La Voix De Sidi Bel Abbes

Entrepreneuriat féminin : l’Algérie n’a rien à envier à la France .

imagesAvant lecture de ce présent papier  et à l’occasion de la journée internationale du travail , la voix de Sidi bel abbés , présente ses meilleurs vœux à l’ensemble des travailleurs (es) à travers le monde ,

Des chiffres positifs ! L’Algérie n’est pas le cancre d’un classement mondial pour une fois mais se hisse au même niveau que des pays développés.  Ce sont les conclusions tirées par The No Ceilings Initiative, en référence à l’expression « plafond de verre » pour les inégalités entre hommes et femmes.

Cette initiative se concentre essentiellement sur les données concernant les femmes et les filles dans le monde, et en tire des conclusions, afin d’encourager la cause féminine à acquérir plus de droits et d’autonomie.

Dans une étude menée conjointement avec la Bill & Melinda Gate Foundation et la Clinton Foundation, The No Ceilings Initiative fait le point sur l’entreprenariat féminin dans le monde. L’Algérie fait partie du classement, qui se base sur des chiffres obtenus en 2011, et compterait 3% de femmes entrepreneurs.

Certes ce n’est pas le haut du classement, mais c’est exactement le même taux que celui de la France, ou encore du Japon. Un fait intéressant car les trois pays n’offrent pas vraiment les mêmes chances économiques ou mêmes sociales aux femmes. Un chiffre positif pour les Algériennes qui doivent se débattre avec un climat des affaires souvent critiqué pour sa complexité administrative.

L’autre bonne nouvelle c’est que la majorité des Algériennes se débrouillent par leurs propres moyens. Elles ont plutôt tendance à emprunter à leur entourage proche (21%) qu’à des banques ou autres institutions financières (moins de 1%). À l’inverse des Françaises qui se tournent plutôt vers des établissement financiers (17%).

Les Algériennes ont toutefois du retard à rattraper. Elles sont deux fois moins nombreuses à entreprendre par rapport aux Algériens, qui sont 6,5% à lancer leur entreprise.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=60052

Posté par le Avr 30 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

5 Commentaires pour “Entrepreneuriat féminin : l’Algérie n’a rien à envier à la France .”

  1. boiterfas

    l’algerienne surtout du nord dite du tell est connue depuis l’antiquite comme etant une femme
    de travail..d’ailleurs il y avait une regle que nos fille d’aujordhui ignorent, la femme d’avant 62 si elle n’avait pas un metier  »harfa fallide » personne ne se marie avec elle…elle restera bayra toute sa vie…les metiers etaient surtoit le tapis la poterie la teinture, l’agriculture..
    sauf qu’apres l’independance pa culture des femmes du sahara a envahie le nord..
    les femmes par le billet des imames tous d’origi’e du sud ont orienté la femme vers l’interieur.
    car au sud , il fait tres chaud la journée et le milieu est desertique donc il est impossible de faire certaine activité comme le sport par exemple…tu ne trouvera pas un bachari ou bacharie faire du sport a 40 degrés…le nord a été fortement influencé par les habitudes des sahraouie
    donc pas de travail dans les champs pas de sport pas d’activité en pleine air…tout a été interdit par des reliieux dite sahraoui,,,en plus de la culture islamique chi3ite importé de Turquie d’Afghanistan qui a fait ravage en algerie au temps de chadli…
    chez nous puisque la femme travaillaient le noeud du foulard etait derriere la nuque. les turque et les syriens ont prie le model de Soeur chretienne en imposant le foulard noeud sous le menton,,y’a aucune difference entre une soeure musulma’e et une soeur chretienne..
    Il faut revenir a nos traditions Malékite..purement algerienne en laissant bien sure les specificité lié au climat et au relief…a bel abbes les filles au velo etait connue a rravers toute l’agerie blida et bel abbes etaient connue commnue comme ville plates donc disposé au vélo..si le sport feminin doit s’imposer a bel abbes c’est bien le vélo

  2. Mohammed

    L’Algérienne est battante , entre le poids des traditions qui bloque souvent des synergies et entrave l’ascension de la. Gent féminine.

  3. chaibdraa tani djamel

    @ Bouterfas ,déja vous étes un exemple dans l’entrepreunariat féminin à SIDI BEL ABBES, je vous souhaite une bonne chance dans votre metier qui n’est pas facile.

  4. boiterfas

    @chaibdraa
    merci de le rapeler mais le nombre de femmes qui activent dans leurs affaires comme medecin de’tiste pharmacienne couturiére grande serie, agroalime’taire production de gateau traditionelle sont nombreuses..
    ils restent qu’elle s’associent en federation des femmes qui actovent pour leurs compte et ne travaille ni pour le privé ni pour le publique, elle peuvent selon la lois islamique de demande ‘.1 part du budget de la Rente et laisser deux parts pour les hommes..
    elles ‘commencent en premier par creer leur propre Chambre de Commerce et d’artisanat et de la PME et PMI…a travers cette chambre elle réclament la part de l’heritage de la rente petroliére Dieu les donné 1 part de l’heritage..Le gaz et le petrol c’est la propriété de Dieu..
    sonatrach n’est qu’un producteur…avecc budget elles la’cent la production féminine..toute femme qui a la capacité de gerer un budget et creer de nouveaux produit aura le droit d’etre soutenue…les services seront exclues, une femme qui veut faire du ménage n’a pas le droit, une femme qui crée une sociéte de netoyage et embaucher des employés aura le droit..c’est un exemple pour diferencier entre les services et la création de produit ou de service

  5. OUERRAD

    JOUMOU3A MAKBOULAH POUR TOUTES ET TOUS ,,,,

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →