La Voix De Sidi Bel Abbes

Été 2011 : Le retour des nuisances sonores à Sidi Bel Abbes

Notre ami Dahou. A, professeur au C.E.M Djillali Liabes, qui est un de nos lecteurs les plus assidus, à l’instar de ses collègues de l’université Missouri Abbes, Nouali Ghaouti et bien sûr l’incontournable Aziz, vient de nous écrire, au sujet du retour des nuisances générés par toutes machines à moteur qui polluent à Sidi Bel Abbes, qui avantage cette prolifération, par sa topographie, mais aussi par un certain laxisme des autorités locales, qui là aussi laissent faire, et font endurer le mal.

Après une assez longue accalmie due aux mesures prises par les autorités locales de SBA afin d’endiguer ce problème; voici que réapparaissent ces machines infernales troublant le calme et la quiétude des citoyens de Sidi-Bel-Abbès,  d’autant plus que ce phénomène arrive à chaque saison de l’été où  le citadin cherche à se reposer et profiter au maximum de ses vacances bien méritées. Ces machines polluantes rendant la vie insupportables de nombreuses personnes vulnérables telles que les plus âgées et les bébés, pilotées par des « énergumènes de sauvageons »qui ne reflètent et ne représentent nullement les vrais habitants de cette ville car sorties de nulle part,  continuent à semer les troubles et la zizanie au sein de la société sans parler des agressions et des voles qui en résultent.  De plus, le soir, accompagnant les cortèges des mariages un nombre atroce de motocyclettes ultra bruyantes cause des  ravages produits par les silencieux modifiés de plus en plus fréquents.
Alors agissons  avant que  « Le Petit Paris » ne devienne une cité où il est impossible de se retrouver dans des lieux silencieux !

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=5800

Posté par le Juil 1 2011. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

14 Commentaires pour “Été 2011 : Le retour des nuisances sonores à Sidi Bel Abbes”

  1. derouiche clo

    je prefere la cite clo ou nous avons construit un e maison familliale que l’interieur de la ville insupportable.monsieur daho vous avez judicieusement aborde un cas de securite et d’ordre public dans une ville ou la houkouma est absente. des flics partout bavardant avec leurs collegues policieres..

  2. arbi z

    un sujet preoccupant la societe civile est absente

  3. D.Reffas

    Bonjour.
    Cela dénote tout simplement un laisser aller flagrant en matière de sécurité.En plus des motocycles bruyants les « D.J » nocturnes qui perturbent le sommeil des enfants, vieillards et malades. Et pourtant la réglementation est très claire. Nous sommes entrain de subir une anarchie. La mobilisation de la société civile dans le strict respect des lois est plus que nécessaire.

  4. tehami

    un sujet d’actualite et tres tres embarassant.esperons que les flics bougent

  5. abbassia b. s

    feliciter encourager salim est peu avec cette nouvelle banniere ou look de 5 juillet vous avez l’algerie dans les tripes allah yerham nos martyr

    • Nathalie

      Bonjour,jolie la bannière du 5 Juillet Monsieur Salim mais, vous connaissant et connaissant vos capacités vous seriez capable de faire 100 fois mieux 🙂 bravo a toute l’équipe et longue continuation inchallah 🙂

      • Salim B

        Bonjour Nathalie;
        Cette bannière n’est pas celle du jour J (5 juillet), c’est juste un avant goût. Comme tous le monde, attend le mardi pour voir la 100% mieux que cette première.

  6. Oulhaci Aziz

    Oui cher ami Daho;
    La pollution sonore s’accentue chaque année,les motocyclettes juste sorties de l’enfer deviennent de plus en plus inflammatoires.On ne peut pas discuter entre amis sans être interrompus par les ronflements des motocyclettes,les enfants sont pris de terreur à leurs passages répétés,les vieux et les gens malades ou en convalescence risquent des aggravations.
    Les autorités locales doivent nous munir de casques audio isolants en attendant qu’ils puissent agir contre ce fléau,ainsi, nous nous baladerons en ville,tous portant des casques!!! Steven Spieleberg nous remettra le prix du meilleur film sans trucage  » Catch Me If You Can « .
    Les prévisions:Tous les Belabbésiens doivent s’initier à la langue des signes et s’affilier à la DAS.

    • Youssef

      Notre pays est un HAVRE non pas de paix mais ou l’anarchie règne depuis que nous avions cru accèder à l’indépendance suvie d’une totale liberté or erreur c’est la loi de la jungle .
      Catch me if you can ,c’est ce que dise tous ces voyous qui ont main mise sur la ville (Attrape-moi si tu peux ),moi je dis Sauve qui peux

  7. kamel F

    C’est vrai qu’une certaine anarchie règne dans nos villes: tous les trottoirs du centre-ville sont squattés par des voyous, cela facilite le « travail » des voleurs, les agresseurs de proprietaires de voitures qui se sont autoproclamés « gardiens », les criminels de la route qu’on appelle taxieurs, font la loi ainsi que les karzans et les mini-bus, les corteges qui bloquent les routes et autoroutes provoquant un bouchon interminable…et j’en passe… Une question se pose: Les plus hautes autorités de la ville et à leur tête Mr le Wali, ont-ils assez de pouvoir et de cran pour affronter cette vermine qui empoisonne la vie des citoyens?

  8. dekar toba

    daho un appel parles nous de notre environnement qui se degrade.moins d’ombrage points deverdure dans les cites dortoirs on attend ton article mais d’abord un tou a filaj carton toba

  9. On ne comprend rien.Autrefois un garde champetre fait régner de l’ordre dans le village ou dans la cité,aujourd’hui beaucoups de policiers et policiéres et la pagaille régne au vu et su des autoritésOn entends dire que l’état laisse faire,car elle craint la réaction des jeunes.Mais méssieurs.. la loi c’est la loi et l’ordre-publics c’est l’ordre publics c’est ca l’état, sinon on est gouverné par les médiocres qui craignent la perte des postes et les priviléges.

  10. Riad OUABEL

    Salam 🙂
    Le problème existe ailleurs aussi, il faut juste munir le fonctionnaire payé pour faire régner l’ordre et la discipline sur la voie publique d’un Decibel Meter pour confirmer l’infraction lolll wellah ya si jouje que j’était a juste – 2 dB lollll .. saha ftourkoum les amis

Répondre