La Voix De Sidi Bel Abbes

Des femmes étrennant le Haik traditionnel défilent à travers les artères de Tlemcen

Une trentaine de femmes et de jeunes filles portant le haik traditionnel tlémcenien a sillonné, samedi, les artères de la ville des zianides pour marquer la clôture du mois du patrimoine (18 avril au 18 mai).

Voulant marquer cet événement, l’association « El Assala », versée dans le patrimoine et l’artisanat dans la wilaya de Tlemcen, a tenu à rendre hommage au haik algérien qui tend à disparaître cédant la place à d’autres voiles et tenues importées d’ailleurs, a indiqué une de ses responsables.

Une trentaine de femmes et de jeunes filles volontaires ont, à cette occasion, marché depuis le site historique d’El Mechouar, situé au coeur de la ville de Tlemcen, jusqu’au complexe religieux de Sidi Boumediène, situé dans le village d’El Eubbad, sur les hauteurs de la ville de Tlemcen, sous les regards de jeunes non habitués à voir ce genre de tenues et de nostalgiques ayant vécu l’époque où le port du haik était indispensable pour les femmes, qui le portaient dans diverses occasions.

Cette activité, symbolique à plus d’un titre, est venue rappeler aux gens le riche patrimoine national « délaissé au profit d’autres voiles importées et ne répondant pas à nos us et coutumes », a-t-on souligné.

La célébration du mois du patrimoine, cette année, a été riche et diversifiée.

Différentes structures culturelles de la wilaya de Tlemcen dont les musées, la maison de la culture et le palais de la culture impliquant le mouvement associatif activant dans le patrimoine, ont concocté, chacun de son côté, un programme comportant des expositions d’arts plastiques, d’artisanat traditionnel, de photographies, des journées d’études sur le rôle des musées dans la sauvegarde du patrimoine et de sa promotion, la calligraphie arabe, et autres activités mettant en exergue la richesse, la diversité et la grandeur du patrimoine matériel et immatériel algérien.

Les visiteurs locaux et étrangers ont eu, un mois durant, à apprécier les diverses facettes du patrimoine national et ont, à l’unanimité, souligné l’importance de sa préservation, sa promotion et surtout sa mise en valeur pour qu’il devienne une véritable attraction culturelle et touristique d’autant plus que la cité des zianides attire de plus en plus de touristes.

ae99a5c3be5cb94778f8b2dd8fccbe8e_L

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=47213

Posté par le Mai 17 2014. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

41 Commentaires pour “Des femmes étrennant le Haik traditionnel défilent à travers les artères de Tlemcen”

  1. OUERRAD

    est ce que ce n est pas BEAU
    Nos US nos COUTUMES que sont elle devenues
    ,,,,,,,,, KAOUM TOUBA33????

  2. chaibdraa tani djamel

    C’était hier le HAIK , »EL KSA » comme on appelait chez nous à SIDI BEL ABBES et des fois « EL M’RAMA » mais maintenant tout a changé le style DJELLABA nous a envahi du MAROC et ce qu’on voit maintenant c’est pire, ces tenues anti-islam de jeunes filles portant le KHIMAR avec des fuseaux drole de tenues qu’ALLAH protége notre société

  3. Amirouche

    Bonsoir
    Le haik de ma mère ne laissait voir qu’un oeil et c’est grâce à cette  » KSSA  » qu’ elle m’a attrapé entrain de fumer , j’avais 15 ou 16 ans , elle ne l’a jamais dit à mon père ,chère maman .

  4. Mme CH

    Bravo…!!! Je trouve que c’est une Très Belle Initiative….!!!! Effectivement, le Haik fait partie du patrimoine culturel de la région de Tlemcen en particulier et de l’Algérie en général, alors il faut tout faire pour le préserver et le mettre en valeur. Il faut relancer le métier artisanal de tissage et inciter les femmes à choisir ce voile traditionnel (en fonction bien sûr des conditions et des situations) à la place d’autres….!!!
    Une très belle photo de femmes habillées en blanc…!!!! Quelle classe…!!!

    Merci à l’association « El Assala » et à toutes les associations présentes sur le terrain, c’est du bon travail, continuez……Bon courage!

    • Zabana

      un jour, je suis aller acheter une 3BAYA Algérienne pour mon neveux qui habite a Paris, j’ai fais toute El Graba a Sidi Bel Abbes …………..RIEN !
      je suis aller alors a Mdina Jdida a Oran…………….RIEN !
      IL y avait par contre des 3ABAeYAS d’Arabie Séoudite, du Pakistan, de Chine, des Emirats …………tout sauf nos magnifiques 3ABAYAS ET Dieu c’est que nous en avions normalement de toute les couleurs qui représentent nos différentes régions.
      A chaque fois que je posais la question aux différents commerçants la réponse était:  » ah vous savez ! on les fait plus , mais on peut vous la ramener si vous en faite la commande il faut attendre plusieurs jours » et moi de répliquer :  » mais vous rendez-vous compte mr si un touriste venait a vous demander l’habit traditionnel de votre pays l’Algérie qu’allez vous lui répondre ? » …. » êtes vous conscient que vous êtes entrain de détruire votre identité et votre pays pour promouvoir les produits d’autres pays étrangers? » …….la réponse était : « euh…ah oui mais …heu … »
      finalement il a fallu que je me déplace jusqu’à Tlémcen ou j’ai cherché longtemps avant de trouvé enfin chez un brave oueld bled la fameuse 3BAYA nationale……………c’est fou ça non ?

    • Mohamed2231

      assalam 3alikoum khaoutis , UNE TARTE pour l association  » El Assala  » n est ce pas mme CH ?

      • Mme CH

        Salam kouya Mohamed2231…!!! Vous avez raison, Une GRANDE TARTE avec une CERISE au dessus pour l’association « El ASSALA »…..!!! C’est du beau travail…………………Asslouka Asslouka….!!!!
        Par contre Si Benhaddou a pris toutes les tartes et a disparu…..!!!
        Mrs Ghalouni, Hamid Ourrad aussi, que je salue chaleureusement..!! A moins qu’ils nous préparent des petites/grandes surprises….???
        J’espère que tout le monde va bien…!!!

  5. Amirouche

    @OUERRAD

    A partir de demain tu te mettras en SEROUAL BOUZEKRI et SPERDINA MITCHA , et ben oui c’est les US et tradi , il faut donner l’exemple monsieur !

    • OUERRAD

      @MIROUCHE
      Nebdouha bel boumentel apres viendra el mitch
      tu connais la derniere celui qui a bloque tout le monde pendant 15 ans plus 5? Va la bloquer pour toujours , nouvelle constitution :un president tous les 5 ans , n est pas beau la DEMOCRATIE ? DE CHEZ NOUS
      comme ça tout le monde passera plus vite , et dans 20ans viendra le tour des 20/ 25 ANS

    • bechari

      Y a pas mieux que Seroual TESSTIFA , wa AAMAMA MEKKIA WA khaizrana AArbia WA SABAt ZIT ZIT.

  6. OUERRAD

    @MIROUCHE
    Yakmi à 15 ans ,haka tek , ma lgayt ma dir ?
    Le haik c est l affaire de la famille , jusqu à il n y a pas longtemps , c etait un element du trousseau de la mariee . Et si je ne trompe , ça l est encore dans certaines regions du BLED ?

  7. OUERRAD

    LIRE HADA HADEK YA @MIROUCHE ??

  8. Christian Vezon

    Très beau..ça me ramène 60 ans en arrière..à notre époque c’était courant..

    • Mme CH

      Oh…!!! Le retour du grand Christian Vezon qui s’annonce…..!!!! Rebienvenu pour animer les débats avec vos amis les pingouins noirs, les pingtruches, les souris, les manchots et les autruches sur la VDSBA….!
      La belle époque n’est ce pas….??? Alors, vous avez sûrement une petite histoire à nous raconter sur le Haïk ou celle qui le portait….!!! Merci d’avance…!
      Cordialement…!

  9. Imène

    waaaw ..beautiful ! classe !!!
    Ah, qu’elles sont jolies les filles de mon pays ! la lala..lalala
    A quand une journée comme ça à Sétif , constantine, Batna..avec la m’laya !

    @3MIROUCHE :
    loooool et relooool…. ! petit coquin va..hakmatek en flagrant délit !

    • Mme CH

      Dites-moi Imène, qu’est ce que vous aimez le plus, la Chekhchoukha, la Rechta, ou le Secssou Sellefth….??? bien sûr sans oublier la Paella aux fruits de mer et la tarte au citron meringuée avec un thé à la menthe…!!! Bien sûr en compagnie de nos amis les Pingouins noirs, les Autouins et les Autruches, sans oublier le médiateur, notre grand frère Mémoria qui sera aussi le représentant des Pingtruches….!!!!

      Faites de beaux rêves, soeurette!

      • Imène

        Bonjour Mme Ch, bjr tlm
        Bonne questiou ! étant Algéro- algérienne à fond .. J’aime un peu de tout avec modération..sauf les fruits de mer ..les crabes.. ou hadouk la3fassi qui  » puent  » un peu l’iode, la mer démontée..pas trop ! la tarte au citron : indétrônable !!..
        moi , je suis une autruche, et je m’assume : maintenant débrouillez vous avec les pingouins , les autouins, les pingruches ! looooooool…
        bonne journée , l’amie, ma soeur !

        • Mme CH

          Chère Imène, je vois que vous aimez goûté à un peu de tout…hein..surtout La3fassi…(rires)….!!!! Petite futée…!!!! Je constate aussi que vous êtes une très bonne Autruche….!!! Ou là là, vous avez failli causer un incident diplomatique, puisqu’il s’agit de pingouins noirs et non Pingouins et Pingtruches et non pas Pingruches….!!!
          Heureusement que la mer est démontée, ça va un peu perturber la baignade des requins tigres, des poulpes et des pieuvres….!!!!
          L’amie, il ne faut jamais laisser tomber une Autruche….!!!!

          Portez vous bien

          • Imène

            Bonsoir Mme CH :
            non mais …attendez une seconde ! les pingouins ne sont pas noirs !
            ils ont le dos noir et l’abdomen blanc..lela ?? et ils sont au demeurant, trés attachants ,avec leur démarche clopin-clopant..les pingtruches c’est noté ! oh ! de nouveaux intrus : les poulpes et les pieuvres ! ! il va falloir éclairer l’opinion là..les autruches ? Noon , vous pensez bien c’est la famille ..là je vais tout de suite sur le sujet de Mémoria, et votre posting sur J.p le cinéaste lihoudi ..j’aimerai aussi revenir sur le commentaire de med Senni , où il fait l’analogie entre la présence turc en Algerie, et la colonisation fr ..pas trés clair tout ça !
            A bientôt l’amie , portez vous bien !

  10. K/faraoun

    Si Amirouche bonsoir
    Pour parler du pantalon bouzekri alors figurez vous que mon oncle qui a été admis en sixième en 1932 a été écarté du lycée pour la simple raison est qu’il portait un pantalon bouzekri et un kanbouche IL a refusé d’avoir la tete nue et de porter le pantalon classique IL tenait à défendre soit disant ses principes mais il s’en foutait de son avenir
    Bonne nuit

  11. Mme CH

    @ Si K/faraoun

    Mes pensées et mes prières les plus sincères à votre Oncle qui était vraiment un Homme…!!!

    Quel avenir sans principes…!!! On le voit bien de nos jours…!!!

    Cordialement

  12. Amirouche

    Bonjour

    Je me couvris d’un haik de fine laine et les jeunes filles me dirent :
    « Oh cheikha, précède-nous donc !
    Nous te prénommons désormais Oum Yamna. »
    Nous nous dirigeâmes vers le palais. Les gardes demandèrent :
    « Ô maître, voudrais-tu leur répondre? »
    Le cerbère de la gazelle demanda :
    « Qui parmi vous est la cheikha ? » Je lui répondis :
    « C’est moi, ô sage érudit. Nous sommes venues de Fez pour te voir,
    toi le sage érudit, le plus cher d’entre les hommes,
    pour le plaisir de la musique autour d’un verre.»
    Il me répondit d’une voix grondante :
    « Tu es une diablesses, tu es venu à moi avec des airs patelins. . .
    cherche [plutôt] un campement où te loger, pauvre hère.
    Toi et les douze autres,
    c’est une boulangerie et une gargote qu’il vous faut !
    Retournez dans vos quartiers, cela est préférable pour vous. »
    Grâces, grâces! Dieu Seul dispense la richesse,
    j’en appelle à Toi, ô mon Seigneur.

    Que faire ? quel stratagème choisir ? Quelle ruse efficace opposer
    à ce cerbère érudit du Hidjâz,
    venu au Maroc par désir de parade ? Il connaît,
    ô esprit vif, l’art de la navigation des Romains hostiles,
    instruit par tant de sages et de savants en astrologie,
    courageux et plein d’audace, bien informé sur les
    ruses des femmes, buveur invétéré, et attiré
    par la compagnie des jeunes filles,
    la passion de sa vie. Il parcourut le monde,
    visitant villes et villages, à la recherches d’une gazelle.
    Dès son arrivée à Azemour, il rencontra
    une fille élégante…….etc

    Quelle est cette chanson ?!

  13. Sam

    c’est Quassida de AOUICHA WEL HARRAZ, chanté par Guerouabi…

  14. Sam

    ça fait partie des chansons éternelles qui font notre fierté et qui restent gravées dans nos mémoires.

    • Amirouche

      @Sam
      Guerouabi Allah yarhmou la chante très bien et en a fait une meilleure interprétation ,mais cette œuvre qui exprime un lyrisme incomparable et est très exploité dans le malhoun est un des textes de la littérature populaire majeurs dans le royaume chérifien.Son texte est attribué à Moulay Ali El-Baghdadi, qui l’aurait composé en 1785.
      CORDIALEMENT

  15. mekri mustapha

    Le souk hebdomadaire de SIDI BEL ABBES etait a cote de la gare.A. FERAOUN dont il est question plus haut pour son pantalon testifa, chargeait tous les mercredis plus d`une dizaine de wagons en moutons et beliers et les envoyait a el HARRACH pour nourrir en viande ovine le grand ALGER.Le train de marchandise s`arretait a OUED IMBERT pour s`approvisionner en paille et fourrage necessaires a l`alimentation du betail en cours de trajet.
    SVP pour les haiks priere ne pas oublier .
    Grand bonjour a toute l`equipe et et les lecteurs de la VSBA

  16. mekri mustapha

    Une petite omission: j`ai ecrit plus haut: ne pas oublier EL MAGROUNE.C`est un grand voile blanc en tissu ordinaire qui servait aussi bien de HAIK que de couverture en ete pour les enfants

  17. Sam

    je pense que chaque famille ou bien celle qui met en valeur ces traditions, possède chez elle au moins un Haïk et un bernous, ne serait-ce que les faire habiller aux couples le jour de leur mariage.

  18. Sam

    Merci Amirouche pour tous ces détails, je vois que vous êtes un bon lecteur bien informé, je salue en vous cette culture.

  19. Quand le Haïk manquait.
    Quand le cortège est venu prendre la mariée, son père, en apprenant que le Haïk Mrama manquait du trousseau de sa fille, s’opposa fermement à son départ et cria au milieu d’une cohue de femmes « ma fille ne posera pas ses pieds dans la voiture si vous n’apporteriez pas El Kssa ». Malgré qu’elle avait eu un trousseau que toutes les mariées souhaiteront l’avoir, un trousseau lourdement chargé, payé dans sa grande partie du compte de son cher papa, : Krafach boulahia (longue chaine d’or massif) , les parfums dans des flacons, Saboune riha (savons parfumé) ,Kaleb sekor (grosse masse de sucre en forme de suppositoire ), Henna warguia (Henné en feuilles) , des habits de toutes sortes et une literie faite de laine pure, matelas, oreillers, tapis …Tout ça sauf qu’on avait oublié ce prestigieux voile. C’était un habit indispensable que devait apporter la belle mère à sa nouvelle bru. La mariée devait être obligatoirement voilée par ce Haïk en sortant du domicile paternel. Notre jeune princesse a failli rester chez son père à cause d’une simple étoffe blanche qui manquait de son trousseau royal, si ce n’était pas l’intervention de sa mère qui a su remédier une situation embarrassante, elle avait en réserve dans son grand Meriyou (armoire à glace) un Haïk tout neuf avec qui la mariée fut aussitôt toute enveloppée, puis elle s’avança à pas chancelants vers la Peugeot 404 et quitta sa maison natale mouillant son joli Haïk par des larmes chaudes traduisant un amalgame d’émotions, le chagrin de quitter ses siens, le souci d’un lendemain vague et le plaisir de retrouver son charment chevalier …
    La mariée c’était ma sœur.

    • Imène

      Les us et coutumes ont la dent dure mon cher Douar ! qui oserait déroger à ces codes solidement ancrés ! et papa Douar a bien raison !
      Aujourd’hui ça n’a pas bcp changé..la mariée quitte le foyer paternel sous le bras de son père ( le bras c’est un peu l’aile , synonyme de protection, de bénédiction ) entièrement couverte d’un burnous blanc ..c’est un moment fort en émotion ! pour elle , et toute sa famille..

  20. Danielle B

    j’ai toujours le souvenir de ces haïks blancs, lumineux, on les voyait de loin, elles mettaient une note éclatante dans le paysage, rien à voir avec ces longues robes noires où ces femmes doivent étouffer en plein été et qui sont tristes à pleurer
    je me demande en permanence pourquoi ces tenues vestimentaires venues des autres pays??? et pourquoi le haïk n’a-il pas été préservé, ça faisait partie du patrimoine de l’Algérie

  21. Danielle B

    @ FATY – bonsoir
    J’espère de tout coeur qu’il n’a pas complètement disparu et qu’il reviendra en force dans les années à venir, que chaque pays garde ses us et coutumes, en cas contraire on perd son identité dommage
    bonne soirée et merci de ce petit renseignement qui fait plaisir

  22. Imène

    Bonsoir Danielle B :
    Les  » blanches colombes  » ont disparu du paysage social algérien ( bcp plus algérois ) parceque à l’est du pays c’est plutôt la m’laya noire qui prévaut..les moeurs vestimentaires changent avec les influences venues d’orient et d’occident ( le voile intégral, le kamiss, ou le jean moulant ou petite jupe..)
    aujourd’hui il y’a une tendance a réhabiliter l’habit traditionnel dz qui fait partie intégrante du patrimoine culturel..mais moi, je ne crois pas au retour  » en force  » du haik chez les femmes actives ( étudiantes , travailleuses ) parceque ce n’est pas pratique : on ne peut pas conduire sa voiture avec cet habit, ou consulter un malade ( pour ue femme medecin ) ou aller au travail ou à la fac avec..c’est carrément impossible..donc ça restera un habit traditionnel point barre.
    vous pensez pouvoir retourner aux coiffes, chapeaux, redingotes, ombrelles et crinolines ?? loool, et pourtant c’est trés élégant !
    salutations Dan

  23. Ghosne

    Même ZINA la femme de BOUZID portait bien son haïk .le Haïk reste tjs le symbole de la mariée et de certaines femmes Algeriennes conservatrices.

  24. BADISSI

    N oublions jamais que le Haik a jouer un grand role dans notre révolutions , combien de messages important et des armes sont passer sous des Haik ?

  25. Abbes Frifra

    Je partage l’avis de Melle Imene .Effectivement le haîk pose probleme pour les femmes actives surtout les femmes qui sont en relation avec le public dans les administrations et méme au sein des établissements scolaires.Personnellement il me semble indécent qu’une femme porte le haîk et l’enlève une fois dans son lieu de travail .La pudeur en prend un coup.
    Coupons la poire en deux : j’aurais souhaité qu’elles le portent dans des occasions tels que les mariages , les deux Aîds ,une visite de famille et j’en passe .
    Chez nous ce ne sont pas les occasions qui manquent.Par conséquent ça deviendrait conjoncturel et au résultat des courses on aura préservé nos us et nos coutumes .

Répondre