La Voix De Sidi Bel Abbes

Editorial: Ces ennemis de l’Algérie

Richard Labévière, ce nom n’inspire rien à la majorité des Algériens mais lire son interview passée hier chez nos confrères d’El Watan renseigne ou plutôt confirme tout le mal que pensent de nous et nous veulent les tenants du nouvel ordre mondial. Spécialiste du financement du terrorisme international islamiste, un des grands dossiers défendus par Alger, il revient sur des géostratégies bouleversées et téléguidées par les différents champs de bataille dans le monde arabo-musulman sous couvert de la guerre contre le terrorisme et le Printemps arabe et sur le double langage «hypocrite» des capitales occidentales.

Richard Labévière, rédacteur en chef du magazine «Proche Moyen-Orient», ne donne pas de scoop mais met noir sur blanc les enjeux qui poussent Washington à semer le chaos dans les pays de la région. Sous-traitant pour Israël, les Etats-Unis d’Amérique ont fini par casser les Etats-nations (Irak, Syrie, Libye, Yémen, Soudan), précipitant d’autres dans une guerre d’usure avec les groupes terroristes (Egypte, Tunisie, Afghanistan) avec la complicité des bailleurs de fonds saoudiens, qataris et émiratis. Sur les ruines de ces pays, des bantoustans se livrant des guerres de destruction. Il évoquera le concept de l’«instabilité constructive» chère aux Faucons américains pour pouvoir pomper le pétrole des pays en crise en toute tranquillité. Le pétrole et la sécurité de l’Etat hébreu sont les deux moteurs de la stratégie américaine en menant une guerre, par procuration, contre l’Iran, le Hezbollah libanais et le Hamas palestinien. D’où Daech, une créature qui mène ce combat.

Où en est l’Algérie de tout ce magma ? Pour Richard Labévière, Alger est en train de payer pour ses positions de principe et devient gênant pour les néoconservateurs américains. Selon lui, l’Algérie est perçue comme «un obstacle à la mondialisation économique libérale et mafieuse» et la chute des prix du pétrole, voulue par l’Arabie Saoudite, fait partie de cet arsenal répressif de ses ennemis. Le crime de l’Algérie est surtout de ne pas s’aligner sur l’axe américano-israélien et de défendre nostalgiquement ce concept du nationalisme arabe et la cause palestinienne contrairement à beaucoup de pays arabes qui ont cessé de s’intéresser à la Mosquée d’El-Qods. Des ennemis qui ne cachent pas la haine qu’ils vouent au peuple algérien, mais force est de reconnaître que si le pays est perçu comme un rempart contre cette libéralisation forcée et sauvage, on est en train de dérouler le tapis rouge à une caste d’affairistes prédateurs qui s’ingénie à tout rafler, aides et contrats publics, au détriment d’une économie nationale affaiblie.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62209

Posté par le Août 6 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “Editorial: Ces ennemis de l’Algérie”

  1. zlaoui

    entre ce que voudra satan et ses armées et l’otan est ses armés et les libereaux et leurs mains basse sur les matière premières..il n’ya pas un seul pouvoir mais des courants.
    le pouvoir satanique est connu depuis que Adam et Iblis ont été exclus du paradis et jeter sur la planète terre. le satanismes existe dans les deux clan..le satanisme c’est le banditisme ne pas travailler et s’adonner au vol a la raquette a l’usure aux commerce de l’alcool de la prostitution en somme  »l’usage de la violence » contre  »l’usage de la réflexion »
    lorsque ‘il ne peut pas et trouve des difficulté l’usage de la violence redeviendra  »l’usage de la terreur »…Donc l’etre humain est en face de gens dépourvus de raison intellectuelle qui faute de savoir faire font recours a la violence physique et verbale…
    La tactique satanqiue est connue depuis l’antiquité faute de réflexion il attend les les intellectuels produire pour injecter son projet dedans.. »il souffle dans le plat des intellectuel et leurs propose une solution qui arrange ces intérêts..par exemple les américains disant les plus  »intello » réfléchissent sur un problème de la population du sahel comment leurs trouver une solution de développement.
    plusieurs s solutions chaque scientifique donne son avis avec des arguments.il y a ceux qui qui veulent les faire rassembler dans une cité d’une ville donner des allocations aux parents parcequ’il n’ont aucune qualification et prendre en charge les enfants dans un processus de formation aux bout de 20 ans les parents auront 60 ans et les enfants 25..
    on a rien perdu on a gagné des enfants qui vont travailler et ensuite cotiser pour payer la retraite des gens..leurs parents seront ainsi payé non pas par l’etat mais par leurs enfants..ça c’est la politique des canadiens vis a vis des immigrés algeriens..
    une autre etude dis que vaux mieux les laisser sur place et refaire la même politique.
    car la ville a ces propres mécanisme et rien ne dit que les enfants vont s' »adapter
    la ville c’est l’économie d’énergie. le citadin faute de ressource alimentaire et en face des la rareté des produits alimentaire entre dans une régulation  »nutritionnelle » il réduit les activités physiques pour diminuer les dépenses et ainsi faire face a la faim…
    Satan embellie la première solution et réprime la seconde. car les intérêt de satan sont dans les lieux ou il ya de la misère…la politique du développement rurale ne l’arrange pas..les impérialiste américains dans le sens de Richards veulent bien faire main basse et et disant vouloir absorber la sonelec et l’acheter..jusqu’a maintenant aucune offre d’achat n’a été fait par ces groupes..qui bloque ces impérialistes?? ça nous arrange bous a bel abbes de vendre meme a 49 pour nous l’essentiel faire tourner l’usine faire travailler des gens faire former nos jeunes exporter importer etc..l’otan n’a pas peur de sonelec ce n’est pas avec un écran plasma qu’on va faire une guerre n’est ce pas?? ou est le problème..possible une suggestion fausse et alarmiste satanique pour bloquer l’investissement.. »attention si l’arabe construit l’écran demain il construira des têtes nucléaires » alors que c’est faut. c’est de l’alarmisme qui n’a aucun sens..il ya des facteurs génétique et héréditaire qui font qu’une industrie peut réussir comme elle peut échouer..l’alarmisme satanique chez les pays développe vis a vis de l’algerie est insensé..y’a seulement nos hommes politique qui accentue cet alarmisme en voulant abatre les pays developpé alors que ces hommes politique ne savent meme pas ou est le Nords du sud..c’est la langue de bois tout court..l’algérien est un pays normal comme tous les autres pays africains y’a rein d’extraordinaire sauf que l’algérien est reconnu  »comme imitateur et copieur rapide » c’est a dire lorsque tu prend un marocain un algérien et un égyptien et français et canadien et tu exécutes un processus devant eux l’algérien le retiendra vite..ce sont donc des méthodes de pédagogie qui ne sont pas connue par beaucoup de pays dite développé..beaucoup de pays sont développés en masse pas en qualité..
    ça ne veut pas dire qu’il créateur et avoir peur de lui
    donc Richard Labévière n’est qu’un scientifique qui offre ses propres analyses bien qu’il ne propose aucune solution…
    j’espère que satan n’a pas soufflé dans mes écris
    bonne journée

  2. Mme CH

    Ah Bon…!!! L’Algérie a des ennemis…??? Je ne le savais pas….!!!

    Il y a bien longtemps que j’ai parlé -(avec mon style personnel)- ainsi que d’autres lecteurs et lectrices « sur des géostratégies bouleversées et téléguidées par les différents champs de bataille dans le monde arabo-musulman sous couvert de la guerre contre le terrorisme et le Printemps arabe et sur le double langage «hypocrite» des capitales occidentales…. », mais certains manchots n’ont pas gobé cela et disaient qu’on voyait la main étrangère partout….!!! Il est vrai que cette main est tenue par la main des H et des News H nourris au fromage puant…!

    Comme a dit Voltaire: « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! »

    « اللهم اجعل كيدهم في نحورهم واجعل اللهم تدبيرهم في تدميرهم « …..Amine….!!!!

    • OUERRAD

      NO COMMENTS ,
      JOUMOUAH MOUBARAKAH .Soeur Mme CH ma khalitilna ma ngoulou n en deplaise à certains .

    • OUERRAD

      L AUTRE COMMENT etait pour ma soeur Mme CH
      Quant à toi atman , va voir ma reponse ; article sur hiroshima , reponds moi STP .
      J Aimerai bien connaitre ton avis joumouah makboulah .

  3. Imène

    Azzul !
    Les ennemis de l’Algérie sont nombreux , il ya ceux de l’extérieur – sans surprise- qu’ils soient voisins ,  » frères  » arabes , ou occidentaux , la france en tête ( j’entends la france officielle , du cac 40 et du crif ) leurs objectifs sont les mêmes : la destabilisation de l’Algérie son depeçage territorial , l’ingérence , le chaos ( scénario du printemps arabe en cours ) il ya aussi les ennemis de l’intérieur ..ceux là sont les plus coriaces , les plus redoutables , les plus durs à abattre..car ils sont parmi nous , ( comme hier , les harkis…) inidentifiables , sauf peut être les petits dealers : sinon comment expliquer ces quantités astronomiques de stup et drogues diverses qui transitent par notre pays sans qu’on ait pu mettre fin , comment expliquer la saignée du carburant ou les trafic du cheptel vers les pays voisins ??? ..
    Ecoutez : le crime économique doit être severement réprimé..au même titre que le terrorisme ! il est impératif justement de démanteler cette caste d’affairistes prédateurs qui raflent les contrats publics et enfoncent l’économie nationale ( et dégradent le niveau vie des citoyens ) : leurs accointances avec l’étranger sont plus qu’avérés ! ce sont ses mains supplétives , qui – par cupidité , vengeance et traîtrise – vendront el biled wa el 3ibed pour bcp moins qu’on le pense !! Ce sont les ennemis numéro 1 de la nation .
    Autre chose – au risque de me faire lyncher , mais tant pis j’assume ! – vu la conjoncture , et les menaces qui planent sur notre pays , il faut supprimer la double -nationalité ! pardonnez moi : on ne peut pas avoir le c….entre deux chaises : il FAUTCHOISIR son camp ! la nationalité n’est pas ce petit bout de papier qui nous oc .troie des petits avantages par ci et par là ..mais un ENGAGEMENT moral , qui implique allégeance et fidélité au pays qu’on aura choisi , en tout cas , c mon avis ..Salem !
    Amine , amine , amine pour le D’uaa Mme Ch.

    • OUERRAD

      Soeur Imene , moi perso je ne pourrais pas te lyncher je suis du meme avis surtout sur le cas de la double voire triple nation a lite .
      Quand des fils de chahids demandent la nationalite française alors que cetains fils de harkis l ont refuse RABI YOUSTOUR HADF EL BLED .
      JOUMOUAH MOUBARAKAH à toi meme et MAM , sans oublier la suite de la SMALAH .

  4. Amirouche

    06 Août ….
    Explosion d’une bombe atomique au dessus d’une ville ,larguée par ceux qui interdisent les autres à la fabriquer ,de peur que ces autres l’utilisent contre leur ennemis !!! .Puis ils ont abrité chez eux l’ONU alors que peu de temps avant ,leur état-major avait choisi la ville industrielle d’ Hiroshima comme cible pour tuer 140 000 personnes dont 70 000 sur le coup !! …….C’était en 1945 .
    Les ennemis de l’Algérie ? Je pense que ce n’est pas spécifique à notre pays ,montrez moi un pays qui ne dit pas qu’il a des ennemis ! .Cela est évident depuis que le monde est monde . La force d’un pays est d’abord l’union , la solidarité et l’amour entre ses concitoyens ,je pense ,qu’en suite, il faut utiliser la rente des richesses (que Dieu nous a donné à la différence de bien d’autres pays) pour l’emploi et autres « domaines » stratégiques , donner la chance à la jeunesse , qui représente la force de l’avenir, qu’elle puisse enfin montrer ses talents ici sans être obligée de quitter le pays pour le faire , offrant lui la chance de s’émanciper ,loin des rêves , des espoirs et de la langue de bois tel que dit dans cet article  » force est de reconnaître que si le pays est perçu comme un rempart contre cette libéralisation forcée et sauvage, on est en train de dérouler le tapis rouge à une caste d’affairistes prédateurs qui s’ingénie à tout rafler, aides et contrats publics, au détriment d’une économie nationale affaiblie. » … comment peut-on être à la fois un rempart et déroulant le tapis rouge ?!!

    Que chaque algérien , qu’il soit au sommet de la pyramide ou tout en bas , se regarde devant un miroir et se dit qu’est ce que j’ai fait de bien pour mon pays ……Personne ne vivra éternellement .

    Que Dieu protège l’Algérie ……..

    • Amine

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Pour cela il y a beaucoup de travail à faire.
      Il faut investir sur l’humain, sur l’humain et sur l’humain, notre seule chance de réussite
      (Éducation, la politesse, la gentillesse, le respect, le civisme, etc….).

    • OUERRAD

      06AOUT ??? de quelle annee ,
      en plus ,,,, Explosion d une bombe atomique au dessus d une ville ????? Quelle ville ya jeddek ana ehsebt foug GHARDAIA ,,,, ? RABI YOUSTOUR .
      heureusement ,,, yavait la suite du texte ouuuffff,,,,
      toujours aussi perspicace ,, bessah chkoun yetssanatlek,,,,,, meme pour le miroir tres peu de gens le font ,,, parfois fel mkhaddah avant de dormir ,,, lakin ma bi yeddi hillah ,,,
      JOUMOUAH MAKBOULAH .

  5. abdelkader

    Je ne pense pas qu’à l’heure actuelle l’Algérie est vue d’un mauvais œil, il y a seulement la pression sur elle pour qu’elle soit plus engagée envers les forces qui adhèrent à un ordre nouveau au moyen orient, un projet cher aux BUSH et les néo conservateurs, elle poste une attitude de neutralité, qui se veux salutaire en ces temps de bouleversement stratégiques, le GMO se profile à l’horizon, et les saoudiens ne veulent pas que l’Iran des Mollahs en face partie, ils mettent la pression sur l’Egypte, ils vont avaler le Yémen, reste la Syrie, une solution se profile à l’horizon avec l’assentiment de la Russie, et une sortie de la famille Assad en Grande Bretagne ou en Algérie, et un partage de pouvoir à Damas entre les forces séculaires et islamiques sur la base d’un plan concocté par Oman, membre du CCG et ami de l’Iran. L’Algérie verra sa position se renforcer, elle le sera encore plus si elle arrive à arrimer les antagonistes libyens à un accord de partage de pouvoir. Quant à ce qui va se passer en Algérie, ce ne sont que les algériens qui peuvent en décider, les puissances occidentales ne guettent que les nouvelles qui siéent à leurs intérêts. Toute autre chose n’est que palabres,les puissances n’ont les capacités ni le désir politique, tout cela pour que le pétrole et gaz du moyen orient et protéger israel. C’est tout le but des arrangement stratégiques actuels, la Turquie est mise à épreuve, pour contrer la division de la Syrie sous l’œil bienveillant des USA. Don il n’y aura pas de recomposition du moyen orient mais un moyen orient comprenant tout le monde y compris israel. L’Algérie se tient un peu à l’écart de tout cela.

  6. kamara

    Notre unité nous sauvera et notre désunion nous détruira
    Nous avons été et nous sommes encore et toujours de gens naïfs de croire que l’Amérique, Israël et l’Occident nous veulent du bien ou qu’ils nous sont indifférents. Si c’est le cas, il faut se réveiller et vite.
    Notre pays est dans la ligne de mire de ceux qui veulent y créer le chaos, ils vont tout utiliser pour déstabiliser l’Algérie. Ils passent des l’instrumentalisation des islamistes, à l’exaspération du régionalisme ou du sectarisme en passant par la mise sous tutelle de l’oligarchie algérienne. Le Maroc n’est pas en reste et constitue de mon point de vue la menace la plus pesante pour l’Algérie. Il ne faut être clerc pour comprendre que le régime marocain, pas le peuple, est complètement impliqué dans ce complot mondial contre les peuples arabes et notre pays en particulier en prenant prétexte sur le problème du Sahara occidental. Le Maroc à travers son implication avec Israël est partie prenante de cette mouvance capitaliste mondiale qui veut imposer aux peuples du monde sa volonté. Dans les chambres noires américaines, israélienne et française on s’ingénie on imaginer les moyens d’ébranler notre pays pour le soumette au diktat du capitalisme internationale. A leurs yeux les peuples n’ont aucun droit sur leurs richesses nationales. Les capitalistes n’ont pas d’état d’âme. Ils se foutent royalement de la misère des peuples quels qu’ils soient. Pour s’en convaincre se rappeler les péripéties de la crise grecque. Un peuple éminemment européen qui a été traité de tous les noms et qui était sur le point d’être congédié par qu’il a osé voter pour une politique anticapitaliste. De puis six mois un discours, explicite et alarmant sur la fragilisation annoncée de notre pays, est médiatisé dans les chaines françaises à travers des plateaux TV dévoués au service d’une cause qui voue à l’Algérie une malveillance explicite. Pour s’en rendre compte il suffit de suivre F24 en arabe pour apprécier comment on tente de diaboliser notre pays avec des termes choisis. Il ne faut pas croire que les officines vont s’arrêter tant qu’ils n’arrivent pas à soumette notre pays. La seule réponse à opposer est de rester vigilants et unis car nous serons, nous, le dindon de la farce si par malheur ils réussissent.

    • abdelkader

      Mon cher Kamara, Ce n’est nullement de la naïveté ou dormir sur se lauriers, il n ‘y a pas eu beaucoup depuis l’indépendance, tout ce qui est pour que la maison Algérie soit solide, c’est qu’elle doit reposer sur un édifice solide ( a house divided within itself cannot stand), ainsi ce sont les Algériens qui déterminerons son présent, et son futur, les puissances extérieures sont là à guetter qu’elles (soient amies ou ennemies), elles n’oseront rien si l’édifice est solide,. Et pour cela plusieurs chantiers, l’oligarchie ( elle existe, hélas) à mettre au pas, ni stigmatiser, ni laisser faire, mais la rendre utile, le peuple à considérer ( pas à gâter), la jeunesse à éduquer, former, pas à corrompre. Ce que nous avons vu dans notre voisinage lointain ( Irak, Syrie) et notre voisinage proche ( Libye) comme destruction et chute de régimes fortement centralisés était due à la déconnexion des pouvoirs avec leur constituants ( majorité chiite et les kurdes en désaccord majeur avec le régime de Saddam Hussein), en Libye une fuite en avant, personnalisation du pouvoir et implication outrancière de la famille du leader dans la prise de décisions, une politique étrangère en décalage avec les nouvelles mœurs post chute du mur de Berlin, ont fait que ces pays aient été des proies faciles ( facteurs endogènes et exogènes) aux manipulations et déstabilisations, ce qui fut fait. La métamorphose algérienne du 05 octobre 1988 a fait l’Algérie s’est un petit parée d’un cataclysme politique majeur, et a retrouvé dans la douleur son unité, pour la préserver, les tenants ont obligation de bonne gouvernance, qui dit bonne gouvernance dit pas de passe droit , l’homme politique aux responsabilités doit vivre au même rythme que la société dans laquelle il évolue et répondre aux attentes des citoyens, dans la transparence.

  7. kamara

    Si Abdelkader, puisque vous m’interpeller, je dois vous dire votre que argumentaire ne semble pas convaincant. Si c’était le cas, je l’aurais accepté avec plaisir. Ceci dit , on est pas obligé d’être obligé d’être d’accord sur tout, chaque opinion est respectable, et c’est la richesse d’un débat. Personne n’est dépositaire de la vérité absolue.
    Par contre je ne partage du tout votre explication facile sur les’’ hivers’’ arabes qui ont eu pour finalité de détruire totalement des pays et d’en faire des nations indigentes pour des décennies ( Irak, Syrie, Lybie, Soudan …..). Pour moi le croire est une candeur et une naïveté évidentes. Je ne dis que les régimes étaient parfaits, loin s’en faut, mais entre ces imperfections et le chaos actuel dans ces pays le choix est vite fait. On change pour aller vers un mieux mais quand on change pour détruire toutes les infrastructures de base et rendre la vie des citoyens infernale, il y a question. Il n y pas eu révolution mais un complot américano-sioniste avec la complicité des monarchies arabes de service qui a eu pour finalité de pousser les républiques arabes vers la décomposition pour recomposer ultérieurement la région selon les besoins et les vœux des sionistes. Votre argumentaire de déconnexion entre gouvernants et gouvernés et un peu court et ne suffit a expliquer les désordres. C’est un prétexte mais pas un moteur de destruction des pays. Dans les monarchies, le temps étaient et sont plus difficiles ( Maroc, Jordanie). Les libertés sont strictement limitées. Pourtant elles ont été épargnées grâce à leur proximité et leur alignement inconditionnel sur les thèses sionistes. Pour le cas de l’Algérie, nous avons été victimes du terrorisme par le passé mais les commanditaires considèrent que la tentative n’a pas été concluante. De ce fait ils veulent récidiver.
    La déclaration de Sarkozy faite sur l’Algérie à l’occasion de visite en Tunisie n’est pas une improvisation mais un fragment du projet déstabilisateur de L’Algérie . Sarkozy n’est pas le français lambda mais un ancien président d’un pays du conseil de sécurité.

    • abdelkader

      Sans pour autant rentrer dans la polémique, et j’avoue j’apprécie beaucoup vos analyses mon cher Kamara. En aucun cas je ne pense que l’Algérie soit dans cette configuration , mais en ce qui concerne la Libye, l’Irak et la Syrie, j’avait bien dit qu’ils n’ont pas su adapter leur politique étrangère post chute du mur de Berlin, et les antagonismes et anachronismes dans leurs sociétés étaient connus de tous, les puissances étrangères ont profité de ces brèches, et j’ai aussi dit qu’il fallait bâtir sur du solide et à aucun moment je n’ai parlé de printemps, je n’ai cité ni la Tunisie ni l’Egypte à ce que je sache, vous citez le Maroc et la Jordanie ils font partie d’un pré-carré , tout comme les pays du CCG. Nous ne sommes pas à l’abri peut être, notre cohésion interne est très importante et je pense que les années de souffrance que le peuple algérien a enduré ne sont pas prêtes d’être oubliées de sitôt et qu’on saura faire face à tout danger émanant de l’extérieur, quant à Sarkozy après ses sorties malveillantes je ne pense pas qu’il envisage de visiter l’algérie, il ne sera pas bienvenu nulle part dans notre pays. J’ai peut être était un peu clair mon cher Kamara.

    • Mme CH

      Puis que vous citez le Sarko ami de BHL, ami de Ferhat mehenni, ami de Fekhar et suivez la flèche…..!!!!! voici Lettre ouverte adressée à Monsieur Nicolas Sarkozy par le bureau exécutif de l’Alliance Nationale des Associations des Algériens de France – ANAAF – Par Communiqué | 23/07/2015 |

      Monsieur Le Président,

      Nous regrettons d’avoir à vous marquer notre respect, en vous donnant du « Monsieur le Président », car nous avons trop d’égard envers cette noble fonction.
      Compte tenu de votre bilan à la tête de la France, pendant cinq ans (2007-2012), nous espérons vivement que lors des prochaines primaires à droite, les citoyens français ne se laisseront pas prendre par vos discours démagogiques, agressifs et islamophobes et empêcheront, par leur participation et leur vote massif, lors de cette consultation électorale républicaine, votre candidature aux prochaines élections présidentielles de 2017.
      Votre style et vos manières font toujours un peu honte, dans l’Hexagone et les pays étrangers, au pays de la Révolution de 1789, de la déclaration des droits de l’Homme, de Victor Hugo, de Clemenceau ou du Général De Gaulle, etc.
      Inculte ou faisant semblant de l’être, vous osez insulter des pays, des peuples.
      Votre discours à Dakar restera à jamais gravé, comme une offense indélébile, dans la mémoire de tous les peuples africains, une offense à tous les descendants français de toutes ces victimes africaines, déportées par millions vers le « Nouveau monde », grâce au commerce triangulaire dont le passif horrible et génocidaire n’a toujours pas été soldé malgré la loi sur la traite négrière.
      Après le méprisant « pov’con » vis-à-vis de tous les pêcheurs bretons, le « karcher mitrailleur » dont vous aviez menacé les jeunes de nos banlieues, vous persévérez dans votre personnage politique cynique dont la France ait eu à pâtir de toute son Histoire.
      Vous êtes de ceux qui alimentent la discorde entre citoyens français et malmènent politiquement les plus belles valeurs humanistes, démocratiques et républicaines pour lesquelles la France est estimée et appréciée dans le monde.
      Lors de votre visite en Tunisie, vous vous êtes insidieusement attaqué à l’Algérie.
      Hélas, une fois de plus, vous vous êtes ridiculisé avec votre humour qui ne fait plus rire personne, hormis vos groupies. Vous vous êtes adressé aux tunisiens pour critiquer leurs voisins Algériens en oubliant leurs liens historiques séculaires, culturels, religieux et sanguins. Avez-vous eu la prétention de prendre les deux peuples pour des idiots en leur parlant de votre projet «mort-né » autour de la Méditerranée ?
      Pour vous rafraîchir la mémoire, sachez « monsieur le président » que les Tunisiens n’oublieront jamais un certain 9 janvier 2011 alors que les heurts dans leur pays firent au moins 23 morts, qu’un certain 11 janvier 2011, alors que les manifestations sont réprimées dans le sang et le bilan s’élevait à au moins à 35 morts, Michèle Alliot-Marie, alors votre ministre des Affaires Etrangères, proposa de mettre à disposition du régime de Ben Ali le savoir-faire français dans le maintien de l’ordre et pour « régler des situations sécuritaires du même type ».
      Ils n’oublieront jamais que lors de ces évènements tragiques, vous vous êtes contenté, en tant que Président de la république française à l’Elysée de «prendre note», alors que le président américain Barack OBAMA saluait les aspirations du peuple tunisien à la démocratie.
      Monsieur Nicolas SARKOZY, une fois de plus vous êtes pris en flagrant délit de contradictions : vous aviez affirmé, une fois votre erreur de jugement constaté par vos conseillers, vous n’avez pas hésité à claironner, en guise d’autocritique pour réparer vos dégâts diplomatiques, que la non-ingérence et le soutien à la liberté et à la démocratie étaient au cœur de la politique étrangère française… Et comme si c’était pour justifier votre politique au nom du peuple français que «Paris n’avait pas pris la juste mesure» de la « désespérance » du peuple Tunisien. Sans commentaires !!!
      Vous n’avez pas eu la présence d’esprit de profiter de votre visite « officielle » en Tunisie pour clarifier vos positions passées lors de la tragédie tunisienne. Une fois encore vous avez raté une occasion d’être à la hauteur de vos aspirations politiques. Pire vous avez offensé, voire méprisé les tunisiens en vous attaquant sur leur sol à leurs voisins. Savez-vous que le voisinage en pays musulman est sacré ?
      Vous avez osé déclamer que «L’Algérie qu’en sera-t-il dans l’avenir? De son développement, de sa situation? C’est un sujet qui, me semble-t-il, doit être traité dans l’Union de la Méditerranée».
      Vos principes de non-ingérence seront toujours à géométrie variable !!!
      Et c’est pourquoi l’Algérie et bien d’autres pays du Maghreb ont du mal à adhérer à l’idée même du projet de juillet 2008, l’Union de la Méditerranée qui n’a jamais réellement existé.
      Il ne vous servira à rien de répéter «qu’il y a un lien entre la Méditerranée du Nord et la Méditerranée du Sud» comme pour justifier, après coup, l’intervention armée que vous avez décidé, produisant aujourd’hui le chaos et le terrorisme en Libye et auxquels les peuples libyen, tunisien et algérien sont confrontés.
      Sachez, « monsieur le président », que nous sommes suffisamment avertis sur votre personnalité pour ne pas vous confondre avec les vrais « Républicains », à leur tête monsieur Alain JUPPE et bien d’autres, qui ont le sens de l’Etat, de l’honneur en politique et à qui, sans aucun apriori ou animosité politique, nous donnons rendez-vous aux « Présidentielles de 2017 ».
      Sachez également, « monsieur le président », que vos outrances à propos de notre pays d’origine suscitent notre indignation. Elles ne font plaisir qu’aux fascistes, nostalgiques « d’une nuit coloniale qui a duré 132 ans en Algérie », que vous voulez « draguer » électoralement.
      Comme vous pouvez aisément l’imaginer, monsieur Nicolas SARKOZY, vos outrances irresponsables vis-à-vis de l’Algérie, de ses institutions et de son peuple ne peuvent mériter que notre mépris.
      Le moment venu, nous saurons à notre tour y répondre.
      Sachez enfin, « monsieur le président », que depuis que le peuple français vous a signifié votre congé en 2012, vous êtes plus que jamais disqualifié à nos yeux pour reprendre possession du « Palais de l’Elysée ».
      Vous semblez être le seul à ignorer les nombreuses plaisanteries qui circulent sur le Net à votre sujet, vous assimilant à un «comique» de la scène politique française.
      Soyez certains que nous nous mobiliserons en masse pour que votre imposture politique soit à nouveau écartée de l’espace politique et qu’elle ne puisse plus souiller les véritables valeurs qui fondent la République et l’histoire des relations algéro-françaises pour lesquelles nous militons comme acteurs actifs et vigilants de la diaspora algérienne en France.

      ça doit être des Autoins…!!!!

    • Imène

      Merci Kamara , c’est tout juste magistral !
      L’ Algérie est bel et bien dans le viseur de la pieuvre du mal et du sionisme occidental ( pour reprendre les termes de Mme CH , que salue au passage ) La stabilité intérieure de notre pays (et ce malgré les tensions ds le m’zab , au sud , les crispations socio politiques , la chute du brut …) L’Algérie a toujours soutenu le principe de non ingérence dans les conflits régionaux..mais ça ne paye pas ! ils donneraient cher pour nous embourber dans ces guerres fratricides arabo- arabes ..où le grand gagnant est Israel ! , il ya aussi Daesh .. bref : L’exception Algérienne dérange ! il faut rester éveillés , solides , unis , vigilants : à la moindre faille , Ils ne nous feront pas de cadeaux !

  8. mouss

    Dieu Préserve moi de mes Amis, de mes ennemis je m’en charge

  9. Mémoria

    Salam!
    Des précisions s’imposaient pour comprendre le parcours du journaliste Richard Labévière,expert stratégique français qui a osé marcher sur les plates bandes du Mossad en France:

    …… » » » » » » » »Campagne de soutien

    The Petition 1 Comment 4484 Signatures

    FRANCAIS Le 8 juillet 2008, Richard Labévière, rédacteur en chef à Radio France Internationale (RFI), expert des questions proche et moyen-orientales, auteur de plusieurs ouvrages traduits dans plusieurs langues sur ces questions, réalise à Damas une interview exclusive du président syrien Bachar al-Assad avant son voyage à Paris, pour RFI et TV5-Monde, deux filiales de la holding Audiovisuel extérieur de la France (AEF) : dans n’importe quel organe d’information, cette réussite journalistique serait saluée par la direction. A RFI, il en va tout autrement : l’affaire se transforme en « faute grave », passible de licenciement. Celui-ci, escorté d’un étonnant bouquet de fautes de procédures, est signifié au journaliste par Alain de Pouzilhac, PDG de l’AEF, le lundi 11 août. Sans que le Conseil de discipline se soit prononcé. Et le dossier est vide, d’un vide abyssal. Il reproche à l’intervieweur de n’avoir pas prévenu à temps sa hiérarchie – mais elle l’était (par écrit) cinq jours avant l’interview. Il lui impute des dysfonctionnements de production – mais les directions de RFI et TV5-Monde en sont seules responsables. Et tout à l’avenant. Lorsqu’on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. Serait-ce que le journaliste n’est pas conforme à la doxa en vigueur Cette manière brutale et injustifiée, au mépris du droit, de se débarrasser d’un journaliste qui déplaît, augure mal de la suite. L’affaire, précipitamment bouclée au coeur du calme estival, va bien au-delà d’un classique abus de pouvoir. Elle pourrait être emblématique de la reprise en mains de l’Audiovisuel extérieur de la France sur les contenus éditoriaux, comme du plan social à venir, dont chacun sait que la première cible est RFI. L’affaire Richard Labévière s’inscrit dans l’orwellisation en cours de la presse française, la remise en cause du pluralisme journalistique et de la liberté d’expression au pays des Lumières. Avec, pour horizon, la volonté d’imposer une lecture unique, néo-conservatrice et inconditionnellement pro-israélienne des crises et des relations internationales. Soutenir ce journaliste irréprochable, qui assigne en justice la chaîne publique qui l’employait, c’est soutenir la presse libre dont tout citoyen a besoin. Signez la pétition Avertissement: Tous propos racistes, anti-sémites, négationnistes ou appelant à la haine et à la violence seront systématiquement effacés. … » » » »

    Bonne Fin de soirée ! «  »Tombe la pluie!!! » »

  10. Ayadoun Sidahmed

    Je pense que nous avons eu Alzheimer? Quant est-ce la France était fidèle à ces principe? Quant est-ce un colon à défendu les peuple coloniser? Rappel à ceux qui prennent l’exemple par leur maître la France. Vive la Palestine

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →