La Voix De Sidi Bel Abbes

Décés de la MERE de notre ami Maitre BELHADJ Moghad Mourad

Notre journal, très affecté par le décès de la mére de l’un de ses grands et fidéle ami Maitre BELHADJ Moghad Mourad survenu à Sidi Bel Abbes ce 3 mars 2017 à l’âge de 88 ans suite à une longue maladie, tient a présenter ses sincères condoléances les plus attristées à ce dernier  et à toute sa famille. En cette douloureuse circonstance, nous partageons ta peine, inscrite dans le destin imparable de Dieu. Administrateur Contributeurs  Lecteurs et lectrices de la VDSBA, nous tous, implorons Le miséricordieux de lui accorder réconfort, courage et compassion. En espérant que celle qui t’a porté dans la difficulté, lui sera accordé une place dans Son vaste paradis.. Amine. INA LILAHI WA ILLAYHI RAJ3NE
Domicile mortuaire. Lotissement S5 Benhamouda derriere la mosquee Khaled ibn Walid

Enterrement aura lieu demain le 4 mars 2017 au cimetiére de Sidi bel abbes, après la prière Dohr.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70539

Posté par le Mar 3 2017. inséré dans ACTUALITE, NECROLOGIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

27 Commentaires pour “Décés de la MERE de notre ami Maitre BELHADJ Moghad Mourad”

  1. hachemi lahcene

    Annonce de deux décès a Sidi Bel Abbés
    Je tiens a vous annoncer avec tristesse et depit deux décès survenu ce jour celui de Mr MEHTOUGUI RACHID DIT PAKI a l’age de 49 ans et dont l’enterrement aura lieu demain le 04 mars 2017 au cimetière MOULAY ABDELKADER , après la prière du DOHR,Domicile Mortuaire : RUE MOLIÈRE , Ce premier décés fut suivi cet fin d’aprés midi le décès de la mère de notre ami maître Belhadj Mourad a l’âge de 88 ans et ce suite a un maladie , ce jour 03 Mars 2017 .En cette douloureuse épreuve je tiens a présenter aux deux familles mes sincères condoléances. L’enterrement de la défunte aura lieu demain le 04 mars 2017 au cimetière Sidi bel abbes , après la prière du DOHR, Domicile Mortuaire : Lotissement S5 Benhamouda (Derrière la Mosquée Khaled ibn Walid).

  2. Hadri. Khelladi

    Sincères condoléances à toute la famille Belhadj, Suite au décès de leur chère maman, Allah yerhamha.
    Avec un pincement au coeur, une pensée particulière à nos voisins et frères de tous les jours, Maître Mourad et Abdelghani.
    A bientôt inchallah

  3. al hanif

    Toutes mes condoléances à toi Mourad, et à toute ta famille.
    Allah Yarham El Walida.

  4. belamri abdelkader

    je présente mes sincères condoléances à toute la famille BELHADJ.ALLAH YARHAMHA! !

  5. al hanif

    Sincères condoléances à toi Morad et à toute ta famille.
    Allah Yarham El Walida.

  6. mohamedDD

    Salem,

    Je présente mes sincères condoléances aux familles Belhadj et Mehtougui,

    Inna Lillahi wa inna ilayi raji-ôune .
    Nous sommes à Allah et vers Allah nous retournons

    « Allah i sabarkoum » : « Que du Dieu vous donne la patience face à l’épreuve de la mort ».

    Dans la Sounna du prophète Mohamed (que Dieu le bénisse), les paroles à adresser aux proches du défunt ou de la défunte sont les suivantes:
    A3dama ALLAHOU ajrak, wa ahsana 3aza’ak, wa ghafara limayyitik
    اعظم الله اجرك واحسن عزاءك و غفر لميتك

    Inna liLLAHI ma akhad walahou ma a3ta wakoullou chaiy’in 3indahou bi ajalin mousamma, fal tasbir wal tahtasib
    ان لله ما اخد وله ما اعطى وكل شيء عنده باجل مسمى فلتصبر و لتحتسب

    Et, j’en profite que ces présentations vont vers toutes les familles musulmanes endeuillées à travers le monde et merci à toute l’équipe de LVDSBA.

  7. adda khelladi

    C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre le décès de notre bien-aimée hadja .Je présente mes sincéres condoléances à la famille Belhadj et , en particulier à nos anciens et chers voisins Mourad et Abdelghani .  » Allahouma irhamha wa ghfir laha « 

  8. adda khelladi

    C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre le décès de notre bien-aimée hadja .Je présente mes sincéres condoléances à la famille Belhadj et , en particulier à nos anciens et chers voisins Mourad et Abdelghani .  » Allahouma irhamha wa ghfir laha  » . Adda Khelladi

  9. benattou

    Nos sincères condoléances à nos frères Mourad et Abdelghani à la suite du décès de la maman. Allah yarham el hadja.

  10. Amirouche

    Mes plus sincères condoléances à la famille MEHTOUGUI et BELHADJ.
    Qu’Allah vous donne la force et la patience d’affronter cette épreuve… et qu’Il accorde Sa clémence et Sa miséricorde aux défunts.

  11. OUERRAD

    inna lillahi wa inna illayhi rajirounnn

  12. milat

    3adama allaho ajroukoum 3ami mourad est la famille mehtougui ina lilah wa ina ilayhi raji3one

  13. bouchentouf

    Salem
    « A Allah nous nous soumettons et à lui nous nous en retournerons » je présente mes sincères condoléances à la famille de la défunte mère de notre ami Mourad, en compatissant avec la douleur de la disparition d’un être aussi chère qu’une maman car plus rien après ne sera comme avant. J’ai perdu ma regrettée mère il y a vingt ans déjà, elle aussi avait 88 ans. Elle n’est morte ni dans un hospice ni dans la solitude d’une chambre au fond du couloir d’un foyer de vieillards. Lors de ma dernière visite où j’avais le pressentiment qu’elle allait rejoindre le pays de ses rêves, elle me demandait qui j’étais en me tenant les mains. Elle ne savait plus qu’il y avait un temps où nous avions partagés les plus beaux souvenirs. Elle s’était éteinte en douceur chez sa fille cadette, entourée de ses proches et depuis les secondes me paraissent des heures et les journées quelques instants mais qu’est-elle vraiment notre vie dans le cours du monde ? À peine le temps d’un soupir…… Cordialement

  14. Al Hanif

    Salam à tous!

    Il est avéré que la disparition d’une maman, véritable colonne vertébrale et âme de la famille,laisse tout enfant orphelin a vie. Et cela quelque soit la station de notre existence: printemps, automne ou encore hiver.

    Les dettes contractées envers la maman ne sont payables en aucune devise si ce n’est en reconnaissance, amour, soins et affection, mais même à l’aune de cette dîme, nous demeurons éternellement débiteurs.

    Aucun prix ne peut être fixé pour ses veilles inquiètes lorsque nous étions malades, l’amour mis dans la confection de chaque repas, le visage qui s’illumine à notre arrivée, le transfert d’affection à nos épouses et enfants.

    Mon ami Ghalem que je ne connais que bonne réputation, sait le prix de la culpabilité que nous exilés avons encore à assumer. Il nous a été moins douloureux de quitter le pays que de fendre le coeur d’une maman, en rompant l’attachement charnel consubstanciel à sa nature de mère..

    Tout comme Ghalem, ma maman ne me reconnaissait plus après un AVC et demandait qui était cet étranger qui lui tenait la main. Contrairement à Ghalem, je n’ai pu arriver à temps cette dernière fois, pour la mettre en terre et j’ai su que l’Exil nous présentait la facture, à nous exilés, exorbitante. Hors de prix!

    La maman de notre ami Moghad a rejoint son Créateur entourée jusqu’à l’ultime seconde d’amour et d’affection et la Voix lui donne une autre famille pour communier dans son souvenir.
    C’est en ces moments là que nos polémiques semblent futiles alors que nous les croyions utiles.
    Allah Yarham!

    • Mme CH

      A la fois triste et contente de lire les coms très touchants de nos amis Bouchentouf et Al Hanif….!!! Je tiens à leur exprimer toute ma compassion…! J’espère que nos mamans nous pardonnent…!

      Cette phrase de Mr Bouchentouf est à méditer: « À peine le temps d’un soupir »…!!! Mais quel soupir, lorsqu’on sait que Sakarat El Mawt varie d’une personne à une autre selon le degré de piété….!!!!

      Allahouma Arham Mawtana Wa Mawta El Mouslimin, Wa Najina Jami3en Min 3adab Ennar……..Amine

      May Allah reward us Jannah, we must think before acting, and remember, Allah is seeing us in every step we choose to do; so let us respect Him and fear His punishment.

      • Imène

        Mme CH: Azzul , tlm.
        Après moult hésitations , j’ai décidé de tout te ( vous ) raconter sur le 1er anniversaire du décès de Mam..car en ‎parler , c’est tellement apaisant , plus ! Libérateur..‎
        Il pleut sans discontinuer depuis hier , et le printemps s’annonce sous la grisaille ,..c’est étrange comme hier ‎ressemble à aujourd’hui ! Ce temps maussade et pluvieux évoque pour moi le triste souvenir du jour où mam ‎a rejoint l’eternel, pour un monde meilleur, c’était il ya une année presque jour pour jour..et je sais maintenant ‎que quoique je fasse ,où que je sois , cet instant là , restera intact , plus que jamais vivace dans ma mémoire ‎‎…. ‎
        Rien ne laissait présager que mam allait nous quitter ce jour là…la veille déjà , le kiné était passé pour lui ‎désencombrer les bronches, sa respiration était clean , régulière et elle avait une mine superbe ! mais la ‎faucheuse est une belle farceuse !! Contrairement à ses habitudes mam s’est réveillée très tôt (a t –elle ‎vraiment dormi ?? ) Le matin lorsque je me suis penchée sur elle pour lui chuchoter ces petits mots câlins qui ‎la rassuraient, elle avait les yeux ouverts et fixaient le plafond de ce regard vide , inexpressif que je lui ‎connaissais bien ..c’est en lui faisant sa toilette matinale que j’ai remarqué une petite coloration bleutée ‎autour de la bouche et du nez – signe majeur d’une mauvaise oxygénation – la jeune fille qui m’aidait n’avait ‎rien vu..prise de panique (j’étais seule à la maison ) j’ai vite alerté le Samu , qui n’ont pas tardé ‎heureusement..dans leur véhicule déjà, ils l’ont mise sous oxygène. Aux urgences de l’hôpital , la cyanose ‎s’était totalement dissipée , après moult examens, la médecin chef, relève la tête et me toise avec une belle ‎indifférence : « Qu’est ce qu’elle a votre malade ??? c’est à vous de me le dire , pensai-je , mais je ne fis rien ‎‎..même mon frère ( qui m’avait rejoint ) me regarde incrédule , l’air de dire « tu es sûre que… » J’eus, ‎l’espace de quelques secondes, un grand moment de solitude : c’est vrai , elle n’avait rien mam ! rien du ‎tout… (comparée aux grands malades qui affluaient au service ) De retour à la maison , ma priorité était de lui ‎donner à manger ( il était 14 passée , elle doit avoir faim ) puis de nettoyer les lieux à grande eau pour ‎éliminer toute trace de poussière ( après le passage des gars du SAMU qui sont montés à l’étage ) Et c’est à ‎cet instant que les choses commencent à prendre une tournure des plus inattendue : mam refuse de se ‎nourrir , j’ai eu beau insisté , ça ne passe pas , même pas l’eau !‎
        J’étais à dix mille lieux de penser que c’était ça ..la fin ! le soupir (évoqué par M. Bouchentouf) l’ultime souffle ‎qui clôt le cycle d’une vie ! La mort , cette grande énigme de l’existence..‎
        Tout est arrivé très vite ! Spontanément mon frère s’est mis à réciter sourat « yassin « la main droite sur le ‎front de mam , j’ai cru voir son index se pointer , je l’ai saisi puis j’ai prononcé la chahada , 3fois ..à cet instant ‎mam avait ouvert les yeux mais….ce n’était pas ce regard vide et éteint de ce matin , non ! celui là était destiné , elle ‎voyait bien quelque chose ( ou quelqu’un ) puis , je ne sais plus ! sentant que j’allais pousser un cri j’ai porté ‎ma main à ma bouche pour le réprimer , et j’ai quitté la chambre en courant ! terrassée par la douleur , c’est sur les épaules de mon ‎frère que j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ..‎
        Mam s’est éteinte paisiblement , presque en sourire , à l’heure où le muezzin appelait à la prière de el 3assr, La pluie avait redoublé d’intensité..( bakat 3alaiha essam’a ??? )
        Les gens , famille et inconnus (es) affluaient à la maison..surréaliste ! je ne réalisais pas ce qui se passait ..‎Le soir , mes deux proches chargées de faire la toilette mortuaire, me convièrent gentiment à assister à la « ‎séance « ( !!!! ) voyant que j’hésitais n’ayant jamais vu , ni fait ça « ça va t’apaiser , tu vas ‎voir , m’a dit la plus âgée et me rappela la grande rétribution que Allah réserve à l’enfant qui « lave « son parent décédé (ée)
        Je l’ai accompli la dernière grande toilette.. Soubhana Allah ! Quel apaisement , quel courage , quelle force : ‎Jamais je ne me serais crue capable d’assurer une telle épreuve ! ‎J’ai passé ce qui reste de la nuit sur le lit de mam , elle reposait sur le tapis , enveloppée dans son linceul , ‎orientée vers la qibla , ma main pendait sur son front glacial ..‎caressait son nez , ses joues rigides..
        Le lendemain , après la prière el 3assr ,( le temps que la famille de l’étranger arrive ) mam fut enterrée sous ‎une pluie battante dans un petit cimetière verdoyant à l’ouest d’Alger…c’était un lundi, 21 Mars 2016 .‎
        Mam , tu me manques tellement !‎
        اللهم اغفـر لها وارحمها و اعف عنها واكرم نزلها ووسع مدخلها
        اللهم اجعل قبرها روضة من رياض الجنة
        Allahoma arham oumahatina ..Amiiin..‎Amiin.

        • Amirouche

          Imène

          Rabi M3ake ma sœur.

          De ton récit, il ressort que tu es passée par une difficile épreuve durant laquelle tu t’es armée de patience, malgré que je ressens que tu n’as pas encore trouvé l’apaisement total, ce qui est tout à fait normal car le plus dur est incontestablement la perte de l’être le plus cher au monde, la maman. Pour nous tous, la seule chose qui nous facilitera le deuil est de lire le Coran car ses mots guérissent nos maux. Oukhti Imène, il ne faut surtout pas se morfondre dans la tristesse, puisqu’en fin de compte nous allons tous partir un jour. La grande question qui se pose est :  » Est-ce- que je vais laisser un fils ou une fille comme Imène, qui me prendra en charge étant malade et qui pensera à moi après ma mort et me fera sortir des sadakette en mon nom ? »…Imène, de tout ce que tu as fait pour mam, sois sûre que ta rétribution sera très grande chez Al-Muhyī et Al-Mumīt…
          Qu’Allah fasse miséricorde à tous nos proches qu’Il a rappelés vers Lui
          Fraternellement

        • Mme CH

          Salam….!!! Oulà…..chère amie Imène….Kleeeenneeexxx…..!!! Je salue ton courage, car je sais que cela a été pénible et douloureux pour toi de me (nous) raconter toutes les étapes qui ont précédées et suivies la mort de Mam Rabbi Yarhamha Wa Wassa3 3liha…!!! Merci pour ce partage surtout s’il contribue à l’apaisement et t’aide à surmonter la douleur de séparation et le sentiment de vide après le grand voyage de Mam à l’au-delà….!!! J’espère qu’elle sera Min Ahl El Janna Aminnnneeee…!

          Même si je suis sûre que tu es une femme moumina et courageuse, je tiens à t’assurer de ma plus profonde compassion et te dire que tu peux compter sur ton amie CH-22….!!! Allah Ya3tik Essabr…car une maman ne se remplace jamais…!!!

          Weltmacalement..!

          • Mme CH

            pardon lire les étapes qui ont précédé et suivi….!!!

            Effectivement, tu as été la fille exemplaire qui a pris en charge sa mère, une autre l’aurait mise dans un asile……….et pour cela Dieu te récompensera….pour Birrou El Walidayne…!!!

            Salammmmeeettt

            • Imène

              3mirouche , Mme CH : M’sse el kheir ..
              Merci !
              Les mots me manquent cruellement pour vous exprimer tout ce que je ressens à la lecture de vos gentils messages..
              Merci infiniment , merci de tout coeur w djazakoum Allah koulla Kheir.

  15. Zoubir BOUMOUS

    غظم الله اجركم. اللهم اغفر لها و ارحمها. الله يصبركم على فراق الام الحنينة

  16. abdallah dennoun

    Tristes condoleances a mon ami Belhadj et sa famille ainsi qu’a la famille Mehtougui. Allah yarhamhom.
    A.D
    Je viens d’apprendre un autre deces de notre frere et ami Bouazza Abdelkader, de toba. Sinceres condoleances a ses freres Mokhtar et Abbes et tous ses amis.

  17. chaibdraa tani djamel

    Sincéres condoléances à toute la famille BELHADJ suite au décés de leur chére mére « ina lilahi wa ina ilayhi raji3oune »

  18. Mohamed REZOUG

    Sincères condoléances à notre cher ami Mourad (même si la transcription de son nom est différente) , au frère ainè et à toute la famille . Inna Lillah oua inna ilayhi rajioun . Que Dieu l’accepte elle et toutes nos mamans (et parents) dans Son Vaste Paradis Inchallah et qu’Il vs donne la force pour surmonter cette terrible perte . Nul n’est éternel en ce monde , elle avait 88 ans machaallah , et ns chers amis Mourad , Ghalem , Cheniti , Ouerrad , Belamri , Khiat …? A vs tous , je vs souhaite une longue vie pleine de bonheur ,santé et amour entouré de ceux qui vs aiment et que vs aimez .

  19. Hocine .C

    Allah yerhamha . Sincères condoléances à toute la famille Belhadj .

  20. Elabbassi

    Ziyarate le koubour mliha
    La visite des tonneau est indiquėe
    C’est le coran qui fait une suggestion mais ne détail pas son importance. Ça donne l’impression que le disparu n’est pas mort qu’il est encore lä. Quant je vois le vendredi le fil de femme qui vont au cimetière de sid abdelkader un a bel abbés le vendredi je suis vraiment envieux d’eux ana nghir manhoum mais des fois je vais dans les cimetière dite abandonnė ou ‘mamssiya..ça’me procure une grande cerenitė on dirait y’a pas de satan le wiwasse on dirait que les djinn les mauvais n’y approchent pas les cimetières.
    Celui donc qui éprouve trop d’agitation de wiswasse inexpliquėe et toujours senti sans raison l’eindividus a tout mais ne manque de rien mais éprouve de l’agitation continuelle. Ici ziyarate le koubour la visite d’un cimetière et rester toute la demi matinėe de 10 a midi et prendre son dejeunė ensuite faire salate edouhre ensuite une petite sieste sous un arbre ça fera dissiper toutes les agitation..on dirait que le satan au porte du cimetière va se detachė de lui car il ne peut pas y entrėe restant dehors il va enfin partir..
    Donc il se peut qu’il se détaché de lui et va le perdre ..
    Tout cela c’est de l’hypothétique mais nos parents disent
     »Sél m’jarrab ou la tssal tbib »
     »Demande à un testeur qu’a un medecin’
    Donc zourou le makabira peut être qu’un satan wa3ar tenace finira par vous abonner a l’entrėe du cimetière. Restez’y toute la journėe ..après vous allez sûrement attrapė un autre satan mais moins tenace faible il ne crėe pas de forte agitation ..
    Bien qu’une fois j’etais’a la mecke j’étais très agitė j’ai’attrapė une conjonctivite . a l’aéroport un blideen ou algérien m’avait priė de lui faire passer son bagage. J’ai refusė je ne savais pas ce qu’il n’avait dedans je ne fais jamais confiance a une personne qui prie devant tout le monde et court vers une mosquėe qu’a un laïque ..au moins un laïque ne cherche pas a te tromper en te montrant sa croyance  »wallahou yadri ma fikabihi »
    Au moins ce blideen m’avait chuchoter un verset dans l’oreille il le chuchote en privė
     »Alla Anna bidhikri ellahi tat’ma’innou le kouloub »
    N’empêche que le dhikre soit complément par une visite au koubour renforce l’individu sur le plan émotif ..nous algérien sont connu génétiquement plus agitė que la normal
    Nous avons un sang chaud..?dame hami..nous avons du mazoute pas du sang froid comme les insectes les criquet pèlerins ..qui ravage tout..yatouna 3ala le akhdari wal yabisse..le vert et le sec..
    Le verset
    Alhakoumou atakathorou
    Hatta zoutoumou le makibira
    Kalla sawfa’ta3lamoun
    Thouma kalla’sawfa ‘ta3lamoun
    Kalla’law ta3lamouna 3ilma el’yakine
    Latarawouna el jahima
    Thouma latarawou’aha avec l’oeil ėvidente
    Wala tous’alouna yawma’idhine 3ani ena3ime  »
    Sadaka ellahou le 3adhime

Répondre