La Voix De Sidi Bel Abbes

Football – Mondial 2014 : la Belgique fait plier l’Algérie

Menée 0-1 à la pause, la Belgique a attendu la fin du match pour accélérer et prendre la mesure de l’Algérie (2-1) grâce à Fellaini et Mertens.

e courage et l’abnégation des uns sont des vertus qui ont très souvent du mal à peser face au talent des autres. C’est certainement ce que méditeront certains Algériens après la défaite des leurs (1-2) ce mardi face à des Belges favoris mais longtemps en dedans. Les Diables rouges ont mis le temps pour prendre la mesure des Fennecs, mais ils repartent du Minerao de Belo Horizonte avec l’objectif accompli et trois points en poche. Et en prime, leur premier succès en Coupe du monde depuis 2002 et un succès (3-2) sur la Russie, grâce à un but victorieux de… Marc Wilmots, l’actuel sélectionneur.

Douze ans plus tard, l’ancien attaquant belge a encore été un personnage central dans le match de son pays. En choisissant un inhabituel 4-3-3 sans Fellaini et avec Chadli en soutien de Lukaku et Hazard, il a tenté un coup qui s’est vite révélé infructueux. Son équipe ne trouve aucun espace dans le dispositif adverse très dense, et seul Witsel alerte M’Bolhi sur des frappes lointaines (21e, 35e). La punition a fini par tomber sur l’unique incursion algérienne du premier acte, un penalty naïvement concédé par Vertonghen sur Feghouli qui n’a pas laissé passer l’occasion de devenir le premier buteur algérien en Coupe du monde depuis Djamel Zidane en 1986 (0-1, 25e).

Wilmots corrige le tir

Hormis le fait que durant plus d’une heure le statut d’outsider en chef a paru bien lourd sur les épaules belges, ce sont d’autres décisions de Wilmots qui vont peser lourd à l’arrivée. Face au quadrillage de plus en plus bas des Fennecs, il a répondu par une nouvelle animation. Les entrées de Origi, Fellaini et Mertens ont été décisifs : le premier a buté sur M’Bolhi en face-à-face (67e), le deuxième a égalisé d’une tête parfaitement décroisée (1-1, 70e) et le troisième a conclu avec maitrise un contre rapide mené côté gauche par l’intermittent Hazard (2-1, 80e).

Les Fennecs ne pourront pas nourrir de grands regrets, si ce n’est celui d’avoir été incapables de plier sans rompre. Contre la Corée du sud, ils devront montrer qu’ils sont aussi capables de regarder devant eux.

Terminé – La Belgique s’impose dans la douleur face à une valeureuse équipe d’Algérie et lance de la meilleure des façons sa Coupe du Monde. Les Fennecs ont ouvert le score sur penalty par Feghouli, avant de défendre bec et ongles ce précieux avantage. En face, les Diables Rouges ont longtemps cherché la bonne carburation avant de prendre le dessus physiquement en milieu de seconde période. Fellaini et Mertens sont les buteurs belges. La prochaine journée s’averera décisive pour les deux formations : la Belgique pourrait valider son ticket pour les huitièmes de finale contre la Russie, alors que l’Algérie jouera sa survie contre la Corée du Sud.

90+3 min. – L’Algérie obtient une touche haute en toute fin de rencontre, sur laquelle six joueurs viennent jouer le coup dans la surface. Les Belges parviennent à se dégager sans souci.

90+1 min. – On sent les Algériens en grande difficulté physique et incapables de forcer le destin dans cette fin de rencontre. Les Fennecs terminent épuisés et se semblent plus en mesure de renverser les Diables Rouges désormais.

89 min. – Sur la droite, Alderweireld parvient à s’échapper et centre fort dans l’axe. Au point de penalty, Fellaini contrôle mais glisse dans la foulée et ne parvient pas à frapper, en position idéale.

87 min. – Les Belges ont su hausser leur niveau de jeu en seconde période, à l’image d’Eden Hazard, pour inverser la tendance dans un match bien mal embarqué pour eux. De leur côté, les Algériens ont superbement défendu pendant une heure, avant de céder physiquement face à des Diables Rouges on ton au-dessus dans ce domaine.

85 min. – Eden Hazard, qui a de plus en plus d’impact au fur et à mesure du match, obtient un coup-franc sur la gauche de la surface. Le centre de Mertens ne trouve pas de partenaire dans la surface.

85 min. – Changement: Carl Medjani, épuisé, cède sa place à Nabil Ghilas pour les cinq dernières minutes.

83 min. – Occasion pour Belgique: Au terme d’une action menée de main de maître par Hazard, Alderweireld est trouvé sur la droite. Son centre est bon et Fellaini s’impose de nouveau de la tête au second poteau. Cette fois, Mbolhi réalise une parade superbe pour permettre aux Algériens de garder espoir dans ce match.

82 min. – Alors qu’il avait prévu de faire rentrer le défenseur de Reims Aïssa Mandi, Vahid Halilhodzic est contraint de changer ses plans et revient sur sa décision. Les Fennecs vont devoir jouer le tout pour le tout désormais.

80 min. – But pour Belgique: A 30 mètres des buts de Courtois, Taïder élimine un adversaire avant d’être repris par De Bruyne. La Belgique part en contre à cent à l’heure avec Hazard qui remonte 40 mètres balle au pied. Origi réalise un bon appel et ouvre l’espace pour Mertens sur la droite, bien servi par son numéro 10. Seul face à Mbolhi, décalé sur la droite, le joueur du Napoli envoie une frappe sèche du pied droit, qui vient se loger sous la barre. La Belgique passe en tête !

78 min. – En pleine course côté droit, Dries Mertens commet une faute sur Ghoulam, qui avait pris le dessus en vitesse.

76 min. – Avec 87,1% de tirs arrêtés durant les éliminatoires, Thibaut Courtois a été le meilleur gardien de la zone Europe sur le plan statistique. Seule l’Espagne a encaissé moins de buts (3) que la Belgique (4).

75 min. – Les Belges insistent et mettent la pression sur la défense algérienne, en faisant le siège de la surface des Fennecs. Ceux-ci tiennent pour l’instant mais souffrent de plus en plus, à l’image de Medjani, perclus de crampes.

73 min. – Lancé côté droit, Origi impose sa vitesse mais subit tout de même le retour de Ghoulam, qui concède un corner. Sur le centre de Mertens, Van Buyten place une tête qui n’accroche pas le cadre.

72 min. – Changement: Medhi Lacen (Getafe), entre en jeu à la place de Riyad Mahrez (Leicester), l’un des meilleurs côté algérien aujourd’hui.

71 min. – But pour Belgique: La Belgique égalise ! Sur la gauche de la surface, Hazard joue en retrait pour De Bruyne, qui dispose de tout son temps pour ajuster son centre. Au point de penalty, Marouane Fellaini prend le dessus de la tête sur Halliche et trompe Mbolhi sur la droite, avec l’aide de la barre transversale.

69 min. – Le match est plus équilibré en seconde période, mais toujours dominé par la Belgique, qui se montre de plus en plus pressante. Toutefois, les Algériens parviennent plus souvent à se projeter en contre que lors du premier acte, profitant des espaces de plus en plus béants laissés par les Diables dans leur dos.

67 min. – Côté gauche, Hazard obtient un corner, frappé par Mertens: Celui-ci ne donne rien.

66 min. – Changement: Islam Slimani, longtemps espéré du côté de Nantes avant de signer au Sporting Portugal, fait son entrée en jeu à la place d’El Arbi Soudani, peu en vue ce soir mais utile dans le travail de replacement collectif.

66 min. – Occasion pour Belgique: Lancé en profondeur légèrement axe droit, Origi se présente en bonne position à l’entrée de la surface. Sa frappe puissante à ras de terre est repoussée du pied par Raïs Mbolhi, à la manière d’un gardien de handball.

66 min. – Venu apporter le surnombre sur son côté gauche, Vertonghen tente à nouveau sa chance depuis l’angle gauche de la surface. Sa frappe part de l’extérieur du pied gauche et fuit le cadre assez largement.

65 min. – Changement: Moussa Dembélé, plutôt bon sans être décisif, cède sa place à Marouane Fellaini pour la fin de la rencontre.

64 min. – Les Belges reprennent leur domination et mettent la pression dans les 30 derniers mètres algériens, sans jamais parvenir à mettre hors de position l’excellente défense des Fennecs. Il faudra surement un exploit personnel ou un coup de pied arrêté pour concrétiser cette domination, stérile pour l’instant.

62 min. – L’Algérie obtient un coup-franc près du rond central suite à une faute de Vertonghen, déjà averti et qui devra se méfier désormais d’un second avertissement.

61 min. – Les Algériens sont dans un temps fort, eux qui subissent quasiment en permanence depuis leur ouverture du score. Les Belges sont à la recherche d’un second soufflet et Marc Wilmots sur son banc doit se demander quoi changer pour inverser la tendance dans cette rencontre bien mal embarquée pour les Diables.

60 min. – La Belgique est invaincue lors de ses deux dernières phases de groupes en Coupe du Monde, en 1998 et 2002 (1 victoire, 5 nuls).

59 min. – Lancé côté droit, Feghouli est contré par Vertonghen au moment de centrer et obtient un corner, avant de haranguer les supporters algériens derrière le but. Le coup de pied de coin ne donne rien.

58 min. – Changement: Romelu Lukaku, complètement sevré de ballons dans ce match, cède sa place à Divock Origi, 19 ans, qui évolue à Lille.

56 min. – Occasion pour Algérie: L’Algérie obtient un corner côté gauche, concédé par Van Buyten. Ta¨der trouve la tête décroisée de Medjani au premier poteau, qui vient échouer de peu à droite des buts. Soudani, complètement seul, était trop court pour conclure au second poteau.

54 min. – Sur la droite du terrain, Mertens obtient un coup-franc très généreux après une petite poussette de Ghoulam. Le n°14 s’en charge et trouve une nouvelle fois les poings de Raïs Mbolhi, excellent sur ces actions arrêtées.

54 min. – Pressé par Bentaleb, Courtois rate un peu son contrôle mais parvient tout de même à dégager plein axe, sans conséquence.

52 min. – Le coup-franc obtenu par la Belgique est lointain, côté gauche: Mertens le frappe fort dans la boite, où Mbolhi s’impose du poing au-dessus de la mêlée.

51 min. – Taclé par Mostefa, par derrière, Eden Hazard reste au sol en se tordant de douleur, tout comme son adversaire sur cette action. Le jeu s’arrête quelques instants avant de reprendre.

51 min. – Mertens s’échappe sur la droite après un bon appui sur Witsel, avant de centrer en bout de course à ras de terre. Mbolhi capte sans souci mais l’entrée en jeu de Dries Mertens fait du bien aux Diables Rouges.

49 min. – Occasion pour Belgique: Hazard tente de lancer Mertens dans la surface mais celui-ci est contré par Halliche, qui concède un corner. Le joueur du Napoli le frappe plein axe, où Mbolhi se troue complètement. Au second poteau, Witsel est surpris de voir le ballon lui arriver pile sur la tête et ne parvient pas à cadrer face au but vide.

47 min. – L’Algérie n’avait plus marqué en Coupe du Monde depuis le 3 juin 1986 et un but de Djamel Zidane contre l’Irlande du Nord. En 2010, les Fennecs étaient les seuls avec le Honduras à ne pas avoir marqué. Ils restaient sur 5 matchs et 71 frappes au but sans succès !

46 min. – Changement: Dries Mertens est entré en jeu à la pause à la place de Nacer Chadli, très décevant en première période.

46 min. – C’est reparti entre la Belgique et l’Algérie: Avantage aux Fennecs pour l’instant.

Mi-temps – Sensation à la pause à Belo Horizonte, où l’Algérie mène au score face à la Belgique, grâce à un penalty de Feghouli. Les Fennecs réalisent le coup parfait, défendant bas mais très efficacement, avec la réussite offensive en prime. Les Belges, eux, dominent globalement, surtout le dernier quart d’heure, mais ne parviennent que très rarement à se montrer dangereux. Il leur faudra montrer un autre visage en seconde période pour justifier leur statut d’outsider dans ce Mondial.

45+1 min. – Sur une passe en pronfondeur de Dembélé pour Lukaku, Bougherra s’interpose à l’entrée de la surface. Chadli en opposition contre le ballon et concède un renvoi aux 5m50.

45 min. – Hazard parvient une nouvelle fois à s’échapper sur la gauche, avant de centrer fort au cordeau, à ras de terre. Personne ne parvient à couper la trajectoire et le cuir termine sa course à l’opposée sans trouver preneur.

44 min. – Occasion pour Belgique: Côté gauche, Hazard parvient à se défaire de deux adversaires avant de lancer Chadli dans la surface entre les lignes. Le contrôle du n°22 le décale sur sa gauche et l’empêche de mettre de la puissance dans sa frappe, captée facilement par Mbolhi.

43 min. – Chadli tente sa chance de loin, depuis le côté gauche, sans accrocher le cadre. Une action qui vient mettre en évidence le manque de solutions dont disposent les Belges.

42 min. – L’Algérie recule mais défend toujours aussi bien, face à des Belges peu inspirés dans cette première période. Le génie offensif des Diables Rouges se laisse désirer et les occasions se font très rares.

40 min. – La Belgique n’a gagné qu’un seul de ses 9 derniers matchs de Coupe du Monde (3-2 contre la Russie, le 14 juin 2002), pour 5 nuls et 3 défaites. Les Diables Rouges n’ont gardé leur cage inviolée qu’une seule fois durant cette période, en 1998 contre les Pays-Bas (0-0).

38 min. – Occasion pour Belgique: Côté droit, Alderweireld progresse mais tergiverse au moment de centrer. Il obtient tout de même un excellent coup-franc après un retour raté de Mahrez, légèrement axe-droit, à 22 mètres. Décalé par Witsel, Vertonghen envoie un missile du pied gauche, qui passe largement au-dessus du but algérien.

36 min. – La meilleure performance historique de la Belgique en Coupe du Monde remonte à 1986, avec une quatrième position et une place dans le dernier carré de la compétition. Les Belges avaient été éliminés par l’Argentine (2-0, doublé de Maradona), avant de perdre le match pour la troisième place contre leur voisin français (4-2 ap.).

34 min. – Occasion pour Belgique: Sur un ballon dégagé plein axe, Witsel contrôle de la poitrine et enchaîne avec une demi-volée à mi-hauteur. Raïs Mbolhi se détend parfaitement sur sa droite et concède un corner, sur lequel il vient s’imposer avec autorité au-dessus de la mêlée.

33 min. – Carton jaune pour Bentaleb: Coupable d’un coup de coude complètement inutile sur la gorge de Witsel, Nabil Bentaleb reçoit un carton jaune tout à fait mérité.

32 min. – Servi dans la surface après une bonne passe de Chadli sur un pas, De Bruyne obtient un corner, qu’il frappe lui-même. C’est trop long et sans danger pour l’Algérie.

31 min. – Face à une équipe d’Algérie très bien organisée et féroce dans les duels, qui plus est devant au tableau d’affichage, les Belges sont en manque d’inspiration après une demi-heure de jeu. Les Fennecs réalisent le coup parfait, faisant complètement déjouer les Diables Rouges.

30 min. – De Bruyne manque complètement son coup-franc, mi-centre mi-frappe, qui termine sa course en sortie de but, loin sur la droite des cages algériennes.

29 min. – Hazard réalise une première percée balle au pied mais est séché par Taïder après avoir éliminé deux adversaires. Le jeune milieu de l’Inter Milan échappe au carton mais offre un bon coup-franc à la Belgique.

27 min. – Dembélé tente sa chance de loin, légèrement sur la gauche, à ras de terre. Sa frappe est écrasée et mal ajustée, passant assez loin à gauche des montants de Mbolhi.

26 min. – Alors que tous les observateurs annoncent une Belgique potentiellement capable de rivaliser avec les meilleures nations dans cette Coupe du Monde, c’est l’Algérie qui ouvre le score et crée la sensation dans ce premier match.

25 min. – But pour Algérie: Feghouli se charge du penalty. Il attend le début de la détente de Courtois pour placer un plat du pied droit à ras de terre, légèrement sur la droite, qui prend le portier belge à contre-pied. L’Algérie prend la tête des opérations !

24 min. – Carton jaune pour Vertonghen: Penalty pour l’Algérie ! Sur un long centre de Ghoulam venu de la gauche, Kompany laisse passer. Derrière lui, Verthongen déséquilibre Soudani avec le bras et commet l’irréparable. Carton pour le joueur de Tottenham.

23 min. – Nous assistons pour l’instant à une véritable partie d’échecs entre la Belgique et l’Algérie. Tactiquement, c’est du très haut niveau, ce qui implique que les espaces sont peu nombreux et les occasions rares.

22 min. – Dos au but, à l’entrée de la surface, Chadli surjoue sa chute après un duel avec Bentaleb, et n’obtient pas le coup-franc recherché.

21 min. – Occasion pour Belgique: Plein axe, Witsel progresse balle au pied et, pas attaqué, place une belle frappe du pied droit, sèche, qui oblige Mbolhi à une parade à mi-hauteur sur sa droite. Première vraie occasion dans ce match !

20 min. – L’Algérie participe à la compétition reine pour la quatrième fois: C’est le meilleur total pour une sélection du monde arabe, à égalité avec la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

18 min. – Occasion pour Algérie: Lancé côté gauche, Mahrez prend Alderweireld de vitesse et pénètre la surface, avant d’envoyer une puissante frappe du gauche largement hors-cadre.

17 min. – Servi sur la droite, Alderweireld élimine Ghoulam sur son contrôle, avant de centrer à mi-hauteur dans l’axe. Halliche dégage le ballon de la tête, qui monte très haut, permettant à Mbolhi de capter sans souci.

16 min. – La Belgique participe à sa douzième Coupe du Monde, 12 ans après sa dernière participation en 2002 (défaite 2-0 contre le Brésil).

15 min. – Lukaku perd son duel au physique avec Bougherra et commet une faute en essayant de récupérer le cuir.

14 min. – Pour une fois, un joueur belge tente de casser les lignes en jouant vers l’avant. Malheureusement pour les Diables, la passe de Dembélé pour Lukaku est mal ajustée et file directement en sortie de but.

13 min. – Petit à petit, les Diables Rouges mettent le pied sur le ballon, mais ne parviennent pas à se trouver entre les lignes. La défense africaine est bien regroupée et les joueurs offensifs, Lukaku notamment, sont complètement sevrés de ballons.

11 min. – Le stade Mineirao est clairement en faveur de l’Algérie, dont les supporters ont fait le déplacement en masse pour cette Coupe du Monde. Les Belges sont présents également, moins nombreux, et participent à la très belle ambiance en ce début d’après-midi à Belo Horizonte (13 heures, heure locale).

10 min. – Marc Wilmots, sur son banc, demande à son équipe de jouer beaucoup plus haut, pour mettre fin à la domination territoriale de l’Algérie.

09 min. – Contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer avant la rencontre, ce sont les Guerriers du Désert qui font le jeu, sans toutefois parvenir à se montrer dangereux. En face, les Belges sont rentrés doucement dans ce Mondial et ne parviennent pas non plus à trouver des espaces dans les 30 derniers mètres.

08 min. – Cette fois servi sur la gauche, Hazard subit une prise à deux très agressive, qui permet à Feghouli de récupérer le cuir sans faire faute. Début de match compliqué pour le nouveau n°10 de Chelsea.

07 min. – Venu gêner Van Buyten qui allait relancer depuis ses 20 mètres, Mahrez est sanctionné pour une intervention illicite.

06 min. – Hazard est lancé côté droit, résiste bien à Medjani et sert De Bruyne derrière lui. Le contrôle du joueur de Wolfsburg est manqué et l’Algérie bénéficie d’une remise en jeu.

05 min. – Au terme d’une bonne séquence avec une alternance de jeu court et long, les Fennecs perdent le ballon aux abords de la surface belge.

04 min. – Les deux formations se sont affrontées deux fois, toujours en amical (1 victoire belge, 1 nul). Leur dernière confrontation remonte au 12 février 2003, avec un succès des Diables Rouges à Annaba (3-1).

03 min. – Ce sont les Blancs d’Algérie qui tiennent le ballon en ce début de rencontre. La Belgique joue bas et tente de placer des contres pour l’instant.

02 min. – Les Fennecs sont les premiers en action avec un centre dans la boite de Saphir Sliti Taïder, repoussé de la tête par Van Buyten.

01 min. – C’est parti à Belo Horizonte entre les Diables Rouges de Belgique et les Fennecs d’Algérie, au coup de sifflet de Marco Rodriguez, l’arbitre mexicain de ce match.

00 min. – La rencontre se déroule à l’Estadio Mineirao de Belo Horizonte (58 259 places). Les hymnes sont joués : La Brabançonne pour la Belgique et Kassaman (Nous jurons !) pour l’Algérie.

00 min. – L’Algérie sera elle disposée dans un 4-1-4-1 prudent mais voué à prendre le dessus au milieu de terrain. Coach Vahid sait qu’il affronte d’entrée l’équipe la plus dangereuse offensivement de ce groupe et a concocté sa formation en conséquence. Le onze de départ de l’Algérie : Mbolhi – Ghoulam, Halliche, Bougherra (c.), Motefa – Medjani – Mahrez, Bentaleb, Sliti Taïder, Feghouli – Soudani.

00 min. – L’équipe de Belgique, disposée en 4-2-3-1, a fort belle allure: De la qualité à tous les postes et une épine dorsale à faire pâlir d’envie la plupart des grandes nations (Courtois-Kompany-Hazard-Lukaku). Le onze de départ composé par Marc Wilmots sera le suivant : Courtois – Vertonghen, Van Buyten, Kompany (c.), Alderweireld – Dembélé, Witsel – Hazard, Chadli, De Bruyne – Lukaku.

00 min. – L’Algérie de son côté a d’abord dominé le groupe H de la zone Afrique, devant le Mali, le Bénin et le Rwanda (5 victoires, 1 défaite), avant d’éliminer le Burkina Faso, finaliste de la dernière Coupe d’Afrique, au terme d’une double-confrontation ultra-tendue, sur sa pelouse de Blida (3-2, 0-1).

00 min. – Pour se qualifier, la Belgique a réalisé un parcours fantastique dans le groupe A de la zone Europe, pourtant compliqué. Les Diables Rouges ont terminé invaincus (8 victoires, 2 nuls), loin devant la Coratie, la Serbie, l’Ecosse, le Pays de Galles et la Macédoine.

00 min. – Ce sont deux outsiders qui s’affrontent ce soir: La Belgique, absente de la compétition reine depuis son huitième de finale en 2002 (défaite face au Brésil 2-0), se présente cette année avec la sélection la plus jeune des 32 engagées mais pleine de talents. L’Algérie de son côté était là en 2010 mais avait terminé quatrième du groupe C, derrière les Etats-Unis, l’Angleterre et la Slovénie. La sélection emmenée par Vahid Halilodzic semble arriver à maturité et voudra cette fois sortir de sa poule.

00 min. – Bonjour et bienvenue à tous sur notre site pour suivre en direct commenté la rencontre de la première journée du groupe H de cette Coupe du Monde 2014 entre la Belgique et l’Algérie.

00 min. – Retrouvez le direct commenté du match Belgique/Algérie mardi, à partir de 18h00 (heure de Paris).

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=49617

Posté par le Juin 17 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, COLLECTIFS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

31 Commentaires pour “Football – Mondial 2014 : la Belgique fait plier l’Algérie”

  1. madjid

    Merci a notre admin qui malgré certaines contraintes est arrivé a nous livrer cet article pour demeurer dans l’actualité sportive planétaire surtout avec la participation de notre pays

  2. Brésilien

    Comme je viens de le dire FÉLICITATIONS à l’équipe algérienne qui a joué avec les ampoules et les cloques aux pieds dues à des chaussures trop petites achetées de la Bosnie ,en plus les tricheurs ont mis de la glue forte dans la surface du goal , malgré cela ,nos joueurs pouvaient courir jusqu’à 30 mètres loin de Mboulhi.
    Connaissant le football ,il leur était impossible de dépasser le centre du terrain.
    Nous jouerons mieux que le Brésil ou l’Allemagne s’il n’y avait ces problèmes. L’entraineur ,quant à lui, a appliqué une tactique que même les grands techniciens, de par le monde , ne l’ont pas encore appliquée.
    Je pense que Hliliotfiche avait une forte fièvre , c’est la raison il était hallucinant.

  3. Miloud H

    le compte rendu est trés détaillé et reste objectif malgré cette défaite ,un nul aurait été souhaité

  4. Antar

    L’Algérie ne méritait pas de gagner face à la Belgique . Nos joueurs ont été trop prudents . Et même s’ils ont marqué , contre le cours du jeu , ils n’ont pas su préserver ce résultat . Je pense qu’on a une équipe tout juste moyenne et un sélectionneur aussi moyen . Il ne faut pas s’enflammer et avoir les yeux plus gros que le ventre . L’Algérie n’a pas joué au football et se contentait de subir . La preuve les pourcentages de possession du ballon sont de 65% pour la Belgique et de 35£ pour l’Algérie . Il faudra débarquer Halilhodzic , et changer beaucoup de choses après le Mondial . Notre fottball est malade . Déjà qu’on s’est qualifiés laborieusement aux dépens du Burkina-Faso !

  5. Hocine .C

    Halilhodic doit partir . Certes c’est un entraineur travailleur , rigoureux qui aime la discipline mais malheureusement il s’est toujours distingué par son mauvais coatching . Que ce soit au PSG ou avec la C D’ivoire , il a toujours été viré à cause de ce problème sans oublier aussi ses grandes méconnaissances sur la vraie valeur du footballeur algerien . C’est bien dommage , il aurait pu profiter de notre participation en CM 2010 et continuer le travail entrepris par Saadane . Halilhodic , a oublié que l’Algerie a fait un match historique contre l’Angleterre en AFS beaucoup mieux que ce qu’on a vu ce soir contre la Belgique .

  6. Kaid

    @Antar la vérité est cela les chiffres parlent

  7. BADISSI

    le premier qui doit partir c’est l empereur Raouaraoua , un entraîneur comme Madjer , des joueurs qui n’ont ni un tatouage ni des coiffures comme Taider , des vrais Algériens comme les Belloumi , Assad, Madjer , ils devront commencer a préparer leur Bagages et rentrer a leur pays ou ils ont jouer en junior et qui les a jeter en senior

  8. Abbassi . S.Yassine

    Raouraoua est le meilleur président depuis 1962 . Madjer n’a pas sa place comme entraineur , il n’a pas le niveau pour entrainer . Sous la coupe de Madjer , l’EN a terminé dernier de son groupe avec 03 défaites en 03 matchs en coupe d’afrique des nations au Mali (CAN 2002). Raouraoua est un grand nationaliste , il a beaucoup fait pour le football Algérien . Nos joueurs actuels , ont des tatouages et des coiffures spéciales mais ils ont qualifié 02 fois de suite l’Algerie en coupe du monde . Allez les verts , on est avec vous . Quand vous gagnez on est avec vous , quand vous perdez on est avec vous .

  9. kerroucha

    @Abbassi Reconnaissons qu’avec cette génération de jeunes foot balleurs on mérite de passer au 2tour

  10. Mohamed2231

    assalam 3alikoum khaoutis , hadhak mahalbate

  11. Omar, Africa the great

    Avant de comparez nos joueurs avec les autres, comparons nous, comme peuple, avec les autres.

  12. novice

    Nous avons remporté la première mi-temps grâce aux joueurs,et on a raté la seconde à cause de la passivité de notre entraîneur, c’était la grosse déception !!
    Est-il possible de jouer la défensive totale à ce niveau,quelle équipe peut-elle résister aussi longtemps à une offensive pareille,ne dit-on pas que la meilleure défense est l’attaque,on a des joueurs qui pouvaient garder le ballon et gagner du temps comme Djabou et Brahimi !
    L’entraîneur belge a vite réagi en intégrant 2 buteurs et ils l’ont montré!
    Nous espérons gagner le prochain match,sinon on oubliera jamais cette défaite amère devant une équipe qui n’étais pas au top de son niveau ,et qui était facilement prenable notamment durant la première phase du jeu ! Enfin je remercie nos supporteurs pour leurs fidélité,et les brésiliens qui ont facilement approprié notre slogan fétiche one two three viva l’Algérie ,et pour le monde arabe one two three viva elmondo elarabi.

  13. kerroucha

    @Novice Restons optimiste le nul des autres équipes du groupe nous arrange sahbi el abbassi!

  14. supporter

    Non, si tu places des joueurs a des postes qui ne sont pas les leurs, que vas-tu attendre d’eux? Mahrez n’était pas a son poste, Mostefa, pas à son poste, Medjani , Vahid lui a crée un poste, Soudani n’était pas a son poste. On ne peut pas demander a un Boulanger d’être mécanicien.Désolé mes amis..
    Nos joueurs ont un niveau, nos joueurs se donnent a fond sur le terrain. Brahimi est coté en Liga n’a pas été aligné , Feghouli est coté aussi, Djabou est un bon joueur n’a pas été aligné , Bentaleb est un bon joueur, Bougherra est un bon joueur,Ghoulam est un bon joueur, Taider est un bon joueur…C’est le Coach qui a massacre l’équipe. A 3 jours du match , il ne savait pas qui aligner, Halliche ou Cadamuro! Un Coach qui va en coupe du monde et qui n’a pas une assise de l’equipe surtout en défense, ce n’est pas un Coach, c’est un charlatan. Un véritable coach, prépare depuis des mois, le compartiment défensif avec les mêmes joueurs pour les mécanismes, ainsi que le compartiment du milieu et son attaque. Surtout en défense, tu DOIS avoir les memes joueurs pour une assise solide…Vahid sur 2 matchs ne fait jamais jouer les mêmes joueurs. Plus de 70 joueurs sont passes par;l’équipe nationale en 3 ans! ! ! c’est devenu un cirque cette équipe. On joue a tour de rôle.
    L’espoir demeure; notre équipe est capable d’un exploit si les bons éléments sont alignés avec plus de liberté sur le terrain.

  15. chaibdraa tani djamel

    Le malheureux de cette défaite c’est DERDAKH

  16. chaibdraa tani djamel

    FHEME YA LFAHEME

  17. Chot Lahcène

    pourquoi appeler cette équipe nationale «  » » »les fenneks «  » » »un animal peureux qui se cachent tout le temps …il serait plus judicieux de les nommer les verts ……de l’espoir ……et arrêtons avec les fenneks perdants ….c’est tout un symbole ….

    ALLAH yahdina

  18. MILOUA

    a mr Ghoulam (joueur) c’est une affaire de hasard

    Le » hasard « a fait que le joueur qui a marqué le 2eme but est ton ami de naples
    tu t’est trop permis de te « hasarder  » en attaque mais le « hasard » fait bien les choses puisqu’il fut a l’origine de la passe decisive du 2 eme but.Par « hasard » nos joueurs n’ont-il pas ete victimes du systeme defensif « hasardeux » du coach.

  19. madjid

    belle réplique poétique

  20. BADISSI

    quand un joueur déclare aujourd’hui matin : on est fière du résultat c’est grave
    le Cameroun a reçue une raclée de la Croatie 4 0 , je pense qu il faut revoir le nombre des pays Africains en coupe du Monde

  21. Toury

    Je reprends volontiers le titre d’un article d’El Watan  » il a manque ce petit quelque chose  » pour qualifier la prestation de L’equipe Nationale . Oui , trois fois oui mais ce »petit quelque chose » c’est bien ce qui fait la difference entre les nations aujourd’hui , dans le Sport comme dans tout le reste .

  22. (Imax)*

    Les joueurs ne sont jamais rentres dans la match pire ils étaient tétanisés à l image de Soudani qui n arrivait même pas à garder la balle ni la contrôlait. Énormément de déchets et de fautes techniques, beaucoup de joueurs n ont pas le niveau de la haute compétition comme l a si bien dit Mourinho  » l Algerie n a ni le talent ni l expérience pour passer au 2ème tour ». Le mental n a pas tenu, dans ce match le joueur Algérien était une poule mouillée.

  23. citoyen

    selon les proches du staff Vahid est un veritable dictateur il impose une dicipline de fer ,il s’entete dans ses choix,il nargue les responsables,il provoque la presse algerienne quand il ne la respecte pas,il exige des joueurs pendant les stages l’interdiction formelle de traiter leurs transferts ou meme d(y penser ou d’en parler pour se concentrer sur le stage alors que lui vient de traiter pendant le stage avec son futur club en emmenant avec lui 2 membres du staff et un..cameraman alors dites moi maintenant si ces 4 personnes sont motivées pendant le mondial alors qu’ils ont la tete ailleurs .Pendant un debat d’une chaine privée a germé l’idee de continuer sans Vahid et confier l’equipe à son adjoint car les joueurs sont excedés par la façon de faire de Vahid et c’est par respect pour le president qu’il tolere le mauvais coaching de Vahid

  24. Supporter EN .

    Ce dictateur de Vahid a ecarté des joueurs de grandes valeurs qui ont joué le Mundial 2010 qui avaient 26/27 ans et qui ont maintenant entre 30/31 ans à l’image de Ziani , Matmour , Antar , Belhadj , Abdoun , Ghezzal , Djebbour , Kadir ,Guedioura , Boudebouz (19 ans en 2010 ) doit assumer ses responsabilités et expliquer aux algeriens la mise à l’écart de ces joueurs qui ont étés evincé injustement .

  25. OULD brahim

    Peut etre qu’il va CHANGER SON SYSTEME DE JEU QUAND PUISSENT PASSER AU 2TOUR ET RIEN ET JOUABLE OUI JE SUIS AVEC TOI CHERE SUPPORTER EN IL FAUT DES JOUEURS EXPIRIMENTES QUI PEUVENT ENCADRER CETTE. NOUVELLE GENERATION ET BON CHANCE AU 2MATCH

Répondre