La Voix De Sidi Bel Abbes

Débrouille : vos papiers d’état civil pour 500 DA.

Il s’agit d’une revue de presse que nous proposons ce soir à nos lecteurs. Cela se passe dans la capitale du pays. Et c’est Samir, un jeune qui parle :

«Je suis en quelque sorte un intermédiaire administratif. Le métier n’existe pas en Algérie, je l’ai créé sans m’en rendre compte !» Samir, 28 ans, licencié en droit et sans emploi. Samir et d’autres jeunes ont, depuis un certain temps, trouvé un filon original pour gagner leur vie. Au tribunal ou un peu partout dans les tribunaux, ils proposent, contre une modique somme, de vous aider à récupérer les précieux documents administratifs dont vous avez besoin pour vos démarches. Et tout cela sans procuration écrite. «Certains citoyens n’ont pas le temps, d’autres ne supportent plus la bureaucratie. D’autres, obligés de fournir des pièces à leur employeur, ne peuvent pas s’absenter pour aller dans leur wilaya d’origine. Ils perdent du temps mais aussi beaucoup d’argent. Pour un certificat de nationalité par exemple, il vous faut au minimum quatre jours entre le voyage et le dépôt de la demande», explique-t-il en connaisseur des rouages de l’administration. Pourtant, l’année dernière, le ministre de l’Intérieur avait promis, sur injonction du président de la République dans la foulée des émeutes de janvier, d’alléger les procédures administratives, estimées source de nuisance à l’ordre public. Une année après, rien ou presque rien n’a changé. La bureaucratie a donc généré tout un business. Nous avons décidé d’accompagner Samir dans son voyage administratif. Rendez-vous devant le tribunal.

500 DA le dossier

Avec ses acolytes, ils abordent les «clients» que le guichetier du service «nationalité» renvoie, parfois pour des motifs saugrenus : «Votre acte de naissance a plus d’une année» ou encore «le cachet humide n’est pas clair», ou «il manque une signature». Le désarroi se lit alors sur les visages. «C’est à ce moment-là que j’interviens. Au départ, les gens ne me prennent pas au sérieux, puis je les rassure en leur expliquant mon travail», raconte Samir. Il demande alors à ses clients toutes les informations dont il a besoin : noms et prénoms des parents, lieu de naissance et les numéros des actes ainsi que le numéro de téléphone de l’intéressé. «S’il est né à Alger dans l’une des communes où j’ai des contacts, je m’occupe moi-même du dossier.»…indique le journal El Watan. Et c’est le même mal qui se propage dans le pays entier rangé par la bureaucratie et ses effets pervers.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=10956

Posté par le Fév 3 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

44 Commentaires pour “Débrouille : vos papiers d’état civil pour 500 DA.”

  1. benhaddou boubakar

    c’est innoui ce que je viens de lire la;deja il y’a des « temoins » dans les mairies pour recevoir quelques dinars pour leur « signature »! sincerement je trouve rien a dire pour ce travail intrus recement dans nos bureaux d’etats civils par ce « samir » and « co ».

  2. ammou sba

    SIDIBELABBES est aussi gangrénée allez y du coté de l »etat civil central et vous cécouvrerez las maquignons des papiers eteatcivil

  3. Belkheir

    je trouve l’initiative de Samir très bien , il est accompagnateur, écrivain publique et diplômé ,cette profession devrait être reconnue d’utilité publique et légalisée . Je fais un peu les mêmes démarches en France et je suis reconnu .Mais certains documents devraient être délivrés sans aucune contrainte dans les mairies. je félicite en passant la commune de Aïn Tolba qui fait son travail d’une manière exemplaire .

    • arbi zazou cv

      monsieur Belkheir honetement reformulez votre comimentaire on dirait que vous etes poue la corruption amicalement monsieur

      • BentEl Bled

        Vous avez raison, monsieur Arbi. Ce que je viens de lire de la part de monsieur Belkheir est SCANDALEUX. Prétendre que Samir fait un boulot honorable est immoral sachant que ce Samir est un diplômé en droit. Comment un esprit sain peut-il accepter cette débrouille malveillante de Samir qui vend des papiers d’état civil censés être remis gratuitement par l’état.
        Mr Belkheir confond écrivain public ( job connu depuis longtemps et que je respecte) et ce travail de Samir qui doit être interdit

    • anti bureaucrate

      bien sûr venant du pays qui a inventé la bureaucratie ( france) et l’a encré dans les esprits on peut tout inventer, l’effort, les dures journées pour apprendre un métier, les veillées pour l’acquisition de connaissances et de diplômes valorisants, mais gardien de parking arnaqueur à 20ans, faux démarcheur si ce n’est rabatteur, comme on en trouve souvent auprès des tribunaux, vous pensez vraiment c’est ça la création d’emploi, pour un pays qui manque de tout puisque tout y est importé, même les cacahuettes grillées et salées. Le modèle français est révolu, il y a lieu de voir du côté des pays asiatiques, leur prouesses crèvent les écrans d’année en année, et le centre de gravité du monde qui était en europe se trouve soudainement basculé vers l’asie ( inde, chine, corée, malaysie, taiwan, vietnam ect..)

  4. benali de la villle d'alger

    je ne cesse de resssentir la fierté de lire mon journal mems si le score contre l’asmo qui est incapable durant une série de rencontres puis face aux abbassas elle devient agréssive j »allais oublier en signalant que ce sujet sur la corruption est venu a point nomme je vous remercie j »allais vivres cela a belabbes dabns ma ville car j’étais préssé mais le bonhomme eteia mal tombé unvoisin a moi s’en occupa hamdoullah via la voix de belabbes je suis heureux de lire sur ma ville et ses enfants « .bonne fete .r

  5. Un AMI de VDSBA

    Je ne savais pas que ce nouveau métier existait et c’est la première fois que je constate un de vrai. Bravo pour Samir son courage et son importunité.J’ai besoin d’un autre SAMIR à sba celà fait des mois que je veux la Cn de ma fille et là il va m’aider.(Un métier charif).

  6. benhaddou boubakar

    cher monsieur;pour des papiers peut etre mais les signatures comme temoins vous croyez que c’est legale en sens propre du mot? a l’occasion j’aimerais bien que le debat sur ce sujet soit vraiment clair et ouvert.je comprend ce que tu veut dire et c’est logique ce que tu demendes aussi. cordialement

  7. Mohamed G sba

    C’est un licencié en droit,il n’a pas de job,c’est un « zghybi »,il ne vole pas ,il n’agresse pas,il ne magouille pas…et il dit bien « qu’il propose ses services »,il a bien le droit de vivre non! Ceux qui vont le critiquer c’est certainement ceux qui sont à l’abri et qui ont un emploi.S’ils étaient à sa place qu’est ce qu’il feront! Qui parmi nous ne connait pas au moins un licencié (et plus qu’un licencié)au chomage? Ces jeunes sont des victimes ,ils ont cru bien faire en faisant des études supérieurs car ils ignoraient que leurs places sont occupées par les médiocres!!!!

  8. un autre lecteur de vdsba

    franchement je trouve que l’intiative de ce jeune est à encourager . Il a trouvé le moyen de faire qq sous en exploitant la lourdeur adminstrative de cette société qui est infoutue de lui trouver un emploi. Moi je dis bravo et je suis à fond pour financer ce type de service qui m’eviterait de perdre du temps inutilement. Je ne comprends pas ceux qui parlent de mal , de gangrene , de corruption etc.. qu’avez vous à proposer de concret à ces jeunes qui ne demandent qu’à travailler pour gagner leur vie .

  9. rafik

    Le fameux logiciel de l’état civil à sidi Bel Abbes, l’arnaque du siècle :
    Plus 3 Milliard en fumé à cause d’une société vantard, deux ans après le lancement de projet tant attendu par les citoyens de Sidi bel Abbes pour ce débarrasser des chaines interminables. Depuis rien à changer, cette société fantôme connu par ses réalisations médiocre et des projets qui lui sont attribuer d’une façon ambigüe comme c’est le cas du projet du CHU ou des milliards sont partis en fumés, un Pillage et maraudage de bien public sous les yeux des responsables. Malgré les cris de détresse lancer par quelque Elu de l’APC de sidi bel Abbes pour faire fasse a cette catastrophe, on continua a magouiller avec les mains et pieds et une complicité ahurissante d’un « ELU ».
    Monsieur le représentant du ministère de l’intérieur, des projets séminaires ont été déployés dans d’autres wilaya, plus de leurs productivités (Oran, Blida, Alger…) pour ne citer qu’eux, le couté été 1/10 ce que a couter le notoire logiciel de sidi bel Abbes, est-il raisonnable de balancer en air plus de 3 milliards pour avoir un acte en stylo et qui a un problème avec le sexe : homme, femme et vice versa
    Bonne continuation

    Qui a autorisé a déboursé une somme énorme, Le ministère n’est-il pas aux courants de ce scandale, la wilaya ou l’APC ne dispose pas d’ingénieurs capables de monter un logiciel pour l’état civile, si on continué à délivrer les actes d’état civil au stylo et cette histoire de catalogage qui na jamais finis donc ya un problème de respect du cahier de charge du projet.
    Si l’APC est destinataire d’une correspondance du ministère de l’intérieur lui interdisant l’utilisation du logiciel et de l’équipement informatique est confirmer, d’où des Elus a maintes reprise on demander de mettre ce projet a la poubelle avant de mettre les plus de 3 milliards entres les mains de ces arnaqueurs, chose que malheureusement s’est passé avec la complicité flagrante et sans limites d’un l’ELU. Que ce soit wali ou chef Diarra ou SG ou directeur de l’état civil ne peuvent jamais recouvrir le volet Techniques du projet, le ministère aurai du envoyé des spécialiste pour analyser et surtout voir es que le projet vérifie a tous ce que a été définit dans le cahier de charge et ce n’est pas encore trop tard, malheureusement ce né pas seulement les responsable qui ont été trompé par ses mensonges de cette entreprise félonne mais tt la population de bel abbés.

  10. terkmani gambetta

    Je viens de comprendre cequi se disait sur cet arnaque je vous tire chapeau monsieur RAFIK et si vbous etes elu don c vous etes complice sinonbravo pour nous avoir eclairé.

    • rafik

      bsr cher tetkmani, je suis ni élu ni responsable, je suis un citoyen belabbaessien qui a mal o coeur de voir l’argent publique balancer par des fenetres

  11. ATTOU

    merci rafik mais essayez de comenter les autres sujets cela enrichit le debat de la voixdesba car intervenir sur unsujet qui nous concerne seme le doute relisez ce qu »a ecrit mr terkmani.enfin salut sahbi

  12. Mr ouhibi reda

    Une fois de plus je suis conforte dans mes convictions sur notre journal vraiment les choix des themes rehaussent la voix desba et ce sujet sur la bureucratie est un mal trés profond les citoyensd en general ont en marre.Des fois onreste des journées entires a courir derriére un papier hommes femes de tout age en patissent .

    • Abbes

      Mr. Ouhibi Réda puisque vous êtes pour la démocratie et la transparence, voulez vous nous dire en toute transparence ou est logé le site du présent journal? qui finance ce journal? est-ce une ONG basée en Belgique?
      quand on parle de transparence on commence par balayer devant chez-soit.

  13. anti bureaucrate

    Je voulais simplement qu’on ne mette pas en valeur et donner trop de publicité à un phénomène qui a priori résout le problème du jeune chômeur, mais ne doit en aucun cas faire des émules, on voit déjà les dégâts occasionnés sur notre jeunesse par ses emplois précaires et destructurant totalement la société, on devrait beaucoup plus parler des prouesses des uns et des autres sur des domaines valorisants et innovants, le problème de la bureaucratie doit être combattue, les solutions de fond trouvées, et laisser l’improvisation aux usagers c’est la déliquescence à son paroxysme.

    • BentEl Bled

      Oui, on doit apprendre à nos enfants des métiers honorables et non métiers s’appuyant sur les défaillances des institutions. Ce type de job est ephémère

      • nasri

        je suis entierement d’accord avec vous BENT El Bled, mais néanmoins dis moi combien d’ingénieurs , de licenciés, et même médecins, qui sont en chomage, je pense que ce jeune s’il a versé dans ce creno c’est par besoin et non pas pas conviction.
        notre souhait le plus cher que nos jeunes trouvent du boulot pour gagner leur vie honnetement, et fonder des foyers comme leurs ainés, notre pays est riche mais il est mal exploité, allez vous faire un petit tour du côté des directions des ressources humaines des grandes entreprises vous allez pas en revenir et c’est ça le constat est amer. amicalement

  14. Mme CH

    D’accord avec vous sur toute la ligne Mr anti bureaucrate.
    ça ferait un très bon sujet de doctorat en économie; de savoir combien ça coûte à notre pays les millions de tonnes de papiers qui servent à constituer un dossier administratif; sachant qu’ailleurs; vous fournissez un dossier, vous aurez votre petite carte et vous serez tranquille pour le reste de votre vie.
    Mais il y aura toujours des personnes qui encouragent la médiocrité et au lieu de guérir ce mal qui est la bureaucratie; ils indiqueront toujours des tranquillisants pour calmer la douleur. Ce n’est pas pour rien qu’on fait toujours partie des pays sous développés, pourtant ce n’est pas l’argent qui manque; devinez?…..

  15. anti bureaucrate

    A ce que je sache je n’ai pas dit autre chose, concernant le préposé à cet emploi , je m’insurgeait contre la pub qu’on en fait tout simplement. Maintenant pour le solutions comme tu l’espères, avec les volontés on n’a pas à attendre des décennies ces jeunes seraient déjà vieux. A quand des usines de recyclage, des détritus (papier, plastique, bouteille de verre), des mini fonderies pour déchets métalliques, recyclage des produits électroniques, il parait qu’ils font des ravages à la nature), l’énergie on en a, c vrai que les pouvoirs publics optent toujours pour les solutions de facilité, tel par exemple le gardiennage, agents de sécurité, gratte papier et pourquoi pas démarcheur auprès des officines publiques et on comptabilise cela dans la rubrique emplois créés dans les bilans de wilaya.

  16. Lecteur deVDSA

    Mme CH s’était gentiment enquis de ce que je faisais.
    Je fais comme beaucoup d’lAgériens de mon âge des études, en l’occurence sciences éco et statistiques en essayant d’aller le plus loin car je manque de réseaux influents pour me réserver une place.
    Je sais que je suis condamné à exploiter le recours Canada ou Golfe car chez nous le recrutement est aléatoire.
    Les statistiques cherchent à établir des corrélations statistiques pertinentes et je n’en vois aucune entre la fréquentation des mosquées et la vulgate « pieuse » et les comportements délectueux chez nous.
    Devant me rendre à la gare d’Oran ( heureusement en taxi) j’ai été témoin d’une agression avec sabres et armes blanches pour dépouiller un voyageur et le délester de ce qu’il avait.
    Le chauffeur de taxi a refusé de s’arrêter pour ‘ ne pas avoir de problèmes avec ces wahchs’ m’a t-il dit.
    Franchement, chez nous cela craint!

    • Mme CH

      c’est gentil à vous Mr le lecteur de la vdsba de m’avoir répondu et cette fois-ci je suis d’accord avec vous sur 90% de ce que vous avez dit; sauf pour ce qui concerne la fréquentation des mosquées. Je dirai cette fréquentation est obligatoire même si vous n’aimez tout ce qu’on dit dans une mosquée. C’est vrai certains prêcheurs Allah yahdihoum n’ont ni l’art ni la manière ni le niveau pour convaincre les gens. Mais ce n’est pas à cause de ça que vous devez déserter la mosquée (Bayt allah).
      Certains occidentaux quand ils se sont convertis à l’Islam ils ont dit heureusement qu’on a connu l’islam avant de connaître les musulmans. ce n’est pas pareil pour nous, mais je vous dirai, autant qu’étudiant vous ferez bien aussi de mieux connaître votre religion et ne laissez pas l’image de certains musulmans vous gâcher ce vrai plaisir. tous les maux dont vous avez parlé sont dus à quoi; si ce n’est à cause de notre éloignement des concepts de l’Islam. Lisez bien le Coran et vous aurez des réponses. bon courage pour vos études et dites vous que je comprends bien votre désarroi .

  17. omar

    Mademoiselle
    Tout d’abord, sachez , selon l’expression consacrée, il n’y a pas de sot métier. Cette activité, certes informelle et marginale, répond effectivement à un besoin de la part d’une certaine frange de la population qui est désarmée face aux labyrinthes et aux tchipas de l’administration.Dans ce cas précis, c’est une activité de prestation de services qui nécessite une formation dans le droit public et droit des affaires, une certaine maîtrise des procédures juridiques, un réseau de connaissance,let il n’y a là rien de déshonorant.
    Toutes les sociétés modernes et évoluées se distinguent par la multiplication et la sophistication des offres de services et développent ainsi une multitudes de prestataires dans tous les domaines pour peu que ces activités soient légalisées et encadrées par des règles de fonctionnement et de contrôle spécifiques. Qu’est-ce qu’un avocat, un huissier de justice ou un notaire, autrement que quelqu’un qui este pour vous auprès de la justice,moyennant rétribution?
    En cette période de crise et de raréfaction du travail « classique » est de recul des services et des emplois publics,le tout est d’anticiper sur la création de ces nouveaux métiers dans une société en mutation, tels que le transport de courrier et de marchandises, l’assistance médicalisée à domicile, le tri et le recyclage des déchets,gardiennage et nettoyage d’immeubles etc…propices à la création de petites entreprises et à la création de nombreux emplois, et de faire en sorte que nous ne soyons pas débordés par les aspects informels, spéculatifs et illégaux de ces activités .

  18. Lecteur deVDSA

    Bravo Omar! Apprends leur à identifier une niche d’emploi et l’esprit d’initiative à ceux qui se ruent sur tout ce qui bouge!

  19. Lecteur deVDSA

    Bravo Samir! C’est le pays de l’absurde car ce n’est pas toi qui a crée la tyranni_e bureaucratique et le corruption du tampon humide:::
    Ce nouveau métier est d’utilité publique et être reconnu pour être exercé légalement avec inscription au registre de commerce.
    En Europe les métiers de proximité créent de millions d’emplois: aides ménagères, courses pour les personnes agées, coiffeurs dans les hopitaux et usines, etc..
    L’Etat ne peut pas tout et n’est pas par définition un employeur

    • algerien

      oui mais en europe ils sont passés de l’ère industrielle ( secondaire ) à l’ère du tertiare celle des services ( finances entre autres), nous on est encore au primaire ( on ne maîtrise même pas les rudiments élémentaires de l’agriculture) et vous voulez déjà passer au quaternaire ( la gestion du temps libre et tutti quanti), ce monsieur samir a trouvé chaussure à son pied il faut peut être montrer de la compassion mais de là à en faire une panacée pour l’emploi, je crois qu’on se goure et lourdement, le problème de l’emploi reste posé, les pouvoirs publics sont interpellés plus que par le problème du logement à trouver des solutions autrement on sera mal barré

      • Mme CH

        Salam algérien!Tout à fait d’accord avec vous car c’est toujours le citoyen qui paie la facture, au lieu d’éradiquer la bureaucratie, on est entrain de créer une autre en parallèle. Que voulez vous nous sommes dans un pays où tout est permis sauf…….????
        je ne sais pas si je me trompe, mais je pense que c’est un géologue qui parle n’est ce pas Mr?.

  20. arbi zazou r

    parlerz nous des pots de vin des marches juteux de la mairie dlep

  21. Mohamed2231

    assalam 3alikoum khaouti , ya khouya elarbi khali elbire baghtah

  22. alger

    vantards de Sidi-Bel-Abbès, comme toujours vous ne savez que dénigrer! vous êtes bien dans votre emploi , vous et vous osez juger ce Samir qui essaye de « survivre »! Quels conards vous êtes! Comme si vous étiez de vrais Bel-Abbésiens!…

  23. attou

    dégagez avocat du malheur on est pas dans facebook dis nous quelque chose de censé encore un kamikaze changeant de cagoule

  24. alger

    minable , comme si vous étiez dans votre logis! minable…

  25. alger

    « mosio » attou joue le sage, l’intelligent. quel cerveau.!quel génie!

  26. alger

    minable attou, qui se permet ….

Répondre