La Voix De Sidi Bel Abbes

Des milliers de «cerveaux» quittent l’Algérie pour la france.

Selon notre consoeur Ghania Lassal, les compétences algériennes s’exportent bien. Etudes à l’étranger ou installation définitive, ils sont des milliers de «cerveaux» à quitter l’Algérie chaque année. Et la destination de prédilection de cette diaspora «hautement qualifiée» est la France. Ainsi, l’Hexagone compte environ 66 000 Algériens «très diplômés» inscrits en maîtrise, dans une grande école ou en doctorat, selon une étude du secrétariat général français de l’immigration. De même, certaines estimations font état de quelque 20 000 étudiants algériens inscrits en premier cycle dans une université française. Et ce, sans oublier les dizaines de milliers de diplômés formés dans les universités algériennes à avoir quitté le pays en quête de meilleures perspectives et de conditions d’exercice et de vie plus clémentes. Ils sont d’ailleurs plus de 10 000 médecins, toutes spécialités confondues, à s’être installés en France. En dépit des restrictions et des freins mis par le gouvernement Sarkozy aux flux migratoires «choisis», la qualité de l’enseignement dans les établissements français attire toujours autant d’étrangers. Et en pleine polémique autour de la «circulaire Guéant», c’est un pavé dans la mare que jette cette étude du Secrétariat général de l’immigration, publiée en novembre dernier. Ce rapport, qui évalue l’application d’un système de suivi des étudiants étrangers, s’est penché sur la contribution «notable» des étrangers à la population estudiantine. Mais pas n’importe laquelle. Il s’agit des «très diplômés», des personnes qui ont étudié ou étudient encore en maîtrise (mastères), dans une grande école et en doctorat, médecine compris. Ainsi, sur les 6,24 millions de «très diplômés» en France, 710 000 sont étrangers, et ce, en sus des 70 000 nés non français mais naturalisés. Pour les doctorants, 41,3% d’entre eux sont issus d’un «pays tiers». La part des «très diplômés» est ainsi légèrement supérieure parmi les immigrés que dans la population totale, précisent les auteurs de l’étude. Et le pays le plus représenté parmi cette «élite» est l’Algérie, ex aequo avec le Maroc. Suivent le Royaume-Uni avec 40 000 personnes et l’Allemagne avec 30 000 étudiants. Pour ce qui est de la Tunisie, elle n’arrive qu’en 5e position des pays «fournisseurs» avec 26 000 «très diplômés».

«60% des étudiants quittent la France»

Par ailleurs, est-il mentionné dans l’étude, «certains pays bien représentés dans la population immigrée le sont moins parmi les très diplômés. C’est le cas de l’Italie, l’Espagne, le Portugal ou encore la Pologne (78 000 pour les 4 pays)». L’Afrique hors Maghreb et l’Amérique du Sud ou centrale sont très peu représentées dans cette «super-population», tandis que certains pays sont au contraire «sur-représentés». C’est ainsi le cas du Liban avec 16 000 étudiants, de la Roumanie et du Vietnam, avec 15 000 «très diplômés» chacun. Cette étude ne prend pas en compte les étudiants issus de l’immigration, nés français mais de parents étrangers. Toutefois, contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas nombreux à rester en France une fois leur diplôme en poche, puisque seul un étudiant sur trois restera pour y travailler ou se marier. Ainsi, 60% des étudiants entrés en 2002 sur le territoire français ne sont plus détenteurs, fin 2009, d’un titre de séjour. «Environ un tiers est toujours présent. Ces derniers semblent s’installer durablement en France, soit qu’ils se sont mariés, soit qu’ils ont trouvé un emploi, soit qu’ils détiennent encore, pour 10% d’entre eux, un titre de séjour ‘étudiant’», détaillent les auteurs du rapport. Ces étudiants «hautement qualifiés», de par la «circulaire Guéant» qui restreignait l’embauche des diplômés étrangers, étaient menacés d’expulsion au terme de leurs études. Suite à une forte mobilisation au sein du corps universitaire et du patronat, le gouvernement français escompte réviser cette décision et assouplir la délivrance de permis de travail à certains «très diplômés» étrangers. Cette étude aurait-elle joué un rôle dans ce revirement ?

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=11298

Posté par le Fév 19 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

46 Commentaires pour “Des milliers de «cerveaux» quittent l’Algérie pour la france.”

  1. houari

    j’aurais fait autant ! Un pays régit de la sorte, tout le monde caresse ce désir de fuir la gabegie érigé en État. Alors quand vous évoquez les cerveaux c’est beaucoup dire…. Disons les quelques rescapés du niveau universitaire. Somme toute, je ne jette pas la pierre à ces gens-là ! Le système après avoir confisqué l’indépendance, il s’approprie le pays à sa guise. Propriété privé. No touch à mon pétrole, no touche à mon bizness, no touche à ma main mise sur tout….en attendant la main mise de la relève qui vêtira certainement le même dossard pourvu que l’on maintienne le peuple à sa merci.

  2. Dekkiche Paris

    Cet après-midi, je ne pouvais intervenir, vu un manque de temps. A l’origine de ma réaction, ce fut ce pressant appel au demeurant sage et à la fois unificateur de monsieur Mourad Houcine. Je pense que nous concitoyens là où ils résident, ils ont Sidi Bel Abbes dans leurs pensées, on ne peut et on n’a pas le droit de tourner le dos à notre belle ville qui nous manque heureusement que notre journal nous comble énormément ce vide. Personnellement je trouve que le sujet que vous venez d’aborder est très profond, c’est la faute aux dirigeants successifs de notre pays et les larmes de crocodile n’ont pas le droit de cité. Bonne soirée

  3. Mohamed G

    C’est vraiment malheureux et dommage de perdre nos cerveaux qui pouvaient ètre nos cadres aprés tant d’années d’étude et de sacrifices ,parceque ils n’ont pas obtenu le minimum dans leur pays!! Je me souvient en 1979-80,j’étais à Genève ,en Suisse, pour une formation d’une année;j’était surpris et en mème temps heureux d’ètre ausculter par un grand Medecin trés réputé à l’époque et qui n’était autre qu’un médecin Algérien et qui est des environs de Sidi Bel-Abbès. C’était à l’hopital cantonal de Genève et on m’a dit par la suite qu’il a été désigné directeur de cet établissement!!! L’Algérie débourse des sommes faramineuses pour ces cerveaux pour que d’autres pays les exploitent,c’est choquant aussi!!!

  4. chafy

    « Nul n’est prophète dans son pays » et comme on dit « ta patrie c’est là où tu vis et tu trouveras ton bien être ». Tant pis si c’est la France ou autre . C’est malheureux de le dire. Nos bolitiques n’ont pas su garder les universitaires algériens. Au contraire, ils font tout pour les faire déguerpir de leur pays. Corruption, benamisme, benoui ouisme, hogra, harcèlement sous toutes ses formes, incompétence etc etc. Je regrette d’être revenu pour mon pays que je vois déchoir, impuissant

  5. Mohamed2231

    بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، يا أخي شافي أنا أوافقك في كلامك ولكن ليكون في علمك أن العلماء قالول لا يجوز للمسلم أن يعيش في بلاد الكفر الا للضرورة

    ان

    • chafy

      Désolé, monsieur Med 2231; la majorité des soit disant musulmans ne sont que de nom . C’est dans le pays des Kofars comme vous dites, que le citoyen jouit de ses droits. Malheureusement, pas dans notre pays. Le frère algérien musulman qui piétine la dignité de son propre frère. Est ce là le comportement d’un musulman???

      • Emy22

        Si on estime ‘vivre dans un pays impie’ est Haram alors il ne faut pas monter dans des voitures ou trains… parce que c’est des impies qui les ont construit, il ne faut pas acheter des jeux electroniques et tout ce qui va avec parce que c’est des impies qui les ont inventés, il ne faut pas avoir un telephone portable parce que c’est les Koffar qui les ont crée, il ne faut pas utiliser l’internet parce que l’inventeur n’est qu’un impie… vivre à l’étranger quand on a une bonne base d’éducation, de religion… ce n’est pas un problème,,,

        • Mohamed2231

          بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، يا أخي امي22 و يا أخي شافي السفر الى بلاد الكفار لا يجوز كما قال العلماء الاب 3 شروط ، الشرط الاول أن يكون عند تالانسان علم يدفعبه الشبهات ، الشرط الثاني أن يكون له دين يمنعهمن الشهوات ، الشرط الثالثأن يكون محتاجا الى ذلك ، فان لم تتم هذه الشروط ما قال العلماء فانه لايجوز السفر الى بلد الكفار لما في ذلك من الفتنة او خوف الفتنة ، امااذا دعت الحاجة الى ذلك لعلاج او تلقي علم لا يوجد في بلده و كان عنده علم و دين فهذا لا بأس به كما قال العلماء

  6. Mme CH

    Chers lecteurs, tout d’abord, il faut dire que la fuite des cerveaux est un phénomène mondial, et cette fuite s’effectue du Sud vers le Nord mais aussi du Nord vers le Nord et de l’Est vers l’Ouest. Donc les Algériens ne font pas l’exception.
    Mais le problème, c’est que la sonnette d’alarme a été tirée plusieurs fois pour remédier à cette situation qui conduit à la destabilisation de la structure écomomique et sociale de la nation, mais « La Hayata Limen Tounadi ». C’est devenu un véritable fléau.
    Les conditions socio-professionnelles étant nettement plus favorables et valorisantes sous d’autres cieux, les compétences Algériennes prefèrent s’expatrier. Ces compétences sont pour le moins qu’on puisse dire tenues à l’écart des boulversements socio-économiques et grandement marginalisées au plan social et professionnel. sans oublier de parler de la déliquescence de l’état de l’enseignement superieur et « inférieur » ainsi que le domaine de la recherche scientifique.
    Sans oublier de citer la dégradation des conditions de vie et de travail depuis le milieu des années 80: la bureaucratie, la corruption, le favoritisme, le clanisme, la médiocrité et l’insécurité ont gangréné notre société , ces nuisances de départ de nombreux Algériens , ont découragé les rares candidats au retour. En plus des difficultés matérielles, dés leur retour et l’inadéquation de l’environnement socio-professionnel, se posait le problème de l’équivalence de leurs diplômes. Il ne faut pas omettre aussi la chasse organisée par les pays industrialisés aux diplômés du Sud.
    Quant aux dégats occasionnés à l’économie Algérienne par ce phénomène, il est très difficile de les mesurer.
    Les responsables doivent créer les conditions de travail adéquates pour attirer ces expatriés et/ou les mobiliser en les associant à distance dans les projets de développement. Ce qui est sûr, c’est que ce problème de déperdition qui est lié à la malvie associé à l’absence de civisme et aggravé par la corruption, doit être appréhendé dans sa globalité.

  7. spécialiste algérien

    Le gouvernement ne veut pas des spécialistes algériens hautement qualifiés. Voici un exemple véridique: Un docteur d’État le seul spécialiste algérien, je dit bien le seul et unique, qui enseignenait dans une université d’amérique du nord, a décidé de rentrer au pays pour former nos étudiants sur place. Il est rentré à Alger et a contacter le ministére de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour obtenir un poste à l’université à Alger. Il avait comme argument qu’il n’avait pas besoin de logement puisqu’il en possédait un appartement dans cette ville. La réponse fut :Non vous devez aller à l’intérieur du pays et enseigner dans un établissement la-bas. Il a dit d’accord mais affectez-moi un logement de fonction. Ils lui ont répondu qu’il n’y avait pas de logement . Quand il a insistait, ils lui ont dit texto »Vous avez fuits le pays et maintenant vous venez nous cassez les pieds! ».
    Il n’est pas le seul à avoir reçu un accueil pareil. Ce spécialiste était payé à environ 450 000 DA par mois. seul l’amour du pays l’a poussé a rentrer au pays.
    Toute la publicité faite pour soit disant ramener nos spécialistes au pays c’est du  »Khorti »

  8. Mme CH

    Mr le spécialiste Salam ! Je voudrai bien commaitre la fin de l’histoire est ce que finalement vous êtes rentrés au pays ou non. Si c’est un Non, je vous comprends parfaitement, car je sais que les Mâles du MERS se comportent comme des minables, ce sont pour la plupart des corrompus et des tyrans. Qu’ils aillent installer leur ministère à l’intérieur du pays pour voir. Non ils y vont juste pour prendre des méchouis et des Burnous de haute qualité.

    • S0écialiste algérien

      Bon soir Mme CH. La fin de l’histoire est facile à deviner. Pour ce qui concerne les spécialistes hautement qualifiés de la Wilaya de Bel Abbes seuleument (et à titre d’exemple) se trouvant à l’étranger:
      1. Maitre de recherche en nucléaire.
      1. Un chargé de recherche dans le domaine des réacteurs.
      1.chargé de recherche spécialisté:Stabilisation des équations différentielles et fiabilités des processus industriels.
      1.Chargé de recherche spécialité traitement des effluents .
      1.Maitre de recherche :rado-chimie
      1.Chercheur de niveau international(FRANCE CANADA’ MIT USA ) spécialité microbiologie (Biophages)
      1.Proffesseur agrégé :nutrition
      et beaucoup d’autres. ils viennent souvent à Bel abbes et parfois se rencontrent dans le café au coin sud côté gauche de Tahtaha le plus modestement possible.
      Bonne nuit mes fréres et soeurs. Vive notre Algérie

  9. Abdallah Dennoun

    En 81,un ami avait finit ses etudes a San Francisco avec un PHD en adminitration.Il a travaille pendant 8 annees dans diverses institutions pour obtenir une bonne experience ensuite il a decide de rentrer au pays.
    il a eu la responsabilte d’une entreprise nationale a l’Est du pays qui etait au bout du gouffre.Apres une annee comme directeur,il avait fait des miracles.Un jour il avait ordonne a un chauffeur {ancien moudjahid] de se rendre a Alger pour une mission,le chauffeur refuse et a ete suspendu de ses fonctions.Le chauffeur avant de faire des demarches aupres des autorites a menacer physiquement le directeur tout en lui disant « ouach hasseb rouhok,had charika taa babak » =Pour qui te prends tu,tu penses que la societe appartient a ton pere.
    Apres quelques jours,
    le chauffeur a ete reinstalle a son poste,notre directeur quitte le pays et retourne a San francisco Il mene actuellement une vie paisible.
    A.D

  10. Mme CH

    svp lire : Connaitre,

  11. Emy22

    Nchallah ya Rabbi Je veux être parmis ces cerveaux qui fuient non pas l’ALGERIE mais ses grosses têtes vides, et c’est à cause de la malvie, de la Hogra, de l’injustice, de …, de …, de… !!! Vous connaissez la suite…

    • Mohamed2231

      بسم الله الرحمان الرحيم ، السلا عليكم خاوتي ، يا أخي أمي22 سءل أحد علماء الربانيين عن حكم الاقامة في بلاد الكفار ، فأجاب رحمه الله تعالى بما يلي ، الاقامة في بلاد الكفار خطر عظيم دين الاسلام و أخلاقه و سلوكه و ادبه و قد شاهدنا و غيرنا انحاف كثير ممن أقاموا هناك فرجعوا بغير ما ذهبوا به ، رجعوا فساقا و بعضهم رجع مرتدا عن دينه و كافرا به و بساءر الاديان و العياذ بالله حتى صاروا الى الجحود المطلق و الاستهزاء بالدين و أهله السابقين منهم و الاحقين ، و لهاذا كان ينبغي بل يتعين التحفظ من ذلك و وضع الشروط التي تمنع من الهوي في تلك المهالك ، الاقامة في بلاد الكفار لا بد فيها من شرطين أساسين ستقرأها لاحقا اذا كانت في العمر بقية

  12. Mohamed2231

    اقراوا من فضلكم السلام عوض السلا ، و أقرأوا خطر عظيم على دين الاسلام ، و أفرأوا انحراف عوض انحاف

  13. Mohamed2231

    بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، اليكم اخواني الشرطين ألأساسيين للاقامة في بلاد الكفر كما جاء على لسان أحد العلماء الربانيين رحمه الله تعالى ، الشرط الاول أمن المقيم على دينه بحيث يكون عنده من العلم و الايمان و قوة العزيمة ما يطمءنه على التثبت على دينه و الحذر من الانحراف و الزيغ و أن يكون مضمرا لعداوة الكافرين و بغضهم مبتعدا عن موالاتهم و محبتهم فان موالاتهم و محبتهم مما ينافي الايمان قال الله تعالى ( لا تجد قوما يؤمنون بالله و اليوم الاخر يوادون من حاد الله و رسوله و لو كانوا اباءهم أو أبناءهم أو اخوانهم أو عشيرتهم ) المجادلة 22 ، و ثبت في الصحيح عن النبي صلى الله عليه و سلم  » أن من أحب قوما فهو منهم و أن المرء مع من أحب « ، و محبة أعداء الله من أعظم ما يكون خطرا على المسلم ، لأن محبتهم تستلزم موافقتهم و اتباعهم أو على الأقل عدم الانكر عليهم ولذلك قال النبي صلى الله عليه وسلم « من أحب قوما فهو منهم  » ، الشرط الثاني أن يتمكن من اظهار دينه بحيث يقوم بشعاءر الاسلام بدون موانع فلا يمنع من اقامة الصلاة و الجمعة و الجماعات ان كان معه من يصلي جماعة و من يقيم الجمعة و لا يمنع من الزكاة و الصيام و الحج و غيرها من شعاءر الدين فان كان لا يتمكن من ذلك لم تجز الاقامة لوجوب الهجرة حينءذ ، يتبع ان ب ان كان للعمربقية انشاء الله

  14. Le nouvel Observateur

    Sauf votre respect monsieur Mohammed2231 (donc vous habitez à Zahana) et bien que vous ayez raison, qu’est ce que vous préconiser pour ceux qui finiront par éclater s’ils restent ici ?
    Vous devez savoir qu’un jeune diplômé n’a aucun avenir en Algérie, la preuve:
    1. Un emploi. C’est vraiment une quête impossible, une équation qui a comme seule solution réelle et unique « Elmirachate ». Et ne me contredisez pas parce que c’est la cruelle réalité.
    2. Un logement. Où ça, l’Algérie est devenue une petite île puisqu’il n’y a plus de foncier. Ceux qui sont déjà logés nous parlent de terres agricoles et les plus chanceux (ou les plus corrompus plutôt) arrivent à « s’inscrire » dans des projets LPA maintenant qui n’ont pas encore décollés, ou pour les chouchous de la république, ceux qui ne foutent rien et qui ont tout à l’oeil (ça va ruer dans les brancards, mais dur, trêve de populisme qui conduit à une république à double vitesse…) les cas sociaux ou plutôt ceux qui ont choisit (enfin pas tous) de ne pas étudier pour avoir un logement gratis et le revendre avec un joli bénéfice, et ne me parlez pas d’incessibilité et machin-chose, c’est un secret de polichinelle que les logements sociaux se vendent comme des petits pains, mais des petits pains en or (ou en platine vu les tarifs). Un logement est devenu hors de portée, c’est un scandale mais je pense savamment orchestré !!!.
    3. Une femme. Le summum de l’hypothétique. Pour se marier on doit travailler ET avoir un logement parce que nos belles maintenant ne veulent plus vivre dans le cocon familial. C’est une équation à deux inconnues, donc insolvable mathématiquement.
    Conclusion, si vous nous donnez l’avis légal religieux, le terrain impose ses dures conditions et tout ce qui reste pour quelqu’un qui a usé ses fonds de culottes sur les bancs de l’université c’est soit l’étranger soit la dépression.
    Le pire c’est qu’il n’y a aucun espoir pour que la situation ne change. Jamais les importateurs ne laisseront une industrie s’implanter dans ce pays donc pas de travail, et l’état ne distribuera jamais plus de lots de terrains, non jamais, il n’y a plus d’espoir, c’est fini… Donc pas de mariage et frustration grandissante.
    L’heure est au désespoir lorsque l’âge du mariage a été porté à 32 ans et un taux de divorce de 65 % pour la première année, les sionistes jubilent car ils ont réussis là où 132 ans de colonialisme à échouer: limiter à tout prix cette population de musulmans !
    Réveillez vous, les slogans creux ne sonnent plus il n’y a que la survie qui résonne dans la tête de mes pauvres compatriotes. Le patriotisme s’est évanoui sous les coups de boutoirs de la corruption tous azimuts.
    Vous croyez que s’expatrier c’est une joie, tout laisser derrière soi, sa famille, ses amis, ses habitudes, sa vie, quoi et partir vers l’inconnu.
    Les responsables de cette situation, je leur souhaite un séjour longue durée en enfer et qu’il y pourrissent !!
    La solution, elle est simple : l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, ni plus ni moins ! Arrière au népotisme, au favoritisme, à l’ignorance !!!
    Et que Dieu vous agrée et nous pardonnes !

    • Mohamed2231

      بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، يا أخي نوفل أبسيرفتور أنا كذلك أحترمك كما أحترمتني ، الكلام الذي قلته ليس بكلامي ، فهو قول عالم جليل رحمه الله، فهو أفتى في هذا الموضوع و لم يجبرك على البقاء في بلدك ، فأنت حر و من حقك أن تعيش في أي بلد سواءا كان هذا البلد مسلما أو كافرا أو ملتحدا فلك الخيار و أنت الوحيد المسؤول عن أعمالك يا أخي ، اما فيما يخص الشباب الذين ليس لهم عمل و ليس لهم سكن و لم يتزوجوا أقول لك أرض الله واسعة ، والدول المسلمة كثيرة وفرص العمل موجودة فيها ، و أقول لك الصبر هو مفتاح الفرج ، و على الشباب أن يرجع الى دينه ويبتعد عن ما حرم الله تعالى ، و يسأل الله تعالى في السجود و خاصة في الثلث الأخير من الليل ، و أذكر نفسي و أذكرك أخي بأن الشيء الذي كتبه الله لنا لن يناله غيرنا ، مثلا اذا كتب الله لك أن تاكل قنطارا من البطاطة فتأكله قبل أن تموت ولكن لك أنت الخيار أن تأكله بالحلال أو تأكله بالحرام ، أنا كذلك عندي أبناءي و لهم اختصاصات ولكنهم الان هم يعملون في تشغيل الشباب براتب زهيد و لكنهم صابرين حتى يفرج عليهم الله تعالى

      • Mohamed2231

        assalam 3alikoum khaouti , khouya nouvel observateur wallah tu m as fait rire de ce que tu as écrit à la fin de ton commentaire ( les responsables de cette situation , je leurs souhaite un séjour de longue durée en enfer et qu ils y pourrissent ) , je sais que ton coeur est plein , on dit à ces responsables allah yahdikoum , ya akhi N O la durée de ce bas monde est courte et il ne va pas tarder le jour ou nous serons tous devant le bon dieu pour nous juger de tout ce qu on a fait durant notre vie allah yahdina wa allah yahsane lana elkhatima wa allah yarzakna esbar

  15. Le nouvel Observateur

    Au fait, pourquoi est ce que tous les commentaires et les ping concernant le RND et Ouyahia sont non autorisés ? Oui pourquoi, c’est bizarre non ?

    • arbi zazou sl

      monsieur je consulte le site tous les jours votre commentaire mérite une réponse est ce que l »article sur lacarne belaid est ouvert non il est ferme revoyez avant d »ecrire moi j »ai trouve cela d’autres ont deja parle de cela et c clos passons sahbi

      • Le nouvel Observateur

        Sauf votre respect, ce n’est pas parce que vous êtes un militant assidu du RND que l’on doive critiquer Lacarne que l’on aime bien, tous citoyens confondus, tandis que le RND c’est un parti politique qui doit faire le dos rond et recevoir les critiques, ne serait-ce que pour s’améliorer !
        Maintenant si vous voulez que l’on passe et bien vous donnez une très mauvaise image du RND qui n’accepte pas les critiques et qui ne mérite donc ni mon vote ni celui de gens qui se respectent !
        Et voilà !

        • Mme CH

          Salam Mr le Nouvel Observateur! j’ai posé cette question il y a deux ou trois jours je crois, j’ai envoyé un SOS à l’administration, et jusqu’à ce jour je n’ai reçu, aucune réponse « Silence Radio », sauf peut être celle de Mr Kaddous qui m’a demandé de m’arrêter de demander,donc ce n’est pas nécessaire de faire un Topo car tout est clair, n’est ce pas? Amicalement.

          • chafy

            Personnellement, je vais boycotter ce journal puisqu’il est pro RND quelle mascarade!
            Au revoir les ami(e)s

            • Mohamed2231

              assalam 3alikoum khaouti , khouya chafi an3al blisse , hada ghir blisse la3anahou allah rah adkhal binak wa bine eljournal

            • HARMEL

              un illustre inconnu qui vient gacher les commentaires avec tout cequ’on lit dans ces colonnes et comme vous connaissez personne de ce journal ni leur formation ni leur idéolologie ni leurs cursus vous vous permettez de foutre la…vous avez agi comme vous l’ont dit des commanditaires du FLN OU AUTRE APPAREIL DU SYSTEME ALLEZ DEGAGEZ kamikaz

            • Mme CH

              Mr chafy Salam! Rien ne prouve que le journal est pro RND, même si tel est le cas; il ne faut pas boycotter, au contraire il faut battre » l’ennemi » dans sa propre demeure et tant que la liberté d’expression est garantie alors le boycott n’est pas indiqué. Je vous invite amicalement à reprendre le clavier, car la route est longue et très difficile parfois impraticable, et on a besoin de tout le monde pour arriver au bout du chemin.

              • messafer ft

                qui c’est cet ennemi madame saviez vous ou mesuriez vous ce que vous avancez du moins si je mesuis pas trompé amicalement sinon vos écits s ont bien.sans rancune

                • arbi zazzou

                  ils ont tout dit journal des pieds noirs laic etc

                • Mme CH

                  Mr messafer Salam! Tout d’abord je vous dirai « ya rayeh win msafer troh ta3ya watwalli ».
                  Ceci dit, c’étai juste pour faire comprendre à notre ami Chafy ma position, d’ailleurs j’ai mis des guillemets à ennemi (sens péjoratif). Maintenant, vous savez Mr messafer, je vais vous faire une « confidence » : puisqu’on peut avoir des amis partout, on peut aussi avoir des ennemis partout; voilà c’est aussi simple que ça. Tout ce débat n’aurait pas eu lieu, si la rubrique n’a pas été fermée aux commentaires; c’est une autre erreur de la rédaction ou de l’administration. sans rancune . Spécialement pour vous Mr mesaffer, je citerai quelques proverbes:
                  – « Ayez des ennemis! vos amis se lasseront de parler de vous, vos ennemis jamais ».
                  – choisis tes ennemis; mais laisse les amis te choisir ».
                  – Colère et intolérance sont les ennemis d’une bonne compréhension ».
                  – « Combien il vaut mieux souffrir de l’oppression de ses ennemis que rougir des excès de ses alliés ».
                  – « Entre tous les ennemis, le plus dangereux est celui dont on est l’ami ».
                  Voilà Mr salam!

  16. mr attou

    heureux de noter sur lka partie commentaires tous ces avis sur ce sujet pertinent qui nous interresse tous ent tant qu »Algériens.ilest vraimen t regréttable de voir cela.

  17. ZAMOUM

    c’est dommage, cette fuite des cerveau mais que voulez-vous, on peut les comrendre.C’est a l’etat de prendre les mesures pour les retenir

  18. Le nouvel Observateur

    Chers frères (et soeurs, c’est comme ça que je vous vois et ce que je ressens) je suis vraiment touché par vos écrits et je regrette d’avoir souhaité l’enfer pour nos ignorants, je leur souhaiterait plutôt que Dieu les guides, qu’ils se repentissent et leur montre le vrai chemin avant qu’ils ne trépassent.
    Maintenant je tenais à remercier mon frère le lecteur de la VDSBA pour sa sollicitude, ça va droit au coeur, cependant je ne parlais pas pour moi, car Dieu merci je suis enseignant-chercheur universitaire, j’ai une maison (logement de fonction donc précaire) et par dessus tout ElHamdouliLlah un nombre infini de fois, je suis marié et j’ai des enfants, mais c’est la condition de nos petits frères et de nos petites soeurs qui me fait tant souffrir, ceux que je côtois tous les jours, ceux à qui j’essaye de tenir la main dans leurs premiers pas dans la vie, ceux qui ont tant besoin de nous, ceux dont je déplore la situation future, enfin nos enfants et étudiants si crédules mais qui déchantent vite !
    Encore une fois, que Dieu vous gardes et vous fasses accomplir le bien pour vous et vos frères.
    Quant à mon frère Mohammed2231 (au fait vous habitez bien à Zahana, parce que c’est entre le 22 et le 31, au milieu) eh bien les pays arabes comme vous dites préfères malheureusement recruter des Gwours et si un arabe y est recruté c’est qu’il soit forcément passé par la case « Occident », mais d’Algérie direct, c’est quasiment impossible.

    • Mohamed2231

      assalam 3alikoum khaouti , je vous ai compris khouna NO , j ai choisi 22 31 parceque le grand père de mon père est originaire des environs d oran et moi je suis né à belabbes

  19. Mme CH

    Mr Benhaddou Salam! il faut classer notre ami Le Nouvel Observateur à la quatrième place après Mr Ouhibi pour la rubrique drôle. Elle est bien celle de Zahana.

  20. basic

    le monde à changé, la circulation des personnes reste d’actualité et chacun il a un objectif dans cette vie du moment il ne fait pas de mal travail ou apprendre c’est noble et encourageant.

Répondre