hamdani, confortait à son tour Marcel Emérit en constituant une très riche bibliographie sur ce sujet. Cette histoire du trésor de l’Algérie pillé, en juillet 1830, ressemble curieusement aux motivations qui ont poussé Bush et ses complices à mettre main basse sur les trésors de l’Irak et de l’Afghanistan, puis Barak Obama et ses satellites sur le Sud du Soudan et la Libye. Curieusement, les voleurs, les criminels, les massacreurs et les exterminateurs de tous les temps se ressemblent. Charles X, acculé par un mouvement d’opposition interne hétéroclite, avait échafaudé avec ses conseillers la stratégie du pillage du trésor de l’Algérie afin d’amadouer ses opposants et calmer le peuple. Il a confié cette mission de hold-up au maréchal De Bourmont pour sauver sa monarchie corrompue, au nom de la chrétienneté et le bien de l’Europe entière. Mais aussi, paraît-il, pour mettre fin aux actes de piraterie barbaresque et venger le consul du roi souffleté par le chef des pirates. On est bien dans l’histoire du voleur volé et du criminel victime………………………………….. »

    Alors puisqu’on connaît le voleur, il faut l’arrêter et le traduire en justice et le sommer de rendre le trésor volé…!!! N’est-ce pas Ali Baba et les 40 voleurs….????

Répondre