La Voix De Sidi Bel Abbes

Gourcuff fera t-il mieux que Vahid Halilhozic? ( il s’est adréssé a la presse hier)

11111

« Vu que cette équipe a montré (ses capacités) au Brésil, je pense qu’elle  doit passer à une autre dimension, passer du statut de challenger à celui de  favori, c’est ce que je vais essayer de faire. Cela va nécessiter des valeurs  mentales, une force de caractère », a indiqué le sélectionneur de l’équipe nationale de football. Le nouveau sélectionneur de l’équipe algérienne de football, le Français Christian Gourcuff, a affirmé lundi que son ambition  avec les Verts est d’entretenir la « dynamique » du Mondial 2014 et viser comme  premier objectif, la qualification à la prochaine coupe d’Afrique des nations  CAN 2015 au Maroc. « Je suis devant un nouveau challenge, une nouvelle aventure qui est  certes difficiles, mais qui me motive beaucoup. Mon ambition avec l’équipe  d’Algérie est d’entretenir la dynamique enclenchée au Mondial-2014 et tenter  de construire un style de jeu à installer dans la durée. Notre premier objectif  est de se qualifier à la prochaine CAN 2015 », a indiqué Christian Gourcuff  lors d’un point de presse tenu à Alger, le premier depuis sa désignation à la  tête de l’équipe nationale. Gourcuff (59 ans) a succédé au Bosnien Vahid Halilhodzic, dont  le contrat avec la sélection algérienne est arrivé à terme à l’issue de  la coupe du Monde 2014 au Brésil, qui a vu l’Algérie franchir pour la première  fois de son histoire le cap du premier tour. « J’ai choisi l’Algérie pour deux raisons. La première est relative au  potentiel du football algérien, représenté par le talent de ses joueurs, dont  certains avaient travaillé avec moi à Lorient à l’image de Saïfi et Mansouri.  En plus, je pense que l’équipe est formée actuellement de joueurs très intéressants  dont le style de jeu, basé sur la créativité et la technique, correspond à ma  philosophie », a-t-il ajouté.

Jeu basé sur le schéma  4-4-2

Pour Gourcuff, son objectif principal est de mener l’Algérie à la prochaine  CAN 2015 au Maroc (17 janvier-8 février), « un défi » pour lequel il s’est dit  disposé à relever. « C’est un défi auquel je suis prêt à répondre, même si le délai est  très court, d’autant que la sélection sera appelée à jouer ses six matchs de  qualification en un laps de temps court », a souligné le technicien français,  qui ne compte pas provoquer « une révolution » mais apporter « une touche pour  bâtir un style de jeu qui doit s’installer dans la durée ».  « Vu que cette équipe a montré (ses capacités) au Brésil, je pense qu’elle  doit passer à une autre dimension, passer du statut de challenger à celui de  favori, c’est ce que je vais essayer de faire. Cela va nécessiter des valeurs  mentales, une force de caractère », a-t-il ajouté. Techniquement parlant, Gourcuff, adepte du jeu offensif, a expliqué  que son ambition est de permettre à l’équipe d’avoir « plus de fluidité » dans  le jeu collectif, avec une récupération de balle « très rapide », estimant  que le football, pour lui, est un jeu collectif qui « doit être conçu ainsi »,  non sans afficher sa préférence pour l’organisation d’un jeu basé sur le schéma  4-4-2, qui offre un « cadre rigoureux et stable s’enrichissant au fil des matchs ».  Egalement en charge de l’équipe nationale A’, composée de joueurs locaux,  le nouveau coach des Verts fait de cette sélection son autre chantier. « L’équipe A’ n’est pas en reste, puisqu’elle constitue pour moi un autre challenge. Le football algérien doit se développer avec les joueurs  locaux. D’ailleurs, j’ai décidé de m’installer à Alger pour m’intégrer dans le football algérien ».

L’entraîneur-adjoint sera désigné prochainement    

Outre sa mission sur le terrain, Christian Gourcuff, mathématicien de  formation, compte collaborer avec la Direction technique nationale (DTN) pour  la formation de cadres, qualifiant cette structure d’élément « très important »  pour le développement du football national. S’agissant de son staff technique, Gourcuff a décidé de se baser sur  l’expérience de l’ancien capitaine de la sélection, Yazid Mansouri, en plus  d’un autre entraîneur-adjoint algérien qui sera désigné prochainement « en collaboration »  avec la Fédération algérienne de football (FAF).  « Le staff technique aura un rôle très important. Il ne sera pas très  enrichi, mais chacun aura un rôle bien précis. Mansouri, que je connais très  bien, occupe le rôle de manager général et d’adjoint dans les rassemblements,  il aura pour mission également de suivre les joueurs évoluant à l’étranger.  Le préparateur physique Guillaume Remy fait aussi partie du staff. C’est quelqu’un  de très compétent. Il y aura, à côté de moi, un entraîneur-adjoint algérien,  qui sera désigné prochainement et qui va suivre les joueurs évoluant en Algérie ».  L’ancien entraîneur de Lorient (Ligue 1/France) dirigera son premier  match avec l’Algérie le 6 septembre prochain face à l’Ethiopie à Addis Abeba,  dans le cadre de la 1ère journée (Gr. B) des éliminatoires de la CAN 2015.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=53298

Posté par le Août 12 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

3 Commentaires pour “Gourcuff fera t-il mieux que Vahid Halilhozic? ( il s’est adréssé a la presse hier)”

  1. Hocine . C

    Gourcuff est un trés bon choix , c’est une personne positive , enthousiaste qui maitrise bien son sujet . Ses idées et sa façon de voir les choses sur le football algérien seront d’un grand apport pour notre EN . Espérons que les résultats suivront .

  2. kaid

    Pas forcément;on est l’équipe a abattre si Hocine C

  3. MILOUA

    je retiendrais 2 techniques nouvelles et modernes chez Gourcuff lorsqu »il avance qu’il optera pour un 4-4-2 avec des passes à la Barca et surtout une defense plus avancé sur le carré de l’adversaire c’est selon mon avis le point faible de notre equipe

Répondre