La Voix De Sidi Bel Abbes

Gestion de la ville : Qui est derrière la non implication des citoyens ?

Les séances de travail de l’APC la plus importante de la wilaya ne semblent pas attirer ou intéresser les administrés, ou bien il y a une volonté de ne pas impliquer les citoyens, ou a la limite les associations nombreuses a Sidi Bel Abbes dans la gestion des affaires de la ville. C’est une question qui se pose et qui taraude les esprits. Et si l’APC n’a rien a cacher, pourquoi les portes étaient fermées lors de la récente plénière. Notre accès n’a pas été facile, mais pour les lecteurs, notre engagement passé par là… car  mis à part un président de club accompagné d’un de ses adjoints y étaient confortablement assis. C’est le premier constat qui s’offrait, pourtant il était question de plusieurs points à l’ordre du jour. Ainsi hormis les deux sportifs concernés par un aspect qui devait être abordé, les sièges réservés aux observateurs étaient lors de notre passage tristement vides. Passons.

La situation générale de l’APC était au menu de cette pleinière dont le quorum des élus des différentes formations politiques était atteint et a permis à l’assistance présente d’approuver une série de délibérations et de faire un état des lieux de la vie de la commune qui ne cesse d’être sous la pression au vu des multiples doléances citoyennes et ce dans les domaines socioculturels avec le sempiternel problème du cadre de vie en général où l’incivisme de nombreux citoyens en termes de salubrité ne peut objectivement s’occulter. Les présidents des commissions urbanisme, patrimoine, culture, sports… étaient appelés à intervenir en rendant compte de leurs activités mais aussi de faire des propositions que l’APC dut valider en délibérant à main levée. C’est ce qui se déroula notamment pour faire virer des subventions aux associations culturelles et sportives de la ville qui attendaient ce conclave pour le bien des artistes nombreux et des sportifs des disciplines de sports collectifs car les disciplines des sports individuels sont appelées à s’assister dans le budget supplémentaire, précisait notre source en aparté de cette plénière, où les salles de cinéma récupérées, la fanfare communale, l’intranet, l’état civil et autres thèmes furent au rendez-vous de cette assemblée à majorité FLN appelée à redoubler d’efforts et de pragmatisme à quelques mois de la fin de son mandat.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=1834

Posté par le Mar 26 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre