La Voix De Sidi Bel Abbes

EL Goum : Sur les terres du Barde oranais Mustefa ben Brahim par notre ami B. D. Mustapha

DSC_0007EL GOUMDSC_0010DSC_0013DSC_0052

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54506

Posté par le Sep 15 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “EL Goum : Sur les terres du Barde oranais Mustefa ben Brahim par notre ami B. D. Mustapha”

  1. Moha

    Belle photos dans mon arrière pays

  2. Gamra de Sidi khaled

    les dairas de sidi lahcene et boukhanéfis connaisent ces moments

  3. Omar

    Ah ! Pour les folklores de mes deux on est champions mais tout ce qui est primordiale on laisse de côté.Comme avait dit feu (l’inspecteur Tahar roh y’a agli roh) tout ça n’est que de la poudre aux yeux c’est lamentable.

    • oiseau du paradis

      Mr Omar ce qui est primordiale vous devrez contribuer avec vos idées, ces folklores comme vous le dites ont été initiés par les amoureux du cheval et non pas par l’Etat

  4. kaid

    je remercie l’auteur de c e reportage c beau

  5. tewfikhayii

    Salam,
    Dans toute société qui se respecte,les traditions sont primordiales et servent à pérenniser les liens avec les générations futures. Le socialisme et ses serviteurs
    ont déraciné notre peuple et ont foulu notre culture au pied pour faire de nous des
    lobotomisés, dont l’objectif premier est l’enrichissement par n’importe quel moyen
    Notre jeunesse s’est retrouvé sans passé et s’identifie aux autres sociétés pour
    combler le vide créé par le parti maudit FLN et ses chiens (je parle du FLN post indépendance, bien que l’autre – anté -indépendance, n’est pas blanc comme neige,mais les circonstances ont voulu cela). C’est pour cela que nous
    voyons nos jeunes se friper aux modes Saoudienne, afghane, Pakistanaise,mais ont oublier ou ne connaissent pas les belles tenues et Abayas de nos vénérables grands parents.
    Alors Si Omar, la Fantasia,n’est pas du folklore,mais bien une culture traditionnelle,qui était ancrée dans nos moeurs et que d’autres sociétés arabo musulmanes entretiennent et en font la promotion,et qui attirent des touristes
    du monde entier.Prends en de la graine khayi au lieu de déblatérer sur tout ce qui bouge.
    Salam.

Répondre