La Voix De Sidi Bel Abbes

GRANDIOSES et CONVIVIALES RETROUVAILLES BEL ABBESIENNES DE L’AID FITR 2017 et VIBRANT HOMMAGE AU KAID SCOUT MOULAY KOUIDER

Après plusieurs sortie réussies de BESSMA NET dont celles qui se sont déroulées durant le récent mois sacré de Ramadan  Revoilà le groupe de  cette rubrique active de la VDSBA pilotée et initiée  par notre ami Kadiri mohamed assisté de nos amis Megherbi Abbes ;Hachemi lahcene Mustapha Brahim Djelloul être a l’origine de nouveau des « RETROUVAILLES BEL ABBESIENNES  de l’AID EL FITR 2017 » qui furent ainsi tenues a l’occasion de cette fête religieuse dont principalement notre religion musulmane est des plus généreuses,et très pourvoyeuses en heureuses occasions permettant  à ses fidèles de se rapprocher ,de se réconcilier et d’unir Tel fut le cas pour une bonne partie des Bel Abbésiens qui se sont retrouvés dans la salle des fétes de notre ami Moulay Kuider ancien cadre de l’éducation nationale et Kaid SMA  Ainsi cette belle et inouïe opportunité  leur fut offerte ce jeudi par le biais de Retrouvailles chaleureuses et conviviales  C’est un pas vers l’autre qui est entrepris avec toutes ces SILLAT ERRAHIM qui sont  privilégiées chez les musulmans ,et qui raffermissent les liens L’événement de ce jour fut grandiose et seules les bonnes âmes sont capables rapprocher et d’agir pour le bien de la communauté Et c’est ce qui se passa dans une ambiance marquée par de chaudes accolades en cette rencontre qui  comme de coutume a vu ses  organisateurs’observer une minute de silence et de lire Sourate El Fatiha a la mémoire de nos morts de nos glorieux martyrs et ce a quelques jours du 55 iéme Anniversaire de  la féte de notre chére indépendance le 5 juillet 1962 toue en évoquant Feu Boudiaf qui fut a t’on rappelé froidement assassiné le 29 juin 1992 alors qu’il tenait un discours à la maison de la culture d’Annaba.Ce fut la un espoir qui disparaît pendant cette période des plus mouvementée  et ou notre cher pays l’Algérie s’enfonçait  au cours ce cette période mouvementée dans ce qui sera appelé la décennie noire. Et vu que la dite rencontre coïncidait avec cette tragique disparition le devoir de mémoire s’imposait Et il ya eu que cela comme pensée car dans la foulée le rappel des décès récents de nos amis Bensenada D Bouchentouf Aek ex P APC de la ville de Sidi Bel Abbes Les sportifs Benkaddour M Lechlech M et tout prêt de nous Mme Abdeddaim Baya le centenaire Bouzefrane Abdelkader furent cités dans cet ordre de pensée et du devoir de mémoire  La fête des retrouvailles se passa dans la convivialité et la bonne humeur et notamment marquée par un vibrant hommage au chef kaid SMA Si Moulay Kuider ex inspecteur de l’éducation nationale en retraite qui depuis douze longues années s’occupe de l’acte humanitaire de Meidet ramadhan au profit des nécessiteux  Mr Belkaji Ahemd fut symboliquement honore et puisque l’occasion se prsenta l’on a su que deux passeports pour effectuer le pèlerinage grâce a l’entremise voire par le biais de nos amis le trio ahouli Boumous et Moussoues qui il y a quelques mois lui organisèrent une grande journée de reconnaissance au stade OPOW du 24 février Notre ami Hachemi lahcene et son étroite adjointe dans l’organisation de la sixième édition du concours de récitation furent honorés Mais il n’y a pas eu que cela une tombola fut organisée sur les lieux et des témoignages sur le parcours professionnel et scout du Kaid Moulay Kuider été au menu ponctuée par la lecture de versets du coran et des chants scouts bien repris  par les anciens scouts de notre ville de Sidi Bel Abbes A noter qu’une  importante collation fruit d’efforts de plusieurs membres a remercier au passage  fut offerte aux présents avec tous les souhaits prononcés d’AID MOUBAREK qui monopolisent de ces grandes retrouvailles ou le bonheur la bonne santé et la e prospérité furent les maîtres mots de ces grands moments BELABBESIENS Des photos immortalisant cette rencontre furent prises.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=71242

Posté par le Juil 1 2017. inséré dans ACTUALITE, BESSMA/SBA. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

9 Commentaires pour “GRANDIOSES et CONVIVIALES RETROUVAILLES BEL ABBESIENNES DE L’AID FITR 2017 et VIBRANT HOMMAGE AU KAID SCOUT MOULAY KOUIDER”

  1. Megherbi

    Une des plus belles rencontre comme on en demandera toujours

  2. ouerrad

    La vie est courte , chaque jour que dieu fait voit disparaitre un visage familier .
    Ah si! chaque jour etait une rencontre pareille pour voir reunis tous ces visages familiers.
    Ah si , a la sortie , on puisse retrouver ces visages en ville , car elle est envahie par d autres visages parfois inconnus de nous autres anciens du patelin .
    La vie est courte , et la ville disparait à vue d oeil avec tous ses reperes sous pretexte de MODERNITE ??? Mon oeil , le TRAM et les ordures se disputent le terrain .
    La vie est courte , et nos enfants vont nous demander des comptes .
    La vie est courte , et la ville a besoin de tous ses enfants .
    DOMMAGE ….. SIDI BEL ABBES ,,,,, meritait mieux , vous l avez laissee aux mains de personnes incapables de voir sa ,,,, GRANDEUR .
    REVEILLEZ VOUS : il n est jamais trop tard , capables de reunir les anciens autour d une table bien garnie et pas capables de les reunir autour d un PROJET DE SOCIETE ?

  3. hachemilahcene

    bonne initiative

  4. benattou

    Ce que tu fais ya khouya Kadiri Mohamed n’est pas une fiction, mais un témoignage, car aucune de ces sillat errahim en tout cas ne laisse le lecteur indifférent, elle sont de la même veine et du même ton d’ardente sensibilité et de discrétion, au même temps que de la précision dans l’écriture.
    Si Kadiri Mohamed nous ayant habitué à une rencontre de qualité, elle ne peut être que bien accueillie, ton mérite vient du fait que ce qui est écrit est proche de vécu, la vérité est ici voisine du témoignage. A travers ces rencontres amicales, ces sillat errahim, surgit l’extraordinaire, se lit le respect, se manifeste l’amour d’autrui et s’affirme la joie du Kaid scout Si Moulay Kouider l’homme debout trop longtemps peut-être oublier de ses épreuves. Enfin soit que Si Kadiri se souvienne du passé de ses hôtes, soit qu’il restitue à sa façon les faits et gestes de ses amis, de ses connaissances. Pour la grande ville Sidi Bel Abbes ces sillat errahim, ces rencontres ne sont pas quelconques , derrière chacune d’elles se profile la vie d’hommes, de femmes, d’enfants, dans la souffrance et marqués dans leur mémoire. Belles photos.

  5. yahia

    Bvo à ts ceux qui ont adhéré à cette manifestation que je qualifierai de grandiose. Mci aux organisateurs et à ts les présents et dommage pour les absents. Vs êtes dans la bonne voix .

  6. TESSALAH

    Un immense bravo pour cette initiative qui a fait réunir la société civile de notre ville, bravo à notre très cher ami Mohamed KADIRI et son équipe pour cette magnifique rencontre.

  7. ouerrad

    Malheureusement , ceux ne sont pas ces visages familiers qui sont retenus comme ?? SOCIETE CIVILE .
    Pourquoi , je ne sais pas , mais depuis un moment les commis de l etat preferent l argent aux gens du terroir , ces gens là ne sont que de simples fonctionnaires en retraite , blases par tout ce qu on leur a fait subir .
    Il va falloire , se resaisir et voir plus loin que le bout de son nez .
    BOUGEZ ! le temps jouent contre vous …..

  8. Mme CH

    « Comment Bernard-Henri Lévy a fait fortune grâce au «printemps arabe» » (Algérie patriotique, 9 juillet 2017, S.Sahraoui).

    La destruction du monde musulman et l’assassinat d’Arabes a rapporté une fortune au charlatan-philosophe BHL. L’ennemi déclaré des nations progressistes arabes a aujourd’hui tellement d’argent qu’il ne sait pas quoi en faire. Connu pour ses goûts du luxe, l’allié objectif des groupes terroristes islamistes s’était mis au lendemain du «printemps arabe», dont il a sans relâche fait la promotion, à acheter avec une grande frénésie des maisons de maître un peu partout dans le monde.

    Mais au bout d’un certain temps, il s’est rendu compte qu’il en possédait trop. Le «spin doctor» de N. Sarkozy, dont la guerre contre la Libye en 2011 a déstabilisé durablement le Maghreb et le Sahel, se plaint même de ne pas pouvoir en jouir pleinement.

    BHL a ainsi confié à Bloomberg dans un article publié lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment. «Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde, et hélas, l’année ne dure que 52 semaines», a-t-il confié à l’agence américaine.

    Et c’est l’une de ses deux maisons acquises au Maroc pour une bouchée de pain qu’il compte «sacrifier» en premier. Prix de la demeure mise sur le marché ? 6 millions d’euros,…….. pour 600 mètres carrés situés «au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée», affirme BHL, bon vendeur. C’est que l’humanitaire-escroc veille scrupuleusement à ce que son investissement lui rapporte un maximum.

    Maintenant, il faut voir si la vente de cette maison achetée avec les sangs des Arabes ne renvoie pas à une crainte de BHL de voir le Maroc sombrer dans une crise prochaine. Car, c’est connu, là où BHL passe, la situation sécuritaire se détériore, les conflits confessionnels et sectaires s’intensifient et des massacres horribles sont commis. A la place des Marocains qui lui ont ouvert leurs portes, je commencerai sérieusement à m’inquiéter.

    A méditer…!!

  9. sba

    Bravo les gars. Bonne continuation.

Répondre