La Voix De Sidi Bel Abbes

France : vers l’allègement des procédures d’octroi de titres de séjour

Les députés français souhaitent désengorger les services des préfectures en réduisant les formalités administratives imposées aux ressortissants étrangers résidant en France. Pour ce faire, un projet de loi sera discuté au Parlement français dès lundi.
Une validité de deux à quatre ans pour les titres de séjour
Aujourd’hui, ce sont près de « 5 millions de passages par an en préfecture » qui sont dénombrés pour un total de « 2,5 millions d’étrangers titulaires d’un titre de séjour », avancent les autorités françaises. Le projet de loi en discussion ce 20 juillet concernera plus de 700 000 étrangers extracommunautaires (hors Union européenne), qui se voient dans l’obligation de recourir deux fois par an aux services préfectoraux afin de renouveler leurs titres de séjour, rapporte le site d’information La Voix du Nord.
Ainsi, un titre de séjour d’une validité de deux à quatre ans pourra être délivré « après un premier titre d’un an ». Cette formalité pourra être suivie d’une demande de carte de résident de dix ans. Ce projet de loi soutenu par la majorité de gauche rencontre déjà une forte opposition dans le camp des Républicains (droite française) dont certains députés envisagent de présenter plusieurs mesures contre l’immigration.
Lutter contre l’immigration clandestine
Le projet de loi, qui devrait être adopté cet hiver, donnera plus de pouvoirs aux services préfectoraux afin de limiter l’immigration irrégulière en luttant contre « la fraude aux titres de séjour ». Dans la même veine, les députés évoqueront également les conditions de détention des ressortissants étrangers quelques semaines après qu’un rapport publié par un collectif d’associations françaises dénonçait la propension de la France à recourir à la détention et à l’expulsion de migrants, qu’ils soient en provenance de l’Union européenne ou non. Dans ce rapport publié au début du mois de juillet, on apprenait ainsi que les ressortissants maghrébins comptaient parmi les nationalités les plus représentées en centre de rétention.
Le texte discuté demain présentera des dispositions qui privilégient l’assignation à résidence à la détention, en « matière de privation de liberté des étrangers ».

titrsejours-600x338

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62091

Posté par le Juil 19 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

27 Commentaires pour “France : vers l’allègement des procédures d’octroi de titres de séjour”

  1. OUERRAD

    Encore un registre de commerce à exploiter .
    C est toujours comme cela chaque essaie de tirer le tapis de son cote .
    Chaque tendance veut faire croire qu elle aime l etranger .
    Mais , rien ne sera fait ou plutot tres peu.
    Et , si la fois d apres c est l autre prti qui prend le relais il risque de remettre en cause.
    Toujours est il c est une bonne chose pour alleger le fardeau des demandeurs eux memes .

  2. zlaoui

    il faut reconduire les accords de preference entre l’algerie et la france
    et signé un cadre de lois de libre echange qui autorise l’immigré de faire
    un démenagement de 20.000 euro maximum par ans…
    pour la carte sejour il faut offrire la carte de sejour dite
     »prospection adaptation »…l’interessé doit trouver et payer un loyer d’une année d’avance
    aupres d’une agence agrée par le ministère de l’immigration…
    au cours de cette année il doit se debrouiller pour s’installer
    tant qu’il est serieux et serieuse il peut renouveller la carte tant qu’il voudra….
    concernant les jeunes bacheliers et bachelière algeriens la france doit se baser sur leurs patrimoine hereditaire l’algerie etait une region agropastorale..
    donc il faut offrire la carte de sejour si le couple jeune algerien choississent la formation de  »nutrition animale  »  »et «  »developpement fourager » »..mem s’ils retournent en algerie ils peuvent continuer a exercer et faire des navettes france algerie
    c’est benefique pour les deux peuples

  3. H.N

    H.N
    Tout ça c’est de la poudre aux yeux, les préfets ont le pouvoir absolu d’appliquer ou pas les loi et les circulaires, en plus le renouvellement des titres de séjour fait rentré des milliards à la France ( un titre se séjour vie privée et familiale coûte 350 € à chaque renouvellement) X Par 5 millions ?, en plus des pénalités de visa pour les étrangers qui sont rentré sans visa long séjour, et les retard de renouvellement (jusqu’à 450 €). la France trouve sont compte avec tout ça et je ne pense pas que le projet passe et même si c’est le cas il y auras bien des circulaires internes qui seront appliqués , comme ce qui s’est passé avec la circulaire VALLS de 2012, motif invoqué serais de lutter contre les fraudes des demandes de titres de séjours.

  4. Mme CH

    Mais ces politicards prennent les gens pour qui…??? On connaît leur musique qui fait danser le monde des voyants-aveugles et des entendants-sourds, sans oublier les benêts…..!!!!! Que peuvent proposer les marchands de sable à part le sable…qu’ils laissent tomber sur les yeux des gringalets pour les aveugler et au mieux du pire pour les endormir….!!! Allez « Bonne nuit les petits »….!!!

    L’immigration vue sous tous les angles, est devenu le cheval de bataille de tous les candidats à la présidence de FaFa….!!! Et comme tous les candidats doivent avoir la bénédiction du Crif, alors qui va gagner les élections d’après vous….???

    Par ailleurs, cessez de vous lamenter sur votre, car si FaFa et compagnie ne changent pas leur politique de guerre à travers le monde, eh bien, l’immigration clandestine aura de beaux jours devant elle et c’est tant mieux….!!! l’arroseur doit réviser sa stratégie, avant qu’il ne soit arrosé un jour ou l’autre…!!! Il faut rappeler à toute fin utile, qu’aucune situation n’est éternelle mêmes pas les bonnes et aucun empire n’a échappé au déclin…!!!! « Wa Tilka El Ayamou Noudawilouha Beyna Enass. »…!!!

    Nous savons qui rira le dernier, mais nous ne savons pas quand, même s’il y a déjà quelques indices…!!!

    « A certains hommes tu ne dois pas donner la main, mais seulement la patte. Et je veux que ta patte ait aussi des griffes.  » (Friedrich Nietzsche)

    • zlaoui

      le parti satanique international hiszb achaytane est en pleine activité,
      il ne lache rien…la régularisation et la transparence ne l’arrange pas
      les sans papiers va les pousser dans la clandestinité et les pousser
      au vol, ensuite il met la main sur eux et ainsi le parti satanique augmente
      ses effectifs…comme il a surement des elus ils vont orienté le debats politique
      pour ces propres interets..tout le monde fait des projections sur les 100
      années prochaines on ne sera pas là mais disant que la plnete va tomber entre les mains des malfrats controlé par le parti satanqiue..alors il va aplliqué sa politique
      fermeture des usines, et guetosition inslation des centre d’accuiel
      avec un gourou et une nouvelle religion des statue des ensens
      et le repas ne sera que porc et sang…ce sont les seuls methode depuis l’egypte ancienne..lui tient toujours sa promesse et fait le meme boulot, c’est nous les humains qui sont crédule et ne mesurent pas l’étendu de c’est quoi  »l’enfer »..
      la seule chose que peut faire la france pour contre carré ce satanisme rampant
      c’est de revoir les lois de l’immigration et les rendre claire comme aux etats..
      tu veux t’installer dépose ta demande passe a la caisse donne une preuve d’une survie et place toi sur le marché du travail…
      la france en voulant profiter de ces immigrés sans papier pour les faire travailler sans salaire les exploiter pendant 5 ans dans le batiments ils font dans la methode satanqiue en gonflant ces rangs…la politique d’immigration française est du type satanique qui n’est pas basé sur la transparance et la légalité…n’oubliant pas aussi que certaine classe de policier utilise ces sans papiers..c’est un mélange d’interet

  5. Benyahia Lakhal

    Elle est réelle, celle là. Ce n’est pas de la fiction.

    « Salut meussieu l’ambassate de la France.
    Voilà, je m’apele Khalid et j’ai 20 tans. Je t’écrit pour te dire que le visa
    il me faut tout de suite un d’uregence s’il te plait.C’est une question de
    mort ou de mort.
    C’est vrai que je te jure que je dis la viriti.
    Jevai exploser si tu me refuse à moi. Non, je diconne pas. C’est
    critique.
    Pour moi tout est OK. J’ai apelé mon cousin Rachid, que lui il est la bas
    depuis 35 ans et lui il a tout préparé pour moi la bas. Tout, lly a le
    travail, le logement, il y a la femme, pour le kocubinage, il y a les
    papiers et tout.
    Le vent il te touche pas il m’a dis mon cousin Rachid.
    Pour la sikiriti social pas de problème. Moi en très bon santé. Le état de la France
    ne donne pas un centime pour moi pour remboursé le
    midicament.
    Je débrouille du début jusqu’à la fin. Jeté jure cest vrai.
    Donne moi le visa et pas de problème. Moi, je fais la plomberie, de
    l’ilictriciti, la couisine, Pinformatik un peu sur caramail, la micanique des
    voitures et la massonerie. Enfin, je débrouille beaucoup de domènes.
    Et si tu veu je te donne pour les enfants de la bas les cours de l’arabe
    parce que moi j’ai lu beaucoup le journal EL-Khabar qui est très bien
    pondant des annés pas de problème aussi.
    Ici dans mon piyé je suis pas bien meussieu l’ambassade. Le digoutage
    il te tue, la crise de Piconomi, le chômage, la crise du logement et
    beaucoup de problème que tu connais. Il vaut mieu laissé le puis avec
    sa couverture.
    Je t’ai pas dit tout,mais s’est pas grave. La prochène fois, je te raconte
    tout. Je te jure.
    Moi j’ai beaucoup de respet pour ton piyé. Alors s’il te plai donne moi le
    visa.
    En atttendant que tu me donne le visa meussieu l’ambassade d’ici le
    plus rapide possible, je t’embrasse toi et toute la famille.
    Abientôt. »

    • Amirouche

      Benyahia Lakhal

      Ya waldi ! tu m’as coupé en morceaux et morceaux de rire en lisant cette lettre de Khalid . Son histoire m’a rendu beaucoup en arrière , quand j’étais jeune . « Mon premier travail , après avoir eu mon titre de séjour, je me suis levé le matin de bon Dieu, et j’ai déchiré la route pour aller à l’usine. J’ai trouvé le patron prenant la porte, il me l’achetait tous les jours,un jour il a commencé à me faire tomber les mots et comme tu connais ton ami qui a le nez monté , je lui ai dit la religion de sa mère ; la bouse est montée à ma tête et mon sang à bouilli : j’ai reculé , j’ai avancé et j’ai rentré dans sa tête avec ma tête ,sa morve avait fait une virgule , il était tombé par terre et avait oublié son nom …
      La police est arrivée, elle a tout nettoyé, on m’a jeté en prison ,je ne te dis pas ! j’ai frappé la soupe des jours et des jours ,puis Dieu m’a fait sortir comme un cheveu de la pâte du boulanger .Actuellement , je travaille dans l’éducation des poules .
      Mon cher ami , yarhame bouke ne dis rien à ma mère sinon tu lui ferais tomber son cœur et tu lui fatiguerais ses jambes , prends soin d’elle, elle est étrangère à cette histoire.Je lui ai acheté 7 bras de tissu pour faire une blousa arabe et une bouteille d’odeur qui tire l’esprit de la tête et à mon vieux qui a le cœur blanc je lui ai acheté un pantalon qui ne boit pas , au fait , il vient de couper la cigarette car il était malade et avait pris 30 jours de lit . Dis à ma mère que j’ai envie de manger la danseuse (chtitha) au poulet et la viande sucrée et un cœur d’amande , dis aussi à mon père de ne frapper le calcul de personne car je vais lui envoyer des graines pour qu’il tourne le mouvement un peu.
      Si tu veux frapper un tour chez moi vient , mais Allah yarheme celui qui rend visite et ne tarde pas.
      Que Dieu te préserve et fasse de toi le blé et la semence .

      • Mme CH

        Oulàlàlà….!!! Vous deux, vous m’avez bien faite marrer…..!!! ça me rappelle des phrases comme, le vent m’a frappée, et la meilleure c’est : cher ami le vert, j’ai coupé la mer pour photographier mon pain…..(Mdrrrrrrrr…)…!!! Je dirais à mon grand frère Mémoria qu’on pourrait appeler cela: la dialectisation (algérienne) de la langue de Molière…!!

        Quant au comportement de ce Khalid, je pense qu’il n’y a pas de mots pour qualifier ce genre d’énergumènes…!!! ça me rappelle les H, les New H et les manchots nourris au fromage puant…!!! Quelle bassesse…!! On peut toujours demander un visa dignement…!!!! Puuuuffffffffffffffffffffffff….!!!

      • sahbi

        Je me suis trés bien marré

  6. Mémoria

    Salut les copains …!!!

    Du style patatouète à l’autodérision, cette langue française que Mme CH avait prétendu algérianiser continue sa saga périphérique…sur la VDSBA ! Les uns l’aiment comme un « butin » de guerre piégé qui risque de leur sauter sur la g…..comme moi et Sans Reproche que je salue !!! D’autres comme Mme CH,Grâce et Imène l’adorent …à y rester en transe tant elles sont dans cette ambivalence du « Qui aime bien, châtie bien! »Zlaoui essaie d’y structurer des traces de notre ‘inconscient collectif que certains voudraient atavique…L’aide de notre aîné Si Senni serait souhaitée dans cette conciliation entre culture et ….patrimoine avec l’espoir qu’il soit en bonne santé !!!

    • mohamed senni

      Cher Mémoria.
      Tout d’abord reçois mes meilleurs voeux pour l’Aïd et merci de penser à ma santé. Persona non grata par la volonté de certaines « élites » de la VDSBA, je ne pense pas que ce petit commentaire sera publié.
      Tu souhaites avoir mon point de vue sur cet étrange échange? Je te le donne : Je ne vois nulle conciliation entre culture et patrimoine. Ce style parlé est aux frontières de l’acceptable et du ridicule. Ecrit, ça devient du gâchis. Comme butin de guerre, force est d’admettre qu’il est empoisonné et je parie fort que le grand auteur qui a utilisé cette expression ne parlait aucunement de ce style. Mais que veux-tu cher ami : c’est le prix de la régression. Au mois de mai dernier, dans un commentaire de bonne facture rédigé par le même intervenant nous avons eu droit à « bailler aux cornières ». Ayant, avec toute la courtoisie voulue, posé la question à l’auteur, l’article est toujours en cours de validation. Excellente journée.

    • Mme CH

      Salam Grand frère Mémoria…!!! Là, vous m’avez accusée de deux « crimes » que je n’ai pas commis et je ferais bien de trouver un bon avocat qui n’est pas de mèche avec les sous-marins qui raclent le fond de l’Oued Mekerra pour récupérer les déchets….!!!!

      1-/ Je n’ai jamais prétendu algérianiser la langue française, mais j’avais bien dit: moi je parle l’Algérien en français, et je crois qu’il y a une nuance de taille…!!!!

      2-/ J’adore ma langue maternelle, quant au français, c’est une langue comme toutes les autres langues des peuples que Dieu a Créés, alors je l’utilise pour communiquer avec les Minus Créatus dont je fais partie…c’est tout…!!! Donc, l’adoration et l’amour, il faudrait les chercher du côté de ceux qui se prennent pour des Pingouins….!!! Les pôvres…je ne sais pas comment on appelle ce phénomène en Psychologie, peut être que vous pourriez nous éclairer en tant que Psy et Pingtruche..!!

      Par ailleurs, je n’aime pas trop cette expression dangereuse « butin de guerre », mais comme l’a si bien dit Mr Senni (Aidek mabrouk), c’est un butin empoisonné qui a encore des effets néfastes sur notre société et ses constantes…..!!!! Ou comme vous dites un « butin » de guerre piégé qui risque de leur sauter sur la g…. » Moi je pense que c’est déjà fait…!!!! D’ailleurs Kateb Yacine qui a considéré la langue française comme le « butin de guerre » des Algériens a dit aussi: « La francophonie est une machine politique néo-coloniale, qui ne fait que perpétuer notre aliénation, mais l’usage de la langue française ne signifie pas qu’on soit l’agent d’une puissance étrangère, et j’écris en français pour dire aux français que je ne suis pas français »….!!! En 1970, s’établissant plus durablement en Algérie et se refusant à écrire en français, Kateb commence, « grand tournant », à travailler à l’élaboration d’un théâtre populaire, épique et satirique, joué en arabe dialectal…..!!!! Un message clair et net sauf pour les News H et les manchots qui se prennent pour des pingouins…!!!!

      Au fait, Mr Mémoria, l’article parle de titres de séjour, or où étiez vous lorsque j’avais dit dans un article intitulé: « Francophonie/ Stage en France pour de futurs enseignants de français »: il y a une chose que je n’arrive pas à comprendre, c’est cette ségrégation faite entre les écrivains de métropole et les écrivains de périphérie..!!?? C’est à dire qu’il y a des écrivains de race inférieure même s’ils sont brillants…franchement, ils ne changeront jamais ces gens là…!! Peut être que Messieurs Mourad salim Houssine, El Hadj Ablehamid et Reffas (tous les trois écrivains bélabbésiens….) en savent quelque chose….! » Alors est ce que vous en savez quelque chose…???

      Mes Respects…!

      • GRACE

        @ Mme CH, Si Mohammed Senni et Mémoria ( protocole oblige ) car vous êtes à mes yeux si différents, si singuliers mais néanmoins tout aussi égaux et je me dois de tenir compte de cela.
        Mme CH, parce que, femme et indubitablement algérienne jusqu’à l’agacement. Redoutable débatteur ( trice) ?, maniant le verbe à merveille pour démonter les arguments de ses contradicteurs et construire son sujet.
        Si Mohammed Senni, l’excellence ! Je m’excuse de le dire ainsi , en espérant ne pas faire rougir l’intéressé mais il y a bien longtemps que je n’ai pas rencontré pareille éloquence, rigueur linguistique et justesse syntaxique en Algérie.
        Mémoria, la difficile équation , mon image dans le mirroir.  » Fer qui cause ma peine, m’es-tu donné pour venger mon honneur? M’es-tu donné pour perdre ma Chimène » Le Cid.
        Trois portraits parmi de nombreux autres, dressés de manière subjective et lapidaire ( pardon pour cela ) qui s’emparent du « butin » et au lieu de le dilapider, contribuent à le fructifier pour le bien des générations à venir.
        Sortons des sentiers battus des politiques et des idéologues de tout bord qui attisent le feu et tirent à boulets rouges sur tous ceux qui viennent donner l’alerte, en dépit du bon sens et de l’honnêteté, mêlant tout et n’importe quoi. Les martyrs de la révolution de novembre 1954 et ceux qui les ont précédé n’ont rien à voir avec le sujet. Ceux qui les mêlent à leur argumentation sont des faussaires.
        M.Senni est courageux et j’affirme avec lui que parfois certaines expression à la limite du ridicule, car il n’est d’éthique que du bien dire!
        En revanche, je suis en désaccord avec vous cher M.Senni lorsque vous avancez que  » le butin est empoisonné », on essaie de nous le faire ravaler, on nous renvoie sans cesse au lien entre l’occupation et la langue de l’occupant. Une petite précision sûrement inutile au féru d’Histoire que vous êtes, l’accès à la langue était me semble-t-il limité voire fermé pour les occupés. Mais là c’est un autre débat que je ne permettrais pas d’entamer avec vous, je ne ferai pas le poids.
        « Un homme qui parle une langue vaut un homme, un homme qui parle deux langues vaut deux hommes et un homme qui parle plusieurs langues, vaut l’humanité », proverbe africain.
        Un petit PS pour M.Senni: votre clavier a fourché ou je n’ai pas accédé au code, mais ne doit-on plutôt pas dire  » bailler aux corneilles »?
        Mes respects à tous

        • Mme CH

          Salam GRACE…!! Quelle Grâce….!!!Je sais que vous aimez la « Botanique », alors même si les fleurs sauvages importées sont attrayantes avec leurs senteurs, leurs lignes subtiles, leurs couleurs aveuglantes et leurs pétales raffinés, elles s’emparent petit à petit de l’habitat de plantes indigènes et modifient radicalement leur écosystème….!!!! Or, une prairie digne de ce nom doit forcément être structurée, bien astiquée et la nature doit y être maîtrisée et domptée au maximum….!!! De ce fait, la flore et la faune locale pourraient peu à peu se réorganiser, reconstituant ainsi un équilibre essentiel exigé…!! Par conséquent, les insectes pollinisateurs pourront s’offrir du bon nectar affranchi de produits phytosanitaires si dangereux pour l’environnement et chaque espèce pourra concevoir ses phases successives de développement et retrouvera la sérénité… !!!

          Au fait, GRACE, y a- t-il un lien entre l’occupation, la langue de l’occupant et les occupés. »…sinon comment on est devenu le troisième pays francophone dans le monde…W Mazel El Khir El Goudem…..???

          Ohhhhh….!!! Vous me rappelez les Corneilles noires, je ne crois pas qu’elles soient entrain de bailler….!!!!?

          Merci GRACE…..; Mes Respects…!!!

        • mohamed senni

          @ Grace. Bonjour Madame
          Avec votre permission, je vais me permettre de répondre dans le désordre puisque les aspects retenus envers moi sont d’ordres différents. Je commencerai donc par la fin et précisément par « bailler aux corneilles ». Au cours des récents derniers mois, un intervenant – au demeurant une fine plume – a utilisé, dans l’un de ses commentaires, l’expression « bailler aux cornières » (sic). Ayant vu une antinomie entre le verbe et le nom, je lui ai demandé, à travers un court commentaire, un éclairage. Pour je ne sais quelle raison, ce commentaire n’a pas été publié. Or, n’importe quel juriste et plus spécialement un notaire ou un bon dictionnaire vous montreront que bailler signifie donner en bail. Cependant, ce verbe ne s’utilise, dans le langage courant que dans l’expression « la bailler belle ou bonne » quand on veut faire une entourloupette à quelqu’un, le duper etc. Le même mot avec un accent circonflexe sur le a indique les prémices de l’appel de Morphée. Quant aux cornières, le métallurgiste que je suis se limitera à dire qu’il s’agit de profilés métalliques d’où l’usage d’antinomie ci-dessus. Bien que la langue française soit une langue très difficile, elle a quand même le mérite de la clarté et, usant de cette dernière donnée, je suis au regret de vous dire que l’expression « bailler aux corneilles » n’existe pas et mon clavier n’a pas « fourché ». La seule et juste construction est : « bayer aux corneilles », bayer signifiant avoir la bouche ouverte et corneilles signifiant broutilles, choses sans importance, sans intérêt et signifie même oiseaux. D’ailleurs, dans l’ancien français on disait : « bayer aux grues » ! (échassiers vivant au sol). Le sens commun de cette phrase est – je simplifie – : vouloir acquérir des choses insignifiantes.
          Si vous avez chatouillé mon orgueil, je n’ai pas à en rougir et attire votre aimable attention qu’il ne peut être donné à quiconque d’être au courant de la verve et de la maîtrise de la langue de Molière par tous les Algériens et je puis vous assurer, qu’en dépit de ma formation, j’ai beaucoup appris de certains compatriotes qui, pour tout bagage scolaire, ont arrêté leurs études avec un Certificat d’Etudes Primaires en poche qui portait la mention « avec les modifications spéciales de l’enseignement des Indigènes ».
          Pour une saine confrontation des idées, je note et accepte que vous ne soyez pas d’accord avec l’utilisation de l’expression « le butin est empoisonné ». Je pèse bien mes mots avant de les utiliser car comme disait Léo Ferré « Les armes et les mots, c’est pareil. Ça tue pareil ». Je vous dirai, Madame, que j’ai une ondoyante maîtrise équivalente pour l’arabe et le français. L’acquisition de la première relève d’un legs familial ; je l’ai tétée au biberon. La seconde représente la moitié de mon patrimoine culturel (à quelques poilièmes près, mot cher à mes anciens compagnons d’usine). A l’Indépendance de mon pays et n’étant plus en contact de l’argot, nous avions tous les atouts en main pour non seulement enrichir cette langue mais récupérer la nôtre propre qui, quoique l’on dise, a contribué largement à poser le socle sur lequel s’est érigée la Renaissance. (Lire « la Cité d’Isis » de Pierre Rossi). Or, par la faute de basses motivations politiciennes, nous avons perdu le français pour lequel nous avions d’excellentes prédispositions et avons assassiné notre propre langue. Et quand je vois le galvaudage effréné entretenu – par méconnaissance – par presque la totalité des sites qui émettent en français où ce qui y est mal écrit est repris à l’envi, j’en suis, à mon corps défendant, acculé à utiliser cette expression qui ne touche pas le français mais l’usage qui en est fait. Je serais désolé si, d’aventure, j’étais mal compris.
          Très bonne fin de journée.

        • ancien lecteur

          Merci madame pour ces informations.

  7. sidtem

    une autre.aussi réelle que la 1ere. un ancien cadre supérieur d’une entreprise nationale quand il était encore  » inférieur »,dans un rapport détaillé,à sa hiérarchie: « je lui ai dit fait ça,il m’a dit non.je lui ai dit…,il m’a dit…après,il m’a dit:mets
    10 et tire… ».sic….

  8. zlaoui

    gallak on dit que les romains se prenaient pour Aigles
    de tous les pays ou ils ont atterie, ils ont enlevés des brebis
    sauf en algerie d’en haut l’aigle voyait un lapin
    en fonçant dessus il est tombé sur un chat
    l’a haut dans le ciel l’aigle sent quelques chose qui le dévore
    dans le ventre il courbe son cou pour regarder
    cette haya cette créature
    l’aigle dit si tu me lache je te lache
    le chat algerien regarde en bas
    ils s’agrippe encore plus fort et les griffe s’enfonce de plus en plus en profondeurs
    l’aigle s’enflemme de douleurs…
    l’aigle pique vers le bas se fracasse le cou contre un rocher
    l’algerien chat fait une vrille et se tiend debout..léche sa patte
    …et retourne chez lui..lorsque tu parle de l’algerien chez l’aigle romain il te dit
     »ya latif » lol
    gallak c’est var lorsque les communiste venait en algerien pour repandre le communise
    les algerien on dit en rigolant
     »kya tourri ils sont venu au bled des roches pointus et on voulu s;assoir pour se reposer »
    lol

  9. BRAHIM DJELLOUL Mustapha

    Au lieu de papoter, les Algériens doivent se retrousser les manches, le pays est économiquement et politiquement en crise.

  10. OUERRAD

    Un journal , et surtout la VD SBA est le patrimoine de tous les Bel abbesiens et on a besoin de l avis de tout le monde meme ecrit en chinois .Chacun , des Bel abbesiens de naissance ou d adoption doit etre libre de donner son avis sur tel ou tel article à sa maniere .
    Un jour , quelqu un a accuse à tord certain d avoir quitte le navire .Aujourd hui , je me rend compte que si certains boudent le journal par leur commentaire , car je sais qu il le lisent .
    C est à cause de ces remarques desobligeantes .
    C est mon avis personnel je ne demande à personne de partager .
    SAHBI @MIROUCHE avait un certain moment demandait une rebrique speciale pour nous detendre et laisser le choix à chacun de choisir sa place .

  11. Amirouche

    OUERRAD

    Mon ami ,
    Parler de la duplicité de l’octroi du titre de séjour (par exemple) avec humour me permet personnellement d’oublier un peu la morosité et les tracasseries du quotidien de la vie .
    Je te conseillerai de lire ce petit bijoux au titre de « la faute d’orthographe est ma langue maternelle  » un livre de l’écrivain Daniel PICOULY qui nous raconte « à travers » son enfance comment un petit garçon de dix ans se retrouve-t-il debout sur un bureau, devant le tableau, les mains sur la tête, un cahier accroché autour du cou, alors que ses camarades jouent dans la cour de récré ? Tel était son sort , désormais écrivain célèbre, en 1958, alors qu’il était écolier à Villecomble, en banlieue parisienne. Des fautes de français lui avaient valu cette pénible sanction, dont l’humiliation perdure. Mais le cancre a bien grandi, et nul n’oserait à présent remettre en doute son français ! Dans ce monologue au fil duquel les souvenirs affluent, l’auteur fait cohabiter l’enfant de naguère et l’homme qu’il est devenu. Il apparaît qu’il n’a, d’ailleurs, pas foncièrement changé ! Il évoque aussi la vocation d’écrivain et l’importance de la transmission.

    Personnellement j’avoue avoir plus « d’indulgence » pour les lecteurs qui ne sont pas francophones ,d’ailleurs je ne le suis pas (scoop) mais qui ont pleinement le droit de s’exprimer et de faire passer leurs messages via la VDSBA « quelque soit leur style » .
    Le respect orthographique n’a jamais été un handicap , même les enseignants font des erreurs et font preuve d’une très grande tolérance.
    Mon ami OUERRAD , pour tester la dernière version de leur correcteur orthographique, des créateurs toulousains du logiciel Cordial 20 ont passé en revue des œuvres d’auteurs majeurs et crois moi il y a eu pas mal de surprises ! , des participes passés, fautes d’accord… Personne n’est à l’abri de la petite étourderie, de la vilaine coquille.
    Quelques exemples :
    Victor Hugo, Honoré de Balzac, Stendhal… quatre erreurs démasquées

    «Vingt ans après» d’Alexandre Dumas : «Un remords traversait l’esprit de d’Artagnan, quoique son cœur ce (correction de Cordial : se) fût fort racorni.»

    «La cousine Bette» de Balzac : «Ta pension de retraite, et le peu que j’ai, en mon nom, nous suffira (correction de Cordial : suffiront).»

    «La chartreuse de Parme» de Stendhal : «Il aura le chagrin de se voir primer (correction de Cordial : primé) par tous les dévouements plébéiens.»

    «Les misérables» de Victor Hugo : «Au bruit qu’il fit en marchant, le vieux (correction de Cordial : vieil) homme assis tourna la tête.»

    «À rebours» de Joris-Karl Huysmans : «Il compléta l’apprentissage de cette science qu’il avait commencée (correction de Cordial : commencé) au château de Lourps.»

    Ceci dit , il faut relire ses commentaires et faire attention à « l’orthographe française  » avant d’appuyer sur « post comment » …….Chose que je ne fais presque jamais ….
    Et puis un brin d’humour ne tue jamais ……..GOULI ! CH’3ALE LAYEMTE DRAHEM FI HAD EL 3AID SHAYBI ?!

  12. Mme CH

    Awya, wal 3achrine Dourou Elli 3tethalek Cha dert biha…..!!! Beyna notre soeur Imène Raha Za3fana , 3la Khatar Malaymet Walou….!!!! Quant à Khouya Amirouche, Beyna Nssibteh Thalat Fih….(rires)…!! Mes Amitiés

  13. Mémoria

    Titre de ….séjour me ramène ,par réminiscences, à Carte de séjour ,groupe Rock composé d’immigrés de la région lyonnaise… Le plus grand rocker français des années 80,Rachid Taha natif d’Algérie et n’appartenant pas à la deuxième génération « beurée »….s’incruste dans le paysage français en reprenant « Douce France » de Charles Trenet chantée sous l’Occupation allemande…J’espère que Si Senni ne m’en voudra pas de jouer avec le répertoire en évitant de soustraire un « r » au beurre au risque de perdre…son argent ,comme Grâce comprendra que l’équation est difficile… pour poser cette problématique qui dépasse l’immigration de peuplement pour devenir processus interculturels inévitables avec un détonateur économique qui peut précipiter l’interaction entre les civilisations…L’approche réfléchie est encourageante et le débat parfois épique !Des fines plumes qui croisent le fer…sans perdre Chimène du Cid,…Sans Reproche qui fait dérision d’une certaine langue…de bois révélée et fixée en papotage alors que le patatouète est publié par tomes en…. métropole et lu sur certaines plages… taries de la péninsule ibérique, n’est-ce pas un signe de vitalité culturelle loin de tout esprit élitiste ? Et puis cette Mme CH qui cherche avocat et joue au magistrat instructeur en demandant de justifier mon absence alors qu’aucun bulletin ne lui a confirmé que j’étais en Espagne, à Agen,Nice ,Nîmes ou Toulouse ? Je suis toujours dans cette…périphérie pour qui j’écris même si le Panthéon est toujours à sa place pour accueillir des ministrables qui furent à une certaine époque les chantres de l’arabisation bédouine en chassant tant d’ écrivants francophones qui réussirent à s’exprimer et à survivre ailleurs. Régression avait dit Si Senni ! Difficile équation cette problématique de la justification des séjours en France lorsque ce sont des immigrés de l’Europe centrale pour la plupart de confession juive qui réussissent à se substituer aux français de souche pour gérer la politique de l’immigration. Comme le secteur de l’édition et de l’audiovisuel reste chasse gardée du même lobby ,le conflit dépasse le cadre binaire de l’interaction civilisationnelle et idéologique,nous assistons à une intégration réfléchie et programmée de la France fébrile aux States où New York reste la première ville juive dans le Monde avec comme PC la City !!! Quant à notre positionnement en géopolitique, notre gestion primaire a fait de nous des entremetteurs sur injonction de la chose politique internationale …Nous ne pouvons que nous en prendre à nous même d’avoir assisté à l’éviction de la crème de nos historiques,scientifiques,lettrés et érudits souvent taxés de francophones. Et puis Le Cygne devrait savoir que les Accords d’Evian, dévoyés aujourd’hui, ont été signés par le FLN historique et la France !!! L’Histoire a été révisée,…nous avec !!!
    Bonne soirée à mes ami(e)s !!!

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →