La Voix De Sidi Bel Abbes

Eliminatoires coupe du monde de football :Algérie 4 – Rwanda 0

Stade : Mustapha-Tchaker (Blida).Affluence : nombreuse.Arbitres : Bakary Gassama (Gam), Jason Damoo (Sey), Angesom Ogbamariam (Ery).Buts : Feghouli (27’), Soudani (32’, 82’), Slimani (80’).Algérie : Mbolhi, Hachoud, Mesbah, Bouzid, Medjani, Lacen, Guedioura, Boudebouz (Lemmouchia 67’), Feghouli (Kadir 76’), Djebbour (Slimani 58’), Soudani.Entraîneur : Vahid Halilhodzic.Rwanda : Ndoli, Gasana, Mugiranez, Bayisseng, Niyonzima, Karekezi (Kamana Bogota 66’), Iranzi, Kagere (Nshimiyimana 85’), Twagizimana, Ntamuhanga, Nahimana (Birori 46’) .Entraîneur : Mulitin Sredojevic .L’Algérie a entamé de la meilleure des manières la campagne de qualification pour le Mondial-2014, en l’emportant largement contre le Rwanda 4-0 dans un match qui aurait pu voir les Verts l’emporter encore plus largement. La première mi-temps débute sur un rythme plutôt lent. La domination était algérienne sur le plan territorial, mais sans danger pour la défense rwandaise. Certes, le ballon circulait bien entre les coéquipiers de Medhi Lacen, mais les passes sont plutôt latérales, au lieu vers l’avant, comme le préconise le coach Vahid Halilhodzic. D’ailleurs, la première véritable occasion de but ne survient qu’à la 9’ lorsque Rafik Djebbour, bien placé dans la surface de réparation, tente de faire le coup du sombrero à un défenseur rwandais, mais ce dernier touche le ballon de la main. L’attaquant algérien s’arrête, réclamant un penalty, mais, contre toute attente, l’arbitre laisse jouer. Deux minutes plus tard, Ryad Boudebouz obtient un coup franc sur le côté droit. Il met le ballon dans le paquet et Ismaïl Bouzid reprend d’une tête plongeante, mais le ballon sort hors du cadre.Le 4-4-2 abandonné au bout d’un quart d’heure.Sur le banc, Halilhodzic est nerveux. L’équipe ne tourne pas comme il l’espère. Il se rend compte que le 4-4-2 mis en place ne fonctionne pas convenablement, car il y a un vide derrière les deux attaquants, en plus du fait que Sofiane Feghouli et Ryad Boudebouz ne se trouvent pas. Il opère rapidement un changement tactique en repassant au 4-2-3-1 utilisé contre la Tanzanie, la République centrafricaine, la Tunisie et la Gambie. Ainsi, Hilal Soudani passe sur le flanc gauche, alors que Feghouli glisse derrière Djebbour. Le jeu s’emballe tout d’un coup et les automatismes sont plus présents. Cela donne lieu à plusieurs occasions de scorer, à commencer par celle de Soudani, à la 17’, suite à une combinaison des deux jeunes meneurs de jeu algérien, puis au premier but de l’Algérie, survenu à la 27’, qui voit le joueur du FC Valence bénéficier d’un contre favorable. Le verrou est sauté. Le plus dur est fait.Le plus facile va venir, avec une combinaison à trois qui va faire mouche : Boudebouz décale Abderrahmane Hachoud sur la droite qui centre en cordeau vers le deuxième poteau où Soudani, en embuscade, devance son vis-à-vis et marque d’un coup de tête (32’). Cela démontre que quand Hachoud se décide à monter (il n’a commencé à le faire qu’à la 25’), ça peut donner des résultats. La formule centre/reprise de la tête se poursuit à la 38’ avec un coup franc botté par Feghouli sur la tête de Bouzid dont le heading est trop élevé. La mi-temps se termine sur une avance de deux buts en faveur des Algériens.Domination totale en deuxième mi-temps:La seconde période voit une seule équipe sur le terrain : la sélection algérienne. La domination se fait plus pressante et plus nette. Boudebouz et Feghouli ont failli encore faire des leurs, lorsque le premier a glissé le ballon intelligemment pour le deuxième, mais le joueur de Valence rate sa reprise du gauche (47’). Une minute plus tard, Rafik Djebbour pénètre dans la surface de réparation et, après avoir dribblé deux joueurs adverses, tire en coin, mais le ballon est dégagé par un défenseur. A la 53’, Boudebouz adresse un tir enroulé du gauche sur lequel le gardien de but rwandais se montre vigilant. La domination algérienne est totale.Les fruits tardent à être récoltés. Feghouli rate de peu le doublé, en voyant sa reprise sans contrôle, sur un centre en retrait de Djamel Mesbah, captée par le portier adverse (62’). Deux minutes plus tard, c’est Boudebouz qui fait le show en récupérant le ballon dans la surface de réparation et, pas égoïste pour un sou, il sert Islam Slimani, entré à la place de Djebbour, mais l’attaquant du CRB voit sa reprise déviée en corner. Pour laisser reposer quelques joueurs et un peu pour revigorer l’attaque, Halilhodzic procède à trois changements. Outre Slimani, il incorpore Khaled Lemmouchia à la place de Boudebouz et Foued Kadir en remplacement de Sofiane Feghouli.
La formule centre/reprise de la tête à l’honneur.Cela a le mérite de donner un second souffle à l’équipe. Ainsi, à la 80’, Slimani réussit à inscrire son premier but en sélection, en reprenant victorieusement, d’une tête décroisée, un centre de Adlene Guedioura.  Deux minutes plus tard, Soudani corse l’addition en reprenant, de la tête, un corner de Kadir. La formule centre/reprise de la tête fonctionne toujours aussi bien. Et le Rwanda dans tout ça ? Il est clair que c’est une équipe en reconstruction qui n’a pas l’envergure pour tenir tête à une équipe comme celle de l’Algérie. Consciente qu’elle a peu de chances d’arriver dans le camp algérien, elle abuse de tirs de loin, surtout par Ntamuhanga et Karakezi qui tire en force les rares coups francs obtenus. La seule occasion obtenue est survenue sur une erreur dans le camp algérien : suite à une mauvaise passe latérale, le ballon parvient dans les pieds de Bayisseng qui, excentré sur le côté gauche, tente de tromper Raïs Mbolhi, mais le gardien de but algérien repousse le ballon de la main gauche (42’). C’était tout dans un match où il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain à l’issue duquel les Rwandais peuvent s’estimer heureux d’avoir encaissé 4 buts seulement.Halilhodzic : «C’est mérité, il n’y a rien à redire».«Je félicite mes joueurs qui ont fait un très bon match en faisant preuve d’efficacité. Au début du match, ils étaient plutôt crispés et ont fait preuve de maladresse en voulant bien faire. Ils ont péché par déconcentration. Le premier but les a libérés et leur a permis de marquer trois autres. La victoire est méritée, il n’y a rien à redire. Vous me connaissez, je suis exigeant et j’aurais aimé que nous marquions plus de buts, surtout que nous avions eu plusieurs occasions, mais je ne vais pas blâmer mes joueurs. Feghouli et Boudebouz sont talenteux, mais je pense qu’ils peuvent encore faire mieux et apporter plus dans la constructionoffensive.».«Nous préparons une surprise pour le Mali» .«Nous avons gagné contre le Rwanda, mais il est clair que le match le plus important sera contre le Mali. Il faut donc oublier cette victoire et penser à notre prochain match. Nous allons nous déplacer à Ouagadougou avec le même état d’esprit qui nous anime depuis plusieurs mois. Nous préparons une surprise pour le Mali.».Sredojevic : «L’Algérie était plus forte».«Je savais que nous allions affronter une grande équipe. Malheureusement, ça s’est vérifié sur le terrain. Mes joueurs ne sont pas à blâmer. Ils ont appliqué mes consignes et ont fait de leur mieux, mais ils sont tombés contre un adversaire beaucoup plus fort. Je félicite mon ami Halilhodzic. Lui et moi sortons de la même école et je suis très content de sa réussite à la tête de la sélection algérienne.».Slimani : «C’est le fruit d’un travail collectif».«Je remercie tous mes camarades qui m’ont aidé à inscrire mon premier but en sélection internationale. C’est le fruit d’un travail collectif. Le match n’a pas été facile, loin de là. Il fallait travailler et cravacher. Je dédie mon but au public, au staff technique et à tous ceux qui ont cru en moi et j’espère inscrire encore d’autres buts à l’avenir.»Raouraoua : «Cette victoire donne raison au sélectionneur».«C’est une belle victoire. Elle prouve que nous sommes dans la bonne direction. Elle a surtout donné raison au sélectionneur qui avait choisi de débuter le stage avec deux joueurs. C’est le fruit du sacrifice de l’ensemble des joueurs. C’est également une réponse à ceux qui ont dit que le stage avec 2 joueurs était ridicule. Ce n’est pas le moment de parler du Mali. Après-demain, avec la reprise des entraînements, on pensera à ce match.».Halilhodzic, le dernier arrivé.Le sélectionneur national n’a pas dirigé l’échauffement de ses poulains, hier, avant le début de la rencontre. Ce sont des adjoints, Noureddine Koureichi et Cyril Moine, qui l’ont remplacé. Vahid Halilhodzic ne s’est présenté sur le banc que dix minutes avant le coup d’envoi. En rejoignant le banc, l’entraîneur bosniaque a été applaudi par les supporters.Il a salué Micho.Avant de rejoindre le banc de touche, Vahid Halilhodzic est passé par le banc de l’équipe adverse où il a salué le sélectionneur de l’équipe rwandaise, le Serbe Milutin Sredojevic, «Micho». Entre le Bosniaque, Halilhodzic, et le Serbe, Sredojevic, c’est un derby chaud plein de sensibilité.Le freestyler Benslimane fait son show.C’est devenu une coutume, le freestyler, Wassim Benslimane, fait toujours son show en ouverture des matchs de l’Equipe nationale à domicile. Hier encore, le jeune Algérien a réjoui le public par ses prouesses de freestyler sous les applaudissements des supporters.Un hélicoptère survole le stade.Comme de coutume, des agents de l’ordre ont assuré la sécurité hier au stade de Blida et ses alentours, à l’occasion de cette rencontre entre l’Algérie et le Rwanda. Un hélicoptère a même survolé le stade pendant dix minutes, avant le coup d’envoi de la rencontre.Djiar, Raouraoua, Kerbadj et Berraf présents.El Hachemi Djiar, Mohamed Raouraoua, Mahfoud Kerbadj et Mustapha Berraf, respectivement ministre de la Jeunesse et des Sports, président de la FAF, président de la LFP et ex-président du COA, se sont déplacés hier au stade Mustapha-Tchaker pour assister au match des Verts. Ils ont pris place dans la tribune officielle.Bougherra et Mostefa se sont entraînés à Sidi Moussa.Les deux joueurs blessés, Madjid Bougherra et Mehdi Mostefa, n’ont pas été retenus parmi le groupe qui a affronté le Rwanda hier. Ils se sont entraînés hier au centre technique national de Sidi Moussa, avant de rallier le stade de Blida, quelques minutes avant le début du match.Les Algériens rentrent à 19h30Sept minutes après l’entrée des gardiens de but, les joueurs de champ sont rentrés sur le terrain, soit à 19h30, pour s’échauffer sous la conduite de Kourichi et Moine. Les joueurs algériens ont été suivis par leur adversaire quelques minutes plus tard, sous les huées.La pelouse arrosée avant le coup d’envoi.Après avoir effectué leur échauffement, les joueurs des deux équipes ont regagné les vestiaires avant de retourner sur le terrain pour le début de la rencontre. Les organisateurs du match ont profité de l’occasion pour arroser la pelouse qui était en bon état.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=13851

Posté par le Juin 3 2012. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

11 Commentaires pour “Eliminatoires coupe du monde de football :Algérie 4 – Rwanda 0”

  1. chaimaa

    ca jouer bien

  2. Abdel de grenoble

    Très bon matche pour l’algerie , je passe le bonjour à fawzi saim d’Échirolles .
    et je lui dit (Vive Cabatna) et bonne chance pour la belle équipe de l’Usmba de belabbes.

  3. smain

    Mosnsieur ABDELde Grenoble il nous faut renforcer l »axe central et avoir des bonedoublures monsieur come melakssou khiari bourouba hadefi Pour saim il était au bled BONNE JOURNEE

  4. yahia

    L’Algérie ayant été supérieur sur ts les plans a completement submergé son adversaire du jour, maitrise totale avec occupation rationnelle du terrain.L’autre atout favorable c’est incontestablement la réussite puisque 4 buts ont été inscrits.Je pense que l’Algérie s’améliore de match en match et le prochain sera d’une autre dimension face à un ténor du foot Africain. On saura un peu plus les véritables forces et faiblesses lors de sa confrontation avec le Mali.

  5. messafer ft sba

    si yahia ne va t »onpas regretter belhadj matmour leur présence auraitété un plus non!

  6. A.Dennoun

    Amis[es sportifs,
    Notre EN que j’ai vu hier etait nettement superieure a celle du mondial. Jeu offensif et regroupement defensif bien executer. La tactic du coach concernant les placements des joueurs a leur poste etait superbe.
    Belle victoire,belles combinations entre plusieurs joueurs.
    Amities,
    A.D

  7. Youb(Canada)

    Salut Dennoun…
    Effectivement notre E.N était supérieure et bien motivée pour ce match sauf il reste encore un peu de travail dans l’axe central pour avoir une meilleure défense solide et confiante ….Bonne chance à notre E.N en face du mali.

    • A.Dennoun

      salam Youb,
      Le choix des joueurs selectionnes est indiscutable,surtout avec la combinaison des joueurs locaux aux pros de l’europe.
      Cette equipe N. a toutes les chances de participer au mundial bresil ’14.
      Quand a belhadj et matmour,de bons elements a ne pas ignorer. le premier,par manque de discipline au sein du groupe, a fait une betise regretable contre l’Egypt.
      Ce nouveau coach a bien commence sa campagne.
      Amities sportives,
      A.D

  8. yahia

    C’est vrai, Mr Messafer mais la perfection n’existe pas il faut perseverer davantage pour aller en s’améliorant.C’est vrai aussi des joueurs tels Belhadj et Matmour restent le souhait de ts mais l’entraineur fait confiance aux jeunes qui en veulent .La preuve regardes-les jouer ils font plaisir.Moi personnellement j’aime ce que fait l’entraineur,ses joueurs mouillent le maillot et ne font pas des bétises à titre d’exemple notre défaite face aux pharaons en demi-finale 4 à 0 elle est dù au mauvais comportement de Bel hadj ou encore notre défaite dans le dernier mundial 1 à 0 dù aussi à l’expulsion de Ghazel.Notre équipe actuelle est en plein essor très disciplinée et volontaire à souhait.Donnons encore du temps avant de les juger.

  9. zouaoui

    certes l’équipé nationale est revêtue,sur tous les plans,mais vu le niveau de l’adversaire,je ne peux évaluer ,je reporte mon évaluation ultérieurementce n’est qu’un avis hein?

Répondre