La Voix De Sidi Bel Abbes

Des dizaines d’habitants de la ferme Si Mahmoud observent un sit-in

Leur vie est devenue insupportable, des dizaines d’habitants du bidonville érigé à la ferme pilote Si Mahmoud située à moins de 2 kilomètres de la localité de Sidi Lahcene, ont observé ce dimanche un sit-in devant le siège de la wilaya de Sidi Bel Abbés. Cet acte vise à attirer l’attention du premier responsable de la wilaya sur leur calvaire. Les habitants mécontents disent vivre sans commodités, le réseau d’assainissement étant absent, ils étaient obligés de creuser des fosses, où se déversent les eaux usées, ce qui n’est pas sans contrainte sur leur santé, en plus de la chaussée détériorée et non goudronnée. Ils doivent mettre des bottes en plastiques pour pouvoir la traverser et ils leur arrivent les jours de fortes averses de rester chez eux.
Ils disent avoir quitté leurs localités durant la décennie noire pour fuir le terrorisme et construit des baraques de briques et leurs toits en tôle pour s’y abriter avec leur famille et avaient été recensés par la commission de daïra à deux reprises, en 2002 et 2007, après quoi ils avaient obtenu la garantie de les reloger dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire. Malheureusement, un quota de 60 logements socio locatifs a été attribué en 2013, mais aucun d’eux n’en a été bénéficiaire et actuellement les élus de l’APC de Sidi Lahcene et la chef de la daïra sont devenus muets à toutes leurs doléances, les laissant vivre dans l’exiguïté et les mauvaises conditions.
Cependant l’état de dégradation de leur mode de vie, les a fait sortir de leur silence et observer leur sit-in, après quoi ils menacent d’intensifier leur mouvement de contestation dans le cas où, le wali ne répondrait pas à leur requête

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36461

Posté par le Jan 13 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

2 Commentaires pour “Des dizaines d’habitants de la ferme Si Mahmoud observent un sit-in”

  1. hamid

    Qu’ils reviennent là ou ils habitaient pendant la décennie,et l’affaire est conclus

  2. Kfaraoun

    Construire des bidonvilles dans des fermes étatiques c’est assister à la destruction du patrimoine agricole Y a pas photo entre les belles fermes agricoles laissées par les colons et les fermes actuelles complètement dégradées La décennie noire est terminée et nous vivons actuellement dans la parfaite sécurité , alors il faut faire retourner les habitants des bidonvilles à leurs anciennes résidences et démolir tous les baraquements qui ont servi de logement provisoire pour leur éviter les conditions de vie difficile .Pourquoi les bidonvilles sont construits uniquement dans la périphérie des grandes villes et pas ailleurs?

Répondre