La Voix De Sidi Bel Abbes

Deux directeurs de cités universitaires et quatre fournisseurs écroués à Sidi Bel Abbès .

SIDI BEL ABBES : 02 directeurs de cités universitaires et 04 fournisseurs arrêtés :

Une vingtaine de personnes mises en cause dans l’affaire scabreuse des œuvres universitaires de Sidi Bel Abbès que les éléments d’une  brigade spécialisée de la Sûreté de wilaya ont déclenché, ont été présentées hier, par devant le juge d’instruction près le tribunal de la ville, a-t-on appris d’une source autorisée.
Après l’audition de l’ensemble des impliqués et autres témoins dans cette affaire liée à la dilapidation de deniers publics, corruption, faux et usage de faux, et passation non conforme de marchés  ….etc. 02 directeurs de cités U ainsi que 04 fournisseurs de viande ont été écroués, en attendant leur jugement .Le reste a quant à lui,  bénéficié du contrôle judiciaire, selon notre même source.

Source écrite : M N
Mercredi 11 Juillet 2018 – 21:44
https://www.reflexiondz.net/SIDI-BEL-ABBES-02-directeurs-de-cites-universitaires-et-04-fournisseurs-arretes_a52421.html

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=73116

Posté par le Juil 12 2018. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

5 Commentaires pour “Deux directeurs de cités universitaires et quatre fournisseurs écroués à Sidi Bel Abbès .”

  1. Hamza

    Salem, Enfin,,,, sa bouge je me rappel autre fois ont trouvé ca normale c est le directeur ou c est le commandant ou simplement le responsable ils avait ce droit de géré comme bon leurs semblent je savait que c est juste une question de temps et il est arrivé ceux temps dénonçant la corruption le détournement les volés les abus de pouvoirs ,,,, tous ce qui n arrange pas le pays bref khayicalenment désolé autre fois j aurais pu le faire mais j ai cru que c été leurs droit un commandant qui a deux maisons deux familles qui n ont même touchés la viande précédente heureusement les voisins profiter quel époque .? Grâce au réseaux sociaux les choses vont plus vite saleeem

  2. Imène

    Tiens ! regardes la 1ere photo sur la page principale.
    Après une file d’attente monstre , ils ont droit à ça ! Observe la composition du plateau –repas destiné à nos étudiants dans les cantines Universitaires . Voilà comment on nourrit l’élite, qui va construire l’Algérie de demain ….

  3. Attar

    C’est écœurant de voir des soi-disant responsables minables ça ne changera jamais c’est dans les gènes,et ça va de pire en pire, c’est à celui qui gruge son prochain .La corruption, tricherie,fourberie, mensonge,l’infidélité,la saleté,le manque de parole,mauvaise-foi, et la liste est longue ça ne va pas changer de sitôt , on est la risée du monde,le savoir vivre est devenu un luxe peuple caractériel,la saleté qui nous sorts au vu et au su de toute la planète elle est où cette fierté d’entant, ce qui m’a choqué le plus c’est les cimetières pas de respect pour nos morts le ronce partout ou on a du mal à trouvés nos disparus ! La moindre des choses feu Ahmed Ben BeBella avait dit de son vivant l’algérien c’est un boyau droit et c’est vrai y’a que ça qui prime la morale de l’histoire,les beaux esprits se rencontrent,se dit plaisamment lorsqu’une même idée une même pensée,une même vérité est énoncée simultanément par deux personnes,dixit deniers publics.

  4. Mme CH

    Salam…! Mr Attar, tout ce que vous avez dit est vrai…!! Désormais, notre société est un peu le reflet de la vie dépravée de notre monde actuel….! Au lieu de faire du mimétisme et du Toubbe3isme positif (sciences, technologies, savoir faire…etc..)…non, on ne fait que dans le Toubbe3isme négatif …! Nous sommes devenus des consommateurs de nourritures, de plaisir bestial, de femmes, de drogue, d’alcool, d’argent sale et des collectionneurs de vices . Une société sans foi ni loi, ni repères, ni valeurs morales, ni identité, ni religion….ni Amar Bouzouar (coucou à Mr Dziri que je salue chaleureusement).!

    « In Lem Tastahi If3el Ma Chi’ta »

    Moi personnellement, je suggère qu’on augmente le montant de la bourse aux étudiants et on supprime ces restaurants misérables à cause de la mauvaise gestion, du vol et du détournement des denrées alimentaires et de l’argent…!

    Salammmmeeeeeettttt.

  5. Mémoria

    AFFAIRE DES OEUVRES UNIVERSITAIRES
    2 directeurs remis en liberté provisoire
    Avant hier, tard dans la nuit et
    après examen de la demande de
    remise en liberté provisoire des
    accusés, la chambre d’accusation
    après examen le dossier
    d’instruction des six personnes
    mis sous mandat de dépôt le
    mois dernier, incarcérés depuis
    à la maison de rééducation de
    Sidi Bel Abbés apprend-on auprès
    de leur avocat, maître
    Guerba. Selon ce dernier, la
    chambre a examiné la demande
    de liberté provisoire des six mis
    en cause . La chambre d’accusation,
    a le pouvoir de demander
    une enquête complémentaire.
    “C’est le deuxième degré de la
    procédure d’instruction”, expliquent
    les deux avocats. La
    chambre d’accusation retient
    soit le chef d’inculpation initial,
    à savoir dilapidation et faux
    usage de faux , soit elle requalifie
    le chef d’inculpation, nous
    précisera Me Guerba à ce sujet.
    Après trois heures de délibération
    deux des six incarcérés D.
    M et B A ont été mis en liberté
    provisoire et le reste soit trois
    fournisseurs et un vétérinaire
    resteront en prison on attendant
    leur jugement. A. Hocine http://ouest-info.org/pdf/26-07-2018.pdf

Répondre