La Voix De Sidi Bel Abbes

Destination cratère de Paris, par notre ami Houari CHOUCHA

Niddal  EL MellouhiParmi nos artistes bel abbesiens vivant à l’étranger, Niddal EL Mellouhi installé à Paris depuis une dizaine d’année, un comédien et un acteur chaleureux, modeste et plein de sincérité, né en 1972 à sidi bel abbes, il a créé la compagnie Tin Hinan pour mener à bien ses projets artistiques et anime des ateliers de création théâtrale en direction des jeunes en difficulté. Formé initialement au Conservatoire Municipal d’Art Dramatique de Sidi Bel Abbes, il a perfectionné sa pratique dans le cadre de stages, notamment au Théâtre National de Chaillot. Il a été nominé au 1er prix d’interprétation masculine au Festival du Théâtre Maghrébin de Sidi Bel Abbes pour « Habil oua Habil » de H’mida Ayachi et a obtenu le prix de la mise en scène au Festival National du Monologue de Tenes, pour « C’est la Vie » de Djahid Dine El Hanani.

Tournage du documentaire dur le six chef historiques du FLN

Tournage du documentaire dur le six chef historiques du FLN

 Sollicité par des grands réalisateurs français et algériens où il à joué dans les premiers et les seconds rôles on peut citer   dans : HORS-LA-LOI : long-métrage, réalisé par Rachid Bouchareb (2009) ENVOYES TRES SPECIAUX : long-métrage, réalisé par Frédéric Auburtin(2008) SECRET-DEFENSE, long-métrage, réalisé par Philippe Haim (2007) L’Affaire « Ben Barka », téléfilm pour France 2 réalisé par J-Pierre Sinapi (2007) FLEUR DE LOTUS, écrit et réalisé par Amar Laskri et Tran Dac (1999) Diffusion cinéma et télévision : Maghreb, Proche Orient et Asie. Participation au Festival International du cinéma du Caire. Coproduction Franco-Algéro-Vietnamienne avec le Rôle principal d’Ali l’Indochine et ACHWAK EL MADINA : feuilleton de 20 épisodes pour la télévision algérienne, réalisé par Ali Issaoui (2008).

Récemment  il a joué le rôle de l’ex président Ahmed Benbella dans un documentaire sur les six chefs historiques du Front de libération nationale (FLN) algérien.Ceux-ci ont été internés au fort Liédot de l’île d’Aix entre 1959 et 1961. Parmi eux se trouvait le premier président de la République Algérienne, Ahmed Ben Bella, Ils avaient été arrêtés après le détournement de leur avion par l’armée française, le 22 octobre 1956, 200 soldats étaient affectés à leur surveillance autour de la forteresse construite par Napoléon Ier.

Tournage du documentaire Sur le six chef historiques du FLN, la cellule où il a été interné le président Ahmed Ben bella

Tournage du documentaire Sur le six chef historiques du FLN, la cellule où il a été interné le président Ahmed Ben bella

 Niddal et fière d’avoir jouer ce rôle, il n’a jamais oublié d’où il vient, en Algérie il a travailler sous la houlette de Hmida Ayachi pour « Habil oua Habil »   Djahid Dine el henani pour « C’est la Vie » , Azzedine Abbar pour « Destination Cratère de Chicago » kada bensmicha pour « le Clown » Grazib sid Ahmed pour « le rêve » Chouat mohamed pour »Hkayet Kadour » et aussi dans des dizaines de pièces de théâtre on peux citer DIALOGUES : d’après l’œuvre de Germaine Tillon etDZ’IMIGRIS : Adaptation collective la Cie du Théâtre Tin Hinan (2010) CITE H : de Carlo Boso et Gilbert Bourabia, avec la Cie du Mystère Bouffe (2009) THEATRE FORUM : UNE FEMME = UN HOMME : avec la Compagnie Théâtre en Bransle (2006) JEU D’AIGUILLES : de Saadallah Wannous (2005)

Ces début à Paris avec le gombriste Hanifi Ammour et Abdelkader Blouhi comédien bel abbesien

Ces début à Paris avec le gombriste Hanifi Ammour et Abdelkader Blouhi comédien bel abbesien

 Il a appris le métier de tous ces artistes réalisateurs bel abbesiens, quand je l’ai croisé à Paris il m’a dit « je suis parti de l’Algérie blindé et armé et je veux réussir dans le milieu parisien le temps lui a donner raison » sans oublier qu’il prête sa belle voix pour des jeux vidéo en langue arabe, il est aussi sollicité pour des courts métrages et des films institutionnels.

J’ai suivi son parcours en algérie et en particulier à bel abbes je dois rendre personnellement un vif hommage à tous ceux qu’ils l’ont accompagné dans son parcours artistique, je cite Azzeddine Abbar, Mohamed Chouat ,Kada Bensmicha, Djahid Dine el henani, sid Ahmed Grazib, Hmida Ayachi et enfin à son ami de toujours le comedien Abdelkader Blouhi.

Pièce de théâtre "DZ'IMIGRI"

Pièce de théâtre « DZ’IMIGRI »

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=46682

Posté par le Mai 8 2014. inséré dans ACTUALITE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

15 Commentaires pour “Destination cratère de Paris, par notre ami Houari CHOUCHA”

  1. Kada Ff

    Du beau travail pour le journal de mon bled chéri Tu es un ange Houari Choucha Je me délecte en parcourant ces lignes révélatrices des compétences artistiques encore enfouies Le bonjour a SIDI BELABBES

  2. hamid

    Franchement il ya de quoi les saluer ces artistes talentueux qui s’imposent par leur qualités le sérieux AMIROUCHE CHOUCHA UNE PAIRE UN TANDEM DE FER

  3. gamra de sidi khaled

    monsieur Choucha b vous étes dynamique en allant nous faire part de ces belabbésiens qui sont a l’étranger et qui bossent dans l’art comme celui la;que je connais pas personnellement mais pour certains perdus de vue Alors a monsieur MELLOUHI le bonjour de la mekerra et ghachiha

  4. chaibdraa tani djamel

    Un grand bravo a Mr CHOUCHA HOUARI pour ces informations de nos fréres artistes résidents à l’etranger et j’aimerais bien savoir le titre du documentaire sur les 6 chefs historiques du FLN

  5. choucha houari

    Monsieur chaib draa tani djamel
    Bonjour

    Le doc n’est pas encore diffuser, il sera sur France 2 ou 3 bientôt.

    mes amitiées à l’équipe et aux lectrices et lecteurs de vdsba

    Je voulais juste braquer mon projecteur vers cet artiste plein de talent, afin que le public belabesiens fasse connaissance avec Niddal.

  6. Belamri abdelkader

    Mr Choucha qui a toute notre considération prend de son temps,lui qui est toujours en exercice , pour nous informer ,à chaque occasion qui lui parait judicieuse,sur nos compatriotes dans leurs vies de tous les jours ,qui de retraité ,qui de sportif,qui d’artiste etc…qui font tout de meme honneur à leur pays par leur dignité et leur comportement,sachant que pour s’imposer par les temps qui courent ,il faut se sur’passer et combler l’oeil interrogatif de l’autochtone.Pour cela ,je vous dis merci.

  7. kaid

    @Choucha houari kaid je rejoins mr belamri aek pour ses dires et je dis qu’avec vous on apprend aussi merci kaid

  8. Houari Choucha

    J’ai hâte de voir le dernier travail artistique de Niddal el mellouhi et abdelkader blouhi, le premier a fait la mise en scène et la réalisation le second interprète le rôle principal, dans la célèbre pièce de théâtre  » Hafila TASSIR » jouée par Azzedine Medjoubi et Dalila Halilou, cette pièce qui a connu un succès dans le maghréb et le monde arabe , écrite par Ihssan Abdelkadouss, adaptation de Boubekeur Mekhoukh et la réalisation de notre Belabbesien monsieur Ziani cherif Ayad.
    Niddal et Abdelkader Veulent rendre Hommage à Azzedine Medjoubi et Boubekeur Mekhoukh, le premier interprétait le second produisait, le destin a fait qu’ils quittent la vie très tôt , l’un assassiné en 1995 aux porte du TNA, l’autre en 1998 (Allah yerhamhoum)
    je souhaite et j’espère que monsieur Hassan ASSOUS et le directeur de la culture de la wilaya de sidi bel abbes les invitent afin de présenter au public belabbesien ce chef d’oeuvre de HAFILA TASSIR.

    • Amirouche

      @Choucha
      19 ans déjà que Azzedine Mejdoubi nous a quitté , mais sa Hafila tassir toujours !!
      Nous avons hâte aussi de voir ce travail artistique à Sidibelabbès en mémoire de ce grand acteur et en hommage au dramaturge Boubekeur .Allah yarhamhoum
      Merci khouya Houari

  9. Abbes

    bravo choucha houari pour ce travail

  10. Khadir Benkhelouf

    Merci cher ami Choucha Houari, pour nous embaumer à chaque fois avec des sujet de qualité, qui nous lient avec des algériens et particulièrement des belabbésiens, vivant de l’autre coté. Merci de nous rappeler des figures que nous avons croisées et avec qui nous avons conversés le monde du théâtre. Merci pour rappeler à ceux qui sont là, que beaucoup laba, se mesurent aux grand du monde du 4 e et 7e art. L’on est fière de vous tous, et se que vous nous apportez comme information, nous servent beaucoup, ne serais-ce que booster les paresseux qui peuvent bien faire- Merci encore, l’ami! Au fait il y a belle lurette que l’on ne s’est pas rencontré?

  11. @Mr Choucha
    je vous félicite pour le travail que vous faites, à chaque fois ,vous nous faites découvrir des artistes bélabésiens vivant ailleurs qui sont méconnus par leurs concitoyens.
    J’ai connu un certain Mellouhi prof d’histoire au lycée el Haoues ,est-il son père ?
    bonne continuation.

  12. choucha houari

    POUR INFORMATION:
    Le documentaire sur les six chefs historique du FLN sera diffuser en mois de novembre 2014 sur France 3 et sur TV 5.

  13. kaid

    Merci kaid Choucha Bouziane

  14. nory

    Ce travail est fantastique pôur nous belabbésiens

Répondre