La Voix De Sidi Bel Abbes

EXTRADITION DE LA FAMILLE KADHAFI: les libyens reviennent à la charge

Les autorités algériennes ont tort de croire que l’extradition de la famille Kadhafi réfugiée en Algérie est un dossier clos. Si les Libyens se sont faits, un moment, moins insistants sur l’extradition de Aicha Kadhafi et le reste des membres de sa famille réfugiés avec elle en Algérie, ils ne l’ont pas totalement abandonnée.

Ce matin, a l’hôtel Sheraton d’Alger où se tient la réunion des ministres des affaires étrangères des 5 pays du Maghreb, le chef de la diplomatie libyenne, Achour Ben Khayal, est revenu à la charge pour demander au reste des pays de l’UMA de prendre exemple sur la Tunisie qui a récemment extradé M.Baghdadi,  l’ancien premier ministre de Kadhafi. « On appelle les autres pays de l’UMA à répondre favorablement à la demande introduite par la Libye à livrer les personnes qui ont commis des crimes contre le peuple libyen, pour comparaitre devant la justice libyenne lors de procès équitables où les droits de la défense seront assurés », a réclamé le ministre libyen des affaires étrangères, précisant que la demande des autorités libyennes intéresse aussi bien les personnes réfugiées clandestinement que celles accueillies légalement dans les pays de l’UMA.Il n’a manqué au diplomate libyen que de citer des noms. Sa déclaration, il va sans dire, vise en premier chef les membres de la famille Kadhafi auxquels l’Algérie a offert l’exil pour, officiellement, des raisons humanitaires. Aicha Kadhafi, qui dût accoucher quelques jours après son entrée en Algérie, n’était pas encore totalement remise de sa maternité qu’elle se singularisa à travers un enregistrement vidéo diffusé par une chaine de télévision basée à Damas et dans lequel elle appelait les fidèles de son défunt père de combattre le conseil national de transition (CNT) et ses partisans.Une sortie qui avait énormément gêné les autorités algériennes, lesquelles se sont résignées à un simple rappel à l’ordre. A l’époque, Aicha Kadhafi n’avait pas fait cas de cette interpellation puisque elle récidive quelques temps plus tard. Les autorités algériennes, une fois encore , se sont contentées d’une autre invitation à la retenue, maintenant, par ailleurs, leur refus d’extrader Aicha Kadhafi et sa famille devenus de plus en plus encombrants.Les Libyens, faute de mieux, se sont  résignés à prendre acte de cette position algérienne. Mais avec  le geste du gouvernement tunisien qui a livré Baghdadi, ils réactualisent leur demande.  « La Libye sera reconnaissante envers ceux qui l’ont aidé et qui auraient répondu favorablement à ses demandes d’extradition », a fait savoir Achour Ben Khayyal. Pas besoin de décryptage.
Hamid Guerni

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=14548

Posté par le Juil 10 2012. inséré dans ACTUALITE, MAGHREB. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

15 Commentaires pour “EXTRADITION DE LA FAMILLE KADHAFI: les libyens reviennent à la charge”

  1. kerroucha retraité

    Je suis en ligne depuis la priére et croyez je suis devenu accroc surtout avec la pluralité des articles trés différents comme celui la BONNE CONTINUATION

  2. hamidi

    C’est du nouveau dans ce dossier pas encore clos!

  3. daho

    la Tunisie a fait un grave préalable et nous on ne sait pas encore

  4. zoubir

    remettre la famille KADDAFI à qui ! déja les lybiens sont divisés en tris fédérations et aprés le vote attendez ce qui va arriver (les islamistes ont perdu la 1ére place) qui vivra verra

  5. Tayeb H (fg thiers)

    C’est honteux . Notre pauvre ministre Medelci se fait humilier en pleine réunion , chez nous , en Algérie . Oû est « Djazair el izza ouel karama » ? ! -Sic !

  6. benhaddou boubakar

    les lybiens croient qu’ils ont fait une « revolution »! ils se trompent enormement! je n’entre pas dans les details,pour la famille kedhafi,ils sont nos hotes et pas question de les livrer a ces messieurs qui ont divisè leur beau pays!

  7. MIMOUN

    Les pays de l’UMA doivent aussi demander à l ‘Arabie saoudite l’extradition de Benali pour la tunisie.Les libyens doivent avoir honte de demander l’extradition de femme et de fille de kaddafi .
    Les terroristes ont tué kaddafi et ses deux fils uniquement pour prendre le pouvoir et ces memes terroristes ont peur que la famille kaddafi reviennent au pouvoir..

  8. Nasri

    Salam
    Législation algérienne en matière d’extradition.
    Le Code de procédure pénale est le texte de référence en matière d’extradition. Les articles 694, 695, 696, 698 et suivants du Code de procédure fixe les conditions attachées aux demandes d’extradition ainsi que les modalités de sa mise en oeuvre.
    Ces dispositions fixent les conditions et les effets de l’extradition. Pour donner effet aux demandes d’extradition, la loi algérienne exige la preuve de l’infraction et de la condamnation de la personne objet de l’extradition. Les faits qui peuvent justifier une extradition doivent donner lieu à des peines criminelles ou à des peines délictuelles au sens de la loi de l’État requérant. Ainsi, l’individu à extrader doit avoir fait l’objet d’une condamnation à des peines criminelles par les tribunaux du pays demandeur lequel présentera une demande motivée justifiant l’extradition.
    La femme et les enfants de Feu Kaddafi sont sous la protection de l’Etat algérien.

  9. Tifleless

    Quand la famille Kaddafi était propriétaire d’un pays appelé Lybie et que ses quartiers d’été étaient Paris, Vienne plutôt qu’Alger, l’hospitalité Algérienne aurait été vu comme une disgrâce jusqu’à ce que le fils héritier présomptif et adoubé par le business mondial Abou Seif se soit épris de Tlemcen et d’une biche de la cité de Sidi Boumediène jusqu’à entretenir espoir de mariage et projets pharaoniques.
    Les évènements se sont précipités du côté de Benghazi présentant aux caméras ses diplomés des universités étrangères présentables et cachant ses barbus au drapeau noir de pirate jusqu’ à ce que le discours erratique d’un Kaddafi plus fou que nature promettant de débusquer ses coreligionnaires baptisés de rats ruelle après ruelle ne vienne alimenter la fiction juridique d’assistance à population en danger et abattre le bras armé de l’Otan manipulé depuis Tel Aviv, Paris, Londres et Washington sur un pays artificiel qui soudait les tribus entre elles par les dividendes de la rente et les jeux du sérail dans lequel les arabes excellent même quand ils sont Amazigh.
    L’Algérie a accordé le droit d’asile à des personnages du premier cercle familial mais peu impliqués dans les écisions ubuesques du régime.
    La lapidation du tyran ne plaide pas pour une extradition ou alors Les USA doivent extrader le criminel Haddam et Londres le banqueroutier Khalifa qui a crashé les banques et ruiné la réputation du pays.
    Ouf! Il était temps que je terminasse!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. sohbi bel abbes

    du n’importe quoi , livrer des réfugiées à qui ? à des barbus frustrés assoiffés de sang , y’a t’il un état ? , un gouvernement, des institutions ? qu’ils se mettent d’accord de quel pied on rentre au ptit coin puis on verra

  11. Tayeb H (fg thiers)

    Livrer des gens ayant gouverné d’une façon illégitime , à des gens qui gouvernent d’une façon illégitime ? Moi , je suis contre . Lorsque la Libye sera un pays démocratique , avec un pouvoir légitime et une justice indépendante , là , on pourra parler .

  12. UN CITOYEN

    TANT QU IL Y A UN PRESIDENT COMME BOUTEFLIKA DE L ANCIENNE GARDE LA FAMILLE KHEDAFI NE SERA JAMAIS INQUIETEE POUR LA SIMPLE RAISON QUE KHADAFI EST TOUJOURS A NOS COTES DANS NOS FOLLES DECISIONS COMME LE SAHARA OCCIDENTALE ET LA CREATION DE LA RASD OU LA CREATION DU SOMMET DU REFUS ET DE LA FERMETE APRES L ACCORD DE L EGYPTE ET ISRAEL A CAMP DAVID

Répondre