La Voix De Sidi Bel Abbes

Education, Sidi Bel Abbès : 7 nouvelles cantines mais la surcharge des effectifs persiste

index

le coup d’envoi de la rentrée scolaire au niveau des officiels aura lieu à partir de la localité de Tessala le Dimanche Prochain indique la cellule de communication de la wilaya. Par ailleurs il est fait part de sept nouvelles cantines scolaires ouvriront leurs portes, dès le mois d’octobre prochain, dans divers établissements d’enseignement éducatif de la wilaya de Sidi Bel Abbès. Dotée d’une capacité d’accueil de 200 places, chacune des cantines scolaires sera précisément mise en service dans les communes rurales de Télagh, Ben Badis, Taoudmout et Tessala, tandis que trois autres le seront dans la ville de Sidi Bel Abbès. Avec l’acquisition de ces nouvelles structures de restauration, le secteur de l’Education de la wilaya de Sidi Bel Abbès disposera, désormais, d’un réseau totalisant quelque 192 cantines scolaires qui seront à même de desservir un effectif de plus de 60 000 élèves. Il est, cependant, utile de signaler, que si un tel réseau a tendance à se déployer quelque peu ces derniers temps, il n’en est pas de même pour le personnel de service (employés de cuisine, serveurs, etc.) qui demeure insuffisant au regard des exigences requises pour la bonne marche des cantines scolaires. Une situation fort incommodante qui n’est pas sans influer sur les conditions de fonctionnement et la qualité de service de telles structures conclut notre source. Toutefois il est constaté encore la persistance de la surcharge des effectifs ici et là 

cantinescolaire

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54229

Posté par le Sep 5 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

10 Commentaires pour “Education, Sidi Bel Abbès : 7 nouvelles cantines mais la surcharge des effectifs persiste”

  1. OUERRAD

    C EST LE BRICOLAGE QUI CONTINUE
    TROP TARD RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT
    LE RETARD NE SERA JAMAIS RATTRAPPE NI COMBLE
    ET CECI DANS TOUS LES DOMAINES
    ILLA IDHA ALLAHA A3ADA
    JOUMOU3A MAKBOULA A TOUTES ET TOUS

  2. HAMID

    je dirai cacher le soleil par un tamis

  3. EL BOUZIDI

    SI se sont des cantines comme celle réalisée au niveau de l’école MOUALID BEKHLIFA à TELAGH ,vraiment c’est horrible de voir de telle » réalisation et ce qui est impressionnant au niveau de cet édifice c’est que y’ a pas un angle droit.en conclusion c’est meule érigé dans un établissement scolaire.

  4. membre de la h'cira

    Question à trois sous :Pourquoi construit-on facilement les cantines et non les classes de cours?
    Tout simplement, à la cantine ,il y a à boire et à manger…………………………….

  5. Krimo pointu

    On mange plus quand on est député ,on tue complètement un ville, même si on se tait.

  6. BENDJEMAA

    C’est vrai la cantine réalisée au niveau de l’école debbagh yahia à el guitna(cité sidi ahmed) TELAGH constitue un chié d’oeuvre ou l’entreprise a fait preuve d’une grande technicité et d’un grand professionnalisme donc bravo,contrairement à celle érigée à l’école MOUALID BEKHLIFA à TELAGH ,voir de telle chose en 2014 c’est de l’humiliation donc y’a t il conscience? quelle monstruosité?

  7. Jamel

    @BENDJEMMA merci pour les compléments de nouvelles et votre franchise

  8. BENDJEMAA

    @jamel
    On ne peut pas nier une évidence, ce que vient avancer Mr BENDJEMAA reléve de la réalité,certaines entreprises font de l’aventure et ignorent la responsabilité civile des ouvrages et celles qui se sentent non fiables dans ce domaine ,il serait préférable qu’elles changent de créneau par ce que l’entreprise c’est pas acheter des matériaux et appeler des maçons pour construire,c’est l’innovation et la maîtrise de la qualité.

Répondre