La Voix De Sidi Bel Abbes

Erdogan en visite de travail en Algérie le 19 novembre prochain.

erdogan

Comme première sortie depuis son hospitalisation à Grenoble, Abdelaziz Bouteflika reçoit des ambassadeurs de plusieurs pays. Il va accueillir, à partir du 19 novembre, le chef d’Etat turc, Rejjib Tayyib Erdogan qui effectuera une visite de deux jours en Algérie apprend-on de source sûre à la présidence de la République.

« Le président turc va être reçu par le président de la République », assure-t-on du coté du palais d’El-Mouradia comme pour préciser que le chef de l’Etat est toujours en activité malgré la récurrence de ses ennuis de santé. C’est la première fois que Erdogan effectue une visite en Algérie depuis qu’il est élu président de la République turque en août dernier. Il a visité l’Algérie à trois reprises en tant que premier ministre. Les deux parties vont certainement aborder des questions d’intérêt commun, à commencer par les relations économiques qui deviennent de plus en plus importantes ces dernières années. Erdogan sera le premier chef d’Etat étranger à visiter l’Algérie après l’escale du chef de l’Etat égyptien, Al-Sissi, en juillet dernier.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56404

Posté par le Nov 17 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

7 Commentaires pour “Erdogan en visite de travail en Algérie le 19 novembre prochain.”

  1. HBF

    Erdogan et le pauvre peuple kurde sera t’il évoqué,?

  2. chaibdraa tani djamel

    @ HBF,le peuple kurde ne veut que la division du monde arabe ,qui vivra verra

  3. HBF

    pas forcement cher ami

  4. tewfikhayii

    Salam,
    Je suis entièrement d’accord avec HBF dans la mesure où les Kurdes ont été un peuple persécuté par plusieurs pays, et qui n’ont rien demandé sauf de vivre dans leur pays que d’autres dictatures se sont accaparé en massacrant les populations (génocide des Turcs, gazage des Irakiens, massacre des Iraniens et des Syriens). La division des arabes est l’œuvre des Arabes ne nous leurrons pas , l’Arabie Saoudite dont l’origine de la famille royale est ambigüe et nébuleuse (d’après certaines gorges profondes), les pays du Golfe ( Qatar en tête , mais aussi le Koweit , Dubai et Abou Dhabi et les autres), font tout ce qu’il faut pour que les pays arabes restent divisés, et en position de guerre larvée , pour le plus grand plaisir des puissances occidentales et d’Israel. N’oublions pas aussi ces faux jetons d’Égyptiens qui exécutent à la lettre les directes d’Israel par USA interposés pour quelques Millions de Dollars . N’oublions pas le Maroc , base arrière des juifs , vu le nombre des conseillers de M6 , n’oublions pas la Jordanie , et peut être même quelques cercles de décision Algériens . Notre catastrophe vient de nous , et non des ethnies non arabes. Alors cousin , il faut jeter l’anathème sur les Arabes ,eux même et cesser de chercher des bouc – émissaires pour justifier notre impuissance et notre nuisance , car nous nous sommes écarté du droit chemin , nous avons « oublié«  Dieu, alors Dieu tout puissant , s’est détourné de nous et nous a donné en pâture à des personnages qui ne craignent pas Dieu et qui nous en ferons baver et voir de toutes les couleurs ; c’est tout ce que méritent les Arabes pouilleux des pays du Golfe . N’oublies pas aussi que Salah Eddine el Ayoubi Rahimahou allah était Kurde et avait arraché El Qods des mains des croisés , à la pointe de son épée avec l’aide de Dieu Sobhanou.
    Salam.

  5. révolté

    @Tewfikhayi
    Votre approche est juste le chaos dans la région est l’oeuvre des pays Arabes du Golf , arrange les USA, et est organisé par eux. Du moment que le pétrole coule à flot, ils se foutent de reste, puisque ça va dans le sens de la consolidation de la puissance de l’Etat d’Israel. Les états fantoches (Qatar, Saoudite) sont la bien sur pour veiller à la stabilité des prix du pétrole. Le pétrole du moment qu’il est soit dans le sous-sol, soit converti en dollars dans les banques américaines, est bien sur pas dans la poche des pays propriétaires (Irak, Libye) ne servira donc pas au développement des pays concernés.
    Les politologues à deux sous et les journalistes attitrés se poseront encore longtemps pourquoi cette percée jihadiste, y compris sur le plan idéologique en Europe…
    Qu’est ce qui poussent des individus à s’imprégner de la pensée du martyr? Dire que cela est une conséquence de l’intervention US c’est un pléonasme.
    Bonsoir

Répondre