La Voix De Sidi Bel Abbes

Début d’une serie de formation P-APC: Les maires reviennent à l’école

Une session de formation au profit de la dernière  vague de présidents d’Assemblées populaires communales (APC), a débuté  dimanche à Alger, dans le cadre du programme arrêté par le ministère de l’Intérieur

et des collectivités locales destiné à ses fonctionnaires et élus. Bénéficient de cette session de formation de cinq jours, 509 présidents  d’APC répartis sur 5 wilayas (Alger, Batna, Sétif, Mostaganem et Oran).

La session, qui se déroule à l’Ecole nationale d’administration (ENA) Ahmed-Medeghri, vise à améliorer le service public notamment pour ce qui est de la gestion des finances, la consécration de la démocratie participative, l’accueil des citoyens et le développement local.

Dans une allocution à l’ouverture de la session, le directeur des ressources humaines et de la formation au ministère de l’Intérieur, Abdelhamid Merabti, a indiqué que cette formation touche notamment aux aspects ayant trait à la gestion des ressources humaines, les litiges, les marchés publics, les finances et la gestion de la commune.

Il a rappelé les mesures prises pour l’amélioration du service public et le rétablissement de la confiance du citoyen vis-à-vis de l’administration à travers la modernisation des structures publiques, l’allègement des mesures de délivrance de documents et la valorisation des ressources humaines.

Rappelant les différentes sessions de formation déjà organisées par le ministère, le même responsable a indiqué que des sessions similaires sont prévues au profit du personnel des archives et de l’informatique.

Pour ce qui du développement local, M. Merabti a relevé la poursuite des projets inscrits dans le cadre des programmes communaux de développement auxquels une enveloppe de 100 milliards de DA a été allouée.

Il a cité dans le même contexte la transformation de la Caisse commune des collectivités locales en une caisse de solidarité et d’assurance des collectivités locales en vue d’ancrer le processus de décentralisation devant aider, a-t-il dit, les communes dans la réalisation de leurs projets.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57010

Posté par le Déc 14 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

24 Commentaires pour “Début d’une serie de formation P-APC: Les maires reviennent à l’école”

  1. Fethi

    C’est trop tard. Avant il faut choisir des personnes à bon bagage de gestion et surtout crédibles. Les former maintenant alors que le mandat tiré à sa fin est ridicule! Et puis ils n’ont pas les coudées franches.

  2. Mehdi Harmel

    Ce n’est pas la peine de perdre du temps et de l’argent pour rien..il faut surtout changer de système de gouvernance …qui va faire immerger une autre race de gestionnaires compétents et surtout honnêtes …

  3. Mouha

    Entièrement D’accord. Ce n’est que des besoins financiers à justifier en fin d’année.

  4. Mohand

    Il faut changer vos mentalités et apprendre a travailler serieusement que vous soyez maire ou médecin ou plombier. Le tsunami tue et défigure .

    • Imène

      Bonsoir Mohand , tous !
      Le tsunami il faut le lire au sens figuré , une metaphore pour exprimer le changement radical qui doit s’opérer ( impérativement ) dans le pays si on veut s’en sortir un jour ..ou comme dirait notre mémoria : réhabiliter , réintégrer les compétences , les hommes- ressources ,et intègres  » revaloriser la notion du travail , l’amour de la patrie , ..oulaaa tout un programme ! salem.

  5. h. bouasria

    ki chab daroulou hjab ce n’est pas le moment d’aller a l’école et ce n’est pas la peine en arrivant a cet endroit pour aller a l’école ils vont dirigé ou apprendre les gents qu’il faut a ces endroits sont pret et finis ils leur que de retrousser les manches et le terrain qui les attende. Je vous informe les décès de mr Mahi ex commandant et de mr Bouasria l’avocat

  6. Mouha

    Une formation qui ne sera jamais utile.

  7. OUERRAD en squatteur

    Arretez ce cinema ;;;; vous faites rire le monde entier , la parabole et le net font des ravages sur vos rattages .C est quoi un president d apc sans prerogatives ? c est quoi un wali avec des maions liees ?? ARRETEZ SVP .Meme votre CHEPTEL POLITIQUE et vos pdg tel celui d AIR ALGERIE ont besoin d etre EDUQUE et FORMATER sinon mis aux placards .

    • Mme CH

      Squatteur comment allez-vous mon ami….!!!!! Je vois que les deux opérations n’ont pas affecté votre moral ni votre capacité d’écrire et c’est très bien…El Hamdouli Allah….!!!

      Il n’y a pas d’âge pour apprendre et se mettre à jour avec les nouvelles techniques, procédures, références, etc…..! Le problème n’est pas là, bien au contraire, je trouve que c’est une très bonne action à généraliser dans tous les secteurs….!!!!
      Le vrai problème c’est la légitimité, le niveau, la compétence, le charisme, les valeurs, la culture, le civisme, la sociabilité….ect….de ses Zélus..!!! El 3amcha Khassha Ghir El Khol Bach Twali Chabba….!!!! Quand la fondation d’une maison est truquée, le reste……..???!!! Autant en emporte le vent…!! Il faut tout revoir de A à A…!!!

      Portez-vous bien Mr Ouerrad et mon bonjour à votre nièce…!!!

      • OUERRAD en squatteur

        Merci Mme CH .C est pour cela que j ai parle d EDUCATION et de FORMATAGE pour tout le cheptel politique et gestionnaire .Quant a moi c est un perpetuel aller retour vers l hopital , mais pour la bonne cause .Le moral n a pas ete affecte , mais mes deplacements sont restreins et ZOUNGA me manque ,,,, rires ,,

  8. Mémoria

    Il y a une tentative pernicieuse de la part des derniers gouvernements de justifier l’anarchie financière propice à toutes les magouilles ,gaspillages masquant le pillage,la prébende et l’accaparement du trésor public par une nomenklatura issue du népotisme clientéliste aux relents monarchiques…On ne peut essuyer l’ardoise des « débiteurs » d’un Etat moribond et dépouillé par ses serviteurs qui veulent se refaire une virginité en remettant en cause l’émergence de justiciers qui se profile dans certains appareils au nom d’un redressement révolutionnaire des fils du FLN historique…!!! La bonne gouvernance ne peut commencer par la base…Ce serait inverser l’échelle des valeurs.Le conflit fratricide entre les Services et La Présidence va-t-il trouver dénouement dans une relève sur du velours avec le quitus de l’ultime rassemblement partisan pour la sortie de la crise la plus grave depuis l’Indépendance ? Nous osons l’espérer pour ne pas attirer les Cruise et Matra…de Huntington et BHL…!
    Muter le genre DZ comme l’affirme notre ami(e) Imène ? Je ne pense pas que le genre DZ soit …en dégénerescence au niveau des structures de base.Il s’agit de réhabiliter et réintégrer les hommes-ressources et les compétences qui faisaient de l’ombre à la « mafia » politico-financière !Les mutants sont dans les marais de la Principauté des Béni-Mesghena avec leur gouvernorat et le port d’Alger qui avait fait perdre sa place à un des Benachenhou pour avoir déclaré que ce dernier assurait(?) 75% des importations…nationales !
    Je souhaite bon rétablissement à notre frère Ouerrad en Squatteur!!!

  9. MOUHA

    de quelle formation parle t on ? vont ils assimiler,? y a t il un maire qui s ‘est soucié de l’impôt local pour renflouer les caisses de sa commune? y a certaines communes qui n’arrivent même pas à tenir à jour leurs sommiers de consistance,quant au produit qu’émane de la location des biens communaux … c’est la complaisance et c’est ce n’est la péréquation et le versement forfaitaire !

  10. Mémoria

    Bonjour,
    Il n’y a pas lieu de focaliser seulement sur le maire président d’ APC sans lequel il n’est rien puisque ses prérogatives sont effectives à la limite d’un retrait de confiance de l’assemblée populaire communale…Un maire reste l’image de la composante de son APC…Donc diaboliser les maires issus d’APC revient au même scénario de diabolisation du Président Bouteflika émanation de tous les appareils,structures et lobbies d’Algérie entre autres la grande muette.Totémiser un chef d’Etat à la limite du calembour ne cache pas la complicité générale à la limite du Niffak et de l’auto-dépréciation phylogénétique surtout que tout le monde sait que l’Algérie de Novembre n’a jamais été dirigée par un seul homme depuis son indépendance.Le groupe politique,souvent occulte pour des raisons sécuritaires,reste un invariant dans la vie de l’Algérie contemporaine et cela grâce au lien et l’arbitrage d’un accord(et non consensus) qui évite l’éclatement,la congolisation,balkanisation.C’est vrai que le clan/lobby/Groupe le plus fort reste sur la place quitte à sacrifier périodiquement des fusibles pour la galerie surtout internationale et assurer une stabilité relative!
    L’inconscient collectif est l’arme la plus secrète de la pérennité de l’Etat-Nation Algérien et l’ennemi le plus irréductible de toutes les tentatives de déstabilisation extérieure après intérieure.La violence coloniale et ses blessures que revendique Kamel Daoud resteront pour longtemps dans les gènes de la culture orale algérienne et seront l’investissement le plus coûteux pour l’establishment néo-colonial qui est en train de se restructurer?Et lorsque nous avons des intellectuels assez jeunes post Indépendance capables de tenir la dragée haute sur un plateau de Paname avec cette culture écrite,chasse gardée des néocolonialistes,on se rebiffe préférant les plateaux des arrondissements voisins exhibant un Rai déculturé ou les cheikh Ben Harrat et Mostépha Ben Brahim n’ont même pas droits d’auteurs reconnus!
    Notre frère Mouha que je salue parle de la formation !

    Le Ministère de l’Intérieur inscrit les maires à une formation qui devait être programmée il y a plus d’une décennie.Reportée puis réactualisée ?
    Quels sont ses objectifs principaux à long terme?
    Quels sont ses objectifs spécifiques à moyen et court termes?
    Existe-t-il un diagnostic du territoire des communes?
    Où en est la mise à jour des monographies communales?
    La mondialisation de la politique de la ville et du développement durable restent des modules enseignés dans toutes les universités du monde!
    Où en sont la culture associative et le montage de projets(Management) dans la formation des élus et leaders associatifs pour assurer une meilleure gouvernance?
    Quels sont les besoins des populations locales?
    Y-a-t-il convergence entre aménagement du territoire et développement local ?
    La population de toute la Wilaya de Sidi Bel Abbès a-t-elle besoin d’un tramway comme Alger ou Oran à l’aube d’une récession pétrolière?
    Les APC n’ont que les maires qu »elles méritent!!!

    NB:J’avais envoyé à la Rédaction l’année 2011 plusieurs fichiers à transmettre à qui de droit !

  11. Mohand

    الفرد ريشة في مهبة الريح

  12. Mohand

    Un PAPC mal formé à la base puis déformé plus tard par un système et un entourage tordu est complètement foutu.
    Allez bonne journée .

  13. Mémoria

    Le catastrophisme,l’incapacité à la limite de l’incompétence ne « légitiment » pas la complicité dans la gestion du crime économique et politique?Nous avons eu des élus,des ministres qui ont refusé de « fonctionner » dans la caverne d’Ali Baba… ! Nous avons eu aussi des dizaines de milliers de cadres compétents ou efficaces qui ont refusé ce chemin …de Damas…! Nous devinons ces officiers supérieurs qui ont été mis à la retraite anticipée dans des stations de veille. Les rois fainéants ne sont pas l’apanage seulement de la Berbérie avec leur panthera léo léo…Les purges de Staline n’ont pas empêché sa retombée dans les catacombes nécrophages de l’histoire des Soviets et tout le déballage du Goulag même si ses …orgues libérèrent Berlin en 1945…L’Histoire est sans appel et le jugement des peuples transcende le temporel et les générations…L’ennemi est…en nous !
    Un …système suppose un agencement de mécanismes structurant un ensemble cohérent par ses sous-ensembles…C’est là notre force et notre faiblesse à la fois….de n’avoir jamais eu de système mais une culture passéiste focalisée sur les représentations du mythe des héros anonymes….qui reviennent cette semaine !Un clin d’oeil à notre frère Smiley !!!
    Bonne journée pluvieuse à tous !

  14. h. bouasria

    Elle etait l’époque l’
    école Sonis lorsque il était encore son direteur pere Albert il nous respectait beaucoup il fait la fete LAKERMESS nous étions des gamins jamais il nous a prive d’assister la longueurs des journées on jouait dans le stade jamais était dérangé

  15. MOUHA

    FEMME FARDÉE ET CIEL POMMELÉ NE SONT PAS DE LONGUE DURÉE,JE TROUVE QUE LA FORMATION DES P/APC NE RIME A RIEN PUIS QU’ILS VONT RIEN PIGER SUR LES THÈMES PROPOSÉS ET CE N’EST QUE DÉMARCHE ALÉATOIRE,CE QUI DEMEURE INÉLUCTABLE POUR QU’IL Y AIT LA BONNE GOUVERNANCE C’EST LE RENFORCEMENT DU CONTRÔLE DE TUTELLE PAR DE VÉRITABLES CADRES QUI MAÎTRISENT LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE ,L’URBANISME;LA MAÎTRISE D’OUVRAGE EN TOUS SES ASPECTS ET BIEN SUR LES INSPECTIONS PÉRIODIQUES. GÉNÉRALEMENT LES COMMUNES NE SONT PAS DOTES DE SG COMPÉTENTS ET VOIR COMMENT LES BUDGETS SONT ÉTABLIS »( copier coller)

Répondre