La Voix De Sidi Bel Abbes

Fou de l’USMBA : SAOUTA entre l’euphorie de 91, le calvaire quotidien

Tous les clubs a forte assise populaire, qu’ils soient de la ville ou d’un village, possèdent leurs fans et leurs fous du ballon. En 1985, le journal El Hadef, dans lequel je collabortais, on m’avait demandé de participer a un dossier dénommé Fou du Foot, j’avais choisis Kaddour Moulay, connu par Addor. A l’époque, il en était un, d’autres ont existais, et ils sont nombreux, l’on peut citer a titre indicatif feu âami El Bachir, ex agent hospitalier. Il y a eu Bensmicha, El Kahs de Bario Alto, il y a eu aussi feu Grazib Abdelkader dit El Gat (le chat), avec son fameux Sombrero, les supporteurs Oranais, du MCO surtout l’appelaient RINGO, comme l’on se rappelle de feu Mansouri Tedj dit Doudou, lui aussi ex hospitalier, il avait a son mérite pu réconcilier autour d’un souper chez lui, entre Hasnaoui Okacha et Mustapha Hassani, dois je témoigner, cela se passa en 1987; ce dernier, hospitalisé a Ain Naadja, nous a quitté le lendemain de la victoire de l’USMBA en coupe d’Algerie face à la JSK, et c’est pendant cette euphorie, que le dénommé Saouta a été victime d’un accident (voir photo). Notre confrère et ami et ancien joueur de l’USMBA, a tenu a l’évoquer aujourd’hui.

Kadiri M

Je voudrai aujourd’hui rendre hommage à une personne qui a aimé son club jusqu’à en payer les frais dûs à une inadvertance de jeunesse.C’est de BENMILOUD Mohamed surnommé « sawta » qu’il s’agit,il est né le 17-07-1966 à Sidi Bel Abbes originaire de Mamelon.Il activait dans le petit commerce masculin à trig l’article,il était parmi ceux qui ont éffectués le déplaçement à Alger pour assiter à la finale de la coupe d’Algérie qui a opposé la JSKabylie à l’USMBA en 1991 qui reste pour lui le meilleur souvenir de sa vie puisque ce jour là l’USMBA avait battu la JSK par 2 buts à 0,Mohamed avait ainsi 25 ans.Et à leur retour à Sidi Bel Abbes, les supporters escaladèrent le car et montèrent sur le toit et là tout bascula.Notre interlocuteur ne s’aperçoie pas de la présence du tunnel à proximité de serna sur l’axe bel abbes-oran et reçu le choc en plein visage.Une hospitalisation de près de 3 mois était nécéssaire pour remédier aux contusions et fractures.Durant l’entretien Mohamed avait le visage en larmes car il s’est senti malheureux il n’a pas cesser de le répéter « aucun dirigeant ne s’est manifesté après l’accident » faisant allusion à messieurs HASNAOUI Okacha et BENSENADA Djillali.pour Mohamed ça a été son plus mauvais souvenir. Issu d’une famille pauvre,ayant 2 frères et 5 sœurs, il subvient à ses besoins grâçe à la carte pour handicapés que lui a retiré Mr BELHIRANE Habib qu’il tient à remerçier avec laquelle il perçoit la modeste somme de 12000 da par semestre.Aujourd’hui il passe son temps au bureau de l’IRMBA en bonne compagnie surtout celle de TRARI Aek ;il s’occupe bénévolement du matériel sportif du club communal,il attend du président de l’IRMBA un petit geste qui lui donnera du baume dans son cœur. Benmiloud est un cas parmi tant d’autres qui ont succombé aux blessures,accidents mortels ou à des crises cardiaques et dont on ne parle plus et que leur seul faute était celle de supporter l’USMBA quelque soit la situation. On y reviendra plus en détail sur tout ce beau monde qui nous a quitté à jamais,ALLAH YARHAMHOUM

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4005

Posté par le Mai 6 2011. inséré dans ACTUALITE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre