La Voix De Sidi Bel Abbes

Des ex-militants du MSP veulent faire renaître les « Frères Musulmans » en Algérie.

Selon la presse électronique (TSA), nous venons d’apprendre ceci :

*Encouragés par la poussée des islamistes dans plusieurs pays arabes à la faveur du « printemps arabe », d’anciens militants, pour la plupart du MSP, ont pris l’initiative de reconstruire le mouvement des Frères Musulmans en Algérie. Un appel à la reconstruction et à la fondation des Frères Musulmans « conformément à la méthode » de son fondateur, « le martyr » Hassan El Bana, a été lancée par treize personnalités issues pour l’essentiel de l’ex‑MSP, selon le Dr Abdelaziz Hariti. « L’internationale des Frères Musulmans a vu que la réconciliation entre le MSP et le Mouvement pour la prédication et le changement (MPC) de l’ex‑ministre Menasra (non encore agréé) n’a pas abouti, après deux ans d’efforts, alors 13 personnalités ont décidé de retourner aux fondamentaux », a expliqué le Dr Hariti, par ailleurs président du comité de soutien au peuple syrien. « Autant le MSP que le MPC ont dévié des principes de l’internationale des Frères Musulmans », dit il. S’agit‑il d’un nouveau parti politique ? « Non, il ne s’agit pas de créer un nouveau parti politique mais de rassembler autour des idées des Frères Musulmans », soutient‑il. L’initiative est ouverte à tous, même aux militants du MSP et du MPC à la condition qu’ils démissionnent, a encore ajouté Hariti. Membre de l’internationale des Frères Musulmans, le MSP, catalogué de parti islamiste « modéré », connait des remous depuis la mort de son leader charismatique, le défunt Mahfoud Nahnah. La crise s’est exacerbée après la décision de Boudjerra Soltani de rejoindre le gouvernement. Après le 4e congrès en 2007, Abdelmadjid Menasra, contestant la « ligne imprimée au parti » par Boudjerra Soltani, décide de lancer son propre parti. Ainsi, encouragés par la politique de réconciliation engagée par le régime de Bouteflika, la poussée des islamistes dans nombre de pays arabes et la « bienveillance » des États‑Unis, les islamistes, après la victoire d’Ennahda en Tunisie et probablement du PJD au Maroc, entendent également se replacer en Algérie.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9375

Posté par le Nov 22 2011. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

4 Commentaires pour “Des ex-militants du MSP veulent faire renaître les « Frères Musulmans » en Algérie.”

  1. sehli oua sahari

    Tant que les peuples occupant cet espace connu de ‘mina el muhit ila el khalidj’ ne se sont pas fédérés en grande nation et compris les grandes manoeuvres des USA et leur hégemonisme, nous serons des laissés pour compte une fois les ressources épuisées; d’ici là les USA et leur alliés gèreront le chaos en attisant les antagonismes religieux et ethniques ( irak, exemple parfait). L’iran a peut être compris ce qui se trame, alors il fait bête à part avec un coût exorbitant mais il se prémunit.

  2. hadj dekar

    les manoeuvres continuent on reutilisera la religion poiur assoiir cett e strtegie hegemonique.le terreau existe et belkhadem n’est pas mort

  3. aziz el abassi

    frères musulmans n’oublions pas leur Histoire et surtout ceux qu’ils les ont creer et subventionner contre JAMEL ABDEL NASSER,
    je suis un musulman croyant et pratiquant, ces frères musulmans NON & NON.
    ils ont trahis les arabes une fois ils pourront nous trahir une autre fois. non merci on en a pas besoin d’eux MERCI.

Répondre