La Voix De Sidi Bel Abbes

FINANCE ISLAMIQUE: Un atout fort pour le développement de l’économie algérienne

La Fédération Algérienne de la Finance Islamique, a organisé hier à l’hôtel El Aurassi à Alger, la 5ème édition du Forum algérien de la Finance Islamique.

Alger: Wahida Oumessaoud

La 5ème édition du Forum algérien de la Finance Islamique intervient dans un contexte de grande effervescence autour de la finance participative au Maghreb. Initié par Isla-Invest, le forum permettra d’aborder notamment les opportunités du marché de la finance islamique, ainsi que les perspectives offertes par la filière pour l’économie algérienne et ce, à travers de nombreux sujets qui se sont articulés autour de 4 grandes thématiques que sont: les Sukuk, le Cadre règlementaire bancaire, le Takaful et enfin les grands défis de la finance participative en Algérie. Une attention particulière a été également accordée à l’activité d’Islamic Windows. Afin de mieux appréhender le marché algérien et d’en déceler les nombreuses opportunités, le forum a abordé ces différentes thématiques à travers l’intervention d’acteurs locaux et d’experts internationaux, ainsi que des représentants des banques opérant en Algérie en tout, qui plus de 15 intervenants qui se sont penché entre autres, sur les fondements, principes et modalités de la finance islamique, son état des lieux et ses perspectives de développement en Algérie ainsi que sur les solutions qu’elle peut offrir dans la mobilisation de l’épargne nationale et le financement des investissements en Algérie. Outre Farid Masmoudi, Directeur au sein de la Société Islamique de Développement qui ouvrira le forum en compagnie de Nasser Hideur, CEO de l’Al Salam Bank, plusieurs personnalités vont intervenir au cours de cet évènement de rencontre dont notamment Ahmed Hadj Mahammed, Directeur Général GAM Assurances, Mohamed Benarbia de Salama Assurances et Valentine Baudouin Avocate à «KRAMER LEVIN». Pour rappel, la première banque islamique est née en 1929 en Algérie à l’instigation de cheikh Aboulyaqdhan membre de l’association des oulémas musulmans algériens. La finance islamique est encore appelée finance participative. Elle est basée sur les principes de la Charia (loi islamique): justice, équité, solidarité et transparence. La finance islamique interdit par exemple la prise d’intérêt, les investissements dans les secteurs illicites (brasseries …) et la spéculation. Tous les produits des finances classiques ont un équivalent dans la finance islamique, des crédits-bails à l’assurance. Cette dernière connaît un véritable boum selon la dernière étude de Moody’s, une agence de notation et d’analyse financière qui évalue ce marché entre 2500 et 3000 milliards de dollars à l’horizon 2020. Certains produits affichent une croissance impressionnante, c’est le cas par exemple du marché des obligations islamiques, les sukuk.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70560

Posté par le Mar 12 2017. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

12 Commentaires pour “FINANCE ISLAMIQUE: Un atout fort pour le développement de l’économie algérienne”

  1. Elabbassi

    C’est archifaux en islame le problème des crédits n’a jamais exister. Le crédit était une pratique millénaire l’islam avec le prophète qui était un opérateur dans le commerce de gros avant de redevenir proohete par l’intermédiaire du coran et l’infection du ciel dans les affaires de la planète terre le ciel par l’intermédiaire du coran et en donnant ordre au prophète de  »normaliser le cadre commercial » le coran n’avait pas interdit le crédit mais lui avait donner un cadre réglementaire pour ėviter les’problėmes liė généralement au non remboursement qui créaient des tensions entre partenaire ou même des guerres entre tribus ou entre pays sinon entre continents..les deux guerre mondiales en Europe n’étaient que commercial et financière entre l’eurpe’et les’othomons qui gérait le patrimoine laissė et établi par les arabes.
    Beaucoup voulaient mettre la main sur cette héritage les othomons étaient mieux adaptė et plus fort pour mettre la main sur l’héritage des musulman un marchė libre et commun qui allait presque d’Oran vers La Malaisie ..
    Il faut faire une distinction entre les credits et le financement de l’économie

    Le crédit est imposė lorsque l’acheteur n’a pas encore la somme totale mais partielle mais qui à des entrėes sures.. Un fonctionnaire qui a un salaire sûre sur au moins 5 ans peut entrer dans cette catégorie un agriculteur qui attend la récolte en fin de saisons peut formuler un crédit mais a court terme annėe par annėes..un pêcheur ne pourra pas formulė un crédit car il ne contrôle pas les bandes de poissons qui ne sont pas immobile comme un arbre fruitier mais mobile qui peuvent se sauver c’est pourquoi je crois le coran n’avait placė le secteur de la pêche dans le milieu de la necessitė donc un pêcheur a le droit des aides de la caisse de l’État de la sadakate  »sont cindirer comme massakine » bien que l’activitė a changė est redevenue industrielle reste que le pêcheur même industriel avec ces moyens sophistiquė de radar reste tributaire des alleas sous marrins

    Le crédit en islame n’a jamais posė de problėme il faut le rédiger en présence de deux témoins et en presence d’un représentant de la justice. Si le représentant de OA justice constate une frivolitė un manque de maturitė chez l’emprunteur il refuse pra la rédaction de l’acte du contrat de crédit et le débiteur s’il accordera son crédit sera mis sous ses respinsabilitės
     »Dans le cas ou l’emprunteur ne rempbourssera pas il n yaura aucune poursuite judiciaire et l’emprunteur s’il utilisera la force allant jusqu’à utiliser les armes pour récupérer son bien il sera traduit comme tentative de meurtre car le juge l’avait déjà prévenue de la frivolitė de la personne »
    Si une banque ou une personne physique ou morale ne fait pas le crédit dans les normes coraniques elle sera entièrement responsable du crédit qu’elle avait octroyė en dehors du control judiciaire si la personne achète un véhicule ou un appartement pour ouvrire une maison de rendez vous ou trnsoorter des produits de la cintre bande l’emprunteur privė ou la banque seront considėrė comme complice ..s’il’ya eu des morts en cours ils seront traduit comme complice de meurtre par préméditation car ils savait le proprio de l’emprunteur une personne pas tout a fait nette..

    Maintenant sur l’investissement c’est autre choses ce n’est plus du domaine du coran.
    Ce n’est pas du crédits proprement dit
    Une banque qui voudra créer une usine dans la zone industrielle a sidi bel abbés ou est le’problėme ‘religieux ?
    La banque va négocier avec les concernės mairies en premier ..il n’ya ni crédit ni rien comment voulez vous qu’un juriste introduira son nez s’il n’y à pas eu une plainte ?

    Concernant le cas Algérie la c’est une soecifitė du code islamique c’est pourquoi ibnou Malek contrairement aux autres comme Abou hanifa ou chafi3i par exemple n’avait pas eu le même problème ..la région nord africaine est spécifique tant sur le plan géographique que social et biologique les individus de l’Indonésie et la malaise sont différent de l’individus algérien on n’a pas le même tempérament et puis l’Algérie du fait historique de colonisation est totalement différente du Maroc et de la Tunisie voir de l’Égypte
    On n’a eu des avantages de la colonisations et aussi des inconvénients..

    Le cadre juridique de l’investissement sera spécial en Algérie..
    Oran reste une région de culture européens il faut le voir de son cotė positif..Oran en principe avec Annaba doivent être des zones de libres échanges productif et non touristique vue du cotė sexe alcool drogue pédophilie le tourisme dite sexuel générateur du banditisme ..on ne voudra pas de cela il y’a des régions isolės et controlė pour faire cela comme las vegas par exemple en plein désert le bonhomme qui sort ou qui entre est visible a 5 Km a la ronde ..
    Le FBI peut contrôler le milieux du jeux et l’interdit dans toutes les autres villes..la prostitution reste toujours interdite aux USA …
    Donc si vous prétendez que les arabes sont seul croyant sur la planète vous faites erreurs.
    Il plus difficile pour trouver un enfant en Europe ou aux états unis offert a la pédophilie que dans certain pays musulmans riche pourtant. La famille n’est pas dans le besoin pour offre leur enfants a la prostitution donc c’est de la perversitė pure est dure..
    Ce sont donc des pays qui ne se manquent de rien mais qui sont au fond des peuples pervers..

    L’Algérie subit une très forte pression banditique ..c’est pourquoi le crédit doit être prie au sérieux par les autoritės judiciaires. Seul les fonctionnaires les travailleurs controlės’oar leurs chef qui seront admis a signer un contrat de crédits seul ou par l’intermédiaire de leurs patrons ou directeur ou PDG. Normalement c’est l’institution qui va vers les banques pour négociées des crédits pour leurs travailleurs tout en laissant la lubertės de chaque travailleurs d’allers lui même demander un crédit en cas de refus y’a une plainte devant un juge. Le bonhomme est crédible c’est un bon travailleur honnête et exemolaire il n’a aucun motif de refus le juge ordonne l’octroie du crédit ..

    Le reste de la finances hors crédits c’est le rôle de l’État elle obligent les banques d’investissement de créer la production c’est a dire il est interdit d’accorder des crédit d’investissements c’est la banque ou appelé la comme vous le voulez c’est elle qui fera l’investissement productif

    Reste les banque dire de service de guichet č a c’est autre choses ..il font du service en enlevant une par de bénéfice pour faire rouler les services les tarifs seront généralement affichės le tarif du chéquiers du retraite des transfert etc..y’a ni intérêt ni rien

    Reste le gros problėme des placements anonyme remuniėrė et la collecte de l’epargne la c’est un problėme securito-relgieux
    La c’est le Riba et le banditisme
    Le FIBA parce qu’il ne fait aucun effort pour travailler c’est un rentier qui ordonne
    Et le banditisme car on ne sait pas l’origine des fonds s’il les avais volė d’un autre pays ou s’il n’a pas fait des atelier de faux billets

    • BADISSI

      @Elabbassi

      ALLAH yahdike la finance Islamique existe et connait une grande réussite en plus c est les Européens qui l ont adopter les premier surtout le Royaume Unis , vous voulez encourager nos soit disons Bank avec la maudite Ribba ???

  2. BarKANA

    @ le modérateur?
    Barkana est le nouveau alias de Smiley qui vous demande instamment de ne pas censurer ou alors de le faire franchement.
    Je reposte le texte pour mon amie CH, qui elle comprend l’humour et les boutades.

     » Après la star Cheich Chemsou, nous avons l’étoile CH…shemsa »
    En la remerçiant pour ses recherches confortant l’écosystème religieux sba compatible.

  3. BarKANA

    La métaphore pousse à la création.
    L’analyse parfois à l’adhésion.
    La censure , toujours au dégoût!

  4. elabbassi

    Je pensr que la finance islamique n.est pour le moment qu.une operation de marketing
    De la finance classique. Une banque classique qui va coller sur sa porte le losange halale
    Tant que le credit n.est redigè devant un representant de la justice en presence de deux temoins le credit est dite illicite on ne dit pas harame mais ça.n.engage pas la force publique
    Une banque ou particulier qui a dèlivrer un credit hirs norme islamique le juge ne doit pas statuer sur l.affaire et ne peut engager la force publique police et gendarmerie pour recupererles pertes..si le l.emprinteur tente de recuperer son argent seul a wa maniere donc lã bil se fait la justice de lui meme et s.im appele des renfort pour recuperer ces biens lä c.estun cas de constitution d.une milice..vis a vis de la lois islamique et du code coranique ..une justice parrallele n.est ni tolerer ni reconu
    C.est cela a peu pres les discordes entre l.emir abdelkader et les conquerents europeens dite napolien. Chez ces groupes de conquefent le credit reste en dehirs du regard de la justice. Çafavorise lew expropriations parceque tout n.etait pas rediger .
    Donc le credit selon le code dite islmaique est claire yna rien avoir avec le riba l.usure qui lui conserne un autre domaine celui des placements
    C.est a dire ceux qui placent leurs argents chez la CNEP ou autre et perçoivent des interet de ces banque ces gens font du riba..ils sont entrain de faire croitre leur argent dans une banque qui elle va exploiter cette masse monetaire sans aucun controle des emprinteur car on ne sait pas ce qu.une agence va faire de l.argent collectè le cas de la banque Khalifa est notoire
    Il ammassè tout l.argent mais personne ne sait ou cet argent est parti
    Le credit en islame n.ajamis ètè harame il suffit de rediger l.acte devant des temoins en redigeant tous les conditions du credits..lc.est sur la base de ce document que le juge le kadi musulman va surçoire pour engager la force publique police et gendarmerie pour faire respecter ls clauses du contrat du credits..celui qui va prendre un credit saura des le depart sur quoi il va s.attendre s.il prend les risques seul a ces depends c.est son affaire..c.est pourquoi le juge doit etre present car si le bonhome est mariè et pere d.enfant le juge va appeler la femme pendant la redaction du l.accord du credit si la femme voit que ce credit va lui porter un prejudice et selon ces arguments le juge peut bloquer le credit pour garantir les droits de la famille..
    Il peut dans certain cas extreme recourir au tresor publique pour demander un soutient si le credit aura une impoetance pour la vie du couple..el miskine qui est dans une situation difficile a droit de la caisse de sadakate..l.etat doit doit faire une distinction de ce qui du code maique de ce qui est du code oslamique. On neparle pas d.impot mais bayte el mal compisè par l.argent collectè dans le cadre de la sadakate .
    A peu pres cimme la caisse CNL ou chaque couple en difficultè a droit a une avance sur credit de 70 millions…la caisse de sadakate est sous autoritè du juge il a une caisse dans laquelle im pyise un pei d.argent pour regler des problèmes.complexes…
    Chaque algerien dans la necessitè peu demander un soutient a un credit..
    Donc laisser la justice travailler dans le domaine des credit et soutientq aux credits..
    Mais pour les gens qui travaillent et qui ne sont pas dans ma.necessitè le credit est du type commercial entre entitè le patron et les banques. Chaque orcanismes qui a A charce un nomvombre de travailleur doit s.approcher de la banque pour negocier des creditq en faveur de ces travailleurs le patron ou la direction ..sinon si un gravailleur decide d.aller seul a la banque il lz fera mais toujours signè devant le juge et en presence des personnes a charge femme parents etc..
    el haramou bayine le licite est claire
    wal halalou bayine et lillicite est claire

    Entre les deux des choubouhates comme l.histoir de sidna MouSa 3alayhi essalam
    Montre nous quelle vache
    Inna el bakara kad tachabaha 3alayna

    Im.ne voylaient pas immolè lune vache c.est tout de peur que les voleurs ne soient decouvery
    Et comme tout le monde est dans le petrin alors on maintient le flou le choubouhate piur continuer a voler l.etat …comme le disent les maitre franCais
    **volez l.etat n.est pas voler**
    Un justification purzment de culture politique française

  5. elabbassi

    pour les pays musulmans il faut un peu compter sur les pays muslmana emmergeant
    l’inde musulmane de l’ouest le pakistan l’indonesie la malaisie la turquie l’afrique du sud
    l’iran .ces pays a part l’iran se sont débarssé de l’islame de l’archaisme version judeo chretienne.. »atendre les conteneurs tomber du ciel comme la caille au temps de sidna Moussa 3ALAYHI ESSALAM »
    et pourtant le prophéte avait incisté sur la vigilance et l’abandon de l’attentisme..comme le disaient nos parents allah yarhmahoum
     »tmana wala tastanna »  »espère mais jamais attendre »

    L’Algérie avait tenté toujours de sortir de cet archaïsme islamique de certain drawiche et surtout darwichate mais la géographie dans laquelle elle se trouve est toujours défavorable bien qu’elle soit exploitable. le FLN n’a pas su comment exploiter cette donne géographique. tous les efforts et argent versé dans la formation se voit un peu mal exploité et les performance en dessous des attentes..

    la finance islamique telle que je la vois a condition que les pays sus cité et avec l’algerie tentent de remodeler l’investissement

    en créant les banque d’investissement et abandonné le crédit a l’investissement. les deux choses sont différentes. dans le premier cas c’est la banque qui prend en charge le projet et le réalisable dans le second cas la charge est sur le dos du porteur de projet.

    dans la recherche a l’application du premier cas, la législation concernant les droits d’auteurs et brevets doivent etre adapté a ce model économique c’est a dire
     » inclure un projet présente sous forme d’un  »BISNESS PLAN » plan d’investissement en français comme une création, a part entière » c’est a dire lorsque le porteur de projet va chez la banque il leurs présente un bisness plan sous forme d’un brevet d’invention
    protégé par la lois.

    la difference netre l’ancien model des banque a credit investissement et la nouvelle banque a investissemnt c’est que lorsque la banque fera son propre investissement elle le fera sur les nouvelles normes de gestion ..mais lorsque elle offre un credit le porteur de projet le fait a sa façon d’une maniéré archaïque mauvaise gestion aucune norme de comptabilité gaspillage sous-exploitation parce qu’il fera des économies bêtes.
    il croit qu’en engageant un personnel qualifié il fera des pertes et augmente ces charges parce qu’il ne sait rien du monde de la gestion moderne il n’a pas fait d’étude universitaire dans ce domaine..il gère a la manière archaïque de ces parents ou de son quartiers ou de son village..
    le constat est là pour l’Algérie l’agriculture est géré d’une manière archaïque alors que les sciences se sont beaucoup évoluer dans ce domaine..

    donc il faut que ces pays là l’uma et la turquie le pakistan l’inde islamique l’Indonésie la malaisie et l’afrique du sud et aussi les emirates qui présentent des signes réel de développement de faire un traité
     » un brevet d’investissement déposé dans l’un des pays couvre l’ensemble des pays »
    dans ce systeme quiconque peut concevoir un bisness plan pourra le deposer comme brevet et l’etat réceptionnaire le distribuera sur l’ensemble des pays membre.

     »un idée de création islamique peut se concrétise au moins dans un pays musulman »
    les banques et les organisme de finance qui sont dans le domaine de l’investissement et non du crédit a l’investissement peuvent négocier directement avec le créateur de projet sans passer passer par une administration et des lois lourdes intert-etats.

    le débat dans le monde musulman enfin certain pays musulman sur la finance reste aussi archaïque et ne concerne que son coté halale ou harame.
    au lieu de se concentrer sur le développement et la formation les pays archaïque se contentent dans l’archaïsme ,il ne calcule pas pas les conséquences sur 10 ans avenir ils vivent le jours au jours et lorsque ça tombe sur les têtes
    je pense que l’état algérien est conscient et essaye de se projeter au moins dans les 10 années avenir en orientant l’investissement au moins dans la nourriture et l’habillement on peut vivre sans voiture les Suédois utilisent les vélos sans aucun complexe bien que les Suedois gros producteur de mécanique soient en mesure d’offrir un véhicule volvo pour chaque suédois..ils sont conscients et essayent d’orienter l’investissement vers autre choses..

    il semble que la Turquie bouge encore et c’est bien c’est un signe de vitalité, il faut voir avec eux comment toucher les pays musulmans pour voir comment mettre au point la manière de présenter un bisness plan dans sa forme de brevet c’est a dire de droits.
    le porteur de projet réclame quoi?? d’ou il détient les information??il ambitionne sur quelle zone pays région ou continent?? combien lui faudra d’argent?? a ’til un ÉTAT d’esprit d’un petit prince d’un roi qui réquisitionner les barques des pauvres malheureux et que le khidre dans le coran essaye de les trouer afin qu’il soient mal perçu ou d’un empereur qui ne tolère aucun roi?

  6. Abbasse

    Ici revenons sur le financement de la caisse de la retraite qui fait un débat houleux sans raison. Si vous cherchez les profondeurs du système du clergė basė en Europe et qu’on ignore encore ses profondeurs se base sur la main mise sur la production de la nourriture pour nourire ces fonctionnaires ces travailleurs direct et indirect..
    Voilà donc un état qui désire faire comme les européens doit analyser le fond et ne pas se baser sur la monnaie mais sur la production des biens et service. T’as créer un état avec des travailleurs débrouillés toi
    Comment laisser sa survie production de grande culture blė légume sec maraichersnet eaux entre d’autres mains souvent moins qualifier pour le faire. Notre gouvernement se ruine en laissant des hommes pas de métiers s’occuper des secteurs stratégiques pour lui même.
    C’est inconcevable. Voilà donc en principe les grandes cultures doivent être prie en main sérieusement par l’État et contrôler le circuit de distribution qui sera d’une manière direct ou indirect sa propriėtė exclusive tout en laissant un pourcentage pour l’investissement dite parralelle qui jouera un rôle dans la diversitė du marchė..
    L’État parce qu’elle produit en masse elle n’a pas le temps de faire du zwake de l’ornemental c’est le rôle du privė izawake Bach ibi3..
    Lorsque tu as une production garantie en moins en alimentation et en habit et chaussure tu peux donner un salaire au retraitė et au chômeur sans aucun risque car tout ce que tu vas donner en salaire va retourner dans tes caisses..ici la monnaie qu’elle soit papier ou binaire numérique ne servira que comme un billet contractuel..la monnaie or c’est les produits importės ..donc un gouvernement comme celui de l’Algérie avec des piliers de plaine et 2 millions de km2 ne peut pas garantie une allocation chômage ou une retraite c’est grave comme même et c’est incompréhensible..
    Le syndicat au lieu de râler sur n’importe quoi doit exiger au gouvernement de prendre en charge la production de base et laisser pour le privė et l’investissement étranger pour le reste
    La fabrication d’un véhicule de tourisme n’est pas une prioritė pour l’État la fabrication de machine outil oui c’est important
    Déjà l’État doit contacter les asiatiques et les turque et les espagnole pour introduire en Algérie la technologie de base de A a Z de la filière de l’emballage..
    Il’yandes constructeurs chinois quinze place sur des marchės dit low bisness c’est a dire il cible des bisness petit qui n’excède pas les’5000 euro de petite machine pour de petits producteur en général qui ne dépasse pas le 1 tonne jours par exemple un petit citadin ou villageois qui exploite les parcours delaissė par l’État et plante des légume ou place des cages d’abeille..il à besoin de Lachine adaptė petite et moins chère .
    Mais l’État doit assurer a chaque algérien 1 kg de pomme de terre 1 kg de légume sec 1 kg de farine 4 litre d’eau par jours c’est énorme comme production sur on le multiplie par 40 millions d’habitant la machine doit travailler H24 avec trois équipe 3 x8 ..y’a pas un seul privė ou étranger qui pourra le faire ..
    Voila’le gouvernement doit sérieusement mètre la mains sur les terrains agricole et contrôler pour de bons la production d’une manière moderne et non archaïque jallaba matrague khizrana et collė sur le mur tous les pois en à tendant juin pour la moisson ..

    L’âgriculture moderne c’est les rotations on travail 3x 8 ..il y’a un l’année culture établie sur toute l’annėe. Il faut respecter ce plan point c’est tout marche ou crève mais avec de bons conditions de travail de bon salaire des’4 x 4 des raybane des jeunes filles productricen en casquette en botte toute une culture ..il faut que l’agriculteur de demain change de look
    C!est l’horticulture les roses les ‘4×4 etc.

    Donc en ce moment tu peux donner une retraite sans même avoir besoin de cotisation…
    Laisser les véhicules de tourisme et l’électroménager et le mobilier pour l’investissement du privė national ou étranger …en créant des zones’franches partout autours des ports et aéroport..il faut que le ‘FLN ou Hams ou PT ne posera pas les pieds dedans ..le droit des travailleurs et des patrons seront régis par le droit international ..il y’a un barème pour toute chose il faut établir ces barèmes c’est tout. Barème dans les heures denrravio barème dans les salaire les congės les maladie à les absences le gaspillage les’erreures de manipulations les fatigués la mal bouffes les resto de travail ,il faut afficher des barème raisonnable sur quelques points ..afin d’encourager l’investisseur a investir et travailler..

  7. Abbasse

    Il y’a lieu de constater que l’Algérie focalise trop ses regards sur le monnaie alors que le gaspillage coule librement pour engoultir tous les effotd. C’est comme un robinet qui coule de devise d’or et de cuivre et que le eaux détenue par nos producteur est trouė du robinet à chez lu tu vois derrière lui une trainė perdu et enlever par le gaspillage le vent.
    J’étais hier a chtaibo a Oran fallait voir l’État de la zone d’activitė ..des produits importės a des milliards de dollars sont stockės ou gréement jetės dehors. Les showroom encore neuf des constructeurs automobiles s’enceassent de poussière le village derrière plonge dans la boue ni route ni trottoirs ..on peu de qualifier non pas de gaspillage mais s’apparente a un crime économique..faudra gérer différemment et integrė la prochaine fois dans les cahiers des charges
    La surface protegė
    La surface saine
    La surface propre
    Le PDG propre
    Le PDG d’origine civilisė
    Le service de nettoyage obligatoire.
    L’enlèvement des taxes et leur versement dans la commune qui abrite l’importateur

    La mairie à le droit de passer un industriel en justice en l’estant de nettoyer ses baraques sinon il ferme la baraque..y’a oas’un seul maire en France qui a reçu sur son territoire un investisseur privė ou publique et qui le lance faire ce qu’il voudra..
    A chtaibo des palletes neuves de bois importė selon l’étiquette de Finlande sont jetė et ėventrė dehors .
    Ça c’est dabdhir le gaspillage et dans le coran le gaspilleur et le frère de satan plus qu’un ami de satan..le moubadhir n’est pas l’accompagnateur de satan c’est lui Satan en cher et en os.’pas la peine de le chercher avec des détecteur de meteaux.

    Les propriétaires des show room a Oran sont priė de nettoyer et entretenir leurs bien ..et le versement des taxes qu’ils font vont en totalitė a la mairie qui les abritent verser par les impôts car il y’a sûrement un ‘detournement comme se fait dans d’autre mairies qui ne reçoivent rien de leur l’exploitation de leur patrimoine. Les pilleurs et les gaspilleur font chuter le pays pour de viles intérêts..
    Gallak 3la karchah yakhli 3 archah..
    A la wilaya d’Oran donc y’a des groupes qui font du détournement des taxes des industriel a leur profit ou profit de tierses personne ..
    Et ce qui est valable pour chtaybo et aussi valable pour les zones de bel abbés et celle de senia…si le gouvernement atraversnles mairie ne peu pas gérer et entretenir les anciennes zones comment va t’il faire pour les nouvelle qui va les créer? Il va s’engouffrer comme les américains dit on en Irak..
    Yakhi même si on n’a pas des architectes habituė a ce genre d’aménagement des zones y’a rabbi sidi vous ne pouvez pas user de googleearthu zoomer sur une zone en Californie en France et entrer dans street vies pour voir comment leurs architectes ont crėe leur zones?
    Vous Navez besoin ni de visa ni de passeport ni de devise ni d’hôtel pour allez voir sur place comme le faisait jadis les asiatique qui visitaient l’Europe et la Californie afin d’avoir de l’inspiration
    L’inspiration y’a Banou Adams, ce n’est pas du plagiat mais une observation contemplative
    De longues période qui aboutie a une nouvelle composition..
    Donc les américains a travers googleearth vous a faciliter la tache vous Navez pas besoin presque de rien..tout est à porter de souris..
    Mais le glayli reste glayli pas la peine de lui donner la souris il lui faut le matrak sans matraque il ne pourra pas bouger les épaules..
    Kima igoulou Le glayli ma yanssa haz el ktef
    donc un PDG glayli reste glayli ou ragassa faudra maintenant lancer un cahier de charge qui règle l’accession a la fonction d’un pdg que soit dans le publique ou privė..

    Le cahier de charge concerne aussi la’qualitė des uns et des autres selon le poste qu’ils occupent le poste de PDG et de service d’entretaient doivent être séparer et les deux sont occuper par deux personne autonome l’un n’agira pas sur l’autre les deux autonomes
    Nommės apr acceptation de l’assemblė populaire .la mairie a le droit s’accepter ou refuser un PDG gaspilleur glayli et refuse une PDG raggassa qui laisse tout derrière elle. mal propre.

  8. abbasse

    le journal quotidien d’oran parle aujordhui 20 mars 2017 le journal cite » Le président de l’Association nationale des Exportateurs algériens (Anexal), Ali Bey Nasri, a appelé hier dimanche la Banque d’Algérie à libérer les exportateurs et à leur permettre de s’installer dans les pays où ils ont des partenaires. Il a également, dans une intervention à la radio nationale, appelé le gouvernement à ne plus se substituer aux opérateurs économiques. »
    une déclaration qui n’a aucun sens. ce n’est pas le gouvernement qui se substitue a faux opérateurs mais certain administrateur certain syndicaliste certain religieux qui semble vouloir faire un travail qui n’est pas le sien.

    pour l’exportation il fait differencier entre le commerçant du kaba de la chanta qui voulaient importaiant des contenaire comme ils importaient des cabs et emmener avec eux quelques bouteille rouges comme cadeau ils veulent exporter des contenaire..

    ce n’est pas comme ça l’exportaion ni l’importaion.

    premierment l’exportation c’est d’abords une production stable et minimale garantie au moins sur 5 années en continue ensuite il ya le systeme des normes iso international par lequel l’exportateur va s’introduire dans un region ou leurs normes sont assez elvées. le maroc avait subit cela avec les etats unis lorsqu’elle voudrait exporter la sardine en boite. l’importateur americian venait voir les conditions de production le fameux HCCP s’il est bien respecté..
    Donc ya si ali el bey il ne faut pas s’intaller a l’etra,nger pour exporter mais obtenir l’iso ici en algerie et ensuite s’installer polutot sur les sites comme albaba ou aliexpress ou espace agro

    la logique voudra dire a nos exportaeur d’obliger les chmres de commerce de creer un site comme celui de alibba asiatique qui sera comme une bourse a nos imporateur comme a nos exportateur et ouvert a tout le monde.
    pour éviter la polution des fausses annaonces pirates l’exportateur comme l’imporatetru national ou étranger doit donner a la chambre
    sa carte fiscale
    son registre de commerce
    sa taille de production
    son chiffre d’affaire
    son iso

    donc un importateur qui va passer son annonce avoir besoin de 10 quintaux d’un produit alors qu’il ne sait pas qu’il produit ici l’algerien va offrir son prix et je me demande comment il sera elever que celui de l’asiatique puisqu’il n’a aucune charge ni énergie trop chére gaz et carburant ni main d’oeuvre ni transport maritime. le gouvernement dit quye les importateurs importent de la marchandise produite ici en algerie.
    mais comment un importateurs serieux puisse savoir si la marchandise est produite ici du moment que le producteur algerien se comporte comme un voleur il se cache pour produire il n’a meme pas u nsite web il ne fait pas de publicité et produit sa marchandise hors zone d’activité dans des caves. et des gareages et kla majporité de nos producteurs et leurs enfants ne savent ni lire ni ecrire et ceratines zones ils parlent ni français ni arabe ni anglais comment voulez vous qu’ils aillent s’installer en Algérie
    on les comprend pas même ici en Algérie. la ville de bedjaia ou batna ou adrare nedroma ghazaouet tamenrasset pour ne citer que celle comme exemple les producteurs ne parlent ni arabe ni français comment vont il faire pour créer des emballage en français et en arabe??a nedroma GHAZAOUET jusqu’a TANGER au maroc les gens ne savent pas lire le français comment vont ils savoir c’est quoi le produit sur l’étalage?? Comment voulez vous qu’ils exportent et participent a l’économie en premier de leurs région ensuite de l’Algérie entière.

    donc les chambres de comerce reunis de chaque wilaya vont creer un site dans lequel chacun met ce qu’il produira en offre soit en dinars soit en euro et laisser la concurence
    sauf pour les produits de premieres nécessite qui sont du monopole exclusive de l’etat algerien et non du gouvernement..l’etat algerien prend une part du budget pour les produits stratégique et le reste l’offre au gouvernement ..
    le sucre le farine l’eau sont des quantités faramineuse pour le pays et l’algerie doit conclure des contrats d’approvisionnement a long terme pour réduire le prix auprès de fournisseur sure qui sont capable de livrer des millions de tonnes même s’ils doivent soit l’enlever de leurs propre marché soit l’acheter du marché parallèle..ce sont de gros contrats..le privé avec son petit garage ou son petit hangar de pigeon ne peut assurer cette fonction..
    on ne sait pas comment les gens au gouvernements voient les choses. d’une part ils disent devoir acheter la qualité de l’Étranger avec iso et vouloir vendre aux étranger des produits fabriquer dans caves..il faut être un peu logique un eu lucide et savoir ce que j’avais dit dit hier et ce que je dois dire demain pour ne pas se contredire et se retourner au ridicule devant les opérateurs étrangers..
    si vous appliquer la norme algerienne wallah aucun algerien ne pourra placer son produit sur le site future des chambres dee commerce a part quelques producteur serieux ..allez y voir comment se produisent les sirops en Algérie.. une cuve un axe soudé chez un ferronier deux vielles femmes une verse le sucre d’en haut l’axe tourne pour faire l’agitation et la femme en bas assisse par terre entrain de remplir les bouteilles.. c’est cela la production iso algérienne ou tiers mondiste même certain européen produisent de cette façons faut pas croire que tous les pays européens sont développés comme les états unis y’a que la Californie le Massachusetts qui sont développé le reste c’est le tiers monde l’Algérie et plus développes que certain etats des états unis, ya en France des gens qui ne savent ni lire ni écrire vous croyer que Paris est la France.. Paris c’est la télé la France des régions c’est autre choses ..il ne faut pas se sous estimer mais il faut a chaque fois élever le niveau graduellement les normes pour pousser les producteurs et les distributeur pour lever le niveau sans les faire subir trop de contraintes..comme le sauter en hauteur chaque fois on élève de 5 cm la barre..
    ya sidi que chacun prend sa propre région on ne voudra plus de zombie qui prétendent sauver toute l’Algérie que chacun sauve son propre douar c’est largement suffisant ..

    donc il faut tout d’abords s’installer dans les zones d’activité ensuite s’installer sur le site alibaba algerien ensuite obtenir la norme iso ensuite trouver des importateurs serieux de l’etranger pour signer des contrats de livraisons a l’etranger ced n’est pas l’annonce
     »y’a 100 kg de tchimbos a exporter recolte septembre 2017 » lol

    cette exportation se fait mais de particulier a particulier ça existe..les canadiens achete quelques quintaux de fleur de la hollande ce n’est pas grave pour un distributeur canadien qui a forte commande dans des périodes de fetes..il ne va pas importé tout le temps des fleurs ils va les manger ensuite??
    LES GENS EN ALGERIE VEULENT CELA..
    c’est a dire ouvrir le marché algerien a l’exportation importation particulier a particulier là c’est autre chose faux pas mélanger l’import export avec la vente particulier a particulier

    l’import export c’est des contrats de longue durée et moyenne durée entre 5 et 20 ans..avec une production autonome est continue comme le fait coca cola et pespsi cola
    lorsque coca cola négocie le sucre elle va negicié avec des producteur sure qui lui livre du sucre sur 100 ans sinon cioment va entretneir sa prodction et respecter ces engaGements via a vis de ces clients ??

    donc vaux meiux ne plus parler d’import export mais plutot parler de vnete particulier a particulier et incité le gouvernement de mettre un cadre juridique pour cette activité.
    par exemple un immigré au canada ou en France qui voudra importé de la chamma pour les immigrés algérien installé au canada et en france..tu ne peux pas dire a un importateur d’importer la chamma pour une valeur de 1 tonne par ans deja le transport va lui couter chère sans parler des frais des douane des transitaire du fret du transport etc..comment va lui couter le paquet de chamma
    mais pour un immigré il peut envoyer chaque jour 20 kg par avions..en bagage..

    la vente de particulier a particulier doit se faire au niveau internationale l il faut faire des barème douanier c’est tout et normaliser cette activité qui n’est pas lucratives pour un gros importateurs qui parlent que de millions de dollars et de 100 conteneurs par semaine..

    ..

  9. Abbasse

    Voilà on ne doit plus parler d’import export car ça relève du domaine juridique contrat et qualitė ISO international y’a que peu de societė algérien qui sont en mesure de le faire ..

    Voilà maintenant négocier avec les pays developpė qui ont au moins une forte communautė musulmane chez eux et négocier avec le cas du achat particulier a particulier pour service un marchė dite communautaire
    Y’a le Canada les états unis le Brésil la France la Belgique la holande l’almagne l’Afrique du sud la nouvelle’caledonie’qu’on oublie souvent et les pays de forte direction touristique comme la Tunisie la Turquie et l’Arabie saoudite et la Libye ces pays reçoivent une comnautė algérienne non résidente amis a forte fréquence de navette comme si ils sont des résidents ..
    Le marchė entre ces pays doit être libre ..un algérien immigrė au Brésil ou au’state peut trouver du tchimbou chez un marchant arabe qu’il soit marocain égyptien libanais les musulmans ont tous les mêmes cultures même la’chamma est prise par les irakien et irakienne yabarbou champs gazayrriya comme ran’guila le masriya..wal yamaniya ..
    En principe y’a aucune barrière douanier entre ces pays il faut seulement établir des seuils a ne pas dépasser un chiffre d’affaire et un barème qui régit cette fonction particulier a particulier peer to peer comme le dit les anglo saxons ..
    Dans ces échanges y’a pas de normes donc l’entrėe du produit sera plus facile car il cible un petit marchė communautaire ..il y’a beaucoup de devise a faire dans ce secteur
    Les petits ruisseaux font les grands fleuves
    L’Algérie piquotent de tous les cotės tout centime d’euro ou de dollars sera le bien venue on doit calculer par annėes comme les américains ..le mouhime l’essentiel tu fait entrée l’argent au trésor publique

  10. Abbasse

    Sur certain point ces banques n’ont rien d’islamique la dernières une banque veut accéder aux assurance sur les crédits accordės par l’État. On n’a jamais vu cela dans les banques dites usurière soit disant de kouffare. Le crédit n’est jamais assurė car ça ouvre la porte au détournement au trafiqués a l’évasion des crédits. N’importe qui peut accorder un crédit assurė se dire que l’affaire a mal tournė y’a aucune preuve .et la banque ou lancent d’une banque sans que celle ne le sache parce-que son siège est Alger et son agence perdue dans un quartier dans une ville a 2000;km qui va contrôler ces agences si elle se donne aux trafiqués. Donc dans ce suteme des garanties offerte par l’État n’est que superfuge pour aider certain a piller le trésor publique et lorsque les malheureux ouvriers algérien disent avoir une augmentation de salaire le gouvernement dit qu’il n’a pas d’argent mais d’où vient ces pillards qui soutiennent des crédits non remboursable qui est entrain soit de piller le bled soit carrément la faire entrer dans une faillite sans la nommer..
    C’est pourquoi la finance islamique oblige la banque elle même de faire l’investissement et ne jamais donner des crédits assurė ou hypothequės..
    Le crédit a l’investissement est interdit point barre. La banque a de l’argent qu’elle fasse elle même l’investissement selon les normes internationale..
    Tout le reste n’est que vole et soutenance au vole
    L’assureur dit quoi en realitė
     »Vas y prend le crédit et je suis derrière toi pour le remboursser »
     »Vas y vole le crédit et je suis la pour te protéger »
    Bien que y’a des assureurs honnêtes qui veulent le progrès général
    Mais ce n’est pas écris sur son front personne ne sait qui est honnête qui es loubards
    Surtout dans ce siècle ..si OA France offre la résidence de fils de harka tout les fils de chouhadas et fils de moudjahidine et fils de l’émir abdelkader les mascariens vont déclarer leurs parents harka ..l’avantage administratif prime sur le titre de prestige ..
     »Inna el moussamayate la toghni wala tousminou min jou3 »
    Si tout le FLN ont des appartements a pa ris ou est le problėme..?c’est eux qui ouvert la voix les premiers ..vive le titre de séjours bien qu’on soit cloîtrer dans un quartier parisiens sans pouvoir le quitter??l’essentiel voir le RER passer et ne jamais traverser la seine.
    Dire que l’étranger pose problème pour la France c’est du n’importe quoi..s’il sort de 100 l’être de Paris ou Marseille il sera repérer a 200 mètre y’a pas un chat qui rode dans leur compagne tu peu facilement tomber sur un chasseur ivre qui voit double….
    Excuses moi je ne t’ai pas vu..retourne a ton quartier et restes tranquille tu peux rester 1000 ans sans problėme..et lorsque tu deviens un chibani a deux annėe de 73 on te proposera une assurance obsèques 100 euro par ans et les associations humanitaire trouve que c’est du vol.
    Payer une obsseque de 250 euro
    Alors tu veux mourir 3ala’tzrika el islamiya am 3ala tzrika allaikiya?
    3ala tarika laikiya on payera ni assurance ni obsèques?
    Non rien
    Alors je préfère tzrika la’ikiya vive la laicitė qui ne permet pas le vol le détournement au non de Dieu..en religion vaux mieux être un laïque juif voleur qu’un rabbin prêtre imam hypocrite ..On pardonne au premeir en achetant ces bêtise qu’au second aucun juge n’admetra le rachat ..
    Peut être c’est écrit dans la bible authentique qui est cachė..faudra organiser sa fuite c’est bien pour le bouleversement général…
    Et demain ça sera un autre jour lol

  11. Abbassi

    Abcbanque Pour voir je suis passė voir comment ča se passe le crédit chez les banques islamiques. Il n’ya aucune différence entre les banques classique et les banques islamique
    Les banques islamique n’applique pas le coran concernant les crédits.
    Le crédit reste confidentiel entre la banque et le client ce qui va provoquer des litiges entre la banque et les héritiers si le clients aura par exemple un accident et mourra. La banque ou un agent de la banque peut prétendre n’importe quoi . les héritiers n’auront aucune preuve que leurs parents ont signė ou pas signė quoi que ce soit..
    Donc il faut que les algériens sachent les risques qu’ils vont faire couture a leur famille si le crédit n’était pas signė devant un notaire en présence de témoin.
    En tout cas comme le dit le coran  »inna ba3 sa danni ithmoun »
    Il est est plus raisonnable d’appliquer le coran en invitant un huissier de justice lors de la signature du crédit . l’huissier fera son rapport et remet une copie aux héritiers au enfants et a la femme du clients. Comme ça si jamais il arrivera quelque chose au père ou l’enfant les documents font preuve et certain banquier ou certain agent de la banque ne peuvent pas jouer.
    Parce-que ces banques islamiques sont tous des étrangères donc la direction n’est pas en Algérie donc ils ne peuvent pas savoir ce qui se passe dans une agence perdu dans un quartier vous pouvez tombez sur un bandit ou une bandida. Les femmes sont les plus redoutable sur ce domaine faux jamais se laisser berner par une agente femme.
    Donc lorsque vous voulez avoir un crédit amenez avec un huissier ça ne coûtera pas chère
    Si le banquier est sérieux et honnêtes l’huissier avec 1000 témoins et le signer même a la mosquė ça ne le dérangé pas mais si l’agent ou l’agence est une bandida elle va refusér donc les soupçons vont peser sur la transaction vaux mieux ne rien prendre et allez mieux vers des banques nationales s c’est plus garantie elle sont controlė ici en Algérie.
    Vaux mieux prendre avec vous un huissier de justice a la banque lors de la signature du crédit.
    Je le repette l’huissier va rédiger un procet verbal PV de la transaction..
    Si ces banques se disent islamique qu’ils appliquent le coran sinon l’Algérie doit leur retirer le qualificatif d’islame car il y’a usage de l’islam dans les affaires commerciales. Un usage soit commercial honnête soit froduleux..
    Il je faut pas utiliser ni exploiter la religion a des fins lucratif il faut que les banques toutes applqient les même règle conventionnel de la finance universelle connue et accepter par tous les pays du monde .
    La transparence fait de bon bisness

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →