La Voix De Sidi Bel Abbes

Donald J. Trump : quel avenir pour l’Amérique et le monde ? (1re partie)

Le 20 janvier 2017 a eu lieu la cérémonie d’inauguration et de transfert du pouvoir entre l’ancien président démocrate, Barack Obama, et le nouveau président républicain, Donald John Trump ; ce dernier prétend être un outsider aux deux partis de gouvernement.

Cette cérémonie a été l’occasion pour le nouveau Président de présenter les grandes lignes de sa politique nationale et internationale. Parmi les propositions qu’il a avancées, les deux indiquées ci-dessus en épigraphes sont les plus représentatives de cette nouvelle politique. Les deux épigraphes précédents suggèrent la direction que pourrait prendre la politique américaine du nouveau Président.

Le premier indique la préférence et la prééminence donnée au développement de l’économie américaine sur une politique jusqu’à maintenant accordant une place à l’aide aux pays en développement : «Nous ferons de l’Amérique une grande nation à nouveau», ajoutant […] à partir de ce moment, «c’est l’Amérique qui sera placée en premier». Le second épigraphe indique la nouvelle orientation politique étrangère de Donald Trump : «Nous déterminerons le cours de l’Amérique et celui du monde pour les années à venir. […] à quoi il ajoute […] Nous ne cherchons pas à imposer notre manière de vivre à qui que ce soit, mais plutôt à faire qu’elle serve comme un exemple à suivre.»

A première vue, ces deux declarations déclamées par le nouveau Président dans son discours inaugural du 20 janvier dernier semblent concorder l’une avec l’autre. Cependant, lorsqu’on les analyse mot par mot, on réalise qu’elles renferment des contradictions flagrantes, voire frappantes, d’abord au sein de chacune des déclarations, et ensuite entre les deux déclarations considérées ensemble.

L’objectif du présent papier est d’essayer de comprendre(1) le sens et les dissonances résidant à l’intérieur de chaque proposition, et(2) le sens et les dissonances existant entre les propositions elles-mêmes. Pour ce faire, nous diviserons notre propos en deux parties. Nous parlerons d’abord de la nouvelle politique de prééminence donnée à la nation américaine et ensuite de la nouvelle direction donnée à la politique extérieure des Etats-Unis.

La prééminence donnée à l’intérieur sur l’extérieur

La politique du nouveau Président peut aussi être schématisée de la manière suivante : «nationalisme versus globalisme» ou encore «patriotisme versus altruisme» ou encore «protectionisme versus internationalisme». Désormais, la priorité sera accordée au développement de l’économie américaine et sera axée sur le «business» [la recherche du gain].

Rappelons que cela était déjà la politique appliquée à l’époque de l’ancien secrétaire d’Etat Henry Kissinger sous les présidences de Richard Nixon et Gerald Ford et qui, à la question : «What is the politics of the United States ?» [quelle est la politique des Etats-Unis ?], il avait répondu : «Our politics is business» [notre politique c’est les affaires]. Cette nouvelle orientation va, cependant, poser deux questions : (1) – Qu’adviendra-t-il de l’aide et du soutien au développement des pays en développement ? (2) – Peut-on appliquer les méthodes de management de l’entreprise à l’économie nationale américaine ?

En d’autres termes, peut-on appliquer les méthodes de la microéconomie à la gestion de la macroéconomie ? Une troisième question, non négligeable, doit être posée aussi : la nouvelle politique sera-t-elle en mesure de résoudre les problèmes internes endémiques que connaît l’Amérique (relations raciales, criminalité, relations entre les religions, écart entre riches et pauvres) ? Pour répondre à la première question : qu’adviendra-t-il de l’aide aux pays en développement ? Il est utile de rappeler la situation économique prévalant dans le monde actuellement et l’ampleur du «gap» existant entre les pays développés (les «haves») et les pays en développement (les «have not»).

Cependant, avant de parler de cet écart qui n’a pas cessé de grandir entre les pays riches et les pays pauvres, il faut rappeler un fait historique : si les pays en développement sont dans l’état dans lequel ils se trouvent actuellement, c’est en grande partie en raison des politiques de pillage de leurs ressources appliquées au XIXe siècle par leurs anciennes puissances coloniales. Cela ne signifie pas, bien entendu, que les pays en développement n’ont pas «contribué» à cette situation après leur indépendance et que leur responsabilité pour leur développement futur ne doit pas être engagée. Revenons à la question de l’écart croissant entre les «have» et les «have not».

Pour avoir une image globale de cet écart, prenons quelques chiffres sur la pauvreté dans le monde et, pour cela, donnons la parole à Jeffrey Sachs, l’un des économistes les plus écoutés dans le domaine de l’inégalité et du développement humain : «Ours is a world of fabulous wealth and extreme poverty : billions of people enjoy longevity and good health care unimaginable in previous generations ; yet at least 1 billion people live in such abject poverty that they struggle for mere survival every day.»

(Notre monde est rempli de richesse et de pauvreté : des milliards de gens jouissent de la longévité et de bons soins médicaux inimaginables pour les générations précédentes, pendant qu’au moins 1 milliard de gens vivent dans une telle pauvreté abjecte qu’ils luttent pour la survie chaque jour)(6). Au même moment, l’aide apportée à ce milliard de pauvres par les pays riches s’est réduite comme peau de chagrin au cours des deux dernières décennies.

«A recent estimate finds that between 1987 and 2007, the fraction of ODA [Official Development Aid] that is tied [with conditionality], together with the fraction that was food aid or technical assistance (both of which are typically of low value to the recipient) fell from 80% to 25% .» (Une estimation récente a trouvé qu’entre 1987 et 2007, la portion de l’Aide publique au développement qui est “liée” (avec conditionalité) ainsi que la fraction de l’assistance alimentaire ou technique (qui sont toutes deux d’une faible valeur pour les bénéficiaires) a diminué de 80% à 25%)(7). Ces deux statistiques globales à elles seules suffisent à montrer l’effort qui reste à faire —par les pays en développement eux-mêmes, mais aussi par les pays riches — pour sortir ce milliard de pauvres de leur état actuel.

La deuxième question que pose la nouvelle politique de Trump concerne l’applicabilité ou non-applicabilité des méthodes de gestion de l’entreprise à l’économie d’un pays aussi vaste que les Etats-Unis. En effet, Trump a lui-même dit qu’il faut un «businessman comme moi pour résoudre les problèmes de l’Amérique»(3). Cette question soulève deux sous-questions : (1) Peut-on gouverner un pays comme les Etats-Unis avec les méthodes de gestion de l’entreprise ? (ce que prétend Trump). (2)N’y a-t-il pas un conflit d’intérêts entre les biens et entreprises possédés par Trump et sa nouvelle mission en tant que président des Etats-Unis ? Pour ce qui est de la première sous-question, il faut rappeler quel est l’objectif d’une entreprise et celui d’un pays comme les Etats-Unis.

L’objectif d’une entreprise est, principalement [mais pas seulement bien sûr], de réaliser le maximum de profit [principalement] pour l’entrepreneur. Cela implique d’utiliser tous les moyens pour arriver à cette fin (réduire les coûts à leur strict minimum, y compris compresser le personnel et le réduire à son strict minimum utile, produire des produits qui, dans certains cas, sont des «bads» [produits nocifs] et non des «goods» ). L’entreprise ne se préoccupe pas, par exemple, du chômage et de ses conséquences sur les chômeurs et leurs familles.

Elle ne se préoccupe pas non plus [sauf si le gouvernement l’y oblige par l’application de la règlementation antipollution] des effets de ses produits sur l’environnement et les humains. Qu’en est-il de l’objectif d’un pays comme les Etats-Unis ? Même si Trump [et Kissinger avant lui] affirme que la politique des Etats-Unis est le «business» (et par voie de conséquence, le «profit»), on ne peut pas dire pour autant que l’objectif d’un pays est de réaliser le maximum de profit. Cela serait en contradiction totale avec le principe selon lequel le gain d’un pays signifie une perte pour un autre pays.

Cette politique — appelée en économie «Beggar-thy-neigbour policy» [politique d’appauvrissement du voisin] — a été originellement affirmée par Adam Smith, selon qui la doctrine économique mercantiliste statuait que «leur intérêt consistait à faire des voisins leurs mendiants»(4). Cette politique serait, elle-même, en contradiction avec la politique de globalisation poursuivie depuis plusieurs décennies et préconisée et acceptée par la plupart [pas tous] des pays, qu’ils soient au nord ou au sud de la planète. On voit donc que, ne serait-ce que pour ces raisons, l’objectif d’un pays n’est pas assimilable à celui d’une entreprise et que, par voie de conséquence, il n’est pas possible de «gouverner» un pays comme on «gère» une entreprise.

La deuxième sous-question est de savoir si les intérêts [les biens et les entreprises possédés par Trump ne sont pas en conflit avec les intérêts du pays. En d’autres termes, est-ce que Trump ne va pas utiliser son poste de Président pour se «servir» et accroître sa richesse.
Trump a promis, déjà au cours de sa campagne présidentielle, de se désister de ses entreprises [par des donations à ses enfants], mais jusqu’à présent il n’en a rien été. Beaucoup d’analystes pensent que, même s’il venait à le faire, les risques existent toujours qu’à travers ses enfants, il continuerait à «tremper» dans les biens de l’Etat américain.

On voit bien que cette question hautement «éthique» va se poser encore pendant un certain temps, à moins que le nouveau Président prenne la décision de séparer complètement ses avoirs de ceux de l’Etat américain. La troisième question posée par la nouvelle présidence américaine est : «La nouvelle politique proposée va-t-elle résoudre (ou tout au moins réduire) les problèmes endémiques que connaît l’Amérique depuis longtemps et qui se sont accentués ces dernières décennies ?» Parmi ces problèmes, citons quelques-uns des plus importants : (1) la crise des relations raciales et ethniques ; (2) la place des religions dans la vie politique. (A suivre)

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70414

Posté par le Fév 8 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

25 Commentaires pour “Donald J. Trump : quel avenir pour l’Amérique et le monde ? (1re partie)”

  1. elabbassi

    bof dans les 20 années avenir y’aura presque rien comme crise majeure car les affaires marche bien et puis parler de la politique des etats unis n’a uaucn sens car c’est un continent et il ya disparité entre etat et etats..les etats unis c’est un territoires allant de l’extrême Ouest europeens Nante en France jusqu’a l’Ouzbékistan environ 5000 km..sur 3000 km.. L’amerique c’est Nante ou Bakou??Dans cette dimenssion un president n’a pas un effet sur les affaires..les affaires c’est avant tout la morale lorsque la morale va bien les affaires marcheront bien. Dissipation des craintes et du waswasse qui touche plus les femmes que les hommes ..Trump puiqu’il issus des mileiux des affaires il va donner de la bonne moral aux bisness ..mais pusique ya une grande disparités au seint des états unis le marché americian reste pour certain un marché encore vierge..Donc le bizness man americian n’est pas dans la contrainte de sortir vers d’autres marchés..s’il vend bien chez lui et sa monnaie est dans sa caisse pourquoi allait il ailleurs avec le risque de perdre ..De ce coté le président même si il est Empereur qui voudra gagner de l’espace sur terre il ne pourra pas car il n ya pas une contrainte interne qui pousse l’américain a sortir faire de la conquête sauf de sécuriser les matières premières dont il est dépendants ou même s’il n’est pas dépendant il ne la laisse pas passer entre d’autres mains…il y a actuellement la pneumatique et les hydrocarbures qui sont susceptibles d’intéresser le président
    sans pneumatique ni carburant la mécanique sera figé a terre. et comme le circuit de distribution en Europe et aux états c’est basé sur les supermarchés donc les américains comme les européens sont dépendant du transport. pour acheter un pain l’américain et l’européen doivent faire 20 km imaginé si les pneu sont introuvable et les pompes sont vides. donc ils sont tombés dans un pièges. de la distribution.
    le grand soucis des européens et des americains c’est le caoutchouc et le pétrole..alors pusique la majorité des reserves des etroles sont chez les muslmans donc ces pays là vont a l’avenir subir de grosses pressions pas aller jsuqu’a l’eclatement car le but ce n’est pas de suprimer le musulmans mais de reduire l’opposition islamique contre  »le pompage abausif » par des multinatioanles gérés par des adminsitareturs au service d’un club opaque souvent appatride. ces groupes appatrides n’ont aucune physlosphie ni culture ni religion ni livre ni rien. des gens qui ont eu l’occasion de faire des affaires et sont devenus trops riche et ou l’origine d leurs richesse est douteuses. Donc en somme Trump qui une sociét a responsabilité unqiue une EURL est uen société dite a personne Physique il est connue par tout le milieu mais les autres qui se cachent derrière des sociétés ANONYMES c’est cela le défît des états car on les connais pas on est passé par les banques a compte anonyme vers les usines a compte anonyme. Donc ils sont redevenus invisibles incontrôlable et surtout non justiciable..les administrateurs de ces sociétés sont aussi redevenue dangereux car ils exploitent l’anonymat des riches. ils profitent pour leurs propres comptes, ils savent qu’ils sont utilisé comme du clynex..qui contrôle qui a l’avenir ces administrateurs ou ces hommes nouveaux riches qui ne veulent pas se montrer??
    donc si le monde arabe souffre et aussi le reste du monde c’est en partis des sociétés anonymes livrés a des gestionnaires redevenus des mercenaires pour leurs propres comptes, de l’éxecutif qui est leurs role ils sont redevenus des législateurs car ils ont entre les mains un fond par lequel ils font de la politique investir et recruté et constituer des milices etc..même si des gestionnaires sont de haut niveau technique et moral qui font leurs travail dans les règles des arts ils sont la cible du crime organisé..l’argent comme les ultras violets ça attire les insectes.
    le monde va encore mieux y’a que ces sociétes anonymes a recardrer en interdisant les sociétés anonymes..si tu es correctes pourquoi tu te caches?? t’a rien a craindre..
    Puisque Trump est une EURL il doit dans son mandat allez au moins constituer le clan des notables aux etats unis.. Un notable c’est un titre délivré par la justice suite a une proposition publqiue et une enquette. La notabilité est un titre acquis par le travail de l’individus seul ou suite a une lignées connues par tout le monde.
    c’est eux qui vont constituer la majeure parties du senat qui controle la justice. Le juge doit passer par le senat de la petite vers la grande choses.
    Trump utilise l’immigration dans son discours alors que les etats unis sont un peuple europeen e »t africain de migration ..dans la migration on se base sur le principe  »le premier arrivé le premier servi » c’est a dire que les indiens d’ameriques étaient les premiers a migrer aux etats unis donc ils ont une place privilégié..concernant les visas ce n’est pas les amabassades qui decide ou les polices de frontières mais bien les Gouverneurs des etats chaque gouverneurs peut accorder ou refuser l’entrée d’une personne. l’amabassade et la police des frontières ne font qu’applqiuer la refglementation si oui ou non le migrants est meritant ou non. donc le migrant doit deposer sa demande d’immigration directement au gouverneurs de chaque etats. en europe pareil c’est l’assemblé d’un département qui décide et non le prefet..le préfet ne fait que verifier la procedure c’est touit mais la decision revient a l’assemblé communal de refuser ou d’accepter la demande de migration.
    LA MIGRATION EST NATURELLE CHEZ L’ETRE HUMAIN C’EST UN DROIT BIOLOGIQUE..
    Aucun pays n’a le droit de retirer ou nier ce droit..donc quiconque désire migrer vers les états unis il n’a qu’a contacter directement le gouverneurs de chaque états et déposé sa demande. dans ce cas chaque maire chaque gouverneurs est responsable de sa cargaison. il doit faire tout pour que ces voisins ne subissent pas de dommage collatéraux suite a l’acceptation d’un migrant universel il doit au moins contacter les maires proches de 10 km de chez lui pour les aviser en introduisant une enquête comodo et incomodo.
    dans le droit islamique la migration est obligatoire au cas ou le milieu est redevenu Brigant..vis a vis de la lois coranique si tu restes avec eux tu es comme eux tu seras pareils a eux. tu seras considéré comme complice. Donc la migration est obligatoire sauf contrainte particulière. la migration dans le droit islamique est une droit et une obligation. ..au moins on applique le droit musulmans entre pays musulmans c’est a dire lorsqu’un pays musulman balance dans le brigandage sociale les pays musulmans ouvrent leurs frontières pour accueillir les migrants qui veulent quitter ce pays de Brigant comme c’est le cas des syriens libanais afghan yemenite qui subissent une mise en scène de déstabilisation…les pays avancés et developpé et stable islamique comme la turquie l’iran l’indonesie la malaisie l’afrique du sud le mozambique la yougoslavie omane l’ukraine (lol) et d’autres et meme l’egypte a cause de leurs ressource en eau et du caractère festives des égyptiens le musulmans peu avoir la paix et travailler dans l’honnêteté sans subir les pressions pour redevenir un Brigant programmé dans des quartiers ..
    voila si les musulmans ne font rien chez eux que va til faire Trump pour eux?? deja Trump il est dans un continent avec 300 millions venues de tout bords chacun tire les cordes a sa façons..Trump lui même a besoin d’aide des pays musulmans.. on lui offre un peu de petrole pourqu’ils passe des périodes difficiles et faire face aux satanismes qui menace tout le monde.
    l’ukraine fait parie de la Turquie et non de l’union européennes ..les pays baltiques doivent faire leurs propre unions..avec une monnaie unique …alors que chez nous le maghreb arabe sans le Maroc doit s’ouvrir au moins pour les sociétés libyennes et algérienne de distribuer le gaz dans les pays membres..et s’élargir vers le soudan et l’egypte..de la Mauritanie jusqu’a l’Égypte ya 4000 km environ les états unis..donc les etats unis du maghreb est possible..ces pays n’ont aucune contrainte de faire l’union car ya pas chez eux une origine monarchique.. il faut englobé aussi le mali et le Niger ..
    cela va se faire surtout sur l’union des gendarmeries maghrébines. dans le cas libyens ce n’est pas les militaires qui vont intervenir mais les gendarmeries sous appel du juge Libyens qui préside un collège de juges de chaque pays membre..le libyen ne sera plus en face d’un juge ripoux libyen mais en face d’un ensemble de juges des pays membres préside par le juge de L’État qui fait la demande. ..il ya des bandits en Libye et il faut les arrêter les jugés..

    • Imène

      Azzul !
      Tout à fait elabassi !‎
      Les migrations « un droit biologique « ?? est ce correct déjà ? je ne sais pas . ‎
      Ce qui est certain en revanche c’est que l’immigration est un phénomène social vieux comme le monde , un ‎besoin indissociable de la nature humaine : De tout temps , de tout continents , les hommes -comme les ‎oiseaux – ont éprouvé le désir ( ou le besoin ) de partir..de s’envoler vers d’autres cieux plus cléments ! Mille ‎et une raisons peuvent les pousser a traverser mers et océans : par choix souvent , par contrainte aussi ou ‎ballotés entre les deux… mais ce n’est jamais – ou rarement – de gaieté de cœur : On ne quitte pas sa patrie , sa ‎terre , sa maison , sa famille , ses amis, ses parents – fussent ils morts et enterrés – comme on quitte et on claque la ‎porte de sa voiture ! ‎
      L’immigration ( lorsqu’elle n’est pas irrégulière ou clandestine ) est sans conteste source de diversité , de ‎richesse , de vitalité pour le pays d’accueil d’abord ! ( les premiers migrants en Amérique ou ailleurs étaient de ‎grands bâtisseurs , et souvent relégués aux tâches et aux travaux durs et ingrats )‎ ..Aujourd’hui avec les conflits armés qui sèment la mort , et la misère dans certaines régions du monde, les flux ‎migratoires ont considérablement gonflé : exode massif des populations civiles , des petites gens qui n’ont ‎plus rien à perdre fuient leurs habitations , leur villes où se déroulent les combats les plus féroces ..le président Trump – Mr –décrets -évoque le foutoir complet qu’est ‎devenu le monde ; mais il oublie de reconnaître que la politique menée par son pays en est la principale cause ‎de ce désordre ( plutôt désastre généralisé ) et ce , depuis l’émergence de la super puissance ‎Us, vers 1945 ) il oublie de dire que son pays est la véritable grande menace pour la paix et la sécurité internationales ! ‎Chiche un décret pour arrêter la guerre en Irak , ou en Syrie ??? ces guerres fratricides que les usa (et leurs ‎laquais de l’occident, la France en tête et certains régimes arabes ) ont savamment fomenté ..Chiche un ‎décret pour désarmer et évincer les terroristes afin de pouvoir entamer la reconstruction de ces pays et permettre aux refugiés de renter chez eux en toute ‎sécurité ?? Chiche un décret pour ester en justice les grands criminels et les responsables de ce bourbier ‎humanitaire tels Bhl , Sarkozy , Les Bush and co..mais ça , il ne le fera pas, il ne le fera jamais ! Mais voilà ..quoiqu’il fasse , ce ‎bouffon de sociopathe, les hommes , comme les oiseaux continueront de voler à travers les quatre coins du ‎globe..n’en déplaise à ceux qui veulent blinder les frontières, verrouiller les issues de secours, ériger les murs ‎‎..de la honte ‎..
      J’ai soudain une pensée trés amicale pour mon ( notre ) ami Hassan , j’espère qu’il va bien.
      Azzulcalement.

  2. elabbassi

    voila donc Trump a d’enorme probléme interne car la population noire est redevenue inutiles en face de la mecanisation et la robotique..ces populations etaient transportés par anciens de la machine coloniale et maintenant une fois qu’elle a trouvé et inventé le sibstitut elle les lache sur les bras du président  »on a plus desoin d’eux t’a qu’a s’opccuper d’eux » ..Trump a un lourds passif a supporté, il a une population noire a prendre sérieusement,nt e charge. C’est a dire ouvrir le travail pour les noirs là ou la mécanique ne peut pénétrer donc soit dans les forets denses soit les régions a reliefs difficiles comme les montagnes, puisque les parcs sont nombreux chaque états peut lancer des programmes pour absorber  »le mécontentement noirs » la musculation est une affaire du noir bien que certain groupe ethnique soit plus fin plus raffinés n’empêche que Tramp doit laisser un champs de la musculation et l’ôter pour la mécanique, et introduire la notion de base sur le plan moral de la migration  »le premier arrivée le premier servis » c’est a dire les indiens ont plus de droit moral dans un Sénat que les blanc que les noirs que les hispanique. donc ce que le president Noir n’a pas fait pour les noirs le blanc va tenter de le faire pour les noirs car la machine ou les heritiers de la machines coloniale s’en foute pas male au moindre probléme il cvhange de veste ils sont redevenues des apatrides et des opportuniste la ou l’herbe est plus vert ils iront laissant derrière eux un champs ruiné. donc au fil des siecles ils ont acquis le caractere du nomade, ça se peut qu’il y aura des choses qui les retients dans un champs mais en majorité lorsque le champs redevient improductible ils le laisse et l’abaodone comme ce fut le cas de l’algerie ou la steppe fut ruiné et l’algerie est redevenue un désert impossible a redresser ou a faire face..donc ils ont tout consommé et ils se sont aller ailleurs..les sociétés anonymes favorisent la musltiplication du nomadismes. La responsabilité physique devant une juridiction permet la sedentarisation , le riche n’est pas obligé de changer de territoire car il est en securité la ou le Juge et sa gendaremerie sont garant de sa protection
     »ouvre ta société surt ton nom et t’as rien a craindre du coups du redressement fiscal »
    car la fiscalité aujourdhui partout est redevenue Ripoux elle est tombé entre les mains de riche pour la manipuler afin de briser les concurents ou les absorber »
    voila donc la recette fiscale a été toujouirs dans le droit chretien juif ou muslman entre les mains d’UN SEUL JUGE. Donc Trump a aussi du pain sur la planche de faire plier la machine fiscale americiane et la donner au Juge suprême qu’il l’avait nommé.
    l’investisseur amlerician ou etranger n’a rien a craindre du coup du resdressement fiscal donc il va sortir de l’anonymat et ainsi aura tout le pouvoir sur sa propriété.il sera plus sure de lui meme et lorsque les assurences seront là il aura la faculté de persuader et la faculté de persustion est une bonne chose pour les affaires car devant les gens qui deteinnent des richesses et qui ont peur de la lacher dans un investissement l’assurance de l’investisseur va leurs donner le courage de liberer leurs biens,
    ce qui s’applique pour les etats unis doit aussi s’appliquer pour nous tout le monde travail au noir car ils n’ont plus confiance aux impots qui etait au temps de la france fortement politisé et meme les juifs et chretiens en subissait des coup du redressements fiscale..donc avant l’indépendance la machine colonaile exploitaient les impots pour faire chuter ces concurrents et prendre leurs affaires  »les phagocités » et ce n’est pas les banque mais c’est une administration une machine qui est redevenue grande et incontrolable bien que les colons travaillent comme des negres pour produire quelques quintaux de blé ou de datte ..les algeriens authoctome qu’ils soit arabe muslmans ou chrétien ou juif ou autre subissait le double coup celui des banques et celui de administrationaliser les deux étaient infiltrés par le banditisme. un bandits redevient plus que bandit lorsque entre dans une structure pas bien contrôle il redevient un maitre en recrutant que des bandits qui le ressemble pour faire face.. »il se reproduit comme une cellule cancéreuse au sein des banque et aux sein de la recette fiscale ou les biens publiques tous sont anonyme car y’a pas de propriété physique..l’hôpital n’appartient a l’État mais pour le gérant a l’intérieur qui ne reçoit jamais d’officiel du ministère le ministre ou l’ENI ou autre redevient sans propriétaire les representant de l’etat n’ont jamais venu pour jeter un coup d’oeil donc il va tenter de se l’accaparer en jouant sur sur des alliés interne qu’ils les avaient recrutés sous de faut diplome afin de faire pression sur eux..mais il oublie qu’il avance en age il fait ces cacules dans les debuts lorsqu’il avait 40 ans mais arrivé a 50 ans les jeunes qu’ils l’avaient recruté font faire le cormpre pour le neutralisé ainsi cjhque soir qu’il entre chez lui il trouve un cadeau deposé par les collegues …
    voila cela etait du passé dans les tous les pays reste comment gerer les biens de l’etat algeriens a l’avenir c’est de reflechir longuement..peut etre les chefs d’entreprise seront au mieux élus chaque année et chaque president ne doit pas faire plus de 3 mandats successive si on se base sur le droit islamique qui regle le problème du divorce  »si tu divorce d’une femme plus de 3 fois t’auras pas le droit de l’épouser que lorsqu’elle se marie avec un autre et se divorce de lui » t’a pas le droit par exemple d’épouser la présidence plus de trois fois..que lorsque la société sera gérer par un autre et demis de ces fonctions..donc suivant cet exemple l’etat doit gérer ces propriétés et ne jamais résigner d’envoyer des délégués d’États a chaque occasion pour signifier a tout le monde que la structure a un PROPRIÉTAIRE ..LE DELEGU2 EN SURPRISE DEMANDE UNE RÉUNION A TOUS LES TRAVAILLEURS ET ENTEND DES LEURS CE QU4ILS DISENT EN Assemblé genreale..le deleguer doit écouter de tout le monde et réservé le contact en privé quiconque voudra lui parler en privé n’a que le faire….il va le reporter au gouvernement le PROPRIETAIRE du bien..
    ces delegués seront nommés par les court des compte accompagnés par des représentants du ministère du tutelle.. le président sera donc un juriste nommé par le président de république en fonction du Juge suprême et qui agit pour le compte du l’ETAT PRIORITAIRE..chez l’État tout effraction lourde est considéré comme un crime
    chez le privé le vol ou le detournement ou le sabotage ou le de gaspillage sont considéré comme un délit mais chez l’etat prioritaire seront considéré comme crime car ya eux TRAITRISE khiayanatou el amana car le propriétaire est supposé absent il est a Alger ..normalement dans l’islam le traitre sera pendu en publique..donc un agent de la recette fiscale qui fera un coup a un investisseur ou un prioritaire sera jugé apres preuve il sera pendu car cet agent travaille pour le compte du minisitère de la justice’ qui trallera la justice est un traitre du premier ordre
    don pour encourager l’investissement en algerie et permettre a tout le monde travailler dans la transparence et sortir de l’anonymat et du marché parallele les impots seront remis entre les mains du ministère de la justice et seul le president de la republqiue entant que juge supreme a le doit de collecter l’impots..ni X ni Y
    Apres cela y’aura aucune raison de former un société anonyme ou travailler sans registre nous sommes dans un pays indépendants libres ils nous appartient finit la période coloniale et les bandits en son sein..
    suite a cela quiconque travaille en cachette n’a uaucne excuse et sera considéré comme un criminel meme s’il ne l’est pas t’a aucune raison de travailler en cachette..
    voila ce n’est pas grand chose pour booster l’economie algerienne et la faire sortir de l’anonymat vers le droit..reste maintenant le role du minsitère ds affaire etrageres d’aller voir comment créer la route commerciale Oran Alexandire via Tunis et Tripolie pour le transport des voyageurs et marchandise en creant la une fraction de Douane Magrebine qui assure la securité et la non imposition tarifaires..Pour booster les échanges les états membres peuvent en premier sortir une monnaie uniques équivalente au dollars sous forme de travel chèques ..donc un hadjis pour accomplir sa Omra doit passer par route et ne payer la Omra que de Égypte vers l’Arabie saoudites..il fera le trajet Oran le Caire non pas par des devise mais des travels cheques inter-maghrebins.. bon maintenant si la Turquie accepte ces travel chèques c’est son affaire …
    DONC IL FAUT COMMENCER PAR CONSTITUER LA DOUANE UNITéS SPECiALE INTERMAGHREBINS c’est tout le reste viendra tout seul lorsque le deuxième canal s’ouvrira Nouakchote Tamanrasset Khourtoum Soudan soit plus de 5000 km

    Donc du point de vue économique tous les pays intermaghrebins auront des sorties sur mer atlantique mer rouge et méditerranée ..parceque au moindre choque petroliers ou pneumatique les etats reviendront a la marine classique un peu de bois une petite voile et faire les 15 iemme siecles ces gens là ont fait des merveille rien que qu’avec la force des vents..t’a besoin de mécanique ni essence ni pneu ni Michelin ni goodyear ..
    pour nous la Mauritanie est redevenue pas un soeur mais habiba..on dira , habibati la Mauritanie..habibati Misr habitati Soudan…
    POUR LE COMMERCE FAUT PAS COMPLIQUER LES CHOSES pour les comprendre assayer vous sur une route nationale et regarder les marchandisent qui circule ces meme marchandise vont circuler de Oran ver le Caire c’est simple ..

  3. MILOUA

    le choix deTRUMP est pressenti comme une tres grande TRUM…..PERIE par les analystes de la politique americaine

  4. abbassi

    Miloua
    Tous les analystes ont un peu tort et un peu raison..generalement on ignore tout de la creation
    Et les analystes se basent sur les ragouts scientifiques plud que sur l.analyse scientifique et technique. En algerie on a heritè un systeme scientifique d.origine judeo chretien carholique dt orthodoxe trop acces sur le theorique que sur le terrain..c.est pourquoi les pays issus de la colonisation catholique juive orthodoxe restent loin du terrain par rapport au juif laique et chretien protestant..les arabes qui pnt heritè le systeme anglo saxon reste pragmatuque dt homme des marchè et de la monnaie..tout est evaluer par une monaie dollars guenih egyptien riyale saoudien dinars kowetien tous des devises.
    Trump est evaluer par le dollars chez nous et chez les judeo chretien c.est des valeurs
    Non chiffrè un president dans ce milieu est èvaluer par des concepts le plus crand revolutionnaire.le plus grand courageux le meilleur des parleurs le meilleurs de funteur le meilleur des dribleur etc..Les anglo saxon reussissent oarceque tout est èvaluer par rapport a une chose physique ici c.est la monnaie..
    Si tu prend d.un cotè un anglo saxon comme Trump et un autre cathlico protestant ils sont èvaluè differemment le premier par la monnaie donc le marchè les seconds sur les concepted qui veulent rien dire surtout que l.epoque des grands courants phylosophique est terminè ..il ya presque un statut quo car Dieu qui avait l.habitude de lancer de lancer les Prophete dt lancer des ideologies semble apparement se contentet pour le moment Ue des ex 3 courant Moussa Jesus et Mohamed dans l.ordre chronologique..
    Les pays dite revolutionnaires restent cantonnè dans l.idiologique c.est pourquoi ils ont du mal a se placer sur le marchè il leur faut une locomotive arabe asiatique ou anglosaxone..
    Les pays du maghrebs algerie compris au lieu de se concentrer sur l.union des marchès ils cherchent toujours l.union ideologique alors que l.ideologie est exploitè par Satan ou autre dans le but de creer qu contraire la division..
    Prenez un exzmole simple celui de l.achat des voiture
    Tous le pays du maghrebs propgramment chaque annèe l.achat d.un quotat
    De vehicule sans jamais oser un jour a fusionnet leurs achats et faire un achat groupè

    Lorsque l.algerie achete 1000 vehicule c.est des miettes pour un constructeur serieux..
    Mais le nouveau maghrebs arabes qui englobent tous ke pqys musulman africain sans le sengal et le laroc mette leurs budgets de l.importation en commun et affronte l.europe ou l.asie ou amerique pour commander en groupe nous pouvons negociet mieux en reduisant le prix du revient destinè aux marchè africain musulman …
    Pour plus de diplimacie les pays musulman africain peuvent donner du repis aux fabrixants et contructeur ..on fait une commande groupè et on sera livrè dzux annèes aores** on laisse le constructeur souflè un peu ..
    Il n.ya rien de politique ni de religieux..on comande chez royota comme on negocie avec Ford..
    Ça depend leurs disponibilitè et s.il ne peuvent pas on peut faire main basse sur des constructeurs des pays emergeant comme l.inde le pakistan la turquie l.indonesie sauf les pays monarchique musulman de fond..les pays arabes du golf ne sont pas des pays monarchique de font le titre est mal choisie au fond les arabes du golf sont plus republicains et federaliste que les anglo saxon eux meme..l.anglo saxisme est d.origine arabe les europeens l.ont copiè des arabes….
    Donc voila on doit discuter avec le monde musulman africain sauf les pays monarcgique de fond pour creer un marchè commun ou plutot pour simplifier la comprehension ..pays a coande unique.. il font la commande globale face a l.asie l.europe et l.amerique du nord
    Voila Trump ne peurra jamais se desesir du mexique sinon celle ci va fusionner avec ld venezuela et les caraibes d.originene hispanique…
    Donc on propose les pays africains muslman d.integrè le noyau deja operationel du pays du maghrebs et laisser les pays du golfs entrer et exploiter un marchè de plysieurs centaines de millions de co somateur qui achetent en groupe… pouf evitet la contamination idzologique les pays issus de la revolution doivent se taire et laisser les pays issus des mqrchès parler ou au moins exploiter le savoir faire commercial de la region du grand anstantine du grand blida

  5. smiley

    The desire to essentialize political,cultural, economic and environmental issues and trace them all to one root cause can be likened to choosing a blind person as a guide on perilous paths.
    Not all problems spring from one cause and it is abundantly clear that the world affairs are a complex machinery to comprehend.
    The idea that there is a single root cause to any of these complex problems is to put it mildly absurd.
    The infatuation with a foreign country political or electoral agenda is ample evidence of living by proxy because one’s life is unsatisfactory, and native political spectrum unattractive.
    Needing desesperately the Other to exist is ample proof of imbalance.
    While voicing strong support for information, critical assessment and demeaning shaky propaganda, I make a plea for competing versions to be voiced that should in turn deserve close scrutiny. No ideas are politically innocent because they are the vehicle of ways people make sense of the world.
    Of course humans view the world from their own perspective but I do know a diverse world is a blessing.And closed , dogmatic mentality a curse!

    • mohamedDD

      Bravo à vous, c’est vrai ce que vous dites; et le plus important chez l’individu et le groupe, c’est la sécurité au sens large du terme. La gestion des affaires d’un individu, d’un groupe ou d’une nation, dont la politique est d’avoir plus de pouvoir en « satisfaisant » néanmoins ses adversaires: l’électorat, l’opposition, les « banques et mégaentreprises »,.. La « Satisfaction réciproque ».

      S16-V112 – Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient.

      L’entreaide entre personnes et nations est la solution relative, si moins de prédateurs …

  6. smiley

    Take Trump for example, who prided himself on being a man of his word and a mouthpeace of the white resentment,and who ended up picking up officials from the Ivy League, the banking system and the military top brass.
    His protectionist measures may prove to go well in the short run while being counterproductive in the long term as forecast by serious studies.
    No doubt, the US president is having the time of his life as he cast himself in the part of the Alpha male, overpowering everybody around him.
    His handshade has become a trademark of unconventional greeting. He would grab the visitor’s hand and pull it towards him, causing offbalance and embarrassment, and his body language would tell the rest: I am strong, up to the point and will have everything done my way.
    Raised as a cadet in a military school, he only truly admires top officers with staggering resume and the iron rules of business..Military might is part and parcel of the White House commmunication story telling. Make no doubt.
    Something, he didn’t except was the independence of the judiciairy and the repeal of his immigration order banning residents from seven muslim countries from entry in the US.
    The backlash was swift and massive protests were organised at airports nationwide showing that America has a civil society, standing up to defend individual rights as granted by the Constitution.
    Seattle Sate Attorney overturned the ban and became the Nation’s hero and the epitome of independence of the legal system.
    Then, Trump knew his limitations!
    Trump is poorly travelled and knows about nothing of the complexities of the World.
    His tweeting obession is ample evidence, he overlooks the complexities and subtleties of the job he earned himself.
    Interesting times to comment.
    In the meantime, French election is sizing up to be totally unpredictable.
    Any survival guide will be a bestseller!

  7. smiley

    Macron’s ideological challenge!

    Emmanuel Macron the wonder boy of finance and politics has ruffled feathers with his outright condemnation of French colonialism.
    Calling it a crime against humanity has earned him irrate reactions from the right and far right circles but has also embarrased his supporters as it’s always a major blunder to comment highly emotional issues from a foreign country and that holds especially true pour a presidential candidate.
    Whatever the outcome, Macron may have suffered from a new political syndrome , yet to be coined: ‘ the Algiers syndrome’ which will make you endorse this country’s views.
    What’s apparent is that Macron’s will to embody a new governing ideology but overlooking the impact of his statement which is likely to rebound and may shape the face of domestic politics in the days to come.
    His stance against colonialism has refuelled positions standing in sharp contrast, and antagonized those claiming positive aspects to colonizing a country and reviving the harki issue, a plain embodiment of such a claim.
    Macron’s advisers would find him difficult to rein in because he’s very much » a on the spur of the moment guy », likely to come up with the most surprising statements causing political damage and wariness among supporters.
    Once again, assessment of the colonial phase has proven to be a more than a peripheral issue and a battling ground in the political battles ahead.
    With France being undermined by the identity question and the unrest in its suburbs, extremists candidates may feel free to ride the xenophobic current and Mister Fillon, the morally bankcrupt leader being one of the most vocal for political gains and outright cynicism in endorsing Most of Sarkozy’s rhetorics.
    poloitics is a dirty game and only those with an elephant’s skin can survive it.

  8. smiley

    LETTER FROM NOWHERE

    Return to sender! Address unknown is the nightmarish perspective of any political commentator failing to reach his readership.
    Commenting politics is a risky track on perilous sifting sands as today’s truth may not be tomorrow’s.
    Any doctors worth their title would advise against snap judging .
    The temptation to allude to Trump’s flaws, indicative of a mental disorder of some kind is tempting but can be misconstrued. It doesn’t take into account the systemic nature of the pressures exerted on US presidents to achieve the most within a very short span of time.
    All those entering the Oval Office have had their eyes set on the first 100 days target.
    Though dubbed the most powerful man in the world, the US president is condemned to a rush of hasty actions to bring about a momentum. Make or break!
    All have experienced this urgency over the past century, not least of all Franklin D. Rooselt who had to wrap in the New Deal to address the Great depression following the afertmath of the 1929 crisis.
    JF Kennedy knew he had to endorse the civic rights movement to alter radically the image of a a racially divided society. Since then Human Rights Agencies have become part and parcel of US policy and means of interfering in a nation’s affairs.

    Mid -term elections are a powerful reminder of the US president’s limitations, as results in the Congress or in the Senate would foretell doom or success. And plague a mandate, thus instilling stalemate and inaction.
    What counts in the end is long-terms effects of political decisions , but Trump ‘s election and indications of his mental imbalence are calling for a new reassement.
    Of course, the world has long been familiar with rulers’ mania, from a drunken Boris Eltsine , spoiling profusely the public image of Russia to Mao Tse Tung insisting in old age to be surrounded by a string of beautiful young ladies, as a source of eternal youth spa.
    Not to mention Hassan II of Morocco’s phobia to travel by plane since the coup attempt and Korea’s Kim Il Sung armoured train to avoid travelling on planes.

    « There is something rotten in the kinkdom of Denmark » it is said in Shakespeare’s Hamlet.
    The same holds true for Trump’s America in the face of the fierce opposition and rancorous feelings.

    Trump ‘s election has dealt a major blow to mainstream media who have lost their so-called expertise on knowing before election night who will vote and for whom?, Who will refuse to concede but the real bone of contention is that after 30 days of post élections, A sizeable part of America are still claiming: ‘Not my president’!

    Elections have produced an uncanny business, gathering, analyzing and directing voting data to declare the media favourite the nation’s.

    Canvessers, reporters, spin doctors, data clerks and statistical models experts are at odds with the very concept of democracy:
    Letting the people have their say.

  9. smiley

    Please ‘read «  » canvassers » »

  10. elabbassi

    ya si smiley tu nous ramené un texte je croyais qu’il renfermait que Trump allait sommer Ford et la construction naval pour installer en algerie la fabrication des fourgon et des voiture commerciale tolé et les bateau de pêche et de marchandise….
    TRump dira sans doute aux arabes  »moi j’ai des chrétiens kouffare chez moi vous les musulmans vous avez aussi les votre vous les juifs aussi alors de grace cherchez un industriel qui bariquera pour vous des slip des soutiens gorges et des jeans..

     »celui qui a une chèvre,
    doit lui la trouver un bouc » lol
    en arabe
     »elli 3andah chi ma3za, ihawasal’ha 3la 3atrousse »
    dit par elabbassi en 2017 pour la generation de 3017

  11. smiley

    @ MS CH

    Allah knows we haven’t always seen things on a par, but credit should be given to you for being a consistent contributor and by force of time you and I have become sort of ‘family’.
    Agreeing to disagree on many things and that’s savoury.
    I was I was not too delusional in believing that a media ( this site qualifying as such) walks on its two feet: the parochial and the international.
    Yes, it’s utterly frustrating it’s not exploited to full capacity with all the wealth of intellectual and human resources I know are there and available.
    But let me not stick to the topic and touch upon the ‘arabica aroma’ which you singled out as one of my daily pleasures. It’s more than that. It’s an addiction and I keep dropping into cafés to explore new brands, expressing satisfaction or dissatisfaction with the beverage anywhere I happen to be.
    One lasting craving, only known to insiders is ‘Le roi de la loubia » in Algiers and given the chance I would go to this tiny ‘gargotte’ as on a pilgrimage which would bring back memories much more powerful than Proust’s madeleine.
    The priviledge of mature age is to know that you are no longer competing against anyone because the count down has started and the biological clock ticking away as Brel’s song.
    I do contribute to established papers and with some reputation with a stipend, in both French and English,but sharing on a free basis whenever I can is my commitment to debate and agora building.
    Thus I won’t pass any value judgment on anyone and wish all the best to abassi, elabassi, Chot because I believe his postings are an sos message for attention.
    May Allah bring you fortitude brother!

    • Mme CH

      Salam Mr Smiley….!!! Ohhhh yes, I agree with you, by force of time you and I have become sort of ‘family’, moreover, « particular » good friends…!! These days, it’s rare to find this kind of relationship,…damage that the spider web separates us…(Laughs..)… otherwise, I will have offered you a pure coffee arabica…….and I know we could have gotten along better on a lot of things…..!

      May God bring you inner peace….!!!

      All the best..!

  12. smiley

    THE COFFEE EXPERIENCE

    Café Schoeber in the old town of Zurich proved a nice surprise with a strong ethiopian blend, while ‘ Café Florian in Venice’ on Piazza San Marco , though a nice, historic venue was a disappointment, the beverage amountaging to no more than an average expresso.
    Starbucks of course are to be avoided at any course if you are a coffee lover.
    Go for an ethiopian or nicaraguan blend any time you can, because your purchase, provided it’s fresly roasted will be heavenly.
    Belgian cafés will serve you an insipid moka but will catch up with chocolates and russian biscuits.
    English coffee was one of the reasons I was happy to leave the country.
    Spanish coffee is good for a boost but with no refined nuances and it’s served on oily toast, slashed with tomato juice.
    Turkish coffe requires a leisurely pace, sipping every drop and accomanying it with loukoums of all colours and tastes.
    Coffee break: magic words!
    .

  13. mohamedDD

    Quotidien d’Oran en date :

    La comparaison entre Trump et Hitler
    par Ron Rosenbaum – Traduit Par Mourad Benachenhou*

    L’analyse dont la traduction est donnée ci-dessous est d’autant plus intéressante et instructive qu’elle a été avancée par un journaliste américain, non seulement versé dans l’histoire de l’accession en janvier 1933 d’Adolph Hitler au pouvoir, mais également sioniste extrémiste, qui épouse les thèses du fondamentalisme juif, et qui ne pouvait, en toute cohérence avec ses idées, que se réjouir de l’élection du président Donald Trump, particulièrement favorable à la politique brutale de Netanyahu contre le peuple palestinien.

    On ne peut donc pas récuser ce journaliste, sous le prétexte qu’il serait incliné à une certaine hostilité contre le nouveau président américain, du fait d’une quelconque sympathie pour l’islam et les musulmans, cibles déjà désignées de la furia du groupe actuellement au pouvoir aux Etats-Unis qui a déjà marqué sa trace profonde dans le système politique par le décret-loi sur l’interdiction d’entrée de citoyens de sept pays musulmans, prise le 27 janvier 2017 et contestée tant par la justice américaine que par l’écrasante majorité de l’opinion publique de ce pays.

    Voici la traduction de cet article révélateur de la parenté idéologique et tactique entre le nazisme et la ligne de pensée du groupe au pouvoir à la Maison-Blanche.

    La comparaison entre Trump et Hitler, y a-t-il des raisons de les comparer ? Entre la façon dont les campagnes électorales de Trump et de Hitler auraient dû être traitées par les médias et par les milieux culturels ? La manière dont les médias devraient agir maintenant ? Le problème de la normalisation ? Parce que j’ai écrit un livre sur Hitler intitulé «Expliquer Hitler», plusieurs rédactions m’ont demandé, pendant la campagne électorale, de voir ce qui pouvait être dit sur ce sujet.

    La campagne électorale de Trump : une croisade vicieuse

    J’ai refusé de leur répondre jusqu’au lendemain de l’élection. Alors que la croisade de Trump fut parfois vicieuse, comme l’ont été les vociférations de ses partisans, ni lui ni eux n’ont semblé être portés vers le génocide. Il semblait plutôt porté vers rien de plus que le simplisme hideux et blessant. Un bouffon infantile, vindicatif, entraînant derrière lui des partisans racistes, dont il a rendu la vie de l’opinion publique acceptable. Quand je parle de …………………………….

  14. Abbassi

    Je suis entrain d’écrire par l’intermédiaire de Google translation.Mr smiley vous aves voulu piegė googletranlator mais celui-ci a separė le françis de l’anglais.la traduction était bonne une preuve que maitrisiez votre anglais..
    Au sujet du président Trump c
    Ça sera un président peut être un peu différent de l’habitude a s’il s’habille non pas comme unsnob anglais et portera un djean un chapeau un ceinturon avec 2colts comme le yéménite porte son poignards peut être il changera un peu le quotidien des américains qui ont vu une déferlante culture anglaise sur le sol americain »il faudra que l’Amérique décrète l’ahabit traditionnelle et insu lancer la industrie américaine du textile surtout que sa femme est une couturière..si l’Amérique ne fusionne pas avec l’Europe c’est mieux pour tout le monde et surtout pour les étrangers sur le sol algérien..
    Faudra obliger la grande dame des états unie d placer un chapeau cowboy a son mari avant sa sortie.la bataille est culturel car y.a plus de tension le européens se Sont un peu calmė après avoir constatė que ni Thomson ni siemens n’ont egalê le monstre Google..
    Le nouveau Hoobėl sur la planète c’est le robot Mister go go cool..c.est lui qui pose problėme aux europeen et aux asiatique…
    Mister go go gool est redevenue reine il a volė la vedette a la reine au rois et au prince..ils ne valent rienndevant leur peuple ils sont humiliės batue jetė en pâture a la raillerie collective..
    Salomon a finit mal son royaume les heritiės sont dans l’ambara natanyahu attendait un messi il a trouvė un robot peut être que le messie est un robot une machine les arabes habituė aussi au djinn disent le soultane de ce siècle est un robot qui place la planète entière dans la pomme d’une avec l’autre tu las fait tournė comme une grosse bille..

    Le coran dit
    Ça ourikoum ayati fianfoussikoum sa fil afaki
    Et vous allez les reconnaitre…

    Mister go go gool

  15. Abbassi

    Mr go go kingKong vient de l’afficher un message en me disant avec une politesse numérique
    Google souhaite votre position l’accepeteriez vous? J’ai cliquė Non mais qui me dit qu’il n’a pas inversé le oui pour le non et le non pour le oui.
    Mister bi bi King.
    Y’a pas un verset biblique qui parle de googleearth?
    Qui dit
    C’est Lui qui mie les planète dans les creux d’unes mains
    C’est lui qui posa la souris sous le creux de l’autre mains
    Et d’un clic fit apparaitre les failles cachėed sous les oceans

  16. Abbassi

    Smiley a propos de macron et l’histoire?
    Est ce que le problėme entre l’Algérie et la France est d’ordre politique financier?
    Si les crimes ont ėtė c’est une affaire strictement judiciaire et non Pô!itique ni financiėre
    Il y’a des milliers d’avocat algériens et frančais qui peuvent saisir la cours maintenant européennes pour statuer sur le massif de chaque pays car en parallèle des états colonista
    Durs y avait des groupes de bandits qui se sont constituė en leurs sein et qui avaient tissė des liens avec des bandits locaux pour piller tuer et s’emparer des biens des autres..ces bandits agissaient et agissent toujoursnavec les même méthode truc et astuces pour dévaliser les états et faites pression sur les gens. Certain NS groupes de banquiers d’assureurs donnent l’impression de travailler dans ce sens  »faire de la raquette national dans chaque pays et transnational »..donc le problėme du crime organisė ou isolė doit être remis a une commission de la cours européen à pour voir en profondeur ce qui c’est réellement passė chez eux..car si par exemple vous revenez sur les discours même d’Hitler il fait référence a l’histoire de l’Europe face au bolchevique asiatique et nord africains sans nommė leurs obedicience philosophique car la philosophe hitlérienne est grec..il avait tentê de sensibiliser mais n’a pas pus’ je pense que le peuple européens en majoritė a des liens sentimentaux avec Jésus et sa famille qui n’était pas d’origine grec…l’appartenance sentimental de l’Européen reste profondément du cotė de la’seinte Marié que du cotê du sein gréco romain arien..
    L’appartenance politique et financiėre c’est autre chose et l’appartenance à un groupe de bandit qui exploitent le malheur commis dans l’histoire pour faire pression et tirer les fond de tiroirs ča’ća ne passe ni avec les frančais ni avec les algériens..le crime a ėtė il faut d’abords chercher les criminel étudier leur origines leur formation leur méthode leur tactique leur déplacement leur point de vue leur formateur leurs livres pour cerner en globalitė leurs agissement ensuite déblayer le terrain européen et algérien pour voir ou se situe ces bandits qui semble éternel et qui revient a chaque fois. On ne veut pas que notre histoire soit exploitė par des bandits qui veulent faire pression sur l’Europe pour faire des affaires. On souhaite une commission européen quinze penche sur les crimes ennglobalitė contre l’être humain en general et qui englobe l’Algérien en particulier ..
    Macron n’a qu’a remettre ce problème de crime entre les mains de la cours européennes qui doit contacter la cours asiatique et la cours européennes pour faire une enquête international sur ces noyaux criminel qui semble revenir a chaque fois comme si le Chef est encore vivant depuis l’époque des pharaons..il se pourrait ne pas être un être humain mais qui utilisent les memes’trucs et astuces il faut l’étudier …
    Concernant la France et l’Algérie le problėme actuel c’est de voir comment progresser comment faire de la croissance comment donner l’assurance au larchė comment ouvrir tous les frontières en agissant sur la securitė des rranpkrt humain et marchandise ..l.Algérie a un avantage inui avec l’Afrique du sud de fait qu’ils avaient des européens instalėsnchez eux..
    L’Algérie avait un plus un lien avec les turque à euro asiatique et arabe du Machel l’Algérie peut redevenir un hub commercial et financier mais certain lobie agissent pour tenter de transférer ce hub ailleurs car ils vont dépendre un jour de notre hub et cela va leur augmenter le prix de revient de leurs marchandise si la France la Turquie et les arabes et même les juifs dessinent de placer leur marchandise en Algérie et en Afrique du sud tous les autres pays limitrophe vont s’approvisionne r chez eux..mais comme l’Algérie en est connue par être plus émotif comme le disait miterrant donc plus miséricordieux il partage facilement ses bien avec les autres voisins c’est un caractère trouvė chez les prophetes Joseph et chez Mohamed
    Ils étaient riches et généreux
    Quelqu’un de bavards n’est pas bon pour le commerce car io’cede difficilement la marchndise c’est le cas entre mon père et mon oncle le ormeur généreux le second pas bavards mais trop calculateur deux extrême mais si le généreux fait le travail pour Dieu .Dieu déposera sa richesse entre ces mains..donc yabtoujours des lésènes chrétien et laïque de toutes nationalit3 qui sont trop riche et qui souhaitent des gens généreux en faveur de Dieu ou leur Dieu respectif et qui souhaite distribuer mer surplus sur les nécessiteux ..
    Laissant ce problème de crime contre l’humanitė entre les mains des cours internationaux

    Sinon pour garder sa place en Algérie on souhaite que la France généreuse balance le rapport de force conte la France hautaine pour garder ces relations tissė depuis la nuit des temps avec les autres peuple c’est bon pour le moral’ de sortir de faire des affaires y’a pas de médicament quinėlevenle moral ya des drogues qui réduisent la perception du danger des malheurs ou de la souffrance donc si la France hautaine va mal elle n’a que se piquer ou faire des voyages pour constater qu’elle n’est pas aussi princesde qu’elle ne le prétend
     »faut pas jouer le riche qu’on n’a pas le sous »
    Déjà la France en signe d’apaisement Macron va nous rétablir nos droit tous les gens qui avaient leurs double nationalitė avant 62:la recouvriront doffice c’est un droit ce n’est pas une faveur ou une charitė..donc ici la réparation va toucher tout le monde tous les contiennent l’Europe assume et la France peut avoir un poste previlegiė les grec que Hitler prend comme alliė n’ont pas installer des comptoirs pour distribuer ces marchandise il restait tributaire des arabes et juif et si ‘l’arabe lui fermait le comptoir asiatique il mange sa Volkswagen bien qu’on lui tire chapeau d’avoir pût avec leurs ingénieurs et chercheur tirer les colorants net teintures autres que le naturel malgrė cela il reste tributaire des végétaux un chimiste doit toujours demaré d’une molécule il n’a pas encore’la capacitė de demarer de l’atome ..
    Il reste donc dépendant des arabes et des juifs il n’a pas le choix..l’eurlpe reste tributaires des marchės de tous les marchės elle n’a pas le choix et la France avec ces relations qu’elle avait tissė et sue garder partout sur les continent peuvent se positionner sur ce segment capital qui est celui de la distribution donc la Grèce n’a rien d’intérêt pour les nazis peut être un beau lieu de détente ou une architecture belle a reprendre ..
    Donc macron doit nous restituer nos double bationalitės administratives d’avant 62: et on va voir le reste
    Quant au crime contre l’humanitė c’est une affaire d’enquête judiciaire reservė seul au professionnel du juridique et du scientifique

  17. Amirouche

     » …La majorité des gens pensent qu’il n’y a personne pour me remplacer, aucun successeur…qui leur serait acceptable, aussi acceptable que je le suis. »
    Mugabe (93 ans) dans le « Sunday Mail » hier !
    Décidément « IN AFRICA HTA WAHED MA YATLEGUE EL KORSSI »…Et on ose parler de Trump et de l’avenir de l’Amérique…Yakhi hala yakhi
    Rani M’nervi, j’ai presque oublié de passer le bonjour à tous les ami(e)s…
    Salam

  18. Mme CH

    Une très belle réplique de la chine….Trump et son lobby ne vont pas aimer ça….!!! Effectivement, le gendarme du monde distribue, à chaque fois, des procès verbaux concernant le respect des droits de l’homme dans certains pays, mais il oublie qu’il a le feu en la demeure….!

    « La Chine publie un rapport sur les droits de l’homme aux Etats-Unis » (RI, 11/03/2017).

    La Chine a publié, jeudi, un rapport sur l’état des droits de l’homme aux Etats-Unis.
    Le rapport, intitulé « L’Etat des droits de l’homme aux Etats-Unis en 2016″, a été publié par le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat, gouvernement chinois, en réponse aux « Rapports sur les pratiques des pays en matière de droits de l’homme en 2016″ publiés le 3 mars par le Département d’Etat américain.

    Selon le rapport chinois, les Etats-Unis se présentent encore une fois comme « les juges des droits de l’homme ».
    « En brandissant le ‘bâton des droits de l’homme’, ils pointent du doigt et accusent la situation des droits de l’homme dans de nombreux pays, sans tenir compte de leurs graves problèmes en matière de droits de l’homme », indique le rapport chinois.

    « Avec des fusillades entendues par la population ayant comme décor la Statue de la Liberté, la détérioration de la discrimination raciale et la farce des élections dominées par la politique de l’argent, le défenseur autoproclamé des droits de l’homme a présenté le ‘mythe’ de ses droits de l’homme avec ses propres actes », ajoute le rapport.
    Des faits concrets montrent que les Etats-Unis ont connu l’année dernière une détérioration continue de certains aspects importants de leurs problèmes actuels en matière de droits de l’homme, selon le rapport.

    Le taux d’incarcération des Etats-Unis est le deuxième plus élevé du monde, avec 693 prisonniers pour 100.000 habitants, indique le rapport.
    Environ 2,2 millions de personnes ont été incarcérées aux Etats-Unis en 2014. Et le nombre d’Américains emprisonnés a atteint 70 millions, soit un tiers des adultes ayant une forme de casier judiciaire, précise le rapport en citant des informations de médias.
    La fréquence des crimes liés aux armes à feu s’est également maintenue à un niveau élevé, selon le rapport.
    En 2016, un total de 58.125 incidents violents liés à des armes à feu ont été signalés aux Etats-Unis, y compris 385 fusillades de masse, faisant 15.039 morts et 30.589 blessés, note le rapport, citant des chiffres d’un rapport de Gun Violence Archive.

    L’année dernière, la polarisation sociale s’est aggravée aux Etats-Unis. La proportion des adultes possédant des emplois à temps plein a atteint son plus bas niveau depuis 1983, les écarts de revenus ont continué à se creuser, la taille de la classe moyenne a commencé à se réduire après avoir atteint un tournant, et les conditions de vie de la classe inférieure se sont détériorées, détaille le rapport.

    Selon Gallup, une société de conseil, le pourcentage des Américains qui pensent être dans la classe moyenne ou dans la classe moyenne supérieure a baissé de 10 points de pourcentage à 51% en 2016, contre une moyenne de 61% pour la période 2000-2008.
    « Cette baisse indique que 25 millions de personnes aux Etats-Unis se sont retrouvées dans une situation plus grave en termes économiques », analyse le rapport.
    En outre, un Américain sur sept, soit au moins 45 millions de personnes, vivent dans la pauvreté, ajoute le rapport en citant le Daily Mail.

    Les relations raciales aux Etats-Unis ont continué de se détériorer en 2016, indique le rapport.
    Selon un article publié sur Internet par le Washington Post sur les tirs des policiers en 2015, les Noirs américains avaient 2,5 fois plus de chance de se faire tirer dessus et d’être abattus par la police que les Blancs. Les Noirs non armés avaient 5 fois plus de chance de se faire tirer dessus et d’être abattus que les Blancs non armés.
    Les écarts de salaire entre les Noirs et les Blancs étaient les pires en quarante ans, selon le rapport.

    La discrimination raciale est fermement condamnée par les Nations Unies.
    Après avoir mené des enquêtes à travers les Etats-Unis du 9 au 29 janvier 2016, le Groupe d’experts sur les personnes d’ascendance africaine du Conseil des droits de l’homme de l’ONU a indiqué que les problèmes raciaux aux Etats-Unis étaient graves, précisant que l’histoire coloniale, l’esclavage, la subordination et la ségrégation raciales, le terrorisme racial et les inégalités raciales restaient des défis sérieux.

    « La situation en matière de protection des droits des femmes, enfants et personnes âgées aux Etats-Unis s’est avérée préoccupante en 2016″, indique le rapport.
    Les femmes sont bien moins rémunérées que leurs collègues hommes faisant le même travail et sont souvent victimes d’agressions et de violences sexuelles. Le taux de pauvreté chez les enfants reste élevé, et des incidents de violence à l’encontre des personnes âgées surviennent de temps en temps, selon le rapport.
    Une femme sur quatre déclare avoir été victime de harcèlement sur son lieu de travail, note le document, en citant des informations publiées sur le site Internet du quotidien USA Today.
    Environ 6,8 millions de personnes âgées de 10 à 17 ans aux Etats-Unis souffrent d’insécurité alimentaire, précise le rapport.

    En outre, « les Etats-Unis ont piétiné de manière répétée les droits de l’homme dans d’autres pays et délibérément massacré des innocents », indique le document.
    Du 8 août 2014 au 19 décembre 2016, les Etats-Unis ont mené 7258 frappes aériennes en Irak et 5828 en Syrie, causant 733 incidents, avec pour conséquence un nombre de victimes civiles estimé entre 4568 et 6127, selon le rapport.

    Papapapaaaaaaa…! Hé oui, les chinois ont raison, la « Horde sauvage » doit d’abord balayer devant sa porte au lieu de jouer au « Shérif Jackson » ….!!!

  19. Mme CH

    « Un rapport chinois détaille les violations des droits de l’homme faites par les Etats-Unis dans d’autres pays » (french.xinhuanet, 9/03/2017).

    Les Etats-Unis ont continué de piétiner les droits de l’homme dans d’autres pays, causant des pertes civiles importantes, selon un rapport sur les droits de l’homme aux Etats-Unis publié jeudi.

    Le rapport, intitulé « L’Etat des droits de l’homme aux Etats-Unis en 2016 », publié par le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat, gouvernement chinois, a indiqué que les Etats-Unis avaient organisé maintes fois une coalition de forces pour lancer des frappes aériennes contre les forces militaires en Irak et en Syrie.

    Du 8 août 2014 au 19 décembre 2016, les Etats-Unis ont mené 7.258 frappes aériennes en Irak et 5.828 en Syrie, causant 733 incidents avec pour conséquence la mort de civils dont le nombre a été estimé entre 4.568 et 6.127, selon le rapport.

    La question de la détention illégale et de la torture de prisonniers d’autres pays reste non résolue. Le gouvernement américain avait promis de fermer le camp de détention de Guantanamo en 2009, mais 59 détenus se trouvaient dans ce camp le 4 décembre 2016.

    Un rapport déclassifié a révélé que dans la prison de l’Agence centrale du Renseignement (CIA) en Afghanistan connue sous le nom de Salt Pit, le militant Gul Rahman avait été placé dans une cellule « extrêmement froide », et subi des tortures tels que verser de l’eau sur son corps. Il avait été confirmé qu’il est mort d’hypothermie lors de la détention, indique le rapport.

    Dans un document intitulé « La description des pressions physiques », la CIA a torturé des détenus, avec des gifles, des couches, des « insectes » et des « simulations d’enterrement ». En novembre 2016, le procureur en chef de la Cour pénale internationale a indiqué, dans un rapport, que les forces armées des Etats-Unis et la CIA pourraient avoir commis des crimes de guerre en torturant des détenus en Afghanistan.

    Selon le rapport, les Etats-Unis ont continué leurs projets de surveillance à grande échelle à l’étranger. Les agences de renseignement américaines ont mis en place une surveillance à long terme de dirigeants, de chefs d’institutions diplomatiques et de personnes ordinaires d’autres pays.

    En 2016, la CIA a investi dans des sociétés liées à Twitter, Facebook, Instagram et à d’autres réseaux sociaux. Le programme de surveillance de l’Agence nationale de la sécurité (NSA) des Etats-Unis n’a pas visé que la communication intérieure, mais aussi le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et au moins 38 autres pays, selon le rapport.

    C’est comme les yankees au nom du droit, ils ont exterminé les indiens…..et ils veulent donner des leçons au monde sur le droit…..très mal placé…!!! Tout comme les Gaullois de l’époque qui ont commis des crimes contre l’humanité en ch……sur le droit des peuples, entre autres, Algérien….!!!

    Puuuufffffff……les Minus Creatus n’ont plus aucun sens…!!!

  20. abbassi

    Mme ch fakartina blè les zannè passè la kasma de douar belgaid condamne l.inperialisme yankee
    Sahha je vais te dire un cas et tu vas nous le faire comorendre ana wallah mafhamate walou fi le guerre modernes
    Kifache la libye en desordre et en guerre son dinars est 1 euro =1,5 dianrs lybien
    Kifache notre monnaie plonge a 190?
    Aya fahmina chwiya ana mafhate walou..
    Kima igoulou shabe el FLN elli fhame ifahame khouh
    Celui qui a pigè fait piger son voisin .
    Galake li aarabe khalou kalma mach*houra
    Igoulou
    Yaf3alou el jahilou binafssihi
    Mala yaf3alou bihi 3adouwahou
    Impossible de le traduire en franCais faudra au français d.apprendre un peu l.arabe

  21. abbassi

    On va essayer de le traduire pour nos freres les francophile et les chretiens algeriens
    Comme massakène les chretiens libanais..les libanais ont cru rzdenir europeen en redevenant cjretien ils agtendaient les pauvres de l.euro on leur tendit un violon
    Ghani ghiniwa
    T3amar biha krichiwa
    Vaux mieux redevenir laique ..hadi 3la el jazayrine ceux qui portait une bougie et une papoter un orgue se croyait aprtenir a la civilisation ..
    Et chez.nous Ca devient
    Joue a l.orgue et attend la morgue
    Rien ni nationalitè chretienne ni rien
    Tu ètais bico tu restera bico

    Chez ces gens la Monsieur
    On ne donne rien monsieur
    On cooooooopte.
    Galha colonel bendaoued
    Amazighi amazighi ya loukene ch3ar dhahbi
    Haha haha
    Pour le dicton arabe pn peu le lire comme suit c.est utile pour les europeens car il parait le QI descend vraiment bas
    L.ignorant fait de lui meme
    Ce que son ennemie ne pourait le faire
    Comme les libanais on va chanter

    Ghani ghiniwa
    Timla biha batniwa

  22. Mme CH

    Il faut bien lire tout le texte et se servir de ses méninges pour comprendre de quoi il s’agit….!!!

    «Je ne suis pas une musulmane modérée. Et je n’ai nul désir de l’être» (RI, 12/03/2017).

    Aux Etats Unis, il existe une presse étudiante très vivante dont le niveau éditorial n’a souvent rien à envier aux médias professionnels (ce serait même parfois l’inverse).
    Cette presse étudiante à l’intérêt particulier de mettre en évidence ce que pensent les jeunes dont beaucoup feront partie de l’élite américaine et auront donc un poids particulier dans la vie publique de leur pays.

    C’est le cas du Harvard Crimson, journal d’une université parmi les plus prestigieuses des Etats Unis, membre de l’Ivy League qui rassemble huit universités de renom dont certaines au nom évocateur comme Princeton ou Yale.

    Shireen Yunus est une jeune éditorialiste qui collabore au Harvard Crimson où elle nous propose un article dans lequel elle dénonce avec talent la quête perpétuelle dans les médias dominants et dans le discours des politiques du « Musulman modéré », cet individu marginal voire introuvable face à la horde des Musulmans extrémistes assoiffés de violence.
    A cette demande des médias dominants, Shireen Younus a finalement choisi de répondre par une fin de non-recevoir…..

    Je ne suis pas une Musulmane modérée

    A l’âge de quatre ans, ma mère m’apprit à lire le Coran. Nous commençâmes avec l’alphabet arabe. Je me souviens avoir appris comment prononcer la lettre « alif », la première lettre du mot « Allah » (Dieu), et « sheen », le première lettre de mon propre nom. Comme je grandissais, ma mère m’apprit comment placer mes mais pour la prière, mon père me parla du courage et de la piété des premiers Musulmans, mes parents m’emmenèrent dans une petite mosquée qui devait devenir comme une deuxième maison pour moi.

    Je sais que mes expériences sont différentes. Je couvre mes cheveux avec un foulard. Mon livre sacré se lit de droite à gauche. Et je vais à la mosquée, pas à l’église. Mais je sais aussi qu’il n’y a là rien d’extrémiste. Ma foi m’a enseigné aussi les mêmes règles morales de base : la bonté, l’honnêteté et le respect.

    C’est seulement à l’âge adulte que j’ai réalisé que, pour certains, mon enfance et mon identité n’étaient pas seulement différentes mais dangereuses. Dans le monde post 11 septembre, la langue que j’ai apprise à côté de l’anglais est associée au terrorisme, mon foulard est un autre symbole de mon altérité et la mosquée où j’avais noué des amitiés et joué à la balançoire est le signe d’une atteinte malvenue à la société américaine. C’est aussi à ce moment que j’avais réalisé qu’être Musulman ne suffisait pas – je devais me définir comme une « Musulmane modérée. »

    Je dus commencer à endurer les blagues sur les terroristes et rester calme devant des accusations insultantes. Je commençais à faire ouvertement acte de contrition et à m’interroger sur comment mes erreurs avaient pu aboutir à la généralisation de stéréotypes négatifs sur les Musulmans. A l’époque, ça paraissait logique. J’entendais partout l’Amérique en appeler à des voix « musulmanes modérées. » C’était ce qui apparaissait comme la voie la plus évidente pour distinguer les convictions pacifiques de l’idéologie pervertie de ceux que je voyais à la télévision.

    Même ma connaissance de l’Islam avait été affectée par mes tentatives pour être modérée. Au lieu d’aller dans le sens de ma curiosité naturelle pour la religion, j’appris comment être sur la défensive. Aujourd’hui, je suis capable de parler de l’histoire islamique des droits des femmes et de la signification du mot « djihad ». Je peux expliquer comment l’Islam valorise la modération dans la pratique religieuse. Je peux vous dire que le Coran ne prescrit pas la peine de lapidation, que la première université dans le monde fut fondée par une femme musulmane et que le mot « infidèle » n’appartient pas à la tradition musulmane.

    Cependant, dans mes vaines tentatives pour être modérée, j’ai appris qu’un Musulman modéré est bien plus qu’ «un Musulman qui n’est pas un terroriste.» Un Musulman modéré est plus « laïque » [secular] – moins ouvertement religieux. Un Musulman modéré doit se montrer aveuglément patriote et reconnaissant à l’égard des Etats Unis en dépit de politiques intérieures et extérieures bi-partisanes qui font quotidiennement du mal aux Musulmans partout dans le monde. Un Musulman modéré doit constamment coller au stéréotype du « Musulman libéral [au sens américain] et laïque [secular] qui est tout aussi peu nuancé que le stéréotype du « Musulman terroriste dangereux ». Un Musulman modéré ne se voit accorder qu’un minimum d’espace par les médias et par l’Amérique. Un Musulman modéré est une personne diminuée.

    Je ne suis pas une Musulmane modérée. Et je n’ai nul désir de l’être.

    Le qualificatif « modéré » suggère qu’il y a quelque chose d’intrinsèquement violent dans l’Islam. Il pousse à conclure à tort qu’un petit groupe de « modérés » se situe en opposition à de grandes bandes d’extrémistes violents qui soutiennent Daesh. Ce n’est tout simplement pas vrai parce que la réalité est complètement à l’opposé. Quand les médias parlent de « Musulmans modérés », ils propagent un discours dangereux selon lequel l’Islam est une religion violente qui n’est pas compatible avec la société américaine.

    L’expression « Musulman modéré » présume qu’être musulman n’est pas suffisant. Qu’être musulman est une menace. Elle enjoint aux Musulmans de s’abstenir de lutter pour les droits de l’Homme et un respect élémentaire. Elle nous enseigne à associer notre propre foi et nos propres mois à la violence, bien que nous sachions à quel point ce mythe est faux. Elle fait que nous nous retrouvons sans cesse à condamner le terrorisme et à nous attribuer la charge de la preuve en réaffirmant que nous sommes des gens bons, pacifiques et libéraux.

    C’est épuisant, et contraignant, et j’en ai assez. Je ne pense pas qu’il soit de ma responsabilité individuelle de réaffirmer constamment mon humanité. Je ne crois pas que réaffirmer l’humanité de milliards de Musulmans dans le monde entier relève de ma responsabilité.

    Mon identité, comme l’identité de tout individu musulman est diverse. Oui, je prie cinq fois par jour et le mois de Ramadan est ma période de l’année préférée. Mais je suis une inconditionnelle de Beyoncé et j’ai une propension à zapper sur Netflix. Je ne devrais pas avoir à sacrifier une quelconque partie de moi-même pour mériter votre respect.

    Pas mal cette môme….elle a compris dans quel piège ils veulent nous faire tomber……si seulement nos mômes (enfin même les grands mômes) pouvaient comprendre et réfléchir comme elle, il y aurait moins de délinquants, de déséquilibrés et de 9awm Toubbe3…!!! Bravo Shireen Yunus…..!!!!

Répondre