La Voix De Sidi Bel Abbes

Fellah Djillali : A Dieu Khayi, à Dieu l’ami, tu as marqué le football Algérien.

Voila un autre enfant de Sidi Bel Abbes, Fellah Djillali, qui n’a pas été seulement un grand gardien, mais un heureux dirigeant de la saison 90/91 ou l’USMBA avait remporté la coupe d’Algérie le 2 mai 1991, face à la JSK. Fellah Djillali rejoint ses camarades : Hassini Abdellah, Bekkar Cheikh……ses aînés dirigeants Hassani Ouhibi, Bouait, et autres joueurs de talent moins jeunes que lui ainsi que des dizaines de fans qui se levaient tôt pour voir le gardien volant, celui qui un jour enterra sa fille pour aller disputer une partie capitale de son club chéri. Je m’arrête là, pour tenter de retracer le cursus d’un frère, d’un ami, qui avait souffert ces dernières années, même socialement, il n’avait qu’une maigre pension à la CNR.(n’ayant pas assez cumulé). Et si ceci est un volet réel, sa longue carrière mérite un détour et je dois redire que j’éprouve un pincement au cœur en proposant à nos amis(es) lecteurs(ices) ce papier là.

Fils du quartier Graba et sa célèbre rue Béranger, avec comme coéquipiers de l’équipe minimes de l’USMBA dit « Diden » Badaoui Ghezzal, feu Saim Hadj, Hassani M ; Djillali sut prendre en main sa destinée…et il fallait être culotté pour jouer avec l’ASBA (Equipe des cheminots.) contre le grand sportif S.C.B.A au stade Paul André et convaincre l’exigeant Viscallo et faire doute des protégés de Rebibo coach du S.C.B.A. qui ne parvinrent à marquer leur unique but qu’à la 83ème minute de jeu lors de ce derby comptant pour la coupe de France. Et ce match « formalité » devint au fil des minutes, sérieux très même … à la mi-temps : 0-0 Fellah auquel on avait fait signer une licence sous le nom de BERREZZOUG Abdelkader ? s’en souvient comme si c’était hier. Ainsi, disait-il ses propres dirigeants coloniaux lui ont demandé de « baisser les bras » … Djillali se rappela de ces mots traduits par Bengamra qui était son adversaire coté S.C.B.A : « Mira quién va jugar goal ? » (Regards qui va jouer goal) prononcé en Espagnol lors de la vérification des licences, ce qui contribua à motiver l’enfant d’El Graba.

Photo remise par Mr Trari Aek l’année passée

Cheikh Dahou, Antar, et Fellah Djillali

Ces images sont encore présentes dans sont esprit comme celle du chahid Bendelhoum Miloud dit « pahih » auteur ce jour là d’un grand match contre le S.C.B.A. il nous évoqua son séjour à l’O. Marseille Fellah nous reparla de cette époque de la Fida locale de ce berceau éternel de village Errih, Abbou , Sidi Yacine, Toba ex-Gambetta. Des ex-dirigeants et joueursqui ne sont plus de ce monde de cette rencontre capitale un certain dimanche contre l’MCA au stade des trois frères Amarouche où il venait d’enterrer sa fille pour jouer l’après-midi … « On en devait manger au restaurant « les trois canards » Hénia qui était cette saison là entraineur / joueur, et qui fut mon coéquipier n’avait pas accepté mon retard il ne cacha pas sa remarque, je m’approche de lui en lui disant : « je viens d’enterrer ma fille … » il me répondit « et tu veux jouer » ; oui.. et je vais même chercher deux joueurs absents récalcitrants, à l’un d’eux j’avais même remis la somme de 50000 centimes. En fin de partie j’ai reçu après la victoire. On m’a remis un billet de 20000 centimes. Je revins à pied, et ce malgré quelques sollicitations de supporters véhiculés en pleurant à chaudes larmes, j’ai joué détenant un record d’invincibilité de 15 matchs. » Des statistiques existent à ce jour. Ce grand gardien a connu des hauts et des bas et avec philosophie, il accepte les revers mais avec une dose de fierté il évoque cette belle finale de coupe d’Algérie remportée par l’USMBA cotre la JSK ou Fellah était dirigeant actif … les autres catégories des minimes des juniors en avaient fait autant … boute-en-train malgré son état de santé il vous reparle de certains matches d’anthologie de ce CRB- USMBA de juin 1965 et d’autres belles empoignades. Des photos d’un plongeon sur Kalem, avant centre ornent à ce jour certains espaces autochtones et autres rares sites belabesiens. Depuis sa situation sociale s’est dégradée, Fellah qui avait enterré sa fille le matin, et joua l’après midi et actuellement dans un fauteuil roulant depuis son amputation d’une jambe. De la CNR (Caisse Nationale de Retraite), il ne percevait que 3650 DA. Ses cotisations étaient maigres, mais son rendement et son sacrifice ont été immenses. Décidément, cette année a été indélébile au niveau des gardiens de but, jugez-on : Bouneb Noureddine dit Nounou, Dekkar Noureddine et Benayed Abbes dit Kiles. Allah Yerhamhoum.

Equipe USMBA 1970 – Nouvelle version

De gauche à droite : debout : Mehdad-Zoubir-Soudani-Salhi-Khelladi-Abdi

Accroupis de gauche à droite : Mahmoud-Fellah-Abdi II-Amar-Aziri

Feu Fellah et Henia———-Feu Fellah

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=5986

Posté par le Juil 6 2011. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

61 Commentaires pour “Fellah Djillali : A Dieu Khayi, à Dieu l’ami, tu as marqué le football Algérien.”

  1. messaoudi a temouchent

    quelle perte.il etait tres malade et avait souffert le martyr.on se souviendra desessorties sures qui rassuraient et decourageaient. bel abbesiens et sportifs de mon pays observons une pensee a cet homme qui aimait trop la vie lui et son frere kadirou que j’ai connu

  2. abbassia bent essoura

    que dieu le benisse il a ete tj souriant cette usmba la a son histoire et kadiri a mis du coeur ce soir je le ressens a travers cet article.

    • Ahlan wa sahlan Abbassia bent essoura;
      Je confirme, il avait mal durant la rédaction de l’article, car j’étais avec lui. Kadiri c’est quelqu’un qui a connu ces gens là, qui est aimé, et c’est normal, il est là pour l’intérêt GENERAL, pour Sidi Bel Abbes, pour ces enfants, et ELHAMDOULILLAH, et je suis témoin DEVANT DIEU, il sort de ses poches pour servir et aider, et le fait d’avoir mal, c’est qu’il voit des vrais hommes faire du aller sans retour. Allah Yerham Djillali nta3na.

  3. bahous oran

    un fin unpeu trop penible aves cesamputations de2 pieds.tragique destin de ce gardien courageux.mais aussi un beau article dece abbassi de mamelon.allah yerham djillali et sbar a sa famille.

  4. bahous bel abbes oran

    le bonjour a kadiri et tous le voisins des batiments badsi

  5. benchohra retraite educ

    il a ete un gars trop sympa avec des tic tels bouyi papa

  6. badrou

    oui lah yarhmak ya djillali,malgré que je suis encore jeune,de cette nouvelle génération,mais je vais pas oublié cette bougie qui viens d’éteindre.lah yarhmak ya djillali
    inna lillahi wa inna lilayhi raji3oun

  7. chaib draa tani djamel cnasc

    je presente mes sinceres condoleances atoute la famille fellah,la photo remise par trari le 1er a droite c’est driss lassouli commissaire principal d’alger au milieu c’est antar le fameux mendiant qui donne de la gaieté au stade paul andré et ala droite c’est fella allah yarhamhoum la tlata

  8. FAUX HADJ

    Beldjilali D c’est quelqu’un qui était avec vous non ? je me rappel très bien quand il s’est présenté durant votre récéption à la coupole. Ce que je ne comprend pas, c’est un hadj et il écrit sur le RAI et sur Bilal en plus dans un autre jouranl !! dans ce cas là il n’est plus Hadj, sauf s’il fait ça pour casser son ancienne équipe qui est incassable, il joue avec le feu ce soit disant HADJ.

    • JARATOIRE

      présentez vos condoléances ,au lieu de dire n’importe quoi sur tel ou tel personne ,allah yehdikoum,changer votre comportement ,car j’ai remarqué que même (FEL ZANAJAT LES GENS TIR A BOULETS ROUGES SUR TOUS ) qu’est-ce que ça peut bien faire si ce Mr Beldjillali va là ou ça lui chante ,Kadiri peut bien le confirmer ,qu’ils étaient tous les 2 à avoir créé la VSBA .
      Donc quand on ne connait pas le fond du pourquoi Mr Beldjillali a quitté ce qu’il a cofondé avec son ami Kadiri ,il faut se taire.
      Tout cela est Médisant,et MECHANT ,sauf que c’est encré dans les mentalités.
      Pour les condoléances ………………….repose en paix DJILLALI
      et je suis persuadé que tu es très bien là ou tu es car la vie ici bas ne t’a pas ménagé ,je suis sur que kadirou ton frère et mon ami t’attendait pour te faire une place près de lui au paradis.

      Voilà ce que Djillali aurai aimé vous dire à tous,

      Il aurait aimé vous dire quelque chose…

      REGRETTEZ MON ABSENCE… MAIS LAISSEZ-MOI PARTIR
      Lorsque j’ai atteint la fin du voyage
      Et que le soleil pour moi s’est couché
      Je ne veux pas d’un rituel sombre et funèbre
      Pourquoi pleurer une âme libérée?

      ADIEU L’ARTISTE

      • khoukfidine

        la sagesse doit primer fellah est mort .la mort imprevisible l’a emporte ainsi va la vie.prions dieu d’accueillir djillali dans son vaste paradis.et l »aeticle de kadiri comme on connait mohamed est touchant.si des joueurs dirigeants parlent ajoutent tout ceci est mieux.pour savoir plus pour nos enfants.

        • ttewfik 2

          exprimer un commentaire fellah ses amis diden hassani puis henia le tunisien et ne sortez pas de ce contexte.la voix desidi bel abbes est un plus pour nous on sait tout alles y ailleurs philosopher.

      • naimi ex pma

        personne ne peut se targuer de donner des lecons sous le sceau de l’anonymat.ici on a faire a un journal non a un minbar ou tribune politique ou mur des lamentations.un article est ecrit son auteur connu alors on veut faire intervenir celui qui a deja ecrit.si des details sont a ajouter mettez les point final pour fellah prions dieu pour lui et ne l »enterrons pas deux fois. moi je signe jiratoire ou purgatoire

      • hamid el nabar

        pourquoi ce chaib draa tani djamel traite si antar de mendiant lui qui etait si fier d etre la mascote l u s m b a

  9. hiahamzizou

    Que Dieu t’accueil en son vaste paradis mon cher Fellah, tu as fais vibrer tous les gamins de mon époque. On voulait tous devenir des fellah, tu était notre icône on te comparait souvent à Lev Yachine, le gardien volant. Il nous reste tous en mémoire ta vaillance devant l’attaquant du CRB au stade du 19 juin à Oran. Cette action est immortalisée sur une photo qu’on peut voir au café Balbeek. Allah yerhmek oua iouesse3ek aâlik ya Djillali

  10. A.Dennoun

    Dieu a decider de mettre fin aux souffrances de Djilali.
    Sinceres condoleances a toute sa famille et leurs proches.
    Qu’il repose en paix.
    A.Dennoun

  11. ton coequipier khelladi kaddour

    sinceres condoleances a la famille de mon cher coequipier fellah toute la famille khelladi de sba et de france se joignent a vous en ce douleureux evenement inna lillah ouainnailayhi rajioun

  12. lalimi ti

    fellah une histoire sportive je relis l »anecdote de sa file enterree puis il alla jouer le meme jour il faut le faire allah yerhfadkoum voix desidibelabbes.info

  13. kamel s tlemcen

    un grand joueur petri de qualites.il a souffert que dieu l »accueille dans son vaste paradis

  14. J’ai connu Djillali Fellah alors que je devais avoir 11 ans. C’etait a l’occasion de la finale corpos en 1964 entre la Prefecture d’Oran dont mon pere etait président et l’Hopital de SBA.Depuis je le revoyais a l’occasion et je n’ai pas oublie son cote boute en train. C’etait du temps du Dr Hassani Abdelkader et des chocs USMBA-RCO dont se souvient Kadiri c’est sur. Je m etais promis de le voir mais….
    enfin la faucheuse continue d emporter jour apres jour ceux qui ont bercé notre jeunesse et ns ont donne du bonheur. on peut aimer son club avec passion voire chauvinisme mais le football a ca de bien qu il reunit dans une famille tous les vrais sportifs au sens noble du terme et non les personnes médisantes qui sévissent de nos jours ds le milieu.
    aujourd’hui c’est Fellah qu on enterre et demain ce sera un autre car la mort est imprévisible certes, mais elle est inéluctable.
    Il a fini de souffrir et on demande a Dieu de lui acccorder sa misericorde.
    Merci et longue vie a Mohamed KADIRI ce digne fils de Bel Abbes qui fait un devoir de memoire unique et que seul l’histoire sera apte a juger.

    • othmani sidi bel abbes

      benzaoui un grand nom du foof ball national et particulierement a l’ouest a mascara oran et sidi bel abbes.un mot la radieuse avec chafi kada hansal et benzaoui fils ont fait un geste envers fellah que je dois citer. pour kadiri m je vois que si benzaoui a resume tout pourtant il est a des centaines de km.

  15. Djilali

    Il aimait bien la vie, il était généreux, il était fier d’être Bel Abbésien que Dieu l’accueille dans son vaste Paradis

  16. A. TRARI

    Sincères condoléances à toute la famille FELLAH, qu’il repose en paix et qu’ALLAH le tout puissant l’accueille dans son vaste paradis In Chaa Allah. Adieu l’ami! Adieu Khayi.

  17. mahi seddik

    adieux khayi
    tu marque toutes ma génération on grandie avec ton non dans nos bouche et on ce raconte dans tous les coin de rue et café de sidi bel abbes ton art un magicien et on oublie souvent de de artiste en toi un grand musicien tu étais le mode un grand
    adieux khayi
    allah yarhemk

  18. Hadri k

    Ayant l’USMBA dans les tripes,comme tous les membres de la famille,je tiens (avec un grand pincement au coeur) à présenter mes sincères condoléances à toute la famille Fellah suite à la disparition de notre frère et père Djillali qui faisait-n’en déplaise à certains- partie de la meilleure génération d’el-khadra. A dieu l’artiste !

  19. abbes megherbi

    mes sineres condoleances a toute la famille fellah ainsi que toutes celles du comite dirigeants de l’ex onaco.c’est un pan du foot de bel abbes qui s’en va.reconnaissant en lui un grand gardien fidele a l’usmba.que dieu l’accepte en son vaste paradis

  20. faraoun

    beau article sur le defunt fellah il defendait les couleurs vert et rouge

  21. bensenada

    que dieu l’acceuille dans son paradis.je salue le travail integreet desinterresse de mohamed kadiri je mentionne cela pour une poignee de faux lettres improductifs.

  22. SAIM . M (Fbg Thiers )

    Fellah avait été honoré par des étrangers à la ville et ignoré par les soi-disant enfants de la ville . Cela donne une idée de l’état d’esprit qui règne à Sidi Bel Abbes .
    Mes sincères condoléances à la famille Fellah

  23. famille berrezoug sba

    je tiens a presenter mes sinceres condoleances a la famille de djillali allah yarhmou on a grandit ensemble a la rue beranger frere de berrezoug aek decede lui aussi

  24. djendouli

    merci si kadiri pour ton serieux site qui fait plaisir aux abbassas

  25. bennaoum

    allah yerham fellah il etait tres tres malade.il a enormement souffert

  26. othmani

    un article d’un connaisseur j’ai lu la presse mais la c’est mieux.moi je crois que sidi bel abbes avec ousted kadiri m est fiere des ses ecrits

  27. yahia

    Sitot revenu au bled après plus d’une semaine d’absence je me permet avec un certain retard de me joindre a vous tous en présentant mes sinçères condoléances à toute la famille FELLAH.Que Dieu puisse l’accueillir dans son vaste paradis.Merçi cher ami KADIRI.

  28. hadj abdelkader

    Seul Dieu saura veiller sur ses hommes comme,il nous la toujours promis.J’avoue qu’il me sera malheureusement impossible d’oublier l’un des incontestables amis des trois frères Amirouche. Toutes mes sincères condoléances à sa famille.

  29. Benharir Bénamar

    Mr Benzaoui, mascaréen come moi vous le confirmera.Tout Mascara pleure Fellah Djillali, adversaire farouche sur le terrain malgré nos sobriquets pour l’énerver, mais grand monsieur en dehors des terrains.Comme je l’ai mentionné dans mes précédents commentaires sur votre site, Fellah a été notre voisin faubourg Casa del Sol ( Cayassone comme vous le dites), exactement rue Gounod.Il occupait un logement au-dessus du rez-de-chassée de Hadj Kouider, un éleveur bovin.Il partait en vélo rejoindre son travail à la pharmacie près du Théâtre et me surnommait  » ayoua ! el maassacri ! » Il était l’ami de mon oncle maternel Boudali Mokhtar, associé à Amir Ghaouti, limonaderie de la Rue des Maures  » Malikette Soda » , oncle qui a émigré en France, à Bourges où il décéda tragiquement le 25 Juin 1982.
    Occupant actuellement le poste de DAF du GCMascara, au nom de tous les mascaréens, je présentes mes plus que sincères condoléances à la famille de Fellah Djillali, le gardien du CCsig et de l’USMBA ( comme Abdi Djillali qui évolua également au NCBA)
    et de saluer chapeau bas Monsieur Henia Hamadi que nous craignions jadis comme la peste, de par les fameux coups de canons qu’il envoyait à Baker( décédé lui aussi tragiquement).Des hommes comme Henia, il n’en existe pas beaucoup dans ce monde.Actuellement à Mascara, on me surnomme Henia, tellement je vante réellement les exploits de Hamadi.C’est la vie.

    • lahcene hachemi

      si benharir benamar regardez meme en compatissant avec feu djilali l’amitie belabbesiano mascareenne refait surface. et ils toujours temps de renouer les liens du sang et du voisinage eh oui mascara avec feu baker bottiche benzaoui pere et son fils ulcere par le foot a sidi belabbes il ya eu dehim belkedrouci et jenpasse

      • Benharir Bénamar

        je suis désolé pour ce qui s’est passé il y a quelques années, car des traîtres mascaréens avec la complicité du commandant de secteur de l’ANP natif de Chleh ( Hambli) et du DJS aujourd’hui décédé, se sont prostitués pour la modique somme de 680 millions de centimes pour faire accéder Chlef à la place de l’USMBA. L’année d’après rebelote avec le MCAlger, toujours avec les mêmes dirigeants véreux, d’où la bagarre entre joueurs dans une plage d’Alger lors de la préparation d’inter-saison en 2003.Mais en football;il y a toujours une justice divine.Non seulement le GCM a dégringolé, mais encore ces dirigeants paient chèrement de leur santé.Je les vois tous les jours et se font tout petits.Cette année avec zéro centime, on a fait accéder le GCM en nationale 2 alors que ces dirigeants ont bouffé des milliards chaque année.Même le wali de mascara n’en revient pas et a ordonné uune enquête sur les anciens bilans moraux et financiers des 10 dernières années.ma dirche ma tkhafche ! Salut.

  30. sabri. T ( France)

    Je transmets mes salutations à Benharir benamar . Il a l’air d’un vrai « mascaréen » , plein d’humour et de bon sens. Bravo pour tes commentaires . Mon père originaire de SBA , est aussi vrai ami avec Hadj Dehim , le » mascaréen » d’oran. C’est un grand monsieur

    • Benharir Bénamar

      Dehim, surnommé Zrégo, a débuté avec les jeunes de l’AGSMascara, puis après 1962, il signa au GCM pour émigrer à Oran exactement pour le RCCP qui devint par la suite RCO.Convoité par les plus grands clubs, il signa pour l’USMBA, puis termina sa carrière en beauté au GCM où évoluait un certain professionnel, ballon d’or de Francefootball 1961, nommé Khennane Mahi.Il vient d’acheter un local à Mascara pour ouvrir une pharmacie pour ses enfants.Avant hier je l’ai croisé et il me dit où en est le dossier du professionnalisme du GCM pour la saison 2011 -2012 ? Demandez à Dehim le boulot que je me suis tapé cette saison.Le GCM fonctionna avec seulement 5 dirigeants, président , trésorier,vice- président, secrétaire, un responsable des équipements et moi-même, puisqu’étant responsable de l’administration, toutes catégories du GCM.La photo de l’USMBA trône au dessus de mon bureau.Lacarne Nourredine et Bechirène Yahia ainsi que les dirigeants de l’USMBA de cette année ayant admiré toutes les grandes équipes de jadis ornant le local.C’était contre le match gagné contre le SAM à Mascara ( 1 à 0 signe Belghomari).Ce jour-là j’étais le supporter le plus enragé de l’USMBA, malgré que mon épouse soit native de Mohammadia, c’est dire.Une fois de plus, au noms des vrais mascaréens, je présente une fois de plus mes condoléances à la famille Bel Abbésienne quant à la disparition de Djillali, et de mettre une croix sur les traitrises des années 2002 et 2003.Jamais je n’aurais agi de la sorte si j’étais parmi le staff du GCM à cette période.

      • hachemi lahcene cl vsba

        ce que vous dites la monsieur benharir benamar est tres touchan tpour tout ce passe d’or que nous se devons de faire raviver je vais ajouter belkedrouci qui joua en1981.82 et expulse par mohamed hansal au stade 24 fevrier. monsieur benamar qui est devenu vite un de nos amis demandez les anciens ils vousdiront que dans les annes 50 tabet derraz un grand joueurde sba a signe au gcm et puis breik habib milieu achour le libero bouhraoua amar de sfisef. un grand milieu offensif…il ya certainement des oublis a bientot…

        • Benharir Bénamar

          vous avez oublié Hamri Miloud qui signa au GCMascara quand il fut muté au centre de formation de Bab-Ali.De toutes façons des bél abbésiens ont signé à Mascara et le contraire s’est également produit, le dernier étant le roi du football que je viens juste de quitter à l’instant en compagnie de Kessas : Lakhdar Belloumi. Restons frères et aidons-nous les uns les autres comme le font si bien les clubs algérois.

  31. kouider

    mes sinceres condoleances a toute la famille fellah et qu’Allah tout puissant l’accueille dans sont vaste paradis inchallah salut khayi Allah y rahmek

  32. SAIM . M (Fbg Thiers )

    Chapeau Benharir Benamar ! La famille Bel-Abbesienne est fière de vous compter parmi ses enfants.

    • Benharir Bénamar

      Monsieur Saim, du moment que vous habitez Faubourg Thiers, j’ai une tante qui réside toujours dans ce quatier, l’épouse de Kada Rigli ( Beddar Kada) dont les fils se prénomment SidAhmed, Nasredine.Leur maison se situe juste derrière la station d’essence sur la route de Tlemcen, près du jardin public.J’ai grandi dans la rue du cimetière, au faubourg du Mamelon, à Sidi Yassine, pris des bains à Sidi Bouazza El Gharbi, puis finalement l’épouse de mon oncle Abed Chergui qui tenait un bar dans la rue Verte avec Djoukli Hanifi ( Ould El Hwawiya) occupe le logement de ma grand mère à Casa Del Sol ( Cayassone) 3, rue Gounod.C’est dire que je suis aussi Bel Abbésien ( de ma mère).Je vous prie de transmettre mon admiration sincère à Monsieur Henia Hamadi, un véritable gentleman.Merci.

  33. Benharir bénamar

    j’avais prédit l’accession de l’USMBA lors du match SAM-USMBA à Tighennif.Je viens juste de rentrer de Sidi Bel Abbès car j’avais juré de m’y rendre en cas d’accession.J’ai été surpris de voir tant de monde dans les artères de la ville.Voyez-vous ? même en football il y a une justice.L’USMBA jouera en nationale Une l’an prochain, mais ses dirigeants doivent prendre toutes leurs précautions pour que le club ne fasse pas un aller-retour, ce que je ne le souhaite pas.Personnellement, je dédie cette accession aux feux Docteur Hassani Mustapha, Fellah Djillali, Boutareg Boucif et autres personnages aujourd’hui disparus.Mes amis Kessas, Belloumi, Kaddaoui sont tous très heureux que l’USMBA évoluera dans l’étage supérieur.Une fois de plus je demanderai à tous les Bel Abbésiens d’oublier les épisodes noirs des années 2002 et 2003.Tous les Mascaréens étaient contre ces lâches agissements.Les grandes équipes ne meurent jamais.

  34. mekki b vdsba

    Monsieur Benharir benamar je suis content de vous relire et je suis fier des bonnes relations qu’entretiennent les vrais sportifs.le passé est passé vous convenez avec moi qu’il ya de part et d’autres des actes individuels qui sont préjudiciables Nous souhaitons au Ghali HISTORIQUE le retour dans son authentique rang et restez fidéle a votre journal la vdsba qui est celui de tous les amis.

  35. Nasri

    Pourquoi ne pas organiser un match en aller et retour entre l’USMBA et le GCM pour sceller définitivement cette période sombre entre les deux clubs voisins.
    certes le gallia de Mascara a tourné le dos en cette période à l’usmba, mais le passé et passé, il faut tourner la page et revenir à de sentiments meilleurs pour les deux clubs.

  36. benhaddou boubakar

    je suis de meme avis avec toi si nasri,la preuve ca commence a bouger a l’ouest! un tournoi si c’est possible regroupant des equipes phares de l’ouest ex gcm,jsmt,esm,mco,asmo,wat,mcs,wam,crt etc,il faut en finir avec les querelles d’antan et rememorer les grands matchs qu’on a encore en tete; il faut tourner une page et creer une autre ambiance!

  37. zouaoui

    eh oui MR le défunt est mtnt en vie , soubhane allah,je le voyais devant le balbek amputé de son pied,et ne cessai de déplorer sa situation et surtout son moral , il était outré de se que se passait a sba ,il regrettait amèrement les beaux jours de sba ,le jour de sa mort , au cimetière ,je jure que g vu

  38. zouaoui

    suite excuses je n’ai pu retenir mes emotions car ce jour la lors de sonenterrement je n’ai vu aucun des ses anciens collegues prendre la pelle ,je dis bien aucun sauf ses proches de la famille ,et le reste causait et bavardait ,jusqua ou l’imam a reproché lors de la petite preche , qu’il etait degouté de voir les presents bavarder au lieu d’tre concentrés et ressentir la douleur de la separation de l’un des HOMMES dignes DE FOI croyant que ses amis allaient pleurer pour lui.en plus je souviens au domicile mortuaire mr hassani mustapha assis prés de notre cher regreté boucif a retorqué ;ou sont ses amis ex joueurs , y’avait que abdi fodil l’homme qui a vraiment soutenu les 2 defunts , et dieu soit loué qu’il y’avait ZOUAOUI SON BEAU FILS,quel de sastre , quel dommage la generosité et la bonté des belabbesiens a disparu brusquement , c navrant de vivre a sba ,on oublie vite ,ingrats ,jaloux ,enfin NIF TAR .QUE DIEU NOUS PARDONNE .

  39. taleb

    je suis un beaufrere de djilali je demande aux vrais bel abbessien de faire un geste pour un emploi ason fils amine qui est un champion de jeux d echec et qui fait honneur a cet belle ville de sba

  40. benharir bénamar

    Ce que j’ai vu avant-hier dépasse l’entendement.En effet, lors du match ASO-USMBA, le score étant d’un but à zéro pour les locaux, un attaquant de l’USMBA, par terre adressa un tir que le gardien local repoussa, mais à l’intérieur de ses buts, la ballon ayant franchi largement la ligne de but d’au moins un mètre, sans que le juge de touche ne regagne la ligne médiane pour confirmer le but.Justa après, le défenseur DISS couvert par son libéro commit une faute extrêmement bénigne sur un attaquant de l’ASO qui s’écroula, entubant l’arbitre qui brandit le carton rouge.Passe encore .Pour le second but de l’ASO, j’ai vu que le défenseur de l’USMBA et l’attaquant de l’ASO ont commis la même faute , à savoir pied levé ( jeu dangereux) qui, logiquement, selon l’international Board, , le coup-franc indirect aurait dû être en faveur de l’USMBA. Or, Bouster, au lieu de siffler un coup-franc indirect ( voir la loi XIII) et de lever le bras, laissa jouer le coup-franc qui fut transformé en but.Si cet arbitre avait été honnête, sur coup-franc indirect, il était dans l’obligation de reprendre le jeu par un coup de but de but ( 6 mètres ) pour l’USMBA.Ce qui nous a tous révolté, à Mascara.Un arbitre international qui ne maitrise pas les 17 lois du jeu et qui prend parti des locaux dès la permière journée, où allons-nous?Et ce n’est que la première journée du championnat.Du moment où Sidi Bel-Abbès possède en Belaid Lacarne , formateur de la FIFA et patron de la CCA, logiquement le trio doit être mis au frigo.Vraiment c’est incroyable! Jamais je ne donnerai le badge de reféree international à cet arbitre tout juste moyen pour diriger les rencontres de wilaya et je suis gentil de le dire.Toute l’ Algérie a vu les bourdes commises volontairement au détriment de l’USMBA, par ce trio douteux.La saison dernière, avec le GCBMascara, ligue régionale de Saida, j’ai vu les arbitres magouilleurs, mais Bouseter mérite la palme d’or.
    Je demanderai aux joueurs de l’USMBA de disputer tous leurs matchs comme à Chlef, car pour les vrais sportifs c’est l’USMBA qui a gagné.Je suis vraiment navré pour l’USMBA, mais Bouster viendra à Sidi Bel Abbès et si je le croise, sans méchanceté, je lui dirai deux mots : Allah yakhodh fik el hak ! ».Bonne chance.

  41. benhaddou boubakar

    merci mr benharir benamar de vos paroles qui nous touchent profondement;on espere le grand retour du GALIA nchallah!

  42. benharir bénamar

    merci, Monsieur Benhaddou, nous aussi on espère le retour du Gallia en nationale, mais tant qu’il y aura des arbitres de la trempe de ce bouseter ( allah yestor) ce sera difficile mais jouable.Je ne lui donne même pas la majscule pour son nom, il ne la mérite pas.Comme fripouille, s’il n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer. Refuser un but alors que le gardien, comme une sardine dans ses filets repousse un ballon qui a franchi le tour du monde, derrière la ligne, l’aveugle des aveugles l’aurait validé.Vraiment, je n’arrive pas à digérer cette défaite.C’est injuste.Que Larcarne Belaid fasse son travail, à savoir nettoyer le corps pourri des arbitres véreux, le football n’en sortira que meilleur.

  43. benhaddou boubakar

    je comprend tres bien ton desarroi si benharir envers les « referes »,c’est a eux que revient en premier les « emeutes » dans les stades,et je comprend tres bien le comportement du public de SAIDA l’annèe passèe,on l’a fait retrograder de « force »!c’est l’arbitre qui a causè tout ca! et on va voir pire cette saison si il y’aura pas des solutions adequates de la part de la ligue; personne n’a pu digerer la fin du match;enfin on va se resaisir nchallah et on t’invite a voir le match contre la JSMB mardi 18 sep ,et je viendrais voir un match du GALIA nchallah! bonne soirèe si benamar surtout apres la belle victoire de notre EN. tres fraternellement

  44. benharir bénamar

    Merci pour l’invitation.Je serai à Sidi Bel Abbès lors de la fête des gnaouas dans une dizaine de jours ( waada) faubourg Gambetta.Je vais essayer de venir voir le match contre Béjaia si je ne serai pas pris par mes occupations.Je rendrai visite à la radio de Sidi Bel Abbès car je sais où elle se trouve ( ex-Gare l’Etat).Promis.

  45. Hadj Abbes Yahiaoui

    je noublirais jamais ce fameux match coupe d algerie asba scba au stade paul andre ou pio diaz a attraper felah par la culot pour etre lober est enfin le scba a gagner par 1-0 est ou miloud hehe etais le meilleur des 22 jouers allah oumaerhamkoum ya miloud smain fellah

    hadj abbas yahiaoui des pays bas

Répondre