La Voix De Sidi Bel Abbes

Espionnage : l’Algérie dans le viseur de la NSA »,partagé par Mémoria

L’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) vient de placer l’Algérie parmi ses principales cibles en matière d’espionnage.
La révélation est faite par le laboratoire Kaspersky, une société russe de sécurité informatique dont les compétences sont régulièrement sollicitées par les agences de renseignement russes.
Notre pays est, ainsi, dans le peloton des pays qu’«il faut absolument surveiller pour l’intérêt supérieur des Etats-Unis» à l’instar de l’Iran, de la Syrie, de la Russie et de la Chine, et des pays confrontés au terrorisme comme le Mali, le Yémen, l’Afghanistan, le Pakistan ou encore la Somalie.
Les espions américains obtiennent de précieuses informations par le biais d’un nombre «très important» d’ordinateurs se trouvant dans une trentaine de pays, dont l’Algérie.
Selon les médias européens citant d’anciens agents du renseignement américain, la NSA a trouvé le moyen de dissimuler un logiciel espion dans les disques durs produits par Western Digital, Seagate, Toshiba et d’autres entreprises.
Ces intrusions électroniques visent aussi bien les «petits» que les «grands» internautes, autrement dit, les personnes espionnées peuvent être un jeune lycéen «actif» dans la contestation, un chômeur organisé dans des mouvements associatifs du Sud algérien, un officier des services de sécurité ou même un ministre de la République.
Les journalistes sont également épiés sans discontinuité.
Selon les experts de Kaspersky, l’espionnage vise surtout des institutions militaires et gouvernementales, ainsi que des sociétés de télécommunications et financières et des entreprises énergétiques.
Les chercheurs algériens dans le domaine du nucléaire et les activités des partis politiques sont également dans le viseur de la NSA.
Les constatations de Kaspersky ont été confirmées par un ancien employé de la NSA contacté par l’agence Reuters. Un autre ex-agent du renseignement a confirmé que la NSA disposait d’une technologie permettant de cacher des logiciels espions dans des disques durs.
Les spécialistes du renseignement ont toujours cité l’Algérie comme le pays «le plus mis sur écoute par des agences américaines de renseignement dans le monde et plus particulièrement en Afrique du Nord». Elle figure même parmi les cibles prioritaires des agences à la lumière des révélations d’Edward Snowden sur les activités de la NSA.
Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel qui publiait il y a quelques années une liste de pays concernés par ces opérations d’écoute de grande envergure, l’Algérie occupait pratiquement la tête d’affiche. Les Américains, soulignait le média allemand, équipent généralement leurs représentations diplomatiques dans ces pays de moyens d’écoute, en précisant qu’en 2010, les ambassades américaines en Algérie et en Libye avaient été équipées de moyens d’écoute très sophistiqués.
La même source, se basant sur des documents ayant fait l’objet de fuites, explique que dans chacune des représentations diplomatiques américaines (ambassades et consulats), des agents spécialisés dans la manipulation de ces équipements y sont affectés en toute discrétion.
A l’aide d’antennes, qui se fondent généralement dans l’architecture des bâtiments des ambassades et des consulats, ils interceptent des signaux radio sur l’ensemble du spectre de fréquences et des flux satellites. Ils peuvent même recourir au brouillage dans le but de récolter les informations pendant toute la durée desdits brouillages d’appareils informatiques, téléphoniques et autres.

Source : Algérie Patriotique

NSA= National Security Agency, principal pourvoyeur de renseignements et communications(Toutes) à la CIA,FBI,DIA et autres services du NATO .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=72060

Posté par le Nov 15 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Espionnage : l’Algérie dans le viseur de la NSA »,partagé par Mémoria”

  1. Amirouche

    Cher Mémoria,

    Je pense qu’il n’y a pas que l’Algérie et les pays cités à être les seuls la cible des US en matière d’espionnage. L’Allemagne  » Wa ma adraka « , la France et beaucoup d’autres pays très avancés en matière du contre espionnage, ont été les cibles prioritaires de l’agence de renseignement américaine.
    En effet, au moins trois présidents de la république française et de plusieurs ministres ont été surveillés par la NSA, les conversations de la chancelière allemande Angela Merkel et plusieurs ministères clés de la république allemande ont aussi été espionnés.
    Même le téléphone portable d’Angela Merkel a été espionné.
    Alors et par évidence, une question s’impose :  » Sommes-nous capables (aptes) de faire un bouclier ou un dispositif ( par nos services de sécurité du contre espionnage ) contre les programmes d’espionnage des américains, mais aussi de nombreux autres pays ? …Des fois, je me dis qu’il savent même  » CHA FTARNA WE CHA T3ACHINA  » 😉

    Fraternellement.

  2. Mémoria

    Cher Amirouche ! Il y a trop de satellites sur nos têtes obnubilées par la seule rumeur des souks de la civilisation orale de joutes très primaires !!! Churchill disait déjà qu’il valait mieux faire l’information soi même que la recevoir…

  3. Madjid

    C’est le secret de Polichinelle: tout le monde espionne tout le monde. La seule différence réside dans les moyens mis.
    Ceci dit, TOUS les systèmes informatiques et tous les logiciels (ordinateurs, logiciels, téléphones … et même les appareils photos et les cartes à puce contiennent des espions. Les codes et algorithmes sont généreusement mis à la disposition du FBI, de la CIA et de la NSA non seulement par les fabricants US mais aussi par les vassaux des USA.
    Tous les pays « normaux » développent des contre mesures certains comme l’Algérie qui restent assez naïfs en la matière et s’aliment à qui mieux mieux chez Microsoft et consort.
    Il ne faut pas oublier aussi les moteurs de recherche (ce n’est pas toi qui cherche, c’est toi qu’on cherche disait un révolutionnaire), les Youtube, Twitter et autres officines des services.
    Les pays qui sont conscients des paris du futur en matière d’information, d’automatisme, d’intelligence artificielle, font apprendre à leurs enfants l’informatique et la programmation dès l’école primaire et nous, nous en sommes encore à attendre une poignée d’enturbannés pour savoir si demain on doit faire ramadan ou pas.

  4. Mme CH

    Salam…!!! J’espère que la « NSA » Algérienne les écoute et les voit aussi d’une manière ou d’une autre…le monde est devenu un petit village, alors…..en plus les systèmes informatiques ne sont pas infaillibles….la preuve……!!!! Et je ne pense pas que les nôtres sont aussi naïfs qu’on le croit….. mais la vigilance est demandée….!!! Quand on veut on peut…il suffit d’avoir des Hommes pour faire la différence…quant aux zommes……!!

  5. abbasse

    generalement on n’a pas peur des écoutes des etats car ça contribut a la securité des biens et des personnes imaginé un enfant qui a fugué comment le retrouver sinon utilise et exploité les moayens des telecomunication, comme toute chose un il a double face. comme le couteaux face pour faire la cuisine et et planter et une face pour tuer. la NSA peut etre utile dans des milliers de cas. le meilleur moyens pour afronter le danger de l’internet ce n’est de bloquer ou empecher les gens d’y acceder mais montrer comment les crimes organisées utilise l’internet. si vous voulez ne vous baricader pas face au voluer mais connaitre les methodes des voleurs. c’est une science comme toutes les autres il faut l’enseigner au lycée

  6. Hmida Kalamar

    Écrire pour écrire.
    La NSA connait tout, même ce qu’il y a dans ton slip!

Répondre