La Voix De Sidi Bel Abbes

Débat faut il interdire le JET SKIS ? véritable danger

A sidi bel abbes ville et dans sa région il ne se passe pas un été sans qu’on apprenne des décès par noyades; le tout récent il ya  trois jours signalé par notre ami bensafi de Beni saf ou un jeune Belabbésien a trouvé la mort Voila une autre menace celle du jet skis devenu un véritable danger permanent pour les estivants  Des chiffres sont la..


– Les jet skis ont fait deux morts dans les wilayas de Skikda et de Tizi Ouzou et 11 blessés à travers le territoire national, lors de la présente saison estivale, selon un bilan des services de protection civile, transformant ainsi cet agréable loisir en un véritable danger qui menace les estivants sur les plages, en raison des comportements irresponsables de certains usagers de ces engins.

En ce qui concerne le nombre de blessés, la wilaya d’Alger arrive en première position avec 11 blessés, suivie de Annaba, Bejaia, Tizi-Ouzou et Mostaganem.

Souvent, le non respect par les amateurs de balades en mer en jet ski de la zone de circulation, vient en tête des principales causes de ce type d’accidents, ont indiqué des gardes-côtes approchés par l’APS lors d’un sondage effectué au niveau de plages situées à l’ouest d’Alger.

La non détention d’un permis catégorie A par les usagers des jet skis qui est obligatoire est l’autre cause de ces accidents, outre le non respect de la vitesse autorisée qui ne doit pas dépasser 5 miles (près de 10 km/h), sachant que la majorité des jet skieurs ne portent pas de gilet de sauvetage et sont toujours accompagnés par d’autres passagers sur leurs engins.

A cet égard, Kamel, entraîneur au club de voile à Sidi Fredj où une dizaine de jet skis étaient stationnés près des embarcations, a affirmé que la conduite de jet ski près de la plage et des familles est interdite par la loi, vu le risque qu’elle comporte sur les estivants, précisant que la législation dans ce domaine stipule que les conducteurs de jet skis doivent s’éloigner de la plage d’une distance de 300 mètres pour éviter les risques.

Ces engins sont contraints de passer par des couloirs délimités par des signalisations spécifiques aux embarcations et engins nautiques, a indiqué un ami à Kamel, soulignant que ces couloirs doivent être délimités par des flotteurs.

Un propriétaire de jet ski à Sidi Fredj a souligné une forte affluence sur la pratique de ce loisir notamment en été et durant les vacances, soulignant qu’il se pratique essentiellement les après-midi, en fin de semaine, par les propriétaires de jet skis ou par des personnes qui les ont loués pour quelques heures en vue de profiter des joies de la mer.

S’agissant du coût d’un scooter des mers, Samir, propriétaire de trois jet-skis à Palm Beach (Zéralada), a précisé qu’il va de 1,5 million de dinars à 6 millions de dinars (près de 60.000 euros) en fonction de la qualité de l’engin.Quant au prix de location, il va de 3000 DA (environ 30 euros) à 6000 DA (60 euros) l’heure, a-t-il dit.

La pratique du jet-ski exige des personnes s’adonnant à ce loisir de passer un examen au niveau de l’Ecole nationale des sports nautiques de Bou Ismaïl pour obtenir un permis de conduire spécial, a-t-il indiqué, appelant à l’ouverture de nouveaux centres dans la capitale pour organiser ce type d’examens.

Les jet-skieurs doivent aussi impérativement s’éloigner du rivage de plus de 300 m pour éviter tout accident, a ajouté Samir.

Qualifiant cette activité sportive de « complète », un autre propriétaire de jet-skis a Sidi Fredj a souligné que sa pratique « nécessite une grande concentration » même si, a-t-il dit, les pouvoirs publics, notamment la protection civile, veillent à assurer la sécurité des jet-skieurs.

Conduire un scooter des mers peut s’avérer dangereux pour les novices, c’est pourquoi un professionnel doit toujours accompagner les personnes qui louent ces engins, a-t-il dit, insistant sur la nécessité pour les amateurs de senstations fortes d’observer un certain nombre de règles de sécurité et de faire preuve d’une grande prudence.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=15872

Posté par le Août 29 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “Débat faut il interdire le JET SKIS ? véritable danger”

  1. benali

    Je cherchais aprés benhaddou b et je vois ce sujet qui colle avec l’actualité encore des viiolences en mer…il faut des mesures.

  2. hamid

    absence totale de tout y compris la hogra les mobylettes des pauvres en fourriere et les jets sky a l hotel

  3. Frère

    Salam
    L’artiste Bouzidi Belgeld est décédé lundi soir sur scène à
    Annaba à la suite d’un arrêt cardiaque,
    Animait une soirée artistique avec sa troupe «Cheikh El Hattab»
    de Sidi Bel Abbès, dans le cadre de la semaine culturelle de
    cette wilaya à Annaba, lorsqu’il a été pris d’un malaise qui a
    provoqué sa mort subite mérite un article.

    • Mohamed.G...

      Sincères condoléances à la famille Bouzidi !!!
      Inna lillah wa inna illayhi raji3oun !!! Allah Yerhmeh !!!
      Merci de l’information Frère !!!

  4. tewfikhayii

    Rahimahou Ellah, ADAMA ELLAH AJRAHOUME pour sa famille

  5. sabri m

    Sincéres condoléances à la famille Bouzidi.

  6. benhaddou boubakar

    salam;bien sur qu’il faut interdire categoriquement ces engins meurtriers! sincerement on n’est pas cultivès pour ca,il faut voir la realitè en face! et 3adhama allaho adjr el jami3,rahima allaho bouzidi

  7. hamid

    ce bouzidi est mort sur scene ou par un jet ski svp on a rien compris vous melanger tout sinceres condoleances

  8. che

    VOUS NE PENSEZ PAS QU4ON INTERDIT TROP DE CHOSES EN ALGERIE.IL FAUT LEGIFERER .LES DEPUTES SONT FAITS POUR CELA DANS LES PAYS DEMOCRATIQUES.ON NE PEUT GUERIR D4UNE CHOSE EN L4INTERDISANT.IM Y A BIEN DES GENS QUI ONT DES JETS SKIS MAIS ILS NE S’AMUSENT JAMAIS a faire des conneries .on a la culture du tout ou rien .regardez par exemple des qu’il y a un petit probleme dans une rue on met en place illico presto des dos d’anes tout les 20 metres.a-t-on pensé aux desagrements qu’on cause aux gens.Il faut que toute la société paye pour celui qui commet l’infraction.Il est devenu plus facile de faire des dos d’anes que de reparer les routes ou de mettre des ampoules dans les feux tricolores.

  9. dr Reguieg y menouar

    a mon avis il ne faut pas interdire les jet skis ,simplement il faut appliqué les lois concernant ce domaine ;la loi dit :ne pas s approcher a 300 m du bord de la plage ,utilisation du couloir prévue pour les jet skis .:donc la solution est l application de la loi par des gens incorruptibles .car on a vue des jet skis tués des enfants sans qu ils ne soient sanctionnés

  10. un belabbesien qui on a marre

    Ces jet skis c’est les fils de riches ou de responsables qui sont proprietaires quand ces fils à papy tuent quelqu’un c’est comme ils ont écrasé un chien

  11. MIMOUN

    Monsieur Belabésien Salam
    ils reçoivent que l’argent sale de leurs parents pour acheter les jet skis mais pas de la bonne éducation. Un nombre élevé d’accident a été constaté cette saison et au lieu de s’écarter de 100 m des nageurs ils font de la vitesse en passant juste à coté des baigneurs
    et personne n’intervient pour les remettre à la raison.
    ALLAH YAHDIHOUM

  12. nabil

    aucune éducation de ces jeunes qui pratiquent ce sport pourquoi ne pas reglementer ce sport qui est devenu dangereux pour les baigneurs

Répondre