La Voix De Sidi Bel Abbes

Formation des imams: la France souhaite bénéficier de l’expérience algérienne

La sénatrice française, Corinne Féret, a exprimé samedi à Alger, le souhait de son pays de bénéficier de l’expérience algérienne en matière de formation des imams et de gestion des affaires liées à l’Islam.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre avec le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, Mme Féret a précisé que sa visite qu’elle effectue en Algérie à la tête d’une délégation de membres du Sénat français, s’inscrivait « dans le cadre de la Mission d’information sur l’organisation, la place et de le financement de l’Islam en France et de ses lieux de cultes ».

Elle a souligné, à cette occasion, la « qualité » des entretiens qu’elle a eus avec le ministre pour les explications et les précisions qu’il lui a apportés sur les différents points évoqués, en qualifiant cette rencontre d' »enrichissante » pour sa mission.

Mme Féret a exprimé, à cet effet, son souhait de « bénéficier de l’expérience algérienne » dans le cadre du partenariat signé entre l’Algérie et la France dans ce domaine.

« Les échanges que nous avons eus sont précieux, et nous nous en inspirerons dans le cadre du rapport que nous allons remettre dans quelques jours au sénat », a-t-elle affirmé.

Pour sa part, Mohamed Aïssa a précisé que sa rencontre avec la délégation française a porté, en particulier, sur « la formation des imams algériens qui seront envoyés en France pour encadrer les membres de la communauté nationale ».

« Il s’agit pour nous d’aider et accompagner ces imams pour qu’ils puissent exercer la religion musulmane dans le respect des lois de la République française et loin de toute récupération politique ou à exploitation à des fins contraires à l’Islam », a-t-il ajouté.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68428

Posté par le Juin 18 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

4 Commentaires pour “Formation des imams: la France souhaite bénéficier de l’expérience algérienne”

  1. OUERRAD

    wellah ,,, experience chabba ,,,, il faut debourser pour certains poste ,,,, la tchipa au sein des habous ,,, quelle horreur ?

  2. elabbassi

    Si ouerad wallah vous l’avez bien trouvé mais j’ai vu la chose d’un autre angle. Comment se fait il que la France enfin la machine coloniale chez les musulmans et jadis chez les monothéistes judéo chrétien qui avait ordonné aux religieux de ne plus s’immiscer dans les affaires commerciale. Jadis le Pape détenait les licences d’ouverture de boite de nuit de rendez vous de boucheries de porcines et de banque usuraires. Les gens n’étaient tout à fait d’accords comment le clergé accorde empêche t’ils les gens de le faire alors que d’autre le font et on ferme les yeux sur eux. Les laïcs avaient fait scission et jurés de ne plus laisser le religieux s’immiscer dans les affaires des licences. Mais une fois au pouvoir ces mêmes laïcs font pires que le clergé et la liste des licences s’étends sur tout les produit. Avec la douane tout importation est redevenue sous ‘’amitié licenciée’’. Dire que les français ignore la religion musulmane cela m’étonne, dire aussi que la France n’est pas capable de former ces propres imams en France cela aussi m’étonne, disant ya sidi que les français ne savent rien et on va donner notre avis sur le rite et sa spécifié géographique.
    Le rite en islam sont différent a cause de la grande géographie de l’empire islamique de l’époque qui s’tendait sur les 4 continents. Pour préserver l’identité d’une région ya eu l’introduction d’un rite. Un rite c’est l’ensemble de règle gestuelle et vestimentaire qui caractérise un musulman d’une région géographique. La salat et sa forme de l’accomplir obéit a des règles. Chez nous les malékites, notre rite était sobre mais stricte. Question vestimentaire abaya et boulgha obligatoire surtout les salâtes qui sont en dehors des périodes de travail à savoir le soubh et le Maghrib et icha ça la salate doit être en tenue vestimentaire stricte t’a pas le droit d’entré a la mosquée sans abaya blache et sans boulgha. La forme de la salât était simple pas de contact serré entre les épaule les mains lâchés sur les jambes la tête légèrement baissé regard sur la tapis les jambes droit sans être serrée d’un écart d’environ 20 cm la taille du bassin. Concernant la vitesse de la salât elle doit être pas trop longue pour lasser les gens ni trop rapide pour forcer les personnes âgés. L’imam doit repartir en temps sa salate. Le wokouf peut être réduit a cause des personne âgée le roukou3 aussi. L’imam donne beaucoup de temps au soujoud et joulousse pour permettre d’une part de donner l’occasion aux gens de prier Dieu pour des choses qui leurs concerne demande d’argent d’habitation d’eau de voiture etc car c’est dans le soujoud que la majorité des priére sont accordées et exaucé par Dieu donc l’imam donne beaucoup de temps au soujoud. El joulousse aussi ça permet au gens de souffler et se reposer. Le problème en Algérie c’est que le rite malékite a été réprimé par les colons laïcs en Algérie ils voulaient faire comme en Europe faire taire les religieux a ne pas donner leurs avis sur les affaires. Le colon désargenté quelque soit sa couleur dit ‘’ya khouya ‘’je veux cette belle terre avec son vergers les gens veulent vendre mais moi je n’ai pas d’argent mais les gens y réside dessus je dois les déposséder et les chasser’’ le religieux s’oppose en se plaçant comme juge le colon n’aime cette position. Il veut un religieux type boudhiste il fait son rite et point c’est tout. un colon désargenté violent usurpateur et voleur, qui enlève le système judiciaire d’entre les mains des religieux pour l’employer dans l’usurpation dite ‘’légale’’ par le billet des ventes aux enchères. Ces méthodes sont connues par tous le pays du monde. Les méthodes et truc et astuces jadis porteuse de richesse ne servent plus a rien car elles sont connue par tout le monde elles sont tombées dans le domaine publique.
    Je penses que ces sénateurs savent tout cela et la formation des imams en France doit en Príncipe obeir a la géographie et au climat. En France on ne peut venir avec une abaya et boulgha a 2 °c en plein hivers. Même les églises ont changé de la région chaude de Jérusalem vers les régions froides. Les gens en Europe ne pouvaient pas se délester de leurs chaussures de leurs manteau de leurs cache-nez plein de boue et de neige et tout cela la prière était debout et l’église mal chauffée. Mais maintenant les choses ont évolué chez eux et les Eglise et synagogue doivent retourner a leurs états d’origine permettre aux chrétiens et juifs d’accomplir la prière telle qu’elle était accomplie par la sœur Marie sœur de Haron.
    Je pense que la France laisse les musulmans faire établir le rite islamique au moins francophone comme ça le rite permet de fermer les portes aux infiltrations. Lorsque le rite sera officialisé dans une région tout autre mouvement redevient suspect et l’imam a le droit de renvoyer une personne qui n’obéît pas au rite au rite officiel. limame peut deposer pleinte ou les croyant contre un personne la justice va se baser sur le rite officiel pour jugers si la personne devrait etre exclue d’entrer dans une mosquée une Eglise ou une synagogue. Donc le rite permet la protection des lieux . Donc l’Eglise comme la synagogues en 2016 avec le chauffage les douches doivent revenir a leurs états initiales..Enlever les chaises et laisser les chrétiens et juifs faire leurs soujoud et rekou3. Car la forme des synagogues rappelle beaucoup plus la cours de justice de Salomon que la synagogue ou les juifs faisaient leurs prières à la manière décrite par Marie mère de jésus.

    sahha ramadankoum et faite allonger le soujoud par raport au roukou3 et woukouf c’est dans le soujoud que dou3a sont moustajabines.. »faut poser nez sur terre pour prier..sans ceal la pr_re ne passe pas..c’est comme ça chez Dieu on n’y peut rien c’est pourquoi on dit celui qui ne prie pas genralement la situation financière se complique sur lui malgré qu’il demande nuit et jour Dieu de l’aider ça reste clos..faut mettre nez sur teere pour que la prière sera acceptée et exaucé…souvenez sans poser le nez par teere pas la peine de prier Dieu a part si Dieu voudra autre chose y’a beaucoup d’exeptions chez lui mais en majorité posez le nez par terre sinon rien cela est valable pour les juifs et chretiens

  3. Dr Elhadj Abdelhamid

    Salem
    Les musulmans de France sont sortis dans la rue pour exprimer leur rejet de la barbarie après l’assassinat du policier et de sa femme. Le double meurtre du couple qui a laissé seul un enfant de 3 ans et celui, presque simultané, de la député britannique, mère de deux enfants, conforte une réalité. Le terrorisme n’a pas de couleur. Mais il a une odeur. Celle du sang, celui des innocents. Ces drames endeuillent la fête de l’Euro 2016, déjà perturbée par « la grève des cent jours » où s’illustrent les casseurs. Un casseur qui lance un pavé de 3 kg sur un homme ou une femme, ou celui qui met le feu à une voiture avec, à son bord , un homme et une femme dont un enfant attend le retour à la maison, est aussi un terroriste criminel.

  4. Dr Elhadj Abdelhamid

    Bonjour
    Décidément, la France n’en finira jamais avec les Algériens. 2 phénomènes, l’un naturel et l’autre social, la crue et le foot, occupent l’actualité de l’Hexagone en ce mois sacré.
    Pour le foot, la France avait gagné la Coupe du Monde de 98 grâce surtout à 2 têtes de « l’Algérien » Zidane dans les filets du Brésil et perdu celle de 2006 à cause d’une autre de « l’Algérien » sur la poitrine de l’Italien Materazzi.
    Pour la crue de la Seine ( Paris coule t-il ), tous les yeux se sont braqués sur Le Zouave du Pont de l’Alma pour surveiller la montée des eaux qui avait noyé les pieds du Zouave puis ses genoux.
    Le Zouave d’origine est un Algérien ; aussi, croit-on comprendre, si le niveau de la Seine atteint la tête de l’Algérien, Paris coulerait à coup sûr.
    Pour l’Euro 2016, il n’y a malheureusement pas de tête algérienne dans les Bleus ni de drapeau vert blanc rouge dans les gradins de leurs fans. Le drapeau de l’Algérie a été vu au milieu des supporteurs espagnols et ceux de l’Islande. Visiblement ça leur a porté chance. Alors, à défaut d’une tête, vivement, dimanche prochain, un drapeau algérien pour le match des 8ème qui enverra les Bleus en finale, inchallah.
    Pas de drapeau algérien chez les Bleus ? Si, me répond une voix. Lorsque les Hooligans anglais et russes ont attaqué le Vieux Port de Marseille, ce sont les jeunes « tirailleurs » algériens, drapeau en tête, qui avaient, me dit-on, libéré Marseille en chassant les hordes sauvages qui avaient battu en retraite, semble t-il, à la seule vue du drapeau vert blanc rouge.

Répondre