La Voix De Sidi Bel Abbes

Les m’lemates se répètent au grand bonheur des belabbésiens L’invité du jour LACARNE ABBES et sa HALQA

Cette fois la quatrième m’lema (1 mars 2014) eut pour cadre la maison de la culture KATEB Yacine de SIDI DJILALI,elle intégra le théatre populaire à son thème du jour, pour rendre hommage à ses précurseurs dans la wilaya de sba;la halqa de notre ami lacarne n’est jamais bien loin ,comme pour dire que c’est la première expression et à la base de toute forme de théâtre. il est utile voire impératif de mettre en relief la culture à sidi bel abbes à travers ses acteurs les plus dévoués qui n’ont été mus dans leur démarche que par la philosophie de cet art et son impact sur l’éveil des consciences des populations et donc l’intérêt supérieur de la nation et la culture du patriotisme.
Cette rencontre qui se veut un clin d’œil aux hommes et aux femmes qui ont contribué au développement du théâtre populaire à SBA sans moyens ni ambitions personnelles ,a permis aux invités de faire connaissance avec ces comédiens uniques formés sur le tas tels: .Lacarne, Cherradi allah yarhmah, Saim elhadj allah yarhmah ; Issad khaled etc…… ,animés par le seul souci de sensibiliser les populations sur leurs conditions et leur faire prendre conscience de la nécessite de se mobiliser et servir la lutte de libération qui les sortira des griffes de l’occupant,le théâtre populaire était avant tout engagé.Le théâtre en réalité n’est pas né après l’indépendance mais bien avant,s’est mis en veille et a repris dans les années 65.
Plusieurs troupes étaient nées dans les années ante indépendance et militaient pour le même idéal ,celui de contribuer à mobiliser les populations autochtones pour combattre le colonialisme dans toutes ses formes ;bien entendu ,cela n’est pas de tout repos et dénués de risques,puisque,comme on disait » les murs ont des oreilles « .et cela a valu à plusieurs d’entre eux la clandestinité pour échapper à la soldatesque coloniale et pour d’autres de connaitre les affres de la torture et la souffrance du mis à l’index qui signifie ,absence de travail ,contrôle et surveillance permanents etc…
L’histoire nous oblige à faire connaitre au public ces personnages au patriotisme authentique et qui durent se résigner à leur sort (au service du système ou la marginalisation )qui est la culture du théâtre populaire et donc un danger potentiel pour le système qui s’est voulu une pensée unique , en antinomie avec les principes du théâtre populaire qui est l’expression de la diversité et de l’ordre non établi.beaucoup de ces comédiens de la première heure ont du se soumettre à la dictature de la pensée unique dans les premières années d’indépendance et doivent leur salut qu’à l’ouverture du champ démocratique qui a permis une sorte d’accomplissement du rôle du théâtre dans la liberté d’expression et donc dans la philosophie de s’affirmer en tant que théâtre populaire .Malheureusement d’autres critères,comme par ailleurs dans d’autres activités culturelles,sportives et autres commerciaux et donc matériels ont perverti la donne et ont quelque peu détourné le théâtre de sa vertu première.
Durant les années 60, un trio de jeunes composés de Lacarne belabbes ,benalioua et cherradi avaient emprunté cette voie (EL MASRAH ECHA3BI ) qui correspond au vécu du peuple ,le petit peuple comme on dit dans le jargon populaire car cette forme d’expression est plus proche du quotidien de la population et permet une réceptivité aisée et donc de l’interactivité recherchée dans ce genre de théâtre .
Après cette modeste approche philosophique sur le théâtre populaire,il est impératif de situer les périodes et les acteurs de cette culture à SBA.
SBA a été toujours dans le peloton de tête des villes qui s’investissent dans l’action culturelle ( elle était le berceau dit-on ), que se soit l’art plastique, la musique ,le folklore , et bien entendu le théâtre dans toutes ses formes ;il n’y a qu’ à voir le nombre d’acteurs et de comédiens belabésiens qui ont connu une carrière fulgurante au niveau national ou même à l’étranger pour se rendre compte de la dimension culturelle de cette ville.La prise de conscience politique et l’engagement de la jeunesse belabésienne est pour beaucoup dans tout cela.
Même la halqa des goualas et des conteurs, qui fut notre passe temps préféré les premières années de l’indépendance a disparu depuis longtemps et je fus agréablement surpris ,ce matin même , qu’elle reprenne du service sur la place de la tahtaha.La Halqa de notre ami Lacarne a presque pris naissance par hasard grâce au café littéraire lancé par notre ami MEHAOUDI Ahmed ( Allah echafih ) qui a en quelque sorte encouragé sa reprise.
Pour revenir à la m’lema d’aujourd’hui ,il faut dire qu’elle fut une réussite sur tous les plans puisque nous avions droit à un plateau alléchant où tous les genres étaient représentés:Une interprétation d’une chanson sur Belabbes ( ville aux portes ouvertes )par notre ami ASSOU;une chanson du chanteur LALIMI;une chanson engagée de notre artiste HANiTET sur la dignité et un poème hilarant et plein de sens sur la coexistence de l’homme et le FAR (souris) par notre ami le poete populaire Mr HARMEL et pour couronner la rencontre un récital de musique GNAOUI de nos amis de GAMBETTA sous la houlette de son président MENDIL Mokhtar,le berceau de cette musique à sidi bel abbes.La troupe, de notre ami Lacarne Abbes qui fut à l’honneur durant toute cette agréable rencontre, nous gratifia aussi d’une chanson de son registre sur SIDI BELABBES et les personnalités marquantes de cette ville le Dr Hassani qui aime BENYAMANI si je ne me trompe.Et pour terminer ,l’incontournable BENSAID nous interpréta deux sketchs à mourir de rire.Mr KAZOUZ de main de maître conduisit l’organisation de cette rencontre jusqu’à son terme.
La Voix De SBA,par l’intermédiaire de Mr KADIRI Med, n’était pas en marge puisqu’elle a honoré par de modestes présents Mr LACARNE ABBES qui fut très touché par le geste.
Des photos souvenirs furent prises pour la postérité et une collation sympathique (MELOUI et KHRINGO ) fut offerte aux participants en fin de rencontre dans la joie et l’amitié.

UN GRAND MERCI A Mr BENKHLOUF ET Mr OURRED POUR LES PHOTOS;

[fancygallery id= »2″ album= »1″]

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=38771

Posté par le Mar 1 2014. inséré dans ACTUALITE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

30 Commentaires pour “Les m’lemates se répètent au grand bonheur des belabbésiens L’invité du jour LACARNE ABBES et sa HALQA”

  1. B.Rahmane

    Grand merci aux initiateurs de cet événement grandiose
    Félicitation pour notre cheikh Lacarne maître du halka et son groupe
    c’est avec un immense plaisir de partager cette fête avec mes amis les artistes (je ne peux citer les noms ( risque d’omission )
    Et que la culture ,la vraie , perdure

  2. houssine

    Mr Benkhlefouf a fait vivre cette rencontre a sa maniére Mlema un moment d’union des abbassis

  3. khayi

    Personne ne nous contredira Copiez pour exporter nos rencontres belles et chaleureuses

  4. gamra de sidi khaled

    des artistes de belabbes une melema formidable

  5. MILOUA

    UNE HALKA anime UNE M’LEMA ou UNE M’LEMA animée par UNE HALKA
    LACARNE ABBES pour ceux comme nous qui le connaissant depuis plus de 50 ans nous n’etions pas du tout surpris que cette M.LEMA soit une reussite .Chaque detail de cette organisation portait le cachet du tandem KAZZOUZ-LACARNE tant du point de vue programme de la rencontre que de la qualite des prestations des invites .Chacun y allait par ses temoignages sur notre artiste abbes ou par ses dedicaces en poemes,chants,morceaux de musique,blagues,sketch ceci sous les feux de la rampe de projecteurs de lumieres mais aussi par l’odeur des encens sur le « majmar » de notre dévoue Mendil fils des Gnaouas de gambetta.
    ABBES combien de fois tu as anime la tahtaha ? mais cette fois -çi tu as deplacé la Tahtaha à la maison de la culture.Quelle prouesse!!! et ceci malgre tes 70 ans il faut le faire BRAVO !!!

  6. Abbes

    Le marié de la mlema était fatigué et il dort le pauvre(rires) . Franchement on dirait une fete de mariage et la mlema était au vrai sens du terme. Abbes lacarne aime tout le monde et tout le monde l’aime.c’est l’enfant chéri de notre petit paris.

  7. farid laribi

    bravos a ts les artistes bonne continuation m kazouz voir d’ autre mlema

  8. KAZOUZ

    Par ce premier jour de mars que fût organisée notre quatrième émission de la M’LEMA dont l’invité Mr.LACARNE ABBES ,comédien et leader du Théâtre de la HALKA, étant ancien membre de la fameuse troupe théâtrale « MASRAH ECHABI » créée dans les années 60.
    Plus de 150 invités entre artistes, journalistes ,anciens scouts ,,amis ,membres d’associations et du mouvement associatif culturel (M.A.C.) ,étudiants peintres, musiciens comédiens, des invités artistes d’Oran, professeurs d’université ,familles ont pu répondre à notre invitation afin de suivre l’historique de la vie artistique de notre invité d’honneur LACARNE ABBES a préféré commencer cette émission avec la célèbre chanson « ZOUJ HWITATES » « deux poissons » que tout le monde la chantait ,puis il a pu donner l’historique de la création de l’ancienne troupe « MASRAH ECHAABI » créée par notre GRAND HOMME RABI YARMOUH SAIM EL HADJ ,il a abordé son début au théâtre, sa rencontre avec les autres comédiens à l’époque ISSAD KHALED-CHERADI-SIDHOUM-ISSAD dit CHIPA-il a parlé de ses moments forts avec ses débuts dans les activités culturelles , puis ses premiers spectacles au cinéma d’Afrique ex « EMPIRE», sa découverte par SAIM EL HADJ, puis ses débuts au conservatoire, cette première partie de l’émission a été aussi des témoignages de la création de la troupe des BENI AMEUR ,dont l’appellation a été donné par notre LACARNE ET CHERADI.
    Des artistes présents ont voulu offert chacun à sa manière quelque chose d’artistique (chanson-monologue-témoignages) à notre ABBES, ce fût notre musicien et chanteur ASSOU OMAR qui a chanté DZIRI KADRI accompagné de sa guitare sèche, il a pu faire participer tous les présents par ses belles chansons ,c’était des moments forts de cette émission, puis c’était le tour de notre grand poète populaire HADJ HARMEL avec sa poésie plein d’humourd’humour de « LA SOURIS » qui a été beaucoup ovationné à la fin, puis c’était le tour de l’artiste HANITET MOKHTAR qui a dédié une de ses belles chansons « LES RETRAITÉS».
    ABBES LACARNE ,en deuxième partie de l’émission a voulu nous parler de ses expériences dans la « HALKA »,il nous a résumé les circonstances de la création de sa troupe « HALKA » ,ainsi sa participation dans différents wilayas dans le cadre des échanges culturels, ce fût un très grand succès pour cette nouvelle forme de théâtre de la « HALKA ».
    La troisième partie de l’émission fût consacré à des monologues de JAHID notre grand comédien qui a interprété à son tour « L’arbitre», par sa technique théâtrale, il a pu régalé tous les présents , puis c’était le tour de BENSAID MHADJI qui a interprété deux monologues « Taxieur et Nenouche »qui a pu enflammer le public présent à cette M’LEMA.
    Cette émission s’est clôturée par des morceaux de la musique « GNAOUI » interprété par MAALAM YOUCEF MAAZOUZ avec son instrument « EL GOMBRI » suivi de la « TABKHIRA » du MKADEM MOKHTAR OULD BOUBITRA, et à travers le son des cordes du « GOMBRI » et la fumée du « JAWI »,LACARNE ABBES n’a pas pu résister et commença la « TOUBA » avec la participation de tous les présents artistes.
    Des cadeaux symboliques ont été offert par « LA VOIX DE SIDI-BELABBES »,et des livres sur la « culture populaire » ont été offert par l’association « BENI AMEUR » initiateur de cette « M’LEMA » en collaboration du mouvement associatif (M.A.C.) ,et le club de l’audio-visuel de la maison de la culture « KATEB YACINE ».L’émission a été clôturée par une chanson de « KHAYI » chantée par la troupe « HALKA »,une photo de famille a été prise en fin d’émission suivi par une réception offert par la maison de la culture et l’association « BENI-AMEUR ».Nous remercions tous les artistes , journalistes, mouvement associatif, anciens scouts ,étudiants, jeunes, qui croient à ces initiatives et qui nous encouragent d’un jour à l’autre sans oublier les journaux « LA VOIX DE SIDI BEL ABBES » , »LES ECHOS DE SIDI BEL- ABBES »,INFO OUEST,LA TRIBUNE des lecteurs ,l’OUEST TRIBUNE », la radio locale, la maison de la culture pour leur soutien à ces genres d’initiatives « POUR LA PRESERVATION DE L’ART POPULAIRE « .

  9. Abbes

    SI Kazouz vous avez produit un deuxième article et non un commentaire et ceci se traduit par votre fort attachement à votre ami abbes lacarne à qui je lui souhaite une longue vie pleine de joie et de bonheur.

  10. hamid

    la voix de belabbes kazouz un nouveau tamdem

  11. Belamri abdelkader

    Je m’excuse d’avoir omis dans mon compte rendu la merveilleuse interprétation de « l’arbitre  » de notre ami ,le talentueux comédien Jahid qui a accaparé l’attention de l’assistance par sa présence et son aisance sur la scène.Le sujet est tellement d’actualité qu’il nous a emporté dans les dédales et les coulisses de nos stades où la violence connait un développement alarmant.Lire Kadri au lieu de Lalimi.Merci .Méa culpa

  12. Hamid Ourrad

    Une MLEMA inoubliable

  13. UN AMI

    Votre mlema a filaj abbou fut formidable aussi

  14. Hamid Ourrad

    Une MLEMA inoubliable,un public record,qui a tenu a manifester son amour a Monsieur ,L’artiste ABBES Lacarme qui lui est allé droit au coeur……..
    Très content et très ravi pour notre bien aimé ABBES qui était tellement honoré i par la sollicitude qui lui a été dédié qu’il m’a semblé que notre ami voyageait dans un nuage .
    Un grand bravo pour cet Artiste au grand coeur

  15. MILOUA

    LES LACARNES OULED AMI TAMI ALLAH YARHMAH
    Les freres LACARNE que DIEU les preservent ,dés qu’on entame la dicussion sur eux dans le milieu belabesien comme le veux la tradition on cherche toujours « el sadjara( l’arbre ) qui symbolise les racines.,et la question que pose nt ceux qui veulent en savoir plus sur cette famille est la suivante « Ouled Ami Taml » celà suffisait comme reference, comme histoire d’une famille d’origine de Ain trid ,elevée dans la dignite,dans un milieu respectueux des traditions arabo-islamiques.Ils ont su etre dignes de leur pere ils ont de qui tenir disent leur entourage.Comme toujours » un Lacarne en cache d’autres » selon l’expression chere à notre frere Kadiri nous citerons l’ainé Belaid qui a trace la voix aux cadets,cadre de la sonatrach,grand arriere droit de la prestigieuse USMBA, il fit les beaux jours de la ville en tant qu’elu ;responsable de l-urbanisme belabbes obtint sous sa houlette le prix de la plus belle ville les annees 80,il est l’ambassadeur de la ville par son passage d’arbitre international,de membre de la CAF et la FIFA et surtout l-incorruptible president de la commission d’arbitrage.Le junior (à 70 ans) Abbes ne fit pas defaut à la famille nous avons etalé ses qualites,ses prouesses,son parcours.Les cadets Tayeb le sage,noureddine le cadre d-un institut ,arbitre federal avec 3 coupes d’algerie à son compte et actuellement inspecteur dans le giron du foot ball ,n’oublions pas le benjamin mohamed ,ce docteur installe à l’etranger qui faisait tellement rire la famille,ce joyeux luron qui tient de sa brave maman le pseudo de Mohamed Touri me dit Abbes.
    Dans ses retrouvailles entre amis, et freres circulent parmi nous cette impression de gens civilises,eduques,resoectes et respectables enfin de Ouled Familia que DIEU protegent nos parents

  16. KAZOUZ

    Dans mon commentaire j’ai oublié de mentionné nos deux musiciens qui ont animé une chanson typiquement bélabésien Mr.GHENIMI BRAHIM ancien musicien de la belle époque de l’ancienne troupe EL AMEL et BOUZID ,CE duo qui ont voulu offert cette chanson durant l’émission,ils sont toujours la dans toute rencontre de la M’LEMA .BRAVO LES ANCIENS.

  17. choucha houari

    Une belle rencontre, merci vdsba pour le partage, du compte rendu de Kazouz et de ces belles photos, bonne continuation.

  18. Touri Lacarne

    C’est avec une grande emotion , un joli pincement au coeur que de lire tous ces temoignages pour mon frere Abbes depuis Shanghai , lui un amoureux du peuple et de tout ce qui touche au populaire, a la tradition et aux racines . Merci pour ce bel hommage a l’enfant de la ville , cette ville qui nous a vu naitre et que nous aimons par dessus-tout . Il ya une magie qui nous lie a cette ville , a ces personnages, a son histoire , une sorte d’alchimie que tout Bel Abbesien a dans son coeur . Un grand merci pour le monde associatif et Mr Miloua , je vous salue bien bas . Allah yahfadkom . Touri .

  19. Noré LACARNE

    Bonjour Mr MILOUA !
    Merci pour vos témoignages envers notre famille , ça m’a vraiment touché en lisant vos écrits car vous êtes un vrai OUELD BLED .
    Je voulais apporter une précision , c’est que je me suis classé meilleur arbitre au niveau national 3 années consécutives (97/98-98/99-99/2000) et avoir arbitré une seule finale de coupe d’Algérie (1/11/2000) WAT-CR Béni Thour .
    Mes remerciements à MM KADIRI et KAZOUZ , et à tous ceux qui ont rendu hommage à mon frère Abbès.

    • MILOUA

      Mr Nori Lacarne
      il n’y a pas de quoi mon cher ami Noré je voudrais te dire que ce temoignage vient du fond du coeur car comme nous disait ta maman hadja zoulikha allah yarhamha lorsque nous allions repeté chez abbes les annees 62_68 elle nous recevait au seuil de la porte on nous disant « touma ouladi ou hadi darkoum » alors comment quelqu’un qui a  » mangé de votre sel » -« klit malhkoum » peut oublier la famille Lacarne

  20. Hocine . Cheniti

    Les Lacarne sont aimés par tous les belabesiens .Ils ont fait et ils font encore beaucoup pour la ville . Le grand artiste Abbes mérite bien cette reconnaissance , c’est un homme qui a une capacité hors paire et une habileté extraordinaire de détendre l’atmosphère, il mérite vraiment tous les honneurs , je lui dis tous simplement bravo et une grande santé inchallah . Noré Lacarne , méritait lui aussi comme Belaid , d’aller au moins à un Mundial, c’est une star de l’arbirtrage , il m’est arrivé d’oublier le match et les joueurs pour ne regarder que lui . C’était un arbitre trés compétent , trés professionnel , trés juste et surtout trés honnete , modeste aussi car il lui arrivait malgré sa notoriété d’arbitrer des petites rencontres à Sidibelabbes (meme entre quartier) et c’est tout à fait à son honneur .

  21. un ami vdsba

    @hocine cheniti je crois que vous pouvez répondre a une question posée par Laouedj cherifa qui demande aprésLAOUEDJ KADDOUR c’est écrit avant votre commentaire

  22. BOUDJAKDJI MOHAMED

    Je commencerais tout d’abord par remercier l’homme des grands travaux et des grandes découvertes l’infatigable Kaid KAZOUZ MOHAMED.
    Le scoutisme a bien enfanté pas mal de grand artistes et la liste est grande.
    Au faubourg Emir Abdelkader ex Bugeaud, la vie s’écoulait agréablement, sur la grande place ( Tahtaha)l’animation était constante et abondante au milieu de la matinée comme dans une comédie populaire jouée sur une scène de théâtre , tout le spectacle se passait en plein air et devant une foule venue de partout. Tous ces spectacles ont été une source d’inspiration à nos actuels comédiens à l’image de notre frère Abbes Lacarne et sa célèbre Halka . Tel était le cadre où, pendant toute notre enfance, on assistait chaque jour aux nombreuses halkates animés tantôt par les uns et tantôt par d’autres, le plus populaire ç’a été bien sur le grand Antar aimé par tout le public Bel Abbésien. Dès le matin, l’agitation était palpable, les mots lancés un peu fort par les uns et les autres se mêlaient et s’entrechoquaient pour la plus grande joie des enfants devenant ainsi des témoins attentifs. Nous avions pris l’habitude de voir certains personnages qui tenaient une grande place dans la vie de notre quotidien. Je dirais simplement que c’est dans ce quartier Arabe et spécifiquement sur cette place (Tahtaha) que la mémoire des petits garçons que nous étions enregistra une bonne partie de ce que nous savons aujourd’hui, c’est là que se forma la sensibilité de ce petit monde du théâtre de la comédie et de l’animation auquel j’ai la ferme conviction qu’ils ont toujours appartenus.
    J’ai cité Abbes Lacarne en tant que comédien sans pour autant oublié Mahadji Bensaïd et pour terminer je salue notre grand Artiste, notre grand Animateur Kazouz Mohamed pour tout les efforts qui déploie en direction de nos enfants et des hommes de la culture et du théâtre.

  23. VDSBA

    Nous sommes heureux khayi mohamed de te lire et tu dois nous envoyer tes impressions a l’occasion de l’an 3 de ton journal la V.D.S.B.A c ‘est simple envoi dans rubrique contactez nous mais c’est un peu imminent . Nos amitiés sidi yacinoises

  24. wlacarne

    Tres emue et tres touché par tant de temoignges fratenels a ma famille et en particulier a mon cher oncle ABBES pour cet homage au milieu des siens . je ne remercierais jamais assez mr MILOUA pour ces louange a mon regreté grand pere , que nous ses petits enfants connaissons qu a travers les temoignages de belabesiens comme vous.Merci au frere KAZOUZ pour tous les efforts deployé pour que cette MELMA .et un grand bravo a l equipe de la voix pour le suivi de l info et son implication ds les activités du petit paris.

  25. Lacarne Bélaid

    Grand merci pour ces témoignages pour mon frère Abbès , d’un frère qui a connu nos parents et toute la famille ,cet hommage pour notre frère Abbès nous va droit au coeur .Merci à tous ,à ceux aussi qui ont pû assister et participer à cette Mlema

    Merci encore une fois à notre ami et frère Hadri .

    L’aîné des Lacarne – Bélaid

    • MILOUA

      tres heureux de te lire BELAID ce qui me chagrine c’est qu’au moment ou nous celebrions un Lacarne un autre se battait pour ses principes dans le giron de la FAF.Pour les avertis amoureux de la balle ronde et qui ont suivi tes periples tu seras à nos yeux celui qui a fait de la CRA un fleuron de l’arbitrage,une gestion de management ,un programme de formation de pointe enfin des generations de jeunes arbitres qui font la fierte de l’algerie.MR L. ARBITRE INTERNATIONAL..MR LE MEMBRE ET L.ENCADREUR DE LA CAF ET DE LA FIFA.MR L.EX PRESIDENT DE LA FAF QUE L.EN DEPLAISE AUX OPPORTUNISTES VOUS SERZ TOUJOURS POUR NOUS LA FIERTE DE BELABBES

  26. Brahim GHENIMI

    Je m’excuse sans vouloir offenser quiconque.J’attire l’attention de notre journaliste qui a couvert la m’lèma organisée à l’honneur de mon frère Abbès LACARNE et a rédigé l’article.Je suis le parolier (arabe et français),le musicien,compositeur et chanteur bel abbésien,sous le pseudonyme de Brahim GHENIMI et non LALIMI.Ce n’est pas ridicule de demander si on hésite sur quoi que se soit,au contraire c’est recommandé par notre prophète Mohamed (SWS).J’ai présenté une partie de la chanson (Wahch Lawtan) dont les paroles sont du poète Mostefa BENBRAHIM et que j’ai composée à mon propre style inédit,le Ghroubi.LACARNE aime cette chanson à force de l’avoir beaucoup entendu lorsque nous nous déplacions à l’occasion de des échanges culturels inter-wilayas.Par ailleurs,je vous informe qu’au temps de SAÏM Elhadj,j’ai enregistré avec l’orchestre de radio Oran dirigé par BLAOUI Houari,des chansons de ma composition et aux paroles de Abbès BOUDENNE
    Actuellement j’ai chargé mon blog GHENIMI2222 ,site vitaminedz wilaya Sidi Belabbès,en photos,chansons audio et vidéo ainsi que sur youtube.Je vous convie d’explorer mon blog et ma chaîne.

Répondre