La Voix De Sidi Bel Abbes

Dr Abdelmalek Merbouh soutient avec brio une thèse d’état sur la dangérosité de l’amiante

Nous tenons à remercier notre ami Abbes Lacarne qui a bien voulu assister son journal en mettant a notre disposition quelques photos relatives à la soutenance de la  thèse d’état pour l’obtention du Doctorat en Sciences Médicales soutenue cette semaine à l’université Djillali-Liabès de Sidi Bel-Abbès, parun enfant de notre chére ville de SBA; le Dr Abdelmalek Merbouh, Maître Assistant en Pneumologie. A cet effet la voix de Sidi-Bel-Abbès félicite le docteur Abdelmalek Merbouh pour ses efforts malgré certaines difficultés  qu’il rencontra lui fils du bled :et tient ainsi à partager le présent article de presse d’un de nos confrères.Outre  cela un résumé de la dite thèse s’impose et naturellement un bref CV de notre frère et ami Abdelmalek Merbouh

DSC_1310

RESUME DE LA THESE

L’amiante a été largement utilisée en Algérie, notamment dans le bâtiment, dans la fabrication de produits en fibro-ciment (tuyaux d’assainissement et plaques ondulées) et les produits de friction, surtout les garnitures des freins d’automobiles. L’inhalation de fibres d’amiante est délétère pour l’appareil respiratoire et provoque des atteintes bénignes (asbestose, plaques pleurales, fibrose de la plèvre viscérale) et des atteintes malignes qui sont le cancer broncho-pulmonaire et le mésothéliome.

Nous avons étudié

Les travailleurs de l’usine de fibro-ciment de Zahana, avec lesquels nous avons recruté 75 retraités de la même usine. L’effectif était de 197 sujets.

Et les réparateurs des garnitures de freins.19 sujets.

Une granulométrie a été réalisée : nous avons effectué une mesure des fibres dans les différents locaux de l’usine et en plusieurs endroits où se fait la fabrication.

Un questionnaire a été proposé aux travailleurs en vue de nous renseigner sur la durée d’exposition, les postes occupés, le tabagisme, le port du masque, les signes fonctionnels respiratoires.

Un examen clinique axé sur l’appareil respiratoire.

Une spirométrie avec mesure de CV, du VEMS, VEMS/CV, courbe débit-volume.

Une radiographie thoracique lue selon le standard du BIT.

Et une tomodensitométrie thoracique.

Les travailleurs de l’usine de fibro-ciment

– Les résultats de la granulométrie montrent que les travailleurs étaient exposés dépassant la VME, surtout quand les moyens techniques de prévention ne fonctionnaient pas.

– La durée d’exposition était supérieure à 20 ans dans 78% des cas.

– Le poste de travail, se faisait dans la majorité des cas (84.8%) à la fabrication.

– Le port du masque est très faible, 3% des cas.

– La radiographie du thorax est pathologique dans 49 % des cas. Ce sont les petites opacités qui sont les plus fréquentes.

– La TDM thoracique est perturbées dans 75.1% des cas. Les images nodulaires et les plaques pleurales sont les plus fréquentes, 30% des cas pour chacune d’elles.

Dans notre étude, nous remarquons la supériorité de la TDM sur la radiographie pour la détection des anomalies parenchymateuses ou pleurales.

En outre, nous avons retrouvé six cas de mésothéliome pleural, dans la population de l’usine de fibrociment.

Les réparateurs de garnitures de freins

Dans cette population, nous retrouvons peu ou pas d’anomalies cliniques, radiologiques ou fonctionnelles du fait probablement au contact bref avec l’amiante.

Ces données sont en accord avec ceux de la littérature.

Mots clés : Amiante ; Asbeste ; Asbestose ; Cancer broncho-pulmonaire ; Mésothéliome ; Radiographie thoracique ; Tomodensitométrie thoracique ; Fibro-ciment ; Garnitures de freins.

       111

Six cas de cancer diagnostiqués sur 197 sujets étudiés. L’extrême dangerosité de l’amiante de l’usine de Zahana (ex La Cado) confirmée.

il y a plus d’une décennie que l’Algérie a déclaré la guerre à l’amiante et pris des mesures fermes pour en interdire l’usage dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie en particulier.

DSC_1372

Mais, malgré les opérations de désamiantage chez certaines catégories professionnelles menées à travers le territoire national, le danger semble loin d’être écarté définitivement chez certaines catégories professionnelles qui lui ont été exposées par le passé. Si l’on se réfère à de récents travaux réalisés de concert par les chercheurs universitaires et les spécialistes de la médecine du travail, le problème serait même des plus préoccupants.

DSC_1332

Une thèse d’état pour l’obtention du Doctorat en Sciences Médicales soutenue dimanche dernier à l’université Djillali-Liabès de Sidi Bel-Abbès, par le Dr Abdelmalek Merbouh, Maître Assistant en Pneumologie, a permis d’en mesurer l’incidence réelle sous la forme d’une étude épidémiologique de la pathologie respiratoire liée à l’exposition à l’asbeste. Les travailleurs de l’usine de fibrociment de Zahana et des réparateurs de garnitures de freins ont constitué le principal échantillon de cette édifiante étude. Le spécialiste a suivi de près quelque 197 sujets de la dite usine (dont 75 retraités) et 19 autres parmi les réparateurs des garnitures de freins opérant dans la région.

DSC_1363

Tout en rappelant l’utilisation large qui en a été faite en Algérie, notamment dans le bâtiment, dans la fabrication de produits en fibrociment (tuyaux d’assainissement et plaques ondulées) et les produits de friction, surtout les garnitures des freins d’automobiles, le Docteur Merbouh mettra notamment l’accent sur les dégâts résultant de «l’inhalation de fibres d’amiante qui est délétère pour l’appareil respiratoire avec des atteintes bénignes (asbestose, plaques pleurales, fibrose de la plèvre viscérale) et des atteintes malignes qui sont le cancer broncho-pulmonaire et le mésothéliome, une forme rare mais virulente qui se développe dans le mésothélium, une membrane qui entoure et protège les organes internes…» Dans sa démarche, il s’attachera tout d’abord à réaliser une granulométrie consistant en la mesure des fibres dans les différents locaux de l’usine et en plusieurs endroits où se fait la fabrication. Un questionnaire a été ensuite proposé aux travailleurs en vue de le renseigner sur la durée d’exposition, les postes occupés, le tabagisme, le port du masque, les signes fonctionnels respiratoires.

DSC_1356

Des examens cliniques axés sur l’appareil respiratoire, des radiographies et une tomodensitométrie thoraciques, interprétées selon le standard du BIT, ont permis de cerner encore mieux l’état de santé des travailleurs figurant dans l’échantillon. Les conclusions auxquelles ont abouti ces différentes analyses et mesures se sont révélé des plus inquiétantes pour ce qui concerne l’état de santé déclinant des travailleurs de l’usine de fibrociment.

Voici les plus significatives d’entre ces conclusions: «les résultats de la granulométrie montrent que les travailleurs exposés dépassent une norme plafond, surtout quand les moyens techniques de prévention ne fonctionnaient pas», «la durée d’exposition était supérieure à 20 ans dans 78% des cas», «le poste de travail se faisait dans la majorité des cas (84.8%) à la fabrication », «le port du masque est très faible, 3% des cas», «la spirométrie ne montre que peu de perturbations, sauf pour les durées d’exposition les plus élevées», «la radiographie du thorax est pathologique dans 49 % des cas», «la TDM thoracique est perturbées dans 75.1% des cas», «les images nodulaires et les plaques pleurales sont les plus fréquentes, 30% des cas pour chacune d’elles…» En plus de toutes ces observations critiques faites sur une grande partie de la population étudiée, le docteur finira par se rendre à cette évidence de la dangerosité de l’amiante en diagnostiquant pas moins de six cas de mésothéliome pleural dans la population de l’usine de fibrociment. Par contre, l’étude menée sur les réparateurs de garnitures de freins ne se révélera pas aussi inquiétante que celle des travailleurs cités.

DSC_1367

Dans cette catégorie professionnelle, il ne relèvera que peu ou pas d’anomalies cliniques, radiologiques ou fonctionnelles du fait probablement, concédera-t-il, au contact bref avec l’amiante.» Il faut noter que le jury de soutenance de cette remarquable recherche qui a obtenu la mention très honorable, était composé des Professeurs Benali Rachid (Président) de la Faculté de Médecine d’Annaba, Kandouci Baderdine Abdelkrim (membre) et Tou Abdenacer de la Faculté de Médecine de Sidi Bel-Abbès. La direction de la thèse a été assurée par le Professeur Mokhtari Lakhdar de la Faculté de Médecine d’Oran.

DSC_1371

CURRICULUM  VITAE

Nom : ABDELMALEK

Prénom : Merbouh

Né le 17 Août 1956 à Sidi Bel-Abbès

Adresse personnelle: 23, rue Jean Macé, Sidi Bel-Abbès

 

Email : abdelmalek_merbouh@yahoo.fr

– Primaire ; Ecole Louis Luminaire. Sidi bel-Abbès

– Moyen : Collège Mustapha Belkhodja. Sidi bel-Abbès

– Secondaire ; Lycée El Haouès. Sidi bel-Abbès

– Supérieur ; Graduation et Post-Graduation ; Faculté de Médecine d’Oran

– Doctorat en médecine : 1981

– DEMS en pneumo-phtisiologie : 1986

– Maître Assistant : 1993

– Doctorat en Sciences Médicales ; Thèse soutenue le 30/11/2014

– Cours International de Lutte Contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires. UICTMR et OMS..Alger.1993

– Cours d’épidémiologie et de bio statistique. ITSP. Oran 1998.

Fonctions administratives :

– Chef du. Service de Pneumologie .Hôpital d’Aïn Témouchent. Septembre 1986 à Mai 1988.

– Directeur des activités médico-psycho-sociales au CIR de Téssalah. Mai 1988 à Décembre 1990

Travaux Scientifiques ;

-Projet de recherche CNEPRU ; Amiante et risque pour la santé des populations et en milieu de travail.2006

-Communications ;

  • pathologie respiratoire liée à l’inhalation de fibres d’amiante. IIème Entretiens sur la santé au travail. 2005.
  • Suivi radiologique pendant trois ans de travailleurs exposés à l’amiante. 30ème journées nationales de santé au travail.Blois (France).2009.
  • Mésothéliome pleural malin à propos de trois cas dans un entreprise de fabrication de matériaux pour le BTP. 30ème journées nationales de santé au travail..Blois (France).2009.
  • Les broncho-pneumopathies chroniques obstructives.8ème journée de formation médicale continue. Association des médecins d’Aïn Témouchent. 27/11/2010.
  • Asthme bronchique. Entretiens médicaux de Sidi Bel-Abbès. 19 et 20 Mai 1999.
  • Organisation de la lutte antituberculeuse. Journée de la lutte antituberculeuse .ITSP. SBA. 18/03/1999.

-Fonctions Actuelles ;

  • Enseignant de pneumologie à la faculté de médecine de Sidi Bel-Abbès
  • Chercheur au laboratoire de recherche en environnement et santé
  • Praticien hospitalier au service de pneumologie du CHU de Sidi Bel-Abbès. Chef d’unité d’endoscopie bronchique.
  • Chef d’unité d’endoscopie bronchique.                                                                                                                                                                                                       FÉLICITATIONS DU JOURNAL AU NOM DE SES LECTEURS (ICES)

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56766

Posté par le Déc 4 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

38 Commentaires pour “Dr Abdelmalek Merbouh soutient avec brio une thèse d’état sur la dangérosité de l’amiante”

  1. abbassi hor

    السلام عليكم
    بالتوفيق لابن حي العتيق الثوري الذي تحدى كل الصعوبات و العراقيل تمانياتنا بنجاحات أخرى

  2. abbassi hor

    Un défi relevé face aux détracteurs Félicitations monsieur Merbouh le merbouh qui a gagné.

  3. Fethi

    un intellectuel qui est a bien saluer pour sa besogne d’interet publique

  4. Marwa

    Contente de voir les gens du savoir réussir.

  5. Benaidja cité mimoune

    Félicitation pour cette distinction qui est méritée et c’est rare de trouver des intellectuel qui ont réussis comme votre cas.

  6. chaibdraa tani djamel

    La science n’a pas d’age ,bravo Mr MERBOUH et continuez pour d’autres réussites INCHALLAH

  7. OUERRAD en squatteur

    BON VENT DOCTEUR . Cette these doit servir , et non etre classee avec les autres dans les placards , surtout pour alerter les responsables qui tardent a demolir certaines ecoles en amiantes encore debout et surtout FONCTIONNELLES .

  8. Nory

    Nory vous dit que le dernier mot revient a l’abnégation et c’est avec l’aide de dieu que tout nous réussit Felicitations

  9. Benali ancien graba

    un mot belabbes s’enorgueille de vous téméraires et patients

  10. jamel

    je me joins au cortége de bonheur et je dis BRAVO

  11. Mr A.A

    Le docteur Mokhtari lakhdar d’oran qui a chapeauté cette honorable thése est compétent et demeure trés ouvert surtout disponible il a éte toujours ainsi je fréquente ce milieu universitaire pour avancer ce témoignage qui me permet surtout de feliciter mr A Merbouh

  12. bounoua

    toutes mes felicitations mon amis. a d’autres reussites.

  13. Lecteur assidu

    Mr Bounoua. Lui aussi prof. Un plaisir de le voir intervenir.

  14. Mehdi

    Dr Abdelmalek Marbouh est un ami de toujours , sur le plan humain ,il est d’une gentillesse extrême et d’une éducation exemplaire ..Sur le plan professionnel ,il a toujours été compétant et serviable voulant à tout pris faire le maximum pour ses malades ainsi que pour la bonne marche des services qu’il dirigeait ..Un homme de science et de recherche ,aimant les défis , résistant aux difficultés..
    Cette thèse est l’aboutissement d’efforts considérables et d’une carrière professionnelle sans reproche,elle met en évidence un problème de santé publique essentielle dans le pays particulièrement dans notre région car en absence de données fiables et d »études approfondies sur les dégâts causés par l’usines d’amiante de Zehana sur l’ensemble de la population de la région la prise en charge est actuellement insuffisante puisque le problème n’est pas considéré à sa juste gravité par les pouvoir publique et les moyens mis à la disposition des professionnels sont pratiquement inexistants ..
    Comme vous venez de le constater ,au delà d’une réussite personnelle , cette thèse rend un service considérable au monde scientifique de notre pays,elle active également la sonnette d’alarme sur le danger de l’amiante de l’usine Zehana et ses répercutions sur la population de la région et de l’urgence d’une prise en charge sérieuse des pouvoirs publiques de ce problème de santé.. Merci Merbouh pour ce choix judicieux et bonne réussite pour tes prochains travaux ..ton ami Harmel Mehdi ….

  15. Lecteur assidu

    C’est gentil et touchant docteur .En étant proche du secteur voire confrère vous avez fourni un témoignage honorifique. Joumoua makboula
    .

  16. MEHTAR TANI ABDERRAHIM

    Mes félicitations docteur, j’imagine que la préparation de cette thèse n’a pas été de tout repos, en tout cas je n’ai jamais douté de la compétence et de la persévérance de nos cadres, votre travail en est la preuve ! , bonnes continuation et bon courage… MTA/Rahim architecte

  17. Abbassia

    Vraiment flattée de voir les cadres de belabbes réussir malgré les difficultés qu’ils rencontrent Polis et éduqués ils subissent des entraves Mais Dieu est grand il vient délivrer ses êtres Felicitations monsieur

  18. Azouz 74

    Lecteur Assidu , vos interventions sont toujours interressantes , j espere que tu vas bien car vous avez un peu disparu de la circulation ces derniers temps .

  19. Wahiba Lacarne

    Un Apps honoré par la voix pour son soutient avec brio ……un plus pour notre C HU !!! Ceux qui le connaîssent dirons de Dr Abdelmalek , un intelectuel tres discret,apart de ces compétences professionnelles que juste ces malades pourront en témoigner!!!!

  20. Karim Belhadj

    enfin on commence a s’inquiéter sur les dangers de l’amiante !

  21. Tewfik Adda Boudjelal

    félicitations à Mr Merbouh , enfant de la ville .C’est toujours un plus pour Bel-abbés de compter une nouvelle tête parmi l’élite locale . Les témoignages des personnes qui connaissent personnellement le Dr. Merbouh , prouvent l’estime et la considération dont il jouit dans la corporation .

  22. Douar

    Félicitations Dr Merbouh pour votre réussite en élaborant cette thèse qui tire la sonnette d’alarme du danger inaperçu de santé publique que représente l’amiante de l’usine de Zahana .

  23. BELAMRI abdelkader

    La thèse du Dr Merbouh accuse un peu de retard pour mettre en lumière les pathologies graves qui découlent de l’utilisation de l’amiante ,dans l’industrie ,le bâtiment, les différentes utilités…Il n’est jamais trop tard pour bien faire dit-on pourvu qu’il y ait une prise de conscience sur les dangers de ce matériau par nos gouvernants car ,parait-il ,il existe toujours des lieux à usage publique qui restent fonctionnels malgré l’alerte de l’OMS et des spécialistes.
    En tous les cas,félicitations au Dr pour cette réalisation qui vient toucher du doigt la réalité du terrain et de délimiter le mal qui touche aussi bien les travailleurs que les utilisateurs dans leur ensemble.

  24. MADANI

    la dangerosité de l’amiante ? et les risques pour les populations ? dans quels pays ? ça me fait rire ! espérons que les personnes atteintes soient simplement biens traités avant qu’il ne soit trop tard . le reste ? l’inconnu ? bonne continuation à ce médecin de cité mimoun . BRAVO .

  25. Mohand

    El hamdoulillah, l’universite de sidi bel Abbes renaît avec plus de 60 thèses soutenues depuis 2010.
    Comme je l’ai dit , je suis content pour ce médecin très modeste et bien éduqué.
    Bonne continuation.

    • OUERRAD en squatteur

      60 theses ,,, aux placards qui dit mieux ? Les auteurs ont ils le droit d aller voir ailleurs pour leur concretisation?

  26. jamel

    Toutefois aucun effort n’est entrepris pour jeter un petit éclairage Sue ces 60 thèses.

    • Mohand

      dites aux administrateurs de la voix de SBA de se rapprocher de l’université, pour vous donner les noms des anciens thésards et les actuels , ainsi que les intitulés de leurs travaux . Vous allez voire que c’est encouragent alors que l’université état en hibernation.

  27. L'écoeuré

    L’amiante a tue beaucoup de pauvre gens.
    Ouvrier de cette sale usine polluante et le voisinage sachant que les habitations recevaient tous les résidus envoyés par les cheminées de la CADO et nos directeurs des établissements de santé ainsi que leur ministère ont laissé choir.
    Même le paysage a été anéanti .
    Je me souviens des années 70 et par la suite les pauvres bougres construisaient des chaumière le long de la nationale face a cette usine à mort lente .
    Enfin les malformations des nouveaux nés étaient flagrantes et les habitants mêmes des villages avoisinant par manque d’information et d’éducation ne disaient rien et même l’etat fermait les yeux.
    Ça c’est notre Algérie qui veut anéantir son peuple .
    Pourquoi avoir attendu 5decenie pour sortir des thèses alors n’est-il pas trop tard pour évoquer cette histoire d’amiante qui perdure et qui perdurera jusqu’à la mort du pauvre chaabi à qui on continura à lui donner ou vendre une parcelle de terrain pour construire un bicoque pour abriter sa famille ou du moins creuser sa tombe.
    Où sont les association pour la défence de l’être humain.
    Tout est pollué chez nous même les cerveaux les plus erudis .

  28. Hamid Ourrad

    Mes premiers mots iront comme il se doit ,à celui qui aujourd’hui est á l’honneur,à ce nouveau Docteur,après plusieurs années d’attente,bien sur la tension était extrême ,mais à l’instant même ou le  jury en finissait avec ses questions vous avez dû être envahi ,si ce n’est par un sentiment de plénitude du moins par un commencement de tranquillité .Enfin la barre était franchie
    Aujourd’hui votre soutenance est derrière vous.Vous êtes très officiellement Docteur.
    Bref vous voilà à présent pleinement disponible pour éprouver un autre sentiment…La Fierté ..félicitation Docteurr

  29. Mehdi

    Avec cette thèse il es apte pour prendre la nomination de professeur de médecine..

  30. ami

    Le docteur Abdelmalek , a-t- il un lien de parenté avec les Abdelmalek ,dont,
    le champion cycliste Abbès (Allah Yermah .) ? merci de me répondre !

  31. B52

    Il suivra le bon chemin de son chef de service le professeur Taleb Abdessamed.
    Bonne chance Dr merbouh.

  32. Lecteur assidu

    Il suivra son chemin. Restons sur la thématique svp

Les commentaires sont fermés