La Voix De Sidi Bel Abbes

Des tensions et des rumeurs: L’ambassadeur d’Algérie à Paris limogé

L’ambassadeur d’Algérie à Paris a été limogé, hier, par le président de la République «pour avoir donné des visas à un certain nombre d’hommes d’affaires français hostiles à l’Algérie et franco-israéliens proches du Maroc.»

Tout porte à croire que Amar Bendjemâa a fait les frais d’une trop grande prétention du président du FCE, Ali Haddad, d’instruire personnels civils, diplomatiques et militaires en occultant présidence de la République, Premier ministère et autres institutions de l’Etat. Des sources informées soutiennent en effet, que notre ambassadeur, à Paris, a délivré des visas à un certain nombre d’hommes d’affaires français, notamment du Medef ( Mouvement des entrepreneurs français) mais aussi franco-israéliens, entre autres, le conseiller attitré du roi du Maroc. Au «pourquoi ne pas avoir informé et demandé l’autorisation au ministre ou au ministre des affaires étrangères», Bendjamâa aurait répondu «c’est Haddad qui m’a demandé de le faire.» L’on dit alors que Sellal et Lamamra sont entrés dans une colère noire. «Haddad n’est pas le gouvernement !,» se serait exclamé sèchement le Premier ministre. Une fois l’information arrivée au sommet de l’Etat, le président de la République tranche et limoge l’ambassadeur. Nous annoncions dans l’édition du ‘Quotidien d’Oran’ d’hier que les conséquences du Forum Algérie-Afrique risqueraient «d’entraîner des changements, des lâchages et des renversements de situations.» La première tête à tomber est celle de Bendjemâa, cible facile à atteindre avant que d’autres effets ne soient dévoilés. Première réaction d’observateurs, «pourquoi c’est l’ambassadeur qui saute alors que c’est le Consul général qui a délivré les visas ?» L’on sait que le MAE a fait de la tenue du Forum Algérie-Afrique une affaire d’Etat, donc, «toute action allant dans ce sens devait être prise en charge par les plus hautes autorités de l’Etat y compris à l’étranger.»


Lâchage d’«une haute personnalité nationale» ?

Haddad n’a fait, dans ce sens, que continuer à jouer le rôle et à exercer ses fonctions de «haute personnalité nationale» comme le veut, depuis quelques années, la présidence de la République. D’ailleurs, l’on dit que le patron du FCE avait tellement empiété sur les plates-bandes du gouvernement -entre autres- que «ça a provoqué une grosse dispute entre Sellal et Saïd Bouteflika.» Le Premier ministre aurait demandé qu’il soit fait un terme à une telle situation. «Lui ou moi !» aurait-il dit au frère du président de la République si tant est qu’il est possible de «taper des pieds» devant les Bouteflika. Là aussi, on dit que le chef de l’Etat et son frère auraient tranché en faveur du Premier ministre et on lâche tout de suite après que Sellal aurait demandé à quitter son poste pour aller comme ambassadeur à Paris. Ceci pourrait montrer que Paris est convoité, depuis longtemps par des responsables qui n’en ont que marre de ces situations de cafouillage qui font légion, dans toutes les sphères du pouvoir. C’est aussi une belle retraite dorée. Mais le plus dur à avaler, dans cette histoire est que cette convoitise a été déjà exprimée par un autre Amar dont les frasques défraient la chronique. Il s’agit, en évidence, de Amar Saâdani, qui a été démissionné récemment de son poste de secrétaire général du FLN par, rappelle-t-on, le président de la République en personne.

«Dieu ! Faites que ce soit un mauvais rêve»

Un cacique du FLN disait hier qu’«à 95%, Saâdani pourrait être nommé ambassadeur d’Algérie, à Paris.» C’est en tout cas, la folle rumeur qui enflamme, depuis hier soir, les salons algérois. Pour services rendus, Saâdani aurait été proposé comme ambassadeur aux Emirats Arabes-unis mais il aurait refusé. C’est, nous précise-t-on «lui qui a demandé à être à Paris pour gérer ses affaires et celles du sérail.» Des intellectuels nous disaient, hier, que «nous allons prier toute la nuit pour que le président ne lui accorde pas cette faveur.» Ils ont même commencé par lancer «non…, on préfère ne pas y croire, Dieu ! Faites que ce soit un mauvais rêve, un cauchemar duquel nous allons nous réveiller et que l’Algérie sera sauvée.»

Le limogeage de Saâdani pourrait, donc, ne pas en être un. Pourtant, on dit même qu’il lui est reproché d’avoir réuni des hommes d’affaires, bien connus, à Oued Souf pour préparer l’alternative à Bouteflika. De fil en aiguille, des responsables glissent que «c’est le richissime Mohamed Laïd Benamor, qui est aujourd’hui préféré à Haddad, même s’il lui est reproché d’appartenir au clan soufi, on lui aurait demandé de démissionner de son poste de président de la CACI pour prendre les missions dévolues au FCE.» Tout est dit au conditionnel, rien n’est ainsi confirmé par des sources qui pourtant, semblaient, il y a à peine quelque temps, être dans le secret des dieux. Le jeu est serré et bien fermé. Il est dit que Haddad a pris trop d’ampleur. «Il aurait voulu signer des accords avec Bombardier le Canadien pour équiper l’Algérie, il a signé des contrats avec Sonatrach, il est dans le ciment, il a donc mis main basse sur plusieurs secteurs névralgiques du pays, ça fait trop peur, on essaie de le recadrer,» est-il indiqué. L’on avance de nouveaux changements à la tête de plusieurs institutions de l’Etat…

Quand la politique fait dans l’insulte

Saâdani est remis ainsi au devant de la scène par l’effet de cette effrayante rumeur. «Ce serait peut-être un message que Bouteflika voudrait faire passer à une France qui va changer de main en 2017, pour passer à droite et même à son extrême, elle nommera donc des responsables qui auront des comptes à régler avec l’Algérie,» disent des analystes qui veulent faire bien et penser à moins absurde. L’on avance, à ce niveau, que «le Forum Algérie-Afrique ne pouvait être une réussite parce que beaucoup de pays occidentaux ne l’auraient pas voulu.» Encore un complot ? «Pourquoi pas quand on sait qu’un grand nombre de responsables africains ont été appelés et même soudoyés pour accorder leur accord de principe pour leur participation mais ce sont débinés à la dernière minute, pour des raisons géostratégiques, ces pays ne voudront jamais laisser passer l’Algérie avant le Maroc», soutiennent nos sources. Pour un ratage, le forum l’a été carrément. «Mais ce n’est pas la fin du monde», tentent de rassurer des hommes d’affaires qui affirment «croire en des potentialités nationales qu’aucun pays maghrébin ne possède.»

Djamel Ouled Abbas prépare la réunion des cadres du FLN, prévue à Boumerdes, du 21 au 23 de ce mois. Il tentera en principe, de diminuer des 536 membres du comité central, ramenés tous par Saâdani, pour n’en retenir qu’un peu plus de 200. A peine installé qu’une pétition circule pour le faire évincer, parce que, comme déjà dit par les médias, il veut se débarrasser du Bureau politique, fabriqué par son prédécesseur. Un autre coup d’Etat scientifique ? Tout est possible.

Les caciques du FLN ne démordent, en tout cas, pas à propos de la nomination de Saâdani à Paris. «Plus c’est gros, et plus ça passe,» nous dit l’un d’entre eux. «Avant d’être soi-disant une insulte à la France, comme le pensent des analystes, c’en serait une peut-être pour Sellal, et surtout pour toute la nation algérienne, elle prouverait que la République n’a plus de morale, le président a bien une conscience qui lui dictera inlassablement que pour cette fois, c’est véritablement le plus mauvais choix qu’il n’aurait jamais fait.» L’on dit encore que Saïd Bouteflika est contre cette promotion furibonde. Les tablettes du pouvoir sont toujours ouvertes pour essayer toutes les combinaisons possibles, les promotions, départs ou rappels les plus inattendus…

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70005

Posté par le Déc 7 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

7 Commentaires pour “Des tensions et des rumeurs: L’ambassadeur d’Algérie à Paris limogé”

  1. elabbassi

    le forum etait en principe une occasion aux africains de reunir pour se concerter entre eux pour augmenter en volume leurs marchés..l’afrique est aujordhui fortement bien munie en fiorce de travail jeune de trop forte constitution physqiue il ne leur faut que une bonne gestion des ressources humaine pour transformer ces gens en en mileiu de production..les africains ont tout mais semble incapable de s’organiser..
    l’algerie regresse fortement avant 62 toutes les femmes etaient chacune dans un coin de production maintenant elle sont redevenue femme de foyer avec en plus un hijabs, les femmes vont redevenir des femmes de salons mais qui va les prendre en charge dans les années avenir,, L’africaine va leurs envoyer un bols de riz et une tasse de lait de porc?? nos algérienne se disent musulmane mais si elle est musulmane elle doit donner importance au gagne pain elle doit travailler sinon elle va tomber dans le vol…et si on va la satisfaire en appliquant la chari3a c’est a dire qu’on va couper les mains a toutes les femmes…je ne suis pas contre un habit particulier je suis contre le cloisonnement dans un habit particulier quelques que soit sa forme sa couleur
    je suis pour un habit qui facilite l’intégration sur le marché du travail et qui n’empeche pas la femme de travailler
    concernant l’histoire des juifs ou pas juifs socialiste ou ex communiste islamiste ou ex chretiens le gouvernement s’est essuyé un problème idéologiques inutilement il ne fallait entrer dans les affaires des industriels, en principe c’est au moins les partis politique FLN et PT qui devrait participer point c’est eux car c’est eux qui font la politique toutes les politiques..le gouvernement est un ensemble de partis politique qui ne représente pas l’État algériens avec ces tractations stratégique..que faisait le ministre des affaires étrangères dans cette reunions, pourquoi un ambassadeur a l’habitude de construire des usines ??
    Et si l’etat algerien etait sage et intelligent il aurait laisser la commande du forum a trois pays africains et se mettre avec les autres dans les bancs arrière.. il fallait donner les clés du forum a l’afrique du sud a l’egypte et ethyopie

    l’etat algerien est neutre vis a vis des chretien et juif faut il le rapler on n’a aucun complexe..si les partis politiques algeriens veulent rencontrer le Diable en personne c’est leurs affire car ils sont dans les affaires..comment faire des affaire avec les plaestiniens si on ne tracte pas avec les juifs pour nous laisser travailler??
    L’etat algerien n’a rien caché ni aucun complexe il parle avec tous les etres humains sauf avec les voleurs les pilleurs et les assasins de tout bord et de toute race et de toute couleur, sauf que il ya des réserves sur les kouffards  »les kouffards ne sont pas les laïque mais les gens qui reçu un Livre et qui ont montré une hostilité , donc ce sont des monothéistes passer dans la rébellion il ne reconnaissent ni droit sur terre ni droit du ciel c’est des futures bandits qu’ils ne faut pas fréquenter ou fréquenter avec modération mais les laïque non ce ne sont pas des religieux rebelles..des gens qui veulent vivre autrement mais en respectant le droit humain
    ils ne volent pas il ne gaspille pas ils ne détruisent pas sauf par accident ou méconnaissance ou ignorance ..si les arabes ont appliqué l’islam par la force l’Espagne serait redevenue islamique ou totalement anéanti les arabes avait la force la puissance et le temps pour opérer avec l’aides leurs colonie en Asie une extermination systématique de toute la population ibérique
    tous les gouvernements passé en algerie n’nt pas pu avaler que ce n’est pas eux l’État algérien ..c’est des partis politiques qui agissent pour leurs propres comptes et sont justiciable comme tout le monde ..c’est le FLN qui depuis 62 qui a entretenue cette confusion et se presenter comme un tarzan c’est lui l’état algérien ..non messieurs vous n’etes que des gens comme tout le monde..tu fais ton rôle de politique tu présente ton plan de développement si tu réussi c’est pour toi ellah ibarake fik si Dieu te soutient comme le prétend certain parti islamique c’est a leurs avantages mais si tu es un parti politique islamique et une fois au gouvernement le ciel ne pleut plus y’a un probléme les gens vont le découvrir tu es un menteur , la politique ce n’est ni gandoura ni gravata mais un savoir faire ou tu sais ou tu ne le sais pas c’est tout
    l’ambassadeur n’a rien a voir dans cette histoire lié au forum peut être il ne fait pas de piston pour ceux qui veulent acheter des appartements a Paris ..et là aussi ce n’est pas son rôle ya khouya il n’est pas interdit a un algérien avec son propre argent d’acheter ce qu’il voudra la ou il voudra le rôle de l’ambassade c’est de conseiller au gens si il faut investir dans un pays ou il va falloir prendre un risque car au cas d’un problème l’ambassade est tenue de suivre les algériens dans les tribunaux et dans les prisons et c’est du travail en plus..chaque algérien a le devoir d’avertir l’ambassade et l’ambassade a le devoir de le conseiller …
    finit l’amalgame gouvernement et état algérien c’est le divorce..le FLN n’est pas l’État algérien c’est un parti comme tous les autres partis politiques..si il a dans le moteur quelques a chose a prouver sur le terrain de la CROISSANCE ÉCONOMIQUE ET Financière redresser le dinars face aux autres devises qu’il la montre..sinon il laisse la place

  2. salam alikoum
    Faire un forum et gaspiller des sous du contribuable avec des africains qui n’ont rien ni dans la poche ni dans la tète ,il n’y a pas longtemps notre pays a effacer des dettes a ces pays .
    Ils n’arrivent même pas a régler leur problème
    A titre d’information leurs billets sont payer par notre cher pays en plus de l’hébergement et tout le reste …..
    Et avec tout cela nos chefs quitte la salle pour une simple erreur de protocole
    Allah Yahdikoum ya nas on a besoin d’autres horizons pour avancerrrrrrrr
    SALAM

  3. OUERRAD

    ni crises ni rumeurs ,,, le bled navigue a vue ,,, et depuis toujors ,,, il est gouverne par des oui dire ,,, des il parait ,,, il semblerait ,,, il se peut que ,,, qui a rapporte la discution entre said ety sellal ,,, d habitude en pays civilise on cite nnnou on dit ,,,, de sources dignes de foi ,,, or la FOI n existe plus ,,,tourne manege
    Meme , les anciens on leur a taille des costumes sur mesure , et ils sont devenus des LEGENDES .
    ILS ont plantes des racines ,,,, mais n ont pas d ailes pour voler,, je veux ittirou ,,,, pas voler ,,, voler comme a la bank ,,,

    Mais , entre ezghaybi bagui yatkhabbattt fi ,,, kh,,,h
    JOUMOU3AH MOUBARAKAH .

  4. OUERRAD

    et alors ,,, que passa ,,, personna non gratta ,,,, merci qq mm,,, joumoua moubaraka

  5. OUERRAD

    malgres cela mon comment est toujours en attente ,,, tous ceux qui demandent de recommenter sur ce site ,,, doivent m excuser ,,, cela ne donne plus envie d y retourner ,,, bye

  6. SBA

    Bonsoir. C’est mon avis et mes excuses si je me trompe. Mes commentaires passent. Merci

  7. OUERRAD

    ????????????????????????????????????

Répondre