La Voix De Sidi Bel Abbes

Gérard Larcher: L’Algérie est un « véritable interlocuteur » pour la France

Le président du Sénat français, Gérard Larcher, a qualifié mercredi l’Algérie de « véritable interlocuteur » pour la France, soulignant l’importance des relations parlementaires et interparlementaires.

« L’Algérie est un véritable interlocuteur. Les relations entre la France et l’Algérie sont aussi particulières qui dépassent les clivages politiques », a déclaré M. Larcher, à l’issue d’un entretien avec le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa au siège de l’APN.

Il a relevé que c’est la première visite en Algérie d’un président du Sénat français depuis seize ans.

« C’est pour cela que j’ai réservé ma première visite hors Europe à l’Algérie, car pour moi ça a un vrai sens », a-t-il ajouté.

Le responsable français a mis l’accent, par la même occasion, sur « l’importance des relations parlementaires et interparlementaires », en évoquant le protocole de coopération interparlementaire signé mardi entre le Conseil de la nation et le Sénat français, précisant que les deux institutions feront le point sur ce partenariat d’ici « la fin du premier semestre 2016 ».

L’entretien entre les deux parties a porté, également, sur la situation régionale, notamment en Libye, ainsi que sur l’ensemble des sujets « sur lesquels nous sommes aussi dans une relation de partenariat, d’où la nécessite de nous retrouver », a également fait savoir M. Larcher.

Le parlementaire français a, à cette occasion, salué le rôle joué par l’Algérie dans la signature de l’accord de paix et de réconciliation au Mali.

M. Larcher a indiqué, en outre, avoir évoqué avec M. Ould Khelifa la situation à l’est de la Méditerranée, en particulier la Syrie, saluant la politique algérienne s’opposant à l’interventionnisme, en prônant plutôt la recherche d’un agenda commun et d’avancer vers une solution.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62469

Posté par le Sep 9 2015. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

9 Commentaires pour “Gérard Larcher: L’Algérie est un « véritable interlocuteur » pour la France”

  1. OUERRAD

    ould khelifa n est pas l ALGERIE , ni meme toute la classe politique , detrompez vous monsieur ,,,,,,,,

  2. BADISI

    @OUERRAD

    Salem mon frère ALLAH ya3tike essaha , vous avez raison ces hypocrites qui on enflamer
    la Libye , la Syrie ,le Mali , et aujourd’hui ce Larché vient discuter de paix en Libye , ces
    marionnettes du Crif ne sont pas le bienvenue chez nous .

    • Mme CH

      Les français ne tirent pas les leçons du passé et tant qu’ils trouvent des algériens pour faire le jeu, eh bien, ils continueront….!!! Ah! électrons de HF qui se prennent pour un nuage d’astéroïdes….!!!!

      Voici quelques passages d’un article de M’hammedi Bouzina Med intitulé: « Délire français  » (Bruxelles. Publié dans Le Quotidien d’Oran le 10 – 09 – 2015 )

      « On croyait la jalousie propre à l’homme. Voilà qu’on la découvre ressenti d’un Etat. En l’occurrence, celui de la France ou plus précisément celui de son élite politico-médiatique : gouvernants et aristocratie des journalistes. Ces deux castes se mettent ensemble pour donner des leçons lorsque la France (officielle) trébuche et manque aux principes d’humanité et de liberté qu’elle prétend avoir enfantés seule et en être la protectrice. Pathétique cette attitude paternaliste, mélange de compassion et de mépris vis-à-vis des peuples de son ancien empire colonial ou des immigrés originaires de cet ex-empire. Ce matin du 08 septembre, le très sérieux journal « Libération » publie en bonne place une intrigante conférence de presse du président du Sénat français, Gérard Larcher, en visite en Algérie, avant même son arrivée en Algérie. Une étrange vraie-fausse conférence de presse prémonitoire, si l’on veut. Vraie, parce que le journal affirme avoir pu se procurer grâce à ses entrées au Quai d’Orsay (Affaires étrangères) un document de 12 pages reprenant le jeu de questions-réponses entre le président du Sénat et les journalistes algériens à Alger. Injonction est donnée à M. Larcher d’apprendre par cœur les réponses aux questions des journalistes algériens (on suppose, donc, qu’aucun journaliste français ne serait présent à la conférence de presse). Un échantillon de ces questions ? Le poids et le rôle du pouvoir français dans le choix et la désignation (élection ?) du chef de l’Etat algérien. Rien que ça ! Le quitus pour que l’Algérie se lance dans l’exploitation du gaz de schiste ou non. Les interrogations sur la qualité de la voiture Renault « Symbol », les autres projets industriels en discussion et jusqu’à l’épuisante question sur la repentance de la France officielle pour ses crimes coloniaux, etc. Les Français savent tout de nous : ce que nous faisons, ce que nous pensons, ce qui nous attend et prévoient leurs réponses bien à l’avance. Cette obsession du monde politico-médiatique français vis-à-vis de la vie politique algérienne et de l’avenir de notre pays traduit-elle une vraie inquiétude pour l’avenir du pays, un amour et une amitié sincère ou bien le refus d’admettre que l’Algérie est, depuis 1962, quoi qu’on en dise et l’on pense, un pays libre et indépendant, même s’il reste un reliquat colonial à solder, comme chez tout couple qui divorce après une longue vie en commun ? Cette obsession d’une Algérie, éternel sujet de la France, ressemble à si m’éprendre à la jalousie d’un divorcé qui ne pardonne pas à son ex-conjoint une nouvelle vie plus libre et plus heureuse….. »

      Mr Gérard Larcher -(UMPiste qui s’engage au sein des jeunes gaullistes dès le lycée, et intègre le RPR lors de sa création, en 1976. Proche de Charles Pasqua, il entre dans les années 1990 au bureau politique, puis au comité politique du parti gaulliste.)- à part « les 12 pages serrées, sur format 21×29,7, à apprendre par cœur.  » fournies par le Quai d’Orsay (selon les médias français, quels sont les dessous-dessus de cette visite…!!! Avec la visite du président du Sénat, on peut dire que la boucle a été enfin bouclée….!!!! Qui va encore nous rendre visite…???

  3. zlaoui

    @ouarad
    vous avez raison d’un seul point de vue, Mr Larcher COMME Mr Ould n’ont nullement le droit de parler entre Algérie et France car ils appartiennent a une génération de conflit et de guerre. la plus part des pieds noir juif comme chretiens sont tous mort, les anciens moudjahidines aussi les bachagha et kaids sont tous morts..
    Nous voulons que dorénavant les pourparlers de coopérations soit entamées par la générations née après 68 date de la chute de De Gaull et son équipe qui ont fait et façonné la politique actuelle de la France vis a vis de l’Algérie
    le coran est claire dans le cas des conflits inter-religieux
    on leurs demande seulement une chose qu’ils abandonnent les anciennes méthode dans la formation et l’enseignement qui consiste a rendre le musulman algérien ou tout autre un esclave..ces méthodes sont connues et pas la peine de les nier et de les cacher, tout a chacun peut les utiliser contre un européen contre un juif..si les catholiques et juifs veulent préserver leurs savoir faire c’est leurs droits qu’ils font les méthode de la traitrise en acceptant le musulman algérien ensuite le faucher par un programme sur mesure , ça c’est de la bassesse..tout ce qu’on demande aux français après 1968 c’est d’être claire et dire les 4 vérités en face..tu ne veux pas donner ou révéler ton savoir savoir c’est ton affaire on reste sur le commercial et négociation
    sans aller vers les truc et astuce commerciale le jeu de la dévaluation et et de la spéculation..il faut être claire et plus c’est claire plus la richesse se déverse sur la France et aussi sur les algériens..Nous avons chacun 70 ans a gérer il faut essayer d’alléger les fardeaux inutiles..Degaull et Miterrand et Boumedienne Tatcher et Bigin sont tous morts et enterré dans un trou de 1m²..ils n’ont rien prie avec eux, nous allons tous mordre la poussière

    134. Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu’elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. On
    ne vous demandera pas compte de ce qu’ils faisaient.
    135. Ils ont dit : “Soyez Juifs ou Chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie”. – Dis : “Non, mais suivons la religion d’Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs”.
    136. Dites : “Nous croyons en Allah et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on n’a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis”.
    137. Alors, s’ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s’ils s’en détournent, ils seront certes dans le schisme ! Alors Allah te suffira contre eux. Il est l’Audient, l’Omniscient.

  4. Mme CH

    Si Zlaoui salam…!!! Bayna l’école Win 9rit, 9aratek Ghir Anta W Bel3èt…..(rires)….!!! (La Darija pour faire plaisir à notre ministresse)…!!!

    Oui, vous avez raison, comme vous dites « la plus part des pieds noir juif comme chrétiens sont tous mort, les anciens moudjahidines aussi les bachagha et kaids sont tous morts.. », mais, il ne faut pas se leurrer et nous leurrer car, ceux qui reste de la plupart des corneilles noires et des H sont très actifs….même leurs enfants ont été bien préparés pour la continuité de l’histoire noire…..!!! En plus, il y a une nouvelle espèce qui est rentrée en jeu, eh bien ce sont nos amies les souris qui ont appris à danser avec les loups, un pied et demi au Nord et un demi pied au Sud….c’est une nouvelle valse….!!!!

    Tenez par exemple, vous avez :

    – Le Collectif aixois des rapatriés (CAR) a choisi la date du 7 juin 2013 pour inaugurer à Aix-en-Provence un monument de même nature que ceux de Toulon, Nice, Perpignan et Marignane pour rendre hommage à Albert Dovecar et Claude Piegts, membres des commandos Delta de l’OAS sous les ordres de Roger Degueldre, selon une information du site de la LDH de Toulon….

    – Un monument provocateur avait été autorisé en 2005 par l’ex-maire de la ville, Daniel Simonpiéri, ancien membre du Front national érigée à la mémoire de membres de l’OAS, dont le chef du commando qui avait assassiné Mouloud Feraoun, condamnés à mort par la justice française, puis exécutés pour leurs crimes…..

    – Dans un entretien à Libération, Claude Liauzu indique que « certaines associations et en particulier l’Association pour la défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus et exilés politiques de l’Algérie française (Adimad) sont à l’origine de la création de tous les lieux de mémoire à la gloire de l’OAS. Et leur lobbying doit être efficace puisque ces monuments se sont multipliés, comme à Toulon, Nice, Théoule-sur-Mer, Perpignan…..

    – M. Fillon lors de la cérémonie dans la cour d’honneur des Invalides (2007), a souhaité un «juste hommage » de la France aux harkis, « qui doit rejaillir sur leurs enfants et leurs petits-enfants ». vous avez bien lu Mr Zlaoui: « leurs enfants et leurs petits-enfants ».
    Tout comme l’article 4 de la loi du 23 février 2005, l’article 3 de la même loi est le résultat d’un lobbying très actif des nostalgiques de l’Algérie française.

    -Les nostalgériques et les ex OAS ne désarment pas à Béziers. Robert Ménard candidat soutenu par le FN envoie aux Pieds Noirs ce tract Le candidat ne cache pas son accord avec l’OAS (25 Février 2014)

    A suivre, Si Zlaoui, Mazel El khir El Goudem…!!!

  5. Mme CH

    On continue Mr Zlaoui, car je crois que vous voyez les choses sous un certain angle seulement….!!! Donc, permettez-moi de continuer à vous présenter les choses selon la théorie M (c’est ma préférée)….!!!

    – « C’est l’image-histoire, celle de la délégation algérienne qui a négocié à Evian avec le gouvernement français. Une image et une date qui font encore enrager les nostalgiques de l’ordre colonial: à Béziers, Robert Menard, maire pro-front national va mettre aujourd’hui les drapeaux en berne après avoir « effacé » l’indésirable date du 19 mars d’une rue de Béziers pour la remplacer par le nom d’un membre de la sinistre OAS…. » ( L’Algérie à Evian : l’issue victorieuse du 19 mars 1962 que les nostAlgériques ne digèrent toujours pas » (HuffPost Algérie. Par Malik Tahir ;19/03/2015)….

    – Le porte-voix des nostalgériques Bernard Henry Levy, (BHL pour les intimes) dont les attaques contre l’Algérie qu’il “regrette d’avoir perdue” n’ont jamais cessé. En Algérie, l’une des répliques à ses attaques émanera de Mme Zohra Drif-Bitat. Pour Mme Zohra Drif-Bitat, la sortie de BHL exprime “le dépit et le désespoir de quelqu’un qui n’arrive pas à accepter de perdre l’Algérie et de voir ce qu’elle est devenue après 50 ans d’Indépendance seulement”. “Quelle haine !” regrette la moudjahida, avocate de métier, qui qualifie d’“extrêmement graves” les “injures” de BHL proférées envers les chouhada, les anciens combattants et tout le peuple algérien. “Il le fait en qualité de quoi ?”, s’interroge-t-elle en substance, même si elle a auparavant trouvé la réponse à cette question dans le fait que “si BHL cherche toujours à délégitimer tous les mouvements légitimes des peuples, notamment celui du peuple palestinien, c’est parce qu’il est avant tout juif”.
    Chose que BHL, lui-même, reconnaît. Pourquoi ce “révisionnisme” de la guerre de Libération, cinquante ans après l’Indépendance de l’Algérie ? Dans sa réponse, Mme Zohra Drif-Bitat expliquera que ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe, communément désigné par le Printemps arabe, et notamment dans le nord de l’Afrique, exprime clairement la volonté de l’Occident de revenir dans cette région pour “une colonisation sous une autre forme”.
    Pour elle, l’exemple de la Libye est édifiant : “Vous savez bien ce qu’était le prétexte de protéger les civils dans ce pays, avancé par les Occidentaux dont le régime de Kadhafi n’arrangeait plus les intérêts, quand bien même il a servi durant une quarantaine d’années”. À l’occasion, Mme Zohra Drif-Bitat n’a pas pu cacher son inquiétude pour l’Algérie. “Nous sommes en train de vivre un moment crucial où l’Occident revient à ses mêmes anciennes méthodes ; curieusement, 50 ans après l’Indépendance de notre pays, les termes utilisés par les Occidentaux n’ont pas du tout changé, sinon qu’ils sont actualisés”, commente-elle, non sans réitérer sa fierté de voir tout de même l’Algérie recouvrer sa souveraineté et “réaliser des progrès énormes en 50 ans d’Indépendance”…..(liberte-algerie.com, « BHL essuie les critiques de Zohra Drif-Bitat » après son article “injurieux” publié dans “Le Point” )……!!!!!

    « Wa I3tabirou Ya Ouli El Albeb. »..!!!!

    Mr Zlaoui, dormez mais avec un œil ouvert…!!! Tahiyati

  6. zlaoui

    @Mme CH

    Moi j’ai fait le centiemme du travail vous, vous avez ici fait les 2/3
    Dans le coran on cite le grand diginitaire proche du pharaon musulman qui cache sa croyance en Dieu et qui dans son intervention provoqua un gel du pharaon en eteignant sa fureur..a tous les niveaux il ya des gens croyant et le but c’etait justement de rapeler aux aux uns et aux autres la mort afin que les croyants se ressaississent un peu..
    coté manigance et truc et astuce ça ne perdure pas, avec leurs ruses les français n’ont pas dépassé 70 ans car les de 1830 a 1870 ce n’etait que guerre..en tout pour tout les français et juifs manuganciers n’ont pas dépssé les 70 ans..par rapport aux arabes qui etaient stationné durant 500 ans en espagne telement le systeme islamique etait du Sure du solide de l’authetique du reel basé sur une tres longue histoire d’onservation sur l’etre humains et sa biologie comportementale.. »avec l’etre humain le syteme ne marche que de cette façon » car c’est Dieu qui a crée l’etre humain et lui seul sait  »ma touwaswissou bihi nafsouhou et nous somme plus pres que lui min habli el warid »
    bonne soirée et  »les stratagéme de satan sont faible » kayda achaytani da3if
    on lui donne 70 pas plus

  7. ABRAHAM

    la NSA les a mis sous écoute, ainsi devront ils se déplacer le plus souvent!

  8. Mme CH

    On a beau apprendre par cœur les leçons du Quai d’Orsay, mais quand on chasse le naturel, il revient au galop….!!!!! Dans l’article de Hadjer Guenanfa, intitulé: « Une députée algérienne dénonce un dérapage du président du Sénat français » (11/09/2015), on peut lire ce qui suit: « La députée algérienne de l’immigration Chafia Mentalechta dénonce un dérapage du président du Sénat français, Gérard Larcher, lors de la décoration à Alger de trois algériens ayant participé à la Seconde guerre mondiale pour libérer la France.

    « Le président du Sénat français a précisé concernant l’un d’entre eux qu’il avait continué à servir dans l’armée française jusqu’en 1959 et donc durant la guerre de Libération nationale. Nous étions choqués. Je ne suis pas contre le fait qu’il soit décoré pour ses faits de guerre durant la Seconde guerre mondiale. Mais préciser que cet ancien combattant avait continué à servir jusqu’en 1959 est un vrai faux pas », dénonce Chafia Mentalechta, députée de l’immigration du parti de l’Union des forces démocratiques et sociales (UFDS) pour le nord de la France.

    Et de poursuivre : « C’est une maladresse qui a pour conséquence un manque de respect pour les représentants d’un État indépendant. Certains parlementaires présents sont fils de chahid. C’était extrêmement choquant ! », ajoute-t-elle. Parmi les parlementaires présents, certains ont décidé de quitter la résidence et de ne pas assister à la réception, affirme la députée.

    Le président du Sénat français, Gérard Larcher, a décoré, mercredi 9 septembre, trois anciens combattants algériens ayant pris part à la Seconde guerre mondiale. La cérémonie a eu lieu à la résidence de l’ambassadeur de France à Alger.

    Avant de leur remettre la croix de chevalier de la Légion d’honneur et en présence du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, et de plusieurs parlementaires algériens, Gérard Larcher est revenu sur le parcours de ces trois anciens soldats…. »

    Mais, pourquoi nos responsables étaient présents à cette cérémonie, ça ne nous concerne pas…..c’est une affaire franco-française….!!! Certains ont bien fait de quitter la salle, et les autres qu’est ce qu’ils sont restés faire….???? Recevoir d’autres Gi….les…?!!

    Merci, Mme la députée, vous avez au moins le mérite d’avoir dénoncé ce que certains ont tu….!!!!

Répondre