La Voix De Sidi Bel Abbes

« D’une gare de …l’état à une radio locale …libérée

Titre/Radio locale de Sidi Bel Abbès : Les journalistes libèrent les ondes »

 

«Il y a quelques semaines, il était impensable d’entendre des universitaires ou des militants politiques débattre en toute liberté de questions liées à la réalité du pouvoir politique, au rejet massif du 5e mandat de Bouteflika et aux revendications de changement du système», fait remarquer Salim, 23 ans, étudiant à la faculté de médecine.

«Le mouvement du 22 février a fait sauter les verrous au sein de ce média public, placé, depuis sa création, au seul service du pouvoir local». Des émissions radiophoniques et des interventions axées sur l’actualité politique en Algérie sont ainsi proposées, presque quotidiennement, aux auditeurs de la région. «A l’instar des confrères de la Radio nationale, un comité de rédaction s’est mis en place, avec pour principe de refuser de passer sous silence, sur injonction de la hiérarchie, les grandes manifestations populaires», a déclaré, hier, à El Watan, M. Mellouk, journaliste à la radio locale.

Selon plusieurs de ses collègues, le traitement de l’information n’obéit désormais qu’aux règles d’«éthique» et de «neutralité». Ce changement notable, imposé à partir de la mi-mars, par un collectif d’une dizaine de journalistes, marque, selon beaucoup d’observateurs, une volonté réelle de s’affranchir des pratiques de censure et de bâillonnement émanant de nombreux centres de décision au niveau local qu’ils subissaient depuis de très longues années. «La radio locale est un média de service public. La radio appartient à tous les citoyens et citoyennes de la wilaya et notre devoir est d’encourager l’expression libre et d’accompagner le débat citoyen dans toute sa diversité», explique M. Mellouk.

                                            Par M. Abdelkrim

Lien : https://www.elwatan.com/regions/ouest/bel-abes/radio-locale-de-sidi-bel-abbes-les-journalistes-liberent-les-ondes-31-03-2019

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=76968

Posté par le Avr 1 2019. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, CULTURE, DEPARTEMENT/WILAYA DE SIDI BEL ABBES. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

1 Commentaire pour “« D’une gare de …l’état à une radio locale …libérée”

  1. Benalioua2

    Bonjour

    Gare de l’état et Ecole de l’agriculture ,monuments phares de la colonisation et rafistolées,ravalés avec des dotations aux noms de réalisations nouvelles avec budgets faramineux inscrites à l’actif du département de Sidi Bel Abbès qui n’a jamais eu de programme spécial comme les autres départments – Un marché de dupes-

Répondre

*