La Voix De Sidi Bel Abbes

« Djamel Belmadi ,le nouvel épisode » …d’une série noire qui n’en finit pas !

       Au sortir de la réunion du Bureau fédéral, lundi, le président de la FAF avait indiqué qu’il est «en contact très avancé avec le futur sélectionneur national» et que «le seul détail qui manque pour l’officialisation est l’accord financier».

      Chaque jour, un nouveau nom vient s’ajouter à une longue liste d’éventuels successeurs de Rabah Madjer à la tête de la sélection nationale de football… et les démentis avec. Pas si loin que cela, il y avait ces mises au point de Vahid Halilhodzic et de Hervé Renard, évoqués dans la short-list du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi.
Il s’en est suivi le feuilleton du Néerlandais Bert Van Marwijk, mondialiste avec l’Australie, donné «très proche», avant qu’il ne s’engage avec le PSV Eindhoven. Dernier en date, Carlos Queiroz, le sélectionneur portugais de l’Iran, annoncé en grande pompe comme le nouveau sélectionneur national. En l’espace de quelques heures après l’annonce, le démenti (encore un!) vient du président de la Fédération iranienne de football, Mehdi Taj, à la télévision publique locale. Le responsable iranien fait savoir que le Lusitanien poursuivra sa mission avec les Iraniens jusqu’à la coupe d’Asie des nations, prévue au mois de janvier prochain, et qu’il a même présenté son programme de travail, en prévision de la préparation de cette compétition. Gernot Rohr a, lui aussi, décidé de continuer son aventure avec le Nigeria. Que reste-t-il à Zetchi le cas échéant? Le site spécialité, La Gazette du Fennec, réputé très proche de la FAF, a rapporté, tard dans la soirée de mardi, que Zetchi a contacté «officiellement», le jour-même, l’Algérien Djamel Belmadi et les deux hommes devaient se rencontrer dans les heures qui allaient suivre pour finaliser. «Souvent cité, mais jamais concrètement contacté, Djamel Belmadi, qui s’est forgé une belle réputation au Qatar, s’est finalement vu proposer officiellement par la FAF le poste vacant de sélectionneur de l’Algérie», rapporte ladite source.
Or, et au sortir de la réunion du Bureau fédéral, lundi, le président de la FAF avait indiqué qu’il est «en contact très avancé avec le futur sélectionneur national» et que «le seul détail qui manque pour l’officialisation est l’accord financier». Que s’est-il passé entre-temps?
Zetchi a-t-il été victime, encore une fois, d’un faux bond? Veut-il brouiller les pistes pour ne pas rentrer dans le jeu de la surenchère avec d’autres fédérations? Faisait-il semblant de distiller de fausses informations, faute d’avoir du concret sous le coude? Quoi qu’il en soit, le président de la FAF voit le temps passer et la situation rester en l’état, ce qui n’arrange nullement les affaires des Verts avant le match de Banjul, en éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations (CAN-2019). Les propos du ministre de la Jeunesse et des Sports, indiquant qu’ «il est temps de désigner un sélectionneur national» viennent mettre davantage de pression sur Zetchi.

Concernant Belmadi, La Gazette du Fennec rapporte qu’il a été joint au téléphone par le président de la FAF, pour évoquer «en long et en large l’éventualité d’une collaboration à moyen et long terme». «Un accord de principe, verbal, a déjà été donné, selon nos informations exclusives, mais il reste encore quelques détails techniques et financiers à régler. Cela ne devrait en aucun cas constituer un obstacle, selon notre source», rapporte Lgdf, ajoutant que le choix de Zetchi d’opter pour l’ancien entraîneur d’Al-Duhail et sélectionneur du Qatar «a été adoubé en interne par le DTN Rabah Saâdane» qui connaît bien Belmadi pour l’avoir eu sous sa coupe lors de la CAN-2004 en Tunisie.

Source écrite  : http://www.lexpressiondz.com/sports/297359-djamel-belmadi-le-nouvel-episode.html

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=73351

Posté par le Août 3 2018. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

Répondre