La Voix De Sidi Bel Abbes

Henia Hamadi : Le pèlerinage à Sidi Bel Abbes maintenu après le décès de l’ami Fellah Djillali.

En parallèle aux funérailles de notre gardien fellah Djillali, et particulièrement dans le domicile mortuaire, le nom de Henia Hamadi, ex international Tunisien, qui a fait les beaux jours de l’USMBA était sur les langues. Un ami commun (Morsli Mohamed) nous informa que l’ex vedette Tunisienne était terrassée à la suite de la nouvelle du décès du gardien volant, prenant son téléphone et joignait les membres de toute la famille du défunt. Sur son pèlerinage annuel, il est maintenu a-t-on appris. Notons que ce dernier fait partie d’une pléiade d’internationaux tunisiens (Sassi, Kherit, Lahmar). Parmi ces derniers, il demeure toujours attaché à Sidi Bel Abbes, et ceux bien qu’ayant évolué au cours de la décennie 60. Cet ancien et virevoltant ailier gauche international revient chaque année à Sidi Bel-Abbès où il a laissé des souvenirs impérissables aussi bien en tant que joueur qu’en tant qu’homme, comme pourraient en témoigner tous ceux qui l’ont connu. A titre d’exemple, il a toujours répondu présent aux sollicitations lors des jubilés. Après avoir porté les couleurs du club, Henia a entraîné l’USMBA. Le calendrier de son séjour est immuable. Nous a-t-il dit en juillet passé (mardi 14 juillet 2010) : «Je me rends d’abord chez Fellah Djillali avant de rendre visite à tous mes anciens coéquipiers tels que Soudani, Hamri, Bahri, Morsli et les frères Abdi». Il nous avait dit aussi : «Je suis ici depuis le 3 juillet pour une quinzaine de jours. Je ne peux pas oublier cette ville et ce club de grands dirigeants comme feu Hassani Abdelkader, Ouhibi Saïd, Benali, Salah, Mahfoud, Bekkouche et feu Chikhi. Nous avions une équipe solidaire et un grand public qui nous dopait par ses encouragements. Je pense que j’ai passé à Sidi Bel-Abbès les meilleures années de ma carrière de footballeur», dira-t-il.

Pour ceux qui l’ignorent, il faut savoir que Henia a joué à Monaco, à Montpellier (France), au CS Hammam Lif et à l’US Tunis avant d’embrasser la carrière d’entraîneur durant dix années au sein de plusieurs clubs de division Une et Deux, et même à la tête de l’EN olympique tunisienne. A propos de la situation actuelle de l’USMBA, Henia avoue être très chagriné: «Comment se fait-il qu’un club d’une telle dimension continue à végéter en Nationale Deux ? L’USMBA, qui possède un public connaisseur, ne mérite pas un tel sort et doit être aidée par les autorités locales», ajoutera-t-il à notre ami et frère kadiri Mohamed qu’il avait interviewé.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6068

Posté par le Juil 8 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

35 Commentaires pour “Henia Hamadi : Le pèlerinage à Sidi Bel Abbes maintenu après le décès de l’ami Fellah Djillali.”

  1. abbassia b s sidibel abbes

    ouf je revois mon journal apres cette panne.honnetement comme si la tele dans un domicile est ellec aussi auxabbonnes absents mais la c’est pire la comparaison est approximative pour le tunisien henia cette ville est accueillante et le sport est rela tion .mon defunt mari quand il parlait de notre club citait henia lacarne soudani et le defunt

    • Benharir Bénamar

      Bonsoir madame.Vous avez raison de parler de Henia, Soudani et consorts.C’étaient de grands joueurs.Je suis mascaréen et j’étais très très jeune à l’époque, mais je voyais les matchs de l’

      • Benharir Bénamar

        USMBA puisque mon oncle était dirigeant et il m’entrainait avec lui dans le stade Paul André pour m’énerver car j’aimais le Gallia et lui l’USMBA et quand Mascara battait Bel Abbès, je faisais le fier.Ces moments-là sont inoubliables .Je vous cite la composition de l’USMBA des années 1965-1966 ( j’avais 8 ans) Fellah – Lacarne-Hacini Abdellah -Hamza -Khelladi-Soudani -Benyamina Slimane- Bengamra- Abdi-Hamri- Henia: entraineur Doussas. Tchengo étant le gardien légendaire du stade.

  2. lalili t le rocher

    henia il etait appele monsieur corner

    • Mascara

      je suis mascaréen mais ma mère était bel abbésienne.On habitait devant la glacière de Kouider Meroudjo, près du stade Paul André et Fellah Djillali était notre voisin, rue Gounod, car il occupait un appartement de Hadji Kouider, éleveur bovin.Fellah regagnait la pharmacie à l’aide de son vélo et me nargait : ayoua Maassacri, car il était l’ami de mon oncle Boudali Mokhtar,émigré à Bourges(France) ancien associé de Amir Ghaouti ( Malikette soda, rue des maures ).Je suis un mascaréen à 100% mais la triste nouvelle m’a abattu car j’aimais Fellah que l’on surnommait affectueusement à Mascara Zoubida car il nous a fait rejouer un match(il gardait les bois du CCSig) à cause du crépuscule.Allah Yarhameh.Pour Monsieur Henia Hamadi, l’homme à la frappe de balle la plus puissante au monde que je connaisse, Roberto Carlos étant un novice par rapport à lui, je garde en mémoire le carton infligé à la PGS de Mohammadia ( 9 à 1 avec 6 buts refusés par Benzellat), Hénia qui a ridiculisé feu Embarek pourtant réputé infranchissable car il évolua à Mascara où il mourut très jeune.J’ai même joué avec la Mairie de Sidi Bel Abbès avec les Houta, Lasber, K,Lacrout l’amputé de son avant-bras droit, mais ailier droit racé.C’est dire que je suis également Bel Abbésien de par ma mère.Nous partirons tous de cette vie mais je n’oublierai jamais les fameux matchs entre l’USMBA et le GCM, les Hénia,Amri,Abdi, Bekkar, Bengamra, Khelladi les frères Hacini, Soudani et autres d’un côté et les Baker, Romis, Sellam,Djaker, Dehim,Bottiche, Tchiko de l’autre côté.Beaucoup de ces joueurs ont rejoint l’Au-Delà mais les souvenirs resteront impérissables.C’est la vie.Fellah restera toujours vivant dans nos esprit : signé Benharir Bénamar actuel DAF du GCMascara.

      • hachemi lahcene

        on vous remercie pour ce poignant temoignage belabbes a accueuill henkouche joueur et puis coach kessas dino chaouch et toto kadaoui joueur et coach le grand belloumi lakhdar en 1992 et la liste est encore longue.lesrelations bonnes sauf en2001 avecafairi chlef.il ya eu domiciliation du grand ghali au 24 fervrier avecl’appui de notre public…merci parlez nous de kessas que devient il faites lui unpetit portrait

        • Benharir Bénamar

          J réponds à Monsieur Hachemi Lahcène en ce qui concerne les années 2001 et 2002 qui a vu le Gallia de Mascara, ou plutôt ses anciens dirigeants pourris, ouvrir les portes de l’accession à l’ASO Chlef puis au MCAlger, barrant l’USMBA d’une accession méritée.Qu’est devenu le GCM en vendant ses matchs à ces deux équipes ? il rétrograda chaque saison pour finir en inter-région, le GCM qui fut champion d’Algérie en 1984, qui joua la coupe d’Afrique, et maintenant il affronta les Bougtob,St Remy, Hassasna, Hennaya, El Bordj et autres et je le dis haut et fort : Daaouète koum khalssète fel mogh chachine.Cette année, on a chassé les dirigeants véreux et une autre équipe a pris le relais.Bilan le GCM accède en Nationale 2 tout en déposant son dossier en optant pour le professionnalisme.Pour Mr Kessas, avec qui je passe mon temps à jouer aux dominos avec Belloumi et Boutaleb, tous anciens internationaux du Gallia, il se porte à merveille et est responsable de l’école des benjamins du GCM.Il n’a pas changé d’un gramme et on dirait qu’il a toujours ses25 ans .Lui aussi était très abattu en apprenant le décès de Fellah.Henkouche est rentré d’une omra il y a une semaine et beaucoup d’équipes viennent à Mascara pour le convaincre d’entrainer telle ou telle équipe.Le football d’aujourd’hui ne vaudra celui des années 60-70, jamais ! Merci à vous et si vous voyez Henia, dites-lui que tous les mascaréens l’ont apprécié comme joueur et qu’ils le respecteront tellement il est fidèle à son équipe de l’USMBA.
          Bel Babbès comme Mascara méritent leur place en nationale 1 car voir des équipes comme El Eulma et Khroub en N1, c’est le monde à l’envers.Je vous fais une confidence : même Attouga le gardien tunisien est venu pour jouer à Bel Abbès mais n’a pu bénéficier de sa lettre de sortie.Khayi, moi aussi ana abassi.

          • lahcen hachemi cc vsbaa

            bienvenue a .nos debats amicaux et aux plus…dites nous ou est toto de son vrai nom kadaoui il a joue et coche 2 fois a a sba en1997ou98 et en 2009 ou2010 si vous pouvez faites lui connaitre notre journal et a tous nos amis et voisins de mascara je suis dans le club des lecteurs cree recemment a bientot si benharir.

            • Benharir Bénamar

              Kaddaoui Mohamed dit Toto se trouve actuellement à Mascara.Lui aussi est un de mes amis et c’est un excellent entraineur.C’est lui qui a lancé Messaoud ( ASO Chlef) Fatah (JSMT) et beaucoup d’autres.Il a joué avec l’USMBA en 1974-75 car malgré que Mascara soit champion cette année-là, c’est Saida qui a accédé en nationale 1 à cause de forfaits des juniors de Mascara ( 3 fois, toujours les mauvais dirigeants) et grâce au concours d’Ahmed Medeghri, Ministre de l’intérieur saidéen en fonction cette année.Est-que tu te souviens quand Ben Barek a entrainé l’USMBA ,?, de Bonnefoy, de Bengamra, Petit Abbès, Dekkara, le goal de l’EMBA? de povré, Hocine qui habitait la rue verte ?Tu vois, j’ai grandi à Bel Abbès même si je suis galliste.

              • N.R

                Galliste ou unioniste, il y a un point commun, c’est le vert et blanc, deux couleurs partagées en raison de la mouvance nationaliste. Benbarek a entrainé USMBA en 66 il n’est pas resté son réel passage fut en 55-56 ou l’USMBA était finaliste de la coupe d’afrique du nord. Bounnedfoy a joué après l’indépendance, Bengamra du SCBA a joué a l’USMBA, petit Abbes tu peux le revoir dans l’article publié avant hier sur ce journal, Dicara est malade, Povré est toujours là. quel plaisir de vous lire Mr Benharir Benamar

                • Benharir Bénamar

                  Je regrette mon ami, Ben Barek a entrainé l’USMBA en 1968, car cette année-là, les vétérans du GCM et de l’USMBA ont disputé un match amical au stade Paul André, baptisé stade des trois Frères Amarouche, qui a vu l’USMBA battre le GCM par 2 à O, les deux buts étant inscrits par Ben Barek en première mi-temps ( Mars 1968).J’étais éccolier à Mascara mais à chaque vacances je rejoignais Bel Abbès, 3 rue Gounod, à côté de la Glacière Bel Abbésienne de Kouider Meroudjo, et j’ai vu ce match.Je me souviens que le fameux gardien de but Benyounès ou Bennounès gardait les buts de l’USMBA .Et que dire du gardien du Stade Thengo.Les souvenirs me remontent à la tête et pourtant je ne suis pas aussi vieux que cela paraitre ( 54 ans) mais j’ai une mémoire d’éléphant.Povré me connait bien, très bien même, il m’a même insulté lors du match USMBA-RCKouba dans les années 1990, car j’étais juge de touche ce match-là.D’ailleurs, cette année, lors du stage de l’USMBA à Mascara, j’ai arbitré le match amical GCM3 USMBA 1 , puis à la demande des mostaganémois, j’ai dirigé aussi le match ESM 2 USMBA 2, car je suis en super-forme.J’ai remarqué un de vos joueurs le nommé Hammiche qui m’ a impressionné par sa conduite de balle.Cheft Khayi, dis à Povré que c’est Bénamar le frère de Khaled de la rue du Cimetière qui me parle de l’ancien temps.

                  • A.Dennoun

                    RE/a benharir Benamar,
                    Une p’tite correction:
                    Le gardien du stade etait Ghalem Allah yarhamah,
                    Tchengo s’occupait des jeunes et jouait en reserve.
                    Une question; Connaissez-vous Mahi El Mahi,et Belaouedj Benamar?ce dernier ancien employe de l’hopital a MAscara.Tous 2 de Mascara.
                    Merci pour la reponse.
                    Abdallah D.

                    • benharir bénamar

                      je réponds à Mr Abdellah D.Belaouedj est toujours fidèle au poste et s’occupe du matériel du GCM, cette saison.Pour Monsieur Mahi el Mahi, il faudrait me le décrire, peut-être s’agit-il du brigadier de Police?Le seul Mahi que je connaisse, c’est notre fameux bombardier professionnel du stade rennais.J’ai quitté la direction du GCM car j’étais contre le recrutement cette année de joueurs tocards, alors que l’on avait opté pour une équipe de ouled el bled, comme si les autres dirigeants avaient oublié comment le GCM fut relégué en inter-région.Cela ne veut pas dire que j’ai quitté le football, au contraire.J’ai opté pour la seconde équipe de Mascara, le GCBM et j’assume les fonctions de secrétaire général du club.Bonne chance à tous.

      • Tahar

        Merci pour tous vos très bons témoignages Mr Benharir. Vous êtes une vraie encyclopédie et avez une mémoire incroyable ! Mon père était un grand ami de votre oncle Mr Boudali dont je me rappelle très bien aussi. Je vous laisse mon email pour parler plus tranquillement beddiartahar@yahoo.fr

  3. lalili t le

    henia il etait appele monsieur corner

  4. elhadj abdelhamid

    Henia et Fellah ont été les deux buteurs d’un match qui nous a fait mal en première mi-temps
    USMBA 0 . MCO 2
    Deuxième mi-temps . Henia réduit la marque et …Fellah égalise sur pénalty marqué contre son collègue Larbi . 2-2 . Ouf!
    Henia, en plus du corner rentrant , a légué aux Bel-Abbésiens un geste technique original ; pour déborder un défenseur à l’aile, Henia faisait semblant de ramener le ballon du talon droit en arrière mais le poussait rapidement du pied gauche en avant, fixant le défenseur sur place .
    PS : Mon ami Kadiri, toi qui es l’Indiana Jones, l’explorateur de la mémoire de notre bled , pourrais-tu nous retrouver une caricature symbolisant le record d’invincibilité de 15 matchs de Fellah paru, je crois, dans le quotidien La République.
    Cette caricature montre Fellah allongé sur la ligne du but, dos adossé contre un montant, les mains croisées derrière la casquette , une fleur à la bouche et une plaque de sens interdit placée sur la ligne .

    • Hamdane

      Si el hadj,cette caricature je l’ai toujours en mémoire, comme si c’était hier.

    • Benharir Bénamar

      en 1966-67, en nationale II, Fellah n’a encaissé aucun but durant la phase aller, effectivement dans une caricature du journal La République, il était mentionné Fellah tenant une plaque de sens interdit.Pourtant cette division était composée du MCAlger,du CRTémouchent, de la JSMSkikda et d’une brochette e belles équipes. De la part d’un mascaréen qui connait l’USMBA mieux que les bel abbésiens.

  5. arbi zazou de sl

    oui c kadiri est une memore vivante touvjours du nouveau rechercheet puise dans une experience indiana jones desidi yacine qui le hante monsieur abdelhamid vous ne cessez de nous etonner et ceci est merveilleux.

  6. fan sidi bel abbes

    ici a sidi bel abbes les joueurs serieux nesont pasoublies je le vois pendant les jubiles et comment ils sont acceuillis henia lui reste des semaines entieres. il a donne du plaisir aux anciens

  7. sahouri hors sidi bel abbes

    henia marque sur corners et la tete de lacarne etait ciblee des moments magnifiques.

  8. Emigré

    Henia avait de la classe,un vrai gentlemane.Il habitait le versaille et il roulait en voiture sport de marque « floride » il travaillait avec Djillali au prisunic,cétait le bon vieux, Sba etait encore moderne et emancipée et il y avait de la « baraka » avec des petits salaires on vivait bien.Heureusement qu’ils nous restent la mémoire pour se souvenirs des bons moments.Allah Yerham fellah djillali et sinceres condolences a sa famille.

  9. ghosne el bane

    A cette belle époque notre ville sidi bel abbes était la ville sportive , dans les lycées, les collèges, les stades d’entrainement,le maire Dr Hassani avait beaucoup fait pour le sport en général et l’USMBA en particulier.

    ghosne el bane

  10. Benharir Bénamar

    aucun bel abbésien ne se souvient que Fellah n’a encaissé aucun but durant toute la phase aller en nationale II, saison 1966-1967 où jouaient pourtant les CRT, JSMS, MCA et autres, il a fait mieux que Bessaoud le gardien de Tlemcen.Djilalli, tu es toujours vivant.les souvenirs et photos sont là pour le prouver.Tu as été mal récompensé après le football, toi qui était, avec Baker et Dey, les meilleurs gardiens de votre époque.Au lieu de te payer une omra et une chaise roulante , les responsables auraient du penser à tes vieux jours et de cotiser auprès de la CNR de ta ville pour que tu puisses vivre décemment.Maintenant que tu es parti Dans un Monde meilleur, je Prie Dieu de convertir tes souffrances en joies et bonheurs incommensurables et que tes enfants te ressemblent.Amine ya Rabi.

  11. zouaoui

    quant je lis les comentaires de mr benharir,on dirait qu’il était toujours au milieu de l’équipe.il connais tous le monde et il a dit la vérité sur les matchs de mascara contre l’aso et le mca.on me l’a présenter dans le match nocturne la semaine passée.un type très bien.il sait tout sur le football. meyna !

  12. Benharir

    merci Mr Zouaoui ! Aidek mabrouk et on se reverra Vendredi prochain à Tighennif (SAM-USMBA) et j’espère que l’on boira un thé en l’honneur de la victoire de l’USMBA.Je te fais une confidence : mon père était mascaréen, ma mère, bel abbésienne et mon épouse est de Mohammadia.Aussi devant l’embarras du choix, je préfère l’équipe de ma mère, celle de mon père jouant le lendemain à Mascara contre le CRTémouchent et bienvenue à tout le monde de Bel Abbès, Témouchent ou d’ailleurs.Si l’USMBA accède en nationale 1 d’une part ce serait le plus cadeau pour Fellah même à titre posthume ,et je jure de venir faire la fête si Dieu me prête vie, incha Allah.Une ville comme Sidi Bel Abbès, avec son passé et son magnifique stade mérite largement le palier supérieur et merci pour l’accueil du match en noctune entre nous.

  13. Benharir Bénamar

    J’avais prévu la victoire de l’USMBA, hélas on n’a pa bu le thé, Monsieur Zouaoui, car le lendemain, le GCM a été revu et corrigé par Témouchent (1à5) mais c’est comme si Mascara avait gagné car j’ai horreur de l’équipe du SAM, non de par ses joueurs, mais de sa galerie, surtout chez eux.Heureusement que la partie a eu lieu à Tighennif.Félicitations à toute la composante de l’USMBA.
    Je profite de l’occasion pour inviter le responsable de ce site de ne publier que les commentaires purement sportifs, car beaucoup de gens déraillent en écrivant des articles qui ternissent la ville jadis surnommée Petit Paris.Faites-nous plaisir en accédant en Nationale 1.

  14. Biladouna

    Hélas la faute originelle est sur Mahi!
    Il est le seul joueur professionnel à ne pas avoir rejoint les rangs du FLN.
    Mekkhloufi, Zitouni ont renoncé à disputer la coupe du monde 1958 alors qu’ils étaient titulaires à part entière.
    Mahi s’est défilé et il est revenu au GCM comme un mercenaire.
    Cela n’enlève rien à son talent et à sa maestra footbalistique.
    Je me souviens de ses centres au cordeau à partir de n’importe quelle partie du terrain.
    J’ai aidé à recruter Belkadroussi qui a explosé au GCM grâce à Mahi et Ghomis dit le beau gosse!
    De père belabbesien et de mère mascarienne, mon coeur était partagé lors des derbys.
    Quelle belle époque!

    • Nasri

      Bonsoir Biladouna c la première fois que je m’adresse à vous du moment que votre coeur est partagé , parler nous de BOUTALEB Med un autre beau gosse, et plus talentueux foot balleur de cette ville de son époque, .

      • Benharir bénamar

        Boutaleb Mohamed, le Cruijff mascaréen se porte comme un charme et a reçu récemment son titre d’ancien joueur de l’équipe nationale A.Il a joué en séniors dès l’âge de 17 ans pour effectuer des centres pour la fameuse tête d’or de Mahi.Il fut sauvagement matraqué par AKKAK le défenseur du NAHD à ALGER alors qu’il n’avait pas 25 ans et dû cesser de jouer.Je le vois chaque soir au café Boumedienne avec Belloumi, Kessas et d’autres anciens joueurs du Gallia car on y joue aux dominos.C’était un formidable ailier, plus fort que Betrouni ou Khelifa du WAT, c’est dire.Même AMARA quand il a joué à Tiaret le craignait comme la peste.

    • Benharir bénamar

      c’est archi-faux, Mahi, alors meilleur buteur de Rennes, avait mis dans son sac de voyage des pyjamas, chemises, pantalons et le reste avec sa tenue sportive, car Rennes devait jouer à Saint Etienne.Sa femme, Yvette, fille du président de Rennes ayant vu Mahi discuter avec Boumezrag, avait prévenu son père que son buteur de mari allait quitter le pays, lui qui avait remplacé Kopa en équipe de France.A St Etienne, à la fin de la rencontre, alors que Mahi avait le billet de train pour Annemasse, frontière suisse, s’est vu entouré par les agents de la D.S.T ( Direction de la Surveillance du Territoirre) qui l’emmenèrent passer la nuit dans la préfecture de St Etienne. Une semaine plus tard, Il reçut un appel téléphonique de Kerroum Abdelkrim, qui vit à Mohammadia ( Prérrégaux), lui fixant un rendez-vous à….Blida. Mahi se rendit à Blida et attendit près de trois jours, mais en vain.Après l’indépendance, si Mahi était fautif d’avoir refusé de porter les couleurs nationales, pourquoi fut-il convoqué contre la R.A.U à Oran ( 2 à 2) et contre la R.F.A le 31 Janvier 1964 à Alger, où il marqua un but et offrit le second à Ahmed Oudjani, le buteur de Lens.L’Algérie n’aime pas les harkis et si Mahi n’a pas joué avec l’équipe du F.L.N, c’est de par la faute de Kerroum.Demandez à Said Amara ce qu’il pense de Kerroum et pourquoi ce dernier s’est-il réfugié à Mohammadia? Si vous vouler en avoir le coeur net voici le n° de téléphone de Mahi et ayez le courage de l’aborder sur ce sujet. 00.33.2.99.53.82.07.Ces propos, c’est Mahi lui-même qui me les a rapportés via le téléphone.

  15. MOHAMED

    BONJOUR a tous . personne n a parle de zdoudouda allah yarhmah, il etait toujours avec l usmba que se soit en foot ou en hand .

  16. A.Dennoun

    De son vrai nom TEDJ,Allah yarhamah,il etait un fanatic fidele au club,le mascot en quelque sorte.
    A.D

  17. mustapha

    salam slimane benyamine cest le plus ancien joueur de foot a sidi belabes il a joue au sba depuis 1949 il ajoue avec lequipe face au wak de casablanca contre larbi benbarek cest un proche puisque ma mere et benyamina

Répondre