La Voix De Sidi Bel Abbes

Des élèves à la rencontre d’anciens combattants Algériens de la Seconde Guerre mondiale

Nous publions  ce jour un article qui conforte bien les nécessaires visions en termes d’impérieuse écriture de l’histoire et qui contribuera a lever certainement un  grand voile et rétablir des certitudes et vérités historiques et quand cela vient de notre jeunesse ceci est encore bien suivons en attendant  les nobles actions de nos amis dans le cadre de l’apaisement entre les deux pays Algérie et la France voir les deux rives sur ce sujet on y reviendra Passons mémoire d’hommes est un livre d’Histoire, écrit par des élèves du Lycée international d’Alger, qui raconte la participation des soldats algériens au débarquement de Provence et à la libération de la France du joug nazi. Le manuscrit, qui vient d’être édité par ce lycée, a été présenté au public dans la soirée de mardi 19 juin, lors d’une cérémonie organisée par l’ambassade de France à Alger, à la villa Nedjma à El Biar, sur les hauteurs de la capitale.

Douze anciens combattants ont été interrogés par les élèves de ce lycée sur leur participation à la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés pour libérer la France de l’occupation allemande. Parmi ces combattants, une femme, Ouzna Aït Laoussine, née le 8 avril 1922, à Kouba (Alger). Elle raconte comment elle s’était engagée comme infirmière dans l’armée française le 3 janvier 1944, contre la volonté de son père. « Pourquoi les garçons seulement ont‑ils le droit d’aller à la guerre ? Moi, j’étais têtue, j’avais la tête dure », dit Ouzna qui raconte aussi l’horreur de la guerre, les soldats décapités, le froid insupportable en hiver en Alsace (est de la France).

Des photos, anciennes et récentes, de ces combattants algériens, illustrent ce livre édité dans le cadre de la célébration du 10e anniversaire du Lycée international d’Alger qui coïncide avec le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie. « Nos élèves, avant de travailler sur ce livre, ont travaillé sur la Seconde Guerre mondiale : ses phases, la barbarie nazie en Europe, la place de la France dans la guerre, explique le proviseur du lycée, Marc Demeulemeester, dans son avant‑propos. Ce livre […] apparaît comme un trait d’union entre générations, comme un hommage aux anciens combattants algériens ».

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=14199

Posté par le Juin 21 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

80 Commentaires pour “Des élèves à la rencontre d’anciens combattants Algériens de la Seconde Guerre mondiale”

  1. Senhadji de Tlemcen

    Un grand journal n’est fait que par des grands et sans aucune prétention que les concernés refusent La voix desba s ‘illustre bien je n’en cesse de le rassasser surtout avec ces approches etvérités historique que vous nous remontiez en surface.Bravo belabbésiens

  2. madame mostefaoui SAB

    Je viens dire dans ce commentaire que vivement le temps est venu a l’apaisement a la sincére amitié n’en déplaise aux extrémistes de tout bord.le sujet en ligne est encore un signe positif qui renseigne les grands ou adultes que nous sommes que nos enfants ont soif d’histoire

  3. Mourad Salim Houssine

    Devoir de mémoire certainement mais aussi rappel évènementiel et factuel de l’histoire du débarquement de Provence qui vit des dizaines de milliers de soldats de l’armée d’Afrique (Tirailleurs et unités « pieds noirs »/) qu’on appelait « Les Africains »…,débarquer à Saint Tropez et sur les plages environnantes…Le célèbre marathonien de Télagh , Alain Mimoun,y était.Mon oncle paternel Bouziane que je n’ai jamais connu y participa jusqu’au …Danube.Il revint au bercail ,démobilisé et tuberculeux pour y mourir début 1948 des séquelles du froid…Feu mon père,lui aussi ancien tirailleur appelé au Méchouar de Tlemcen(1946),pleurait souvent son frère aîné en regardant le grand cadre de sa photo avec chéchia et uniforme..Il lui avait affirmé avant de mourir qu’au moment de la démobilisation ,après mai 1945, leur commandant d’unité les avait libéré sans….leur manteau en France après tant d’années de sacrifices….Les villes de Nice et Marseille furent libérées par les unités des RTA algériens…

    Cordialement !

    • Bouchentouf

      Salem M.S Houssine
      J’ai visité dernièrement l’Alsace où j’étais logé dans un gîte chez un pur Alsacien qui avait vécu l’enfer de la seconde guerre mondiale. Mr Bernhard un sympathique personnage au demeurant, était heureux de pouvoir enfin confier à défaut à un Algérien, sa gratitude et sa reconnaissance pour tous les tirailleurs Algériens qui avaient défendu la zone de Colmar, redonnant enfin à son village la fierté et l’honneur de la victoire. J’étais à la fois surpris et flatté par son attitude car je pensais que cette vieille histoire de nos anciens combattants était bel et bien morte, enterrée dans la mémoire des Français, que nenni alors ! Il me racontait autour d’un verre de bienvenu [jus d’orange bien sûr] qu’ils s’étaient battus avec acharnement dans un environnement hostile, où ils avaient subit la ségrégation des autochtones pas très volubiles avec ces basanés d’un autre monde. Mais comment comprendre aussi ces types en djellaba de bure, allergiques au vin dans un pays où il coule à flot, qui ne mangent pas de porc et qui prient sous les bombes un Dieu inconnu : Allah! C’était de la chair à canon… de la chair à canon… me répétait-il avec un soupçon d’amertume. Ils étaient toujours les premiers sur la ligne de front, les premiers voltigeurs en territoire ennemi pour saboter ses infrastructures militaires, les premiers aussi à subir de énormes pertes. Il me fit visiter un cimetière surplombant le village où étaient alignés des centaines de tombes [300] musulmanes impeccables, en mémoire de ces combattants du soleil qui ne connaîtront jamais la lumière de la liberté !
      Ps : J’ai mis deux photos sur face book de VSBA, peut être qu’il serait utile de les afficher pour étayer le texte de la rédaction. Cordialement.

      • hamidi

        JE NE VAIS PAS TARDER MAIS JE SUIS CONTENT DE VOUS LIRE MONSIEUR BOUCHENTOUF.

        • jamel

          Franchement monsieur Hamidi ce mr bouchentouf s’exprime bien il n’est pas le seul et cela est visible.Que DIEU le garde je dis ceci par un saint vendredi.

          • Bouchentouf Ghalem

            Salem jamel et tous(tes), que Dieu te garde ainsi que tous nos frères et sœurs en religion de l’Islam, mais aussi tous les autres êtres humains qui participent fraternellement avec nous dans ce journal, même s’ils ne sont pas sur le même chemin que nous, ce sont des créatures de Dieu qui méritent le respect dans la maison de la paix qu’est l’Islam, souhaitons leur la guidée in’challah, il leur suffit de dirent il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu, que Dieu « La Illaha Illa Allah » et les voilà Musulmans n’est-ce pas ? Cordialement

            • Mourad Salim Houssine

              Excuses-moi camarade Bouchentouf puisque j’avais commencé à accompagner ton récit sur ta virée du côté du Piémont Vosgien cette matinée,et puis j’ai différé puisque j’attends que la Rédaction qui avait annoncé différer mon article « Deux lettres,deux destins »…sur la Réconciliation dans la page « 19 juin 1965,le Putsch de Boumédiène »,pallie aux raisons techniques qu’elle a invoquées et qu’elle a l’habitude de surmonter.
              Les deux lettres émanent …..du héros Ahmed Zabana à sa mère ,très médiatisée déjà,et puis celle de l’amie d’un ami pied noir inconnu…
              Bonne soirée !

      • un parmi d'autres

        Mon cher ghalem pour ces tirailleurs algériens qui ont combattu les allemands durant la seconde guerre mondiale ,mon défunt papa y était et capture par l’ennemi et fut prisonnier de guerre a Besançon ,il s’évada avec avec quelques amis pour échappe a ce qu’il redoutait c’est a dire mourir fusille sans avoir vu son père et sa mère c’est a dire mes grands parents et après avoir vu la grande évasion avec Steves Mc Queen , je pensais a l’histoire de mon papa a Besançon .Mais bon c’était la sale guerre et aucune des guerres n’est pas bonne a vivre.Salât makboula li-el jami3

  4. A.Dennoun

    Merci a l’administration pour cette information d’histoire utile et positive pour notre future generation.
    La vdsba fait des miracles.
    A.D

  5. lecteur assidu

    Le jour où la raison,l’objectivité et la sagesse reviennent chez les humains des deux rives…Ce jour là,mon ami H.Mourad on pourra fêter la réconciliation entres gens qui se sont trouvés à cause de la sottise humaine ennemis sans se connaître.Où la haine et le rejet de l’autre sont devenus des réflexes enfouies au plus profond de leurs corps,coeurs et âmes…..Les forces du mal se trouvent dans les deux rangs et le petit peuple souffre ….car dépourvu de pouvoir changer quoique que ce soit….Certains pourraient trouver mes propos pessimistes mais l’on est toujours rattrapé par la dure réalité des choses simples de la vie au quotidien,la mal-vie et les mutations sociales ….Les enfants nés en 1962 ont maintenant 50 ans….ils ne croient plus en l’idéal de leurs aînés…..Qui pouvait penser à notre époque que l’on pouvait nous séparer de nos pères et mères et les jetait dans des hospices(maison de repos ???).Où est passé cette sacralité qui entourait les plus âgés?Franchement,je pense que chaque peuple doit se réconcilier avec soi-même d’abord pour réussir le big challenge de réconcilier deux peuples d’égales valeurs………….Fraternellement Mourad!

  6. zino

    djelloul jedi temoignage de tt tes amie tes confreres ta familles celui qui viens de te connaitre artiste de theratre regional de sidi bel abbes moi aussi zino interprete des sourds je te temoins devant dieu que tu as un grand coeur blancs qui merite de vs prie dieu de te garde dans ton vaste paradis dieu nopus venns et a lui on retour djelloul tala laisser un grand vide dans ta famille la radio et aussi le theatre

  7. benhaddou boubakar

    on aimerait bien voir ce livre qui relate les temoignages vifs des anciens combattants c’est une bonne chosr pour l’histoire

  8. otmani

    Je n’ai pas le temps nécéssaire mais vous pouvez compter sur moi car ce qui se fait bénévolement dans la voix de sba est trés séreiux et bien réfléchi.la ville et notre pays gagneront a ce qui renforce les bonnes relations soit bien appuyé.La redaction a mes cordonnées.

  9. Giselle de Marseiile

    le lourd tribut du passé est un handicap surmontable avec le temps et l »aspect géographique de la France avec mon pays natal aidant font que les interets sont mutuels ou on s’interesse a tout y compris l’histoireet ceci est bien pour ces éléves qui nous font rappeler et la barbarie nazie et le sacrifrice des combattants Algériens Un bon théme de référence qu »est ce nouveau ouvrage.Bonjour a tous.

  10. MIMOUN

    La réconciliation entre l’ Allemagne et la France a été faite.Ces deux pays qui étaient des antagonistes par le passé sont actuellement des bons voisins pour construire ensemble l’ europe.On souhaite à ce que la réconciliation entre l’Algérie et la France se fasse dans un avenir proche

  11. A.Dennoun

    Oui! a la reconcialiation,en commencant avec les proches voisins.
    A.D

  12. Cheniti Gh.

    Salam ami A.Dennoun!le message a été transmis à Mrah Larbi et son fils va prendre attache avec toi !Fraternellement

    • A.Dennoun

      Merci Si Ghalem d’avoir pris contact avec Larbi M.
      Amities,
      A.D

      • boumediene

        @A.dennoun, wachrak,j’ai completement oublié et j’avais promis à Norredine M de te contacter pour mettre au courant ton frère kader du décés de « belmondo » de son vrai nom kazi-tani abdelhamid -allah yerhmah.Bien le bonjour a toi et ton frère,a la prochaine

        • A.Dennoun

          @ Boumediene,
          Merci pour la triste nouvelle de feu Kazi-tani Abdelhamid,que Dieu ait son ame. Je passerais la nouvelle a Kader demain.
          Salutations a Mekehli,Ramani,Ourrad kenki et souhaite un bon retablissement a Rapo Boumediene.
          Amities,
          A,D

      • tayeb zidi

        je voudrai avoir des nouvelles de dennoun de californie

        • benali

          Si zidi ould belabbes installé probablement a oran, monsieur DENNOUN EST UN LECTEUR ASSIDUil ne taredera pas a réagir..a votre commentaire khayi

  13. madame mostefaouiSAB

    Bonjour croyez moi que tous mes enfants scolariés n’ont pu aul ycée ni au collége entendre parler de ces Algériens que vous citez ce ne sont pas les enseignants mais les programmes.Je salue la voix de sba pour ces rappels.

  14. Claude.B

    Bonjour ,
    Votre article fait revivre en moi les récits de cette guerre de libération de la France de la barbarie nazie que mon père me fit peu de temps avant sa mort .J’appris ainsi qu’il partit d’Algérie ,alors qu’il était étudiant à la faculté de droit d’ Alger avec ses frères Algériens pour défendre un pays ,son pays ,mais qui n’était ni son pays de naissance ,ni de vie .Je fus émue par » sa » guerre , »leur » guerre ,je sus combien , tant à Monte Casino ,qu’en provence , la bravoure des soldats Algériens avait impressionné.Mon père me disait qu’ils avaient été admirables ,courageux ,montrant l’exemple .Son émotion était palpable ,il avait vécu ,grandi avec eux ,mais là ils étaient des combattants venant défendre une terre sur laquelle il n’avaient jamais mis les pieds pour la majorité d’entre eux , il disait que l’abnégation dont ils avaient fait preuve devait être reconnue et louée .Son grand désespoir était qu’il n’en fut rien .La guerre finie ,une certaine amnésie frappa les politiques Français ,et l’on sait ou cela nous mena .Des hommes comme mon père ont quitté ce monde avec le regret de n’avoir pas pu modifier le cours de l’histoire ,bien qu’ oeuvrant pour la reconnaissance et le respect du à chacun .Ma génération peut encore le faire :L’allemagne et la France sont devenues amies et solidaires ,qui l’aurait cru après 2 guerres cruelles qui ont laissé des séquelles encore douloureuses pour bon nombre de personnes .Pourquoi aujourd’hui l’Algérie et la France ne pourraient en faire autant ? Elles le peuvent assurément ,la réconciliation se fera , je pense que c’est un devoir en la mémoire de tous ceux qui ont souffert ,et ne sont plus là ; un devoir pour les générations montantes ;et un apaisement pour nous tous .
    Cordialement .

    • Ennemi intime

      Analyse objective d’une certaine histoire qui vous fait honneur.C’est vrai qu’un témoignage comme celui de El Hadj B…reste une plainte et ne serait s’il n’y avait eu traumatisme suite à la perte d’être chers et encore plus s’il n’avait pas souffert dans ses chair et âme…Il est à respecter comme la mémoire de votre défunt père ainsi « le courage des soldats algériens » -texto -de la première guerre mondiale que j’ai lue et vu(s) sur un dessin imagé(pas de photo) dans un livre d’Histoire de France dans ma scolarité primaire…Et c’est au nom de cette souffrance de personnes comme El Hadj et ceux qui sont morts ,toutes communautés confondues,que l’espoir est permis pour les gens sincères et de bonne volonté…
      Il est pourtant à constater que la génération qui a connu les conflits est mieux prédisposeé à comprendre,pardonner et se faire pardonner que les générations qui n’ont pas connu la guerre…Manque de maturité peut être!
      Cordialement

      • Mme CH

        Salam Mr Ennemi intime ou.. ?!!!! Permettez-moi de citer votre paragraphe: « Il est pourtant à constater que la génération qui a connu les conflits est mieux prédisposeé à comprendre, pardonner et se faire pardonner que les générations qui n’ont pas connu la guerre…Manque de maturité peut être! »…..
        Alors dites-moi, GF, car à mon tour, je voudrais bien comprendre:
        1- Votre génération est mieux prédisposeé à comprendre Quoi ? Pourquoi un pays d’un autre continent a envahi notre pays sous le prétexte de l’incident de l’éventail, avec une armada de 38000 Soldats à l’époque…
        2- pardonner ? c’est faisable… Peut être un jour, si les responsables Français optent pour la repentance……
        3- Se faire pardonner ?? Alors là, c’est le bouquet…!!!! Je n’arrive pas à comprendre pour quelle faute ou pour quel crime, Mr……..
        « Pardonner peut être, oublier jamais, attention aux femmes et surtout les amis » ah!!!
        Pour conclure, permettez-moi de vous dire, que les générations qui n’ont pas connu la guerre ne manquent de maturité, mais elles possèdent, plutôt, une certaine objectivité historique. Nous sommes les plus aptes à juger cette période que nous n’avons pas vécu, car quelqu’un qui l’a vécu ne pourra jamais être objectif, vu tous les facteurs influents et toutes les illusions qui en découlent…Aussi, je ne vous apprendrais rien sur la victimologie et le traumatisme psychologique et ses effets et qui peut conduire à de sérieuses conséquences négatives à long terme, jusqu’au point, de causer des dommages pouvant impliquer des changements chimiques cérébraux, changeant la réponse de l’individu à un futur stress……!!!! Alors gardez votre rôle d’avocats si vous voulez, et à nous d’êtres les procureurs ……et l’histoire est là pour nous départager….. « Les amoureux » d’Albert camus, doivent savoir qu’il a dit un jour: « Mais l’objectivité n’est pas la neutralité. L’effort de compréhension n’a de sens que s’il risque d’éclairer une prise de parti. Je prendrai donc parti pour finir. »
        Et je ne sais pas pourquoi Pierre Desproges a dit: « C’est à cela qu’on reconnaît les communistes: ils sont fous, possédés par le diable, ils mangent les enfants et, en plus, ils manquent d’objectivité. » que quelqu’un puisse m’expliquer tout cela …..!!!!!!!! et il n’y aura pas mieux qu’un psy pour le faire…!!!
        Mes respects…..

    • Mr ouhibi reda

      Je vous relis madame CLAUDE B en cet aprés midi; avec le souhait que la quiétude tant réclamée par nous tous dans ces beaux espaces fleuris de la voix de sba qui fait éclater des voix multiples parfois discordantes mais trés généreuses demeure le plus longtemps possible pour voir s’instaurer tous les réels ingrédients de cette reconcilationet sans me départir de mon, idée premiére .je suis persuadéque la voix desba semble vraiment mililter dans le bon sens de cette cordialité; cette communion.Cela se réalisera avec ou sans nous

    • Mme CH

      Bonjour Mme Claude.B!!! Eh bien! je suis ravie de lire votre intervention… Je vois que vous avez utilisé des termes, très justes d’ailleurs, tels que « guerre de libération de la France » et la « barbarie nazie », et personne ne vous taxerait de haineuse ou………ou…….
      Je voudrais seulement dire que moi aussi, je me réserve le même droit que vous, pour qualifier, comme toujours et pour toujours, notre combat, de guerre de libération de l’Algérie et les crimes commis contre mon peuple de barbares de la part du colonisateur Français, j’ajouterais aussi que le FLN luttait pour l’indépendance de mon pays et personne n’a le droit de comparer ces actes de résistance et de bravoure avec ceux de l’armée Française et des colons……
      Je dis cela, sans vouloir comparer les deux cas de guerre, car nous, nous avons subi 132 ans de colonialisme, alors que vous, vous avez souffert pendant quelques petites années seulement, mais les atrocités d’une guerre sont condamnables quelque soit leur degré et leur durée ………..
      Voilà, Mme, nous sommes tenues d’oser dire la vérité quoi qu’il en coûte et tenir pour un devoir de la dire, c’est ce qu’on appelle aussi la morale du franc-parler !!!!!!…………….
      Cordialement !!!!

      • Mr ouhibi reda sba

        On doit regarder beaucoup plus l’avenir et sans oublier le passé qui ne saurait etre réevoqué a tout bout de champ madame.,on a assez rassasé ces actes du passé et j’en connais un bout..De grace pas de monopole..

        • Mme CH

          Mr Ouhibi reda Salam! Tout d’abord, je dois dire que vous me rappelez mon amie d’enfance (4-5ans) qui portait le même nom que vous, on jouait presque tous les jours à la poupée etc….. vous voyez on ne peut pas, ne pas révoqué le passé…….. En plus, cet article est bien la révocation du passé, donc pourquoi me demander à moi de m’abstenir, ce n’est pas juste de votre part, aussi personne à ce que je sache ne prétend avoir le monopole du passé, du présent et de l’avenir, puisque nous les partageons tous(tes) ensemble…. Donc vous voyez, je crois que vous me cherchez la petite bête…n’est ce pas Mr Ouhibi……?? Au fait, est ce que vous connaissez Mr Ouhibi Hafid …??
          Cordialement !

          • ouhibi reda

            je ne cherches pas a entrer dans un entretien sauf que je revois que vous manquiez de perspicacité et ceci admettez le , vous usez d’ironie et ce n’est pas ce jeu qui me va me distraire Hafid est un parent.

            • Mme CH

              Merci Mr Ouhibi reda pour votre réponse concernant Mr Hafid à qui je témoigne mon profond respect…..Eh bien! je suis sûre qu’on doit se connaître….! Je peux seulement admettre qu’ «Il n’y a point de bonheur sans courage ni de vertu sans combat.» J.J Rousseau, et puis «Ne dis pas toi-même ce que tu ne veux pas entendre d’un autre.»…… Quant à l’ironie, J.Renard a dit: « L’ironie est la pudeur de l’humanité » et R.de Gourmont a dit: « L’ironie est une clairvoyance. »
              pour conclure S.Guitry a si bien dit: «Redouter l’ironie, c’est craindre la raison.»,
              C’est tout ce que je peux admettre pour le moment et Merci pour votre compréhension …. Mr Ouhibi.
              Cordialement !!!!

      • Claude .B

        Bonjour Mme CH ,
        J’ai été devancé par Monsieur ouhibi reda sba qui vient d’exprimer le fond de ma pensée .Je me permets de vous faire remarquer que j’ai répondu à l’article en ligne sur un thème bien précis sur lequel je n’avais jamais donné mon opinion ,et pour cause ,cela aurait été hors sujet de parler de ces faits dans un autre contexte .Nous avons tous et toutes le droit de nous exprimer ,de ne pas être d’accord sur tel ou tel point d’histoire ,mais j’ose vous dire que je suis surprise que vous ne puissiez faire autrement que de ramener tout sujet ,quel qu’il soit au même débat ,au même couplet éculé sur la colonisation .Loin de moi l’idée de minimiser l’importance de cette période de l’histoire sur votre peuple ,mais ne pourrait on pas ,quand même ,parler d’autre chose ,et essayer d’aller de l’avant ,au lieu de faire du sur place .Je pense que personne n’a à y gagner ,il serait peut être judicieux de tenter de construire autre chose ,je suis persuadée ,Madame ,que nous le pouvons .Faisons un pas dans cette voie,les générations montantes comptent sur nous pour leur édifier un autre monde .Nous ne devons pas oublier notre histoire ,mais plutôt nous en servir pour ne pas faire les mêmes erreurs .
        Cordialement .

        • Mme CH

          Bonsoir Mme Claude.B ! Eh bien Mme, croyez-moi, j’ai fait la même chose que vous, sachant que ne nous pouvons pas dissocier les deux évènements puisqu’il y a des combattants Algériens dont la plupart, ont été contraints de participer à côté de la France à la seconde guerre mondiale et tout cela parce qu’à ce moment là nous étions sous la colonisation Française….Sur les 123.000 Algériens engagés pendant cette campagne, 2.600 ont été tués et 40.000 ont été faits prisonniers; vous voyez tout est imbriqué… et les commentaires aussi….
          Oui, nous pouvons aller de l’avant, tout en gardant un oeil sur le rétroviseur !!!!!! Quant à votre superbe dernière phrase, je ne peux qu’approuver son sens profond…… malheureusement, sur le terrain on constate que parfois les mêmes erreurs se reproduisent et cela en faisant abstraction bien sûr du compromis d’Evian.
          Enfin, le 5 Juillet approche et les choses n’ont pas l’air de bouger surtout du côté du Nord…..car c’est de là que le vent de la repentance doit souffler pour aller de l’avant….
          Cordialement!!!!

          • sokato Alicante

            madame CLAUDE B .sans oser polémiquer avec aucun inconnu a raison.Nous connaissons le prix payé pour la liberté et le recouvrement de l’indépendance Mais cela devient répétitif et lassant a la fin.de réentendre Farid el atrach…

  15. el hadj Bicot?

    mai 1945, l´algerie connait un soulévement, suivi d´une répression terrible des odieux criminels francais les événements comme titrent les journaux francais fascistes ils seront circonscrit a sétif et guelma et passeront de ce fait a la postérité comme un vulgaire fait diverts mettant aux prises la barbarie, la civilisation et la démocratie au nom de nos ancêtres les galois!!. d´ailleurs, qui en ce mai 1945, peut se soucier de ses soubresauts du quadrilatére, au moment ou la joie éclate pour célébrer la capitulation allemonde, marquant la fin du cauchemar des cinq longues années de guerre et d´horreur, ou les cloches sonnent a toute volée pour fêter la paix retrouvée, tout au moins sur le champ de bataille européen? la chute de berlin, la signature de reims, la fin des combats, tout porte a l´euphorie. et pourtant, l´algerie entre dans le cauchemar. les francais sont les plus grands odieux criminels et assassins sur la surface de la terre !!!. un colon reste un colon !! le coloniasiteur criminel francais existe toujours dans l´esprit de beaucoup algeriens les francais qui n´ont jamais admis et n´admetteront jamais que les pauvres bougnouls que nous sommes les ont chassés dehors de pays !!!. allah yan3l bou franca!!!.

    • Lecteur Attentif

      Le corps expéditionnaire français en ItalieViolences des « libérateurs » durant l’été 1944
      AuteurTommaso Baris du même auteur
      RésuméDurant la campagne d’Italie entre 1943 et 1944, les troupes coloniales du corps expéditionnaire français furent responsables de nombreux actes de violences à l’encontre de la population civile italienne. Les vols, les attaques à main armée, les saccages et surtout les viols furent très fréquents. Initialement, ce ne furent que des actes isolés, commis par des individus seuls, et punis par les autorités alliées, françaises comme anglo-américaines. Au cours de l’offensive victorieuse de l’été 1944 qui permit de franchir la ligne Gustav dans le Latium méridional, les troupes françaises ont obtenu de la part de leurs supérieurs une relative liberté d’action, entraînant des viols de masse. Au début des années 1950, l’Unione Donne Italiane, a recensé environ douze mille victimes de violences sexuelles. Cette organisation communiste féminine a tenté d’obtenir des indemnités pour ces femmes victimes du corps expéditionnaire français. Ces violences sexuelles ont semble-t-il été tolérées comme une « désagréable » conséquence des habitudes guerrières des corps irréguliers, tels que les goumiers marocains. Elles ont aussi été un message clair adressé aux Italiens, et particulièrement à la composante masculine de la population. L’humiliation et l’outrage sexuel contre leurs femmes ont servi à réaffirmer leur nature de vaincus lors de ce conflit.
      During the Italian campaign, 1943 and 1944, the French expeditionary corps colonial troops were responsible for many acts of violence against the Italian civilian population. Theft, armed robbery, plunder, and especially rape were very frequent. At the beginning they were isolated acts committed by single individuals, and punished by the French or Anglo-American allied authorities. During the 1944 victorious summer offensive that made it possible to cross the Gustav line in the southern Lazio, the French troops garnered from their superiors a relative liberty of action, leading to rapes. During the 1950s, the Unione Donne Italiane counted about twelve thousand victims of sexual violence. This communist women’s organization tried to obtain compensation for these women victims of the French expeditionary corps. This sexual violence was apparently tolerated as a “disagreeable” consequence of the war habits of irregular corps such as Moroccan goumiers [soldiers from a goum, an auxiliary military body of native North Africans, under French officers’ authority]. They were also a clear message to Italians, particularly the men. The humiliation and sexual outrage against their wives served to reassert their status as the conquered during this conflict.

  16. MIMOUN

    j’ai rencontré un chauffeur de camion sétifien dans un restaurant et m’a raconté une histoire réelle ou son oncle a été tué par les allemands en France pour la cause française et son pére tué par les francais en mai 1945 lors de la manifestation pacifique pour la cause algérienne.il a terminé l’histoire en me disant que la mort de deux frères chacun sur une rive et dieu qui les a crée les a repris et le destin qui l’a voulu ainsi

  17. Hamid T de Sba

    La haine venimeuse se dégage des différents commentaires !

  18. benhaddou boubakar

    he mr l’administrateur! il ‘y’a des commentaires qui sont passè sans etre sencurès, c’est insensè de lire ce genre de commentaires! allah yahdina!

  19. MIMOUN

    Lecteurs de vdsba
    vous avez entièrement raison il y a des lecteurs qui refusent la vérité de l’histoire et commentent uniquement pour plaire aux autres.On pardonne mais on oublie pas et on dit la vérité et pas le mensonge.et les francais connaissent la réalité de l’histoire mieux que quiconque Nous sommes pour la réconciliation qui est un devoir pour notre génération et le commentaire de Claude B retrace bien une vérité de l’histoire qu’a vécu son père qui a quitté ce monde avec le regret de n’avoir pas pu modifier le cours de l’histoire.Notre indépendance dure depuis 50 ans et la réconciliation
    n’a pas été faite jusqu’à ce jour .Cette réconciliation est avant tout une affaire politique et toute décision qui tarde provient de la politique.

    • Danielle B

      Vous avez entièrement raison mon cher Mimoun, d’ailleurs s’il n’y avait pas la politique, le pouvoir et l’argent les peuples ne se feraient jamais la guerre, ils savent bien ce que ça coute de larmes, de sang et de chagrins, car ceux qui décident de jouer aux petits soldats n’y vont pas et n’envoient pas non plus leurs enfants comme chair à canons

    • el hadj Bicot?

      @ mimoun. ya akhi. un francais de france, comme disaient les harkis algeriens !! se demande pourquoi nous raminons ses souvenir au risque de reveiller des passions et des haines. ce n´est pas ce que nous cherchons. nous avons seulement voulu écrire l´histoire douleureuse d´événements qui a l´époque ou ils ont eu lieu ont été mal connus ou escarmotés. Mais pour des dizaines de milliers d´algeriens qui ont éait les victimes des odieux criminels francais. les traitres et les harkis ils veulent l´histoire calibré pour légitimer les odieux criminels et assassins colonialistes francais. hadj bicot? frankfurt.

      • indigene

        132 de crimes sur notre patrie et ses habitants ne seront pas faciles d’etre oubliés pour les beaux yeux des fils de collabo harkis ou ptit fils de
        caid de pacotille

  20. MIMOUN

    les actionnaires de la révolution sont morts pour la liberté du peuple algérien et pour son égalité envers les droits et devoirs et ne parlons pas de guerre mais uniquement du service national ou les pauvres remplissent leur devoir contrairement aux fils d’ hommes politiques ;En cas de guerre ceux sont les pauvres qui se battent pour leurs pays Les fils des hommes politiques restent chez eux soit en Algérie ou à l’étranger La chair du pauvre a été toujours la chair à canon

  21. el hadj Bicot?

    le génocide algerien!!. le 8 mai 1945, 40.000 soldats colonials pour la répression!!!. le 19eme corps dispose en Algerie 110 781 hommes criminels, dont 3.543 officiers et 13.616 s-officiers. dans le constantinois, l´armée coloniale dispose de moins de 10.000 soldats, bataillons sénégalais (saliguene), les mercenaires chleuh marorains, mais compter sur les renforts rapides (goum venant de maroc, un groupe mobile de tunisie et des régiments de cavalerie prélévés en allemagne et d´infantrie FFI de l´atlantique). le 8 mai , l´aviation et la marine interviennent dés les premiéres heures. dans un périmétre bien délimité avec un commandement criminel sans état d´âme et bien rodé. mené avec méthode criminele. dés le 8 mai, des vols d´intimidation ont eu lieu sur oued zenati le 9, les vols se répétent sur jemmapes, El milia, saint-Arnaud, périgotville, setif, tebessa, khenchela, le 10 mais, trois B26 interviennent sur les rassemblements aux environs de guelma dix-huit bombes sont larguées et 1.000 cartouches utilisées. tout autour de guelma. de 11 heures a 18 h 30, les pentes de la mahouna sont bombardées, mitraillées, puis c´est le tour de Millésimo. le 11 c´est véritable génocide, les bombes sont lancées sur les douars de la Mahouna, plus d´un millier de morts hommes femmes et enfants.le soir, guelma a 18h30, trois B26 interviennent a la bombe et a la mitrailleuse. deux jours durant, l´aviation a bombardé les villages indigénes (nous les bougnouls), le général criminel Duval demande un bombardement massif, au lever du jour, le 14, sur la mechta Mroh El sardouk Hamma Oued ali, 13 km. Nord, Nord-ouest de guelma et Mechta crête rocheuse 4 km sud villars, l´activité de l´aviation criminele est intense le 17 mai dans la subdivision de setif, mitraillage dans les Bâbor et cap Aoukas, bombardement des sommets des Bâbor, région de Fedj M´zala et collo, bombardement et mitraillage dans Beni Berez et M´tachara a 50 km. metraillage de tebessa,Ain-beida, canrobert, sédrata guelma, et prés de guelma, au lieu-dit bomba… elhadj Bicot?. frankfurt.

  22. lecteur de VDSa

    El Hadj merci pour ces précisions !La mechta crête rocheuse au Sud de la ville c’est bien Oued El Maiiz..? oua kouchet El Boulice(Héliopolis)…? Djebel Maouana ouine mat colonel Jean Pierre ?
    Oua El Gazerna taâ les cadets tâabekri Aândha tarikh ???

    Oua el Goumia faut en parler Si El Hadj aussi ! Demandez aux moudjahidines Habirèche et Boursace ,ils vous diront dans quelle ville de France se trouve la plus grande concentration de goumiers(harkis) originaires de …la ville^de Calama !
    Tous mes respects !

    • el hadj Bicot?

      les caids (byyiaa). les agents d´autorité représentents, depuis la conquête, les familles de collaborateurs qui ont opté pour l´algerie francaise. leur autorité féodale étant incompatible avec la domination des criminels francais les colonisateurs leur ont substitué les chefs d´occasion de plus basse extraction et qui devaient tout a la puissance coloniale francaise. celle-ci leur conférait quelques parcelles de pouvoir sur les tribus démentelées et les chargeait d´encadrer les poussiéres d´individus (nous les bicots), pour, essentiellement, leur faire payer l´impôt, surveiller les déplacements et fixer une population souvent semi-nomade. ces félons chefs indigénes, mis en cartes par les bureaux arabes, étroitement surveillés, guidés et réprimandés, au besoin cassés, doivent leur pouvoir et leur richésse au colonialisme. ils transmettent leur charge a leurs descendants pour perpétuer le patrimoine. les caids (Biyaâ) sont la courroie de transmission des ordres coloniaux aux masses musulmanes.ils assurent d´abord une tâche de relation entre les administrateurs et le peuple algerien, pour faire appliquer la loi des odieux criminels francais et les décrets gubernationaux: ils ont pour charge de relever l´impôt aprés en avoir fixé l´assiette selon les douars et les richesses et ils ont droit d´en prêlever un poucentage qui peut s´augmenter de dons en nature plus au moins volontaire. les affaires de concussion (détournements de fonds, corruption, trafics, ect.) les caids ils doivent renseigner l´administration coloniale et faire des enquêtes sur les tendances, le rôle des confréries, les nationalistes, les oppositions politiques. enfin ils sont chargés de faire régner l´ordre colonial. ils peuvent disposer des fusils et de chevaux qui leur permettent d´intervenir dans les douars. le pouvoir colonial ferme les yeux sur les moyens pourvu que l´ordre rêgne. de nombreuse familles caidales (traitres) ont casê leur rejeton dans l´armêe francaise. ils ont peuplé les rêgiments de zouaves et de turcos, parcouru le monde avec des troupes colonialistes : la crimée, le mexique,sedan sous le second Empire, l´afrique, l´asie sous la III eme république ; en 1940 ces traitres patauger dans la neige et la boue de la drôle de guerre et tenter de retenir la blitzkrieg en mai et juin. beaucoup d´entre eux (ces traitres) ont été faits prisonniers ou tués. les plus traitres les bachaghas boualem sid ahmed bel arbi de chleff (mon pays la france), le richissime féodal de la région de biskra, bachagha bengana abou-azziz dont undes ancêtres traitres a ses fréres avait offert au général de galbois un plein baril d´oreilles de moudjahidine a la domination francaise ce qui lui valut de la part du roi louis philippe une récompense de cinquante mille francs de l´époque et la légion d´honneur (déshonneur). echems wala tedregue bel ghorbel. on cache le soleil avec un tamis. el hadj bicot?.

      • lecteur de VDSa

        El Hadj Bicot rak zehitna el Gaâda.Waquila enta men djmaâet li gajaw maâ Hitler la légion arabe Arabishen Volksturm Grüppen

  23. el hadj Bicot?

    akhladari rak rafedni foug dahrek. hada mektoub 3nta3 rabi el alamine, yach fel ghorba. c´est le destin !!!. il n´arrive que ce que Allah sobhanou el adim veut. elhamdoulillah. el hadj bicot ?.

  24. MIMOUN

    Si hadj Bicot
    la colonisation de l’Algérie est connue à travers le monde entier ou les deux guerres mondiales ont eu lieu avec la participation massive des nords africains et l’histoire de la guerre entre l’Algérie et la France est connue aussi et grace aux chouhadas et à dieu nous avons eu notre indépendance. Maintenant c’est aux historiens d’écrire l’histoire de cette guerre et aux hommes politiques de faire la réconcilliation il faut pas éterniser les problèmes de cette guerre qui a cessé depuis 50 ans aux générations futures car il vaut mieux la réconcilliation et le rapprochement des deux peuples que de faire endurer la séparation qui ne sert à rien et n’oublions pas que nous avons une forte communauté en france et les deux peuples ont besoin l’un de l’autre.L’histoire c’est une chose la réconcilliation c’est une autre et il faut pas dire que l’un ne fonctionnera pas sans l’autre.

  25. el hadj Bicot?

    la jalousie ne permet jamais de voir les choses telles quelles sont, les jaloux voient le réel a travers un miroir déformant qui grossit les détails insignifiants, transforme les nains en géants et les soupcons en vérité !!. el-fahem yafham !!.

  26. lecteur assidu

    Salam Mm CH.soeur!toujours très content de vous revoir à travers vos écrits.J’en veux un peu à cette « machine » qui bloque mes commentaires demandant de vos nouvelles tout en exprimant nos inquiètudes suite à votre silence!Enfin,Dieu merci vous allez bien et rien n’a d’importance que de savoir que nos amis (tous nos amis de la vdsba)vont bien!Fraternellement!

  27. Mme CH

    Salam Mr lecteur assidu frère!!!!! Merci pour votre gentillesse et pour l’intérêt que vous portez à mes écrits, moi aussi, je suis très contente de retrouver mes frères et mes amis, et c’est grâce à vous tous et pour vous tous, que j’ai décidé de revenir sur le site….. Je dois dire que vous êtes un vrai gentlemen Mr, alors recevez l’expression de ma très haute considération et mes amitiés à toute la famille..!!!

  28. gherbi sba

    SE VOULOIR ETRE DESIREE QUEL JEU DEMASQUE

    • Mme CH

      Pensez ce que vous voulez, mais venant de vous, cela ne m’a pas du tout surprise, le contraire m’aurait suffoquée… vous savez je croyais, que jusque là, la jalousie était réservée pour les femmes surtout, mais vous venez de démontrer le contraire !!! Rien que pour ça je vous dis Merci Mr….!!! J’ai failli oublié est ce que vous connaissez un certain Gherbi basketteur et prof de sport dans les années 70-80…??? sinon tant pis…….Merci d’avance

  29. gherbi sba

    je n’ai pas envie de vous connaitre mais vous donnez une autre orientation a cette partie ou cet espace commentaire.Ceux sont des commentaires sur les articles publiés pas de la tchache a loingueur de nuit.je suppose que les gars du site vont mattre le hola par spécilement pour vous.

  30. ARBI ZAZOU SL SBA

    la grande majorité des lecteurs est bienveillante polie et dit des mots mesurés mais il ya des individus en sale besogne qui veulent nous voir se chamailler; ne leur offrons pas la moindre des occasions.je suis sur madame Claude B; qu’un jour si proche vous me donnerez, raison.je suis la voix de SBA depuis les premiers jours..Mes salutations.

    • Claude .B

      Bonsoir ARBI ZAZOU SL SBA ,
      Vos propos témoignent de votre sagesse et votre connaissance de la nature humaine ,et je peux sans attendre vous donner raison .Je vous remercie infiniment .
      Cordialement .

      • mekki b de la vdsba

        Nous sommes arrivés madame et en toute modestie a nous connaitre dans ce généreux et cordial espace des commentaires et si des lecteurs comme l’un des doyens vous répond c’est que cela est trés sincére; pourtant je ne le connais qu’a travers le site.Rassurez vous et tranquilisez vous notre but est simple ;on le redira pas de nouveau et le débat reste libre et tout cela dans un état d’esprit fraternel et amical.

  31. Giselle de Marseille

    Bonjour trop de marque de sympathie et de conversation font animer le journal.je vois que des lecteurs sont trés gentils et parfois il ya des..opinions qui a mon avis sont certes libres mais ne doivent pas blesser.Ce n’est pas mon cas je suis votre amie pas encore bien admise et je m’efforce de…..mais la question de la charabia m’a permis de savoir par les lecteurs qui ont répondu a nous.

  32. Arbi

    Mme ou mademoiselle Tentez de prendre attache avec le gouvernement francais.Sinon les gens du journal ou les lecteurs peuvent vous aider.

  33. mahrez arbia

    salut je suis l’horpheline de l’ancien combattant mahrez mohamed old aek né en 1906 a hadjadj mostaganem algérie et décédé en 1972 a sidi ali mostaganem algérie il a son extrait des services militaire sous le numéro 0179 1926 je veux demander la penssion de mon pére car jai rien reçu depuis son déçé veuillez me répondre sur mon adresse et la voila 14 rue toumi mohamed cité hauché mostaganem algérie 27000

Répondre