La Voix De Sidi Bel Abbes

Facebook ce monde virtuel ! par notre ami Tewfik Adda Boudjellal.

Tewfik Adda Boudjellal.

Notre ami et frère de longue date toujours fidèle  a son journal , nous revient malgré ses différentes  charges  professionnelles  avec ce sujet  lui qui semble a tort libre comme l’air.Ne tardant pas , lui nous  renvoie sur cette grande fenêtre qu’est Facebook:

  Cette fenêtre que nous avons tous à la maison, est ouverte en permanence sur un monde que nous croyons réel. Au fil du temps et à mesure qu’on avance dans les relations « virtuelles « -grâce à ce réseau –on n’hésite pas à se découvrir intérieurement alors qu’on oublie que nous sommes juste devant un écran.  Ce paravent »mécanique » ouvre les cœurs et délie les langues au point ou, bon nombre de personnes en mal de compréhension se lâchent sans retenue aucune .Cet écran qui cache notre candeur et nous libère l’esprit est devenu un complice avéré et un énergisant qui vous dope l’esprit et vous bombe le thors. Au fil du temps, la liste d’amis(es) s’étoffe .Des relations amicales « virtuelles » se nouent jusqu’à ce qu’une petite partie se détache du peloton telle une échappée belle de cyclistes s’attaquant au col du mont blanc .  Mais ce qui reste tout de même curieux, c’est qu’à la longue, soit, on s’attache, soit, on s’attache à nous, comme si, nous avons eu des liens « réels « dans la vie « réelle » .Et au fil du temps on peut se retrouver piégé par notre comportement qui peut être tout à fait anodin, mais peut , parfois , prêter à confusion. Facebook devient une spirale infernale d’où il est très difficile de s’extraire, car les amis (es) qui vous souhaite « bonne nuit alors que le jour pointe du nez », vous reprennent le matin alors que vous n’êtes pas encore totalement réveillé…et là çà repart pour une nouvelle boucle ou le fameux « Giro » Italien parait dérisoire devant cette cadence imposée par nos amis(es) du net. L’autre option de facebook, ce sont les fameux groupes qu’on créer à tour de bras. On est tous, très content d’en faire partie .On avance à tâtons au début et quelques temps après, on se lâche franchement au point de vouloir tout partager en vrac sans se soucier de ceux qui peuplent le page .Et plus rien ne nous retient, car on est enfermés dans notre « euphorie innocente » à vouloir partager, car c’est l’idée même du groupe …c’est le partage, mais jusqu’à quel degré ?
Mais rassurons-nous, il existe aussi de bons cotés dans cette histoire .On apprend aussi de bonnes choses à travers les témoignages d’amis(es) qui maîtrisent tel ou tel sujet .Tres souvent les discussions engagées, sont de haute facture. Ajouté à cela, le plaisir de retrouver ses anciens amis(es) généralement de classe avec lesquels nous avons partagé une partie de notre enfance. Mais, car il y’a un « mais », il nous arrive parfois-heureusement d’ailleurs- de nous rendre compte du temps… qu’on passe devant notre pc sans bouger de sa chaise .Mais là aussi, il nous est difficile de nous extraire de cet outil qui nous hypnotise au point de paraitre « candidats de l’extrême « . Alors conseillons –nous de nous éloigner de cette drôle de machine de temps en temps pour échapper à son emprise infernale et surtout pour conserver ce qui nous reste d’humanisme.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=29178

Posté par le Juin 18 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

16 Commentaires pour “Facebook ce monde virtuel ! par notre ami Tewfik Adda Boudjellal.”

  1. safi

    Toujours dynamique et prolifique il a trouvé dans la voix apparemment un bon accueil a ses beaux et remarquables écrits moi qui le lisais.

  2. berkani SFISEF.

    sujet fort intéressant

  3. Ce réseau publique avec tout ses avantages et inconvénients reste le numéro un ,mais personnellement ce qui me plait de FB c’est l’option RECHERCHER et quand on retrouve par hasard un Ami qu’on a perdu de vue depuis des années .
    Bon sujet Mr Adda Boudjelal traité dans un style objectif respectant la réalité.

  4. Arbi

    Facebook estt un réseau socal utile et qui fit aussi peur aux régimes fantoches aux monarques dictateurs mais chez nous on freine tout cette interactivité par la centralisation de débit internet pour ralentir parfois bloquer

  5. Belamri abdelkader

    L’article de Mr Tewfik Adda boudjellal, a le mérite , à mon avis , de nous rappeler que:
    1°_Face book est avec notre volonté , un intrus dans la vie de chacun,grand et petit ; il peut nous ensorceler avec ses facilités d’accés à toutes sortes d’informations qui peuvent conditionner notre vie.
    2°Il donne l’illusion à ses utilisateurs non avisés,de construire des chateaux en Espagne et de surfer en permanence sur l’illusoire et le réel,ce qui constitue un danger pour les plus faibles.
    3°_Le danger guette plus particulierement les jeunes dont la personnalité n’est pas affirmée qui sont en permanence sous l’influence de prédateurs et de gens mal intentionnées,d’où leur comportement totalement nouveau pour la société,qui apparait dans leurs relations avec leur cellule familiale et à l’école ( violences,tricheries,impolitesses,rapports réels avec ses camarades distendus,l’image virtuelle prend le dessus.
    4°Accaparation du temps d’utilisation de cette fenetre « magique » qui relégue les activités pratiques réelles ,autrefois privilégiées et necessaires à la formation de l’homme réel .
    5°_Répercussion pathlogique sur les sens de l’utilisateur invéteré et une déconcentration avérée qui s’installe au fil du temps.Etc…..
    Les avantages de l’utilisation de facebook sont connues de tous mais leur appreciation differe selon que l’on soit de l’école ancienne ,les durs d’autrefois qui apprenaient tout à la force du mental et de l’intelligence humaine et les férus du tout informatique qui n’ont pas le temps de cuisiner et qui se satisfont du réchauffé .Cette dualité actuelle est à venir déterminera le role de l’humain dans ce tout technologique.

  6. Belabbes

    Ah franchement il manquait des avis trés éclairés dans mon groupe d’amis étre sur face book est hors question ils s’y opposent pourtant des ministres des stars ysont

  7. BADISSI

    je suis pas encore sur FACE BOOK car je préfère LA VDSBA .

  8. kaabi nory

    Facebook retient énormément ses adhérents surtout lorsque la personne a des dizaines d’amis et une fois en ligne il est pris

  9. Chot Lahcene

    Admirable Mr Adda Boudjellal ,un futur ministre de la culture ,un homme d’exception ,une personne cultivé ,plein de bonne volonté positive ,une personne attachante ,généreux dans ses actions envers ses compatriotes ,un homme en avance de son temps dont les idées lumineuses déterminent le génie arabe dans toute sa splendeur …..Merci Tewfik pour toutes vos initiatives pour le bien de l’Algérie .et de l’humanité …Vive ADDA BOUDJELLAl TEWFIK ….ALLAH EST GRAND

  10. Bouchentouf

    Salem
    Communiquer, c’est s’adresser directement à une personne ou à quelques personnes pour dire quelque chose, échanger quelque chose. La nature de notre message dans ce cas varie selon les circonstances et la personnalité de celui ou de ceux auxquels nous nous adressons. Nous pouvons ainsi communiquer une information, un renseignement, une idée qui nous vient à l’esprit, un sentiment que nous éprouvons. Nous pouvions choisir de communiquer soit par un dialogue à travers un débat, un téléphone ou bien par écrit. Quelque soit la forme choisie, elle avait sa particularité, on ne s’adresse pas à quelqu’un devant soi, comme on le ferait par le téléphone ou par écrit, tout cela c’était autrefois où chaque forme de communication avait son support, son code fait de mots et phrases réfléchies. Maintenant avec l’explosion de l’internet en insérant l’image et la vidéo, les codes ont changés, dorénavant la vie est autre part avec des hommes d’autres pays, en d‘autres lieux, où allez maintenant devant mon écran ? Le Sud ? Le Nord ? Bel-Abbés ? Tataouine ? Rien n’est impossible en un clic j’y suis. Je lance ma souris sur le tapis et elle pointe sur la VDSBA pour lire l’article de notre ami Adda B sans le connaître vraiment et sans bouger de ma place, n’est-ce pas merveilleux ? Mais avant de courir les grand s espaces de l’internet, face book, twiter et autres sites de rencontres où nous ne sommes pas nos propres maîtres, n’oublions pas que nous menons une vie aléatoire devant un écran plat insensible aux mille pièges des faussaires, gare au vagabondage et gare à l’addiction….. Cordialement

  11. Mourad

    Un constat simple :

    Facebook est actuellement en perte de vitesse aux USA et en Europe, de nombreux comptes sont supprimés et les nouvelles générations sont moins disposées à en ouvrir un..Facebook mise beaucoup sur les pays émergeants pour rentabiliser son chiffre d’affaire, l’Algerie est un exemple…
    Facebook est à l’origine de nombreux problèmes sociaux, paradoxalement, il y a des licenciements dont l’origine est Facebook ( les échanges d’employés concernant le patron par exemple..), des divorces, etc..et une addiction parfois desastreuse ( cout pour une entreprise dont les salariés passent du temps sur facebook, productivité..)

    ce qui m’inquiete pour ma part et concernant l’Algerie, c’est que nous avons 2 temps de retard sur la gestion des nouvelles technologie et sur notre manière de consommer..la voiture en Europe est devenue un fardeau, tout le monde achète des petites voitures electriques ou hybride, les transports en commun sont privilègiés, le vélo, la marche, la trotinette,etc..en Algerie on achète à tour de bras des voitures de plus en plus cheres et grosses, pollueuses à souhait et on tourne avec de café en café..les réseaux sociaux sont délaissés en Europe, car délétères à bien des égards, pendant qu’en Algerie les gens passent des heures derrière un écran en postant des photos personnels ou dans des commentaires futiles..Je le dis d’autant plus que je n’ai jamais ouvert un compte quelqu’il soit, mes amis qui l’ont fait sont en train de les supprimer..Bref, on commence à connaitre le revers d ela médaille de ces comportements à risque, mais on a toujours 2 coups de retard..

    • BADISSI

      bien dit mon frère Mourad , ils ouvre un compte Face Book sans lire le règlement est la il y a danger sur le web ont trouve les dangers du face book , moi aussi j’avais toujours des doutes sur FACE BOOK d’ou j’ai jamais eu un compte , mes amitiés

  12. Haker

    Ah! Les réseaux sociaux piège à la con pour ce qui est de Face de Bouc car c’est ainsi que j’aime le dire .
    Un désordre peut quelques fois cacher un ordre qui dérange et on le voit dans les réseaux sociaux arabes tweeter n’est guère mieux.
    Et ce qui est aberrant c’est de voir que certains se prennent en photos avec leur femmes et les placardent sur cette Face de Bouc amoureuse par des chèvres .

  13. abdi hy

    je ne peux rajouter a une telle analyse ( qui englobe avantages et méfaits de cette intruse)qui happe (si j’ose dire ) notre attention a tous ;une analyse que je trouve digne d’un prof de sociologie , une petite moralité pour finir mon com c’est que tous ce qui vire vers l’excès nuit ( sentiment -interet -attention- travail…)donc la MODÉRATION est mère de sagesse!!!

  14. abdi .hy

    je ne peux rajouter a une telle analyse que je trouve digne d’un sociologue qui a englobé (avantages et méfaits de cet intrus) qui happe (si j’ose dire) notre attention tel un aimant ou nous y allons tous comme des hypnotisés !!!!!!!!! une petite moralité est toujours bonne a lire ‘ » tous ce qui virent vers l’excès nuit' »et la MODÉRATION dans tous les domaines est mère de sagesse!!

Répondre