La Voix De Sidi Bel Abbes

De nombreux emballages de fast-food contiennent des substances potentiellement nocives

Des emballages imperméables à la graisse pour les pizzas, les hamburgers et d’autres aliments prêts-à-manger contiennent des substances fluorées dont une petite partie serait potentiellement nocive, indique une étude publiée mercredi.

Des études effectuées sur des humains suggèrent que des substances perfluoroalkyle et polyfluoroalkyle (PFASs) utilisées pour imperméabiliser le papier et le carton des emballages de fast-food sont liées à des problèmes de développement chez les enfants, une diminution de la fertilité, un accroissement du risque de cancer et des problèmes de thyroïde, selon l’Agence américaine des substances toxiques et des maladies (ATSDR).

Des études précédentes ont montré que ces substances pouvaient se retrouver dans les aliments au contact des emballages.

Cette étude, parue dans la revue américaine Environmental Science and Technology Letters, a testé plus de 400 échantillons d’emballage provenant de 27 chaînes de restauration rapide aux Etats-Unis.

Près de la moitié des emballages papier et 20% de ceux en carton comme les boites pour les pizzas et les frites, contenaient de la fluorine, un marqueur de substances chimiques fortement fluorées utilisées pour rendre les moquettes résistantes aux taches, les poêles et casseroles anti-adhésives et les vêtements imperméables.

Les papiers d’emballage des plats tex-mex, des desserts et du pain sont ceux qui contiennent le plus souvent de la fluorine, précise cette étude.

« Mais ces produits ont été associés avec un grand nombre de problèmes de santé par des études et il est de ce fait préoccupant qu’un grand nombre de personnes y soient potentiellement exposées », pointe Laurel Schaider, chimiste au Silent Spring Institute et principal auteure de ces travaux.

« Les enfants sont les plus à risque car leurs corps qui se développent sont plus vulnérables aux substances chimiques », explique-t-elle.

Six de ces échantillons contenaient de l’acide perfluorooctanoïque (PFOA) ou C8, et ce, malgré le fait que plusieurs grands fabricants américains d’emballage avaient dit qu’ils cesseraient de l’utiliser en raison de ses risques pour la santé après un examen en 2011 de l’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA).

Ces chercheurs ont également détecté d’autres formes de PFASs qui sont de plus en plus utilisés dans les emballages de fast-food pour remplacer celles jugées potentiellement nocives.

« Mais l’innocuité de ces substances de remplacement n’a pas encore été établie par les recherches », relève Arlene Blum du Green Science Policy Institute et co-auteur de l’étude.

« C’est la raison pour laquelle il faut réduire l’usage de ces substances chimiques fortement fluorées », ajoute-t-elle, faisant valoir qu’il existe des alternatives non-fluorées.

Les Etats-Unis ont commencé à réduire l’utilisation de certains de ces PFASs dans les emballages alimentaires en 2000. Mais d’autres pays continuent à les utiliser.

  1. En outre ces produits chimiques peuvent subsister longtemps dans l’environnement, soulignent ces chercheurs.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70345

Posté par le Fév 1 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SANTé. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “De nombreux emballages de fast-food contiennent des substances potentiellement nocives”

  1. elabbassi

    bof faut pas croire ces scientifiques ils disent n’importe quoi. ce sont des sorties afin de tuer et éliminer des brevets qui s’approchent de leurs vie soit 20 ans..ce sont des enjeux commerciaux plus que scientifiques..comment un produit existe pendant 15 ans sans rien provoquer subitement il redeviendra toxique. pour éviter ce cinéma il faut tout simplement revoir le système des brevets et des droits d’auteur car les intermédiaires sont introduits dans ce domaine et sont entrain d’exploiter les travaux des créateurs.

    la propriété intellectuelle doit changer de forme et de fond et la propriété sera éternelle pour les inventeurs créateurs et sera transmis via l’héritage a leurs descendants.
    Normalement les petits enfants de Jules verne Cheb Khaled Inspecteur Tahar Pasteur continueront de percevoir des droits d’inventions et de créations.
    ainsi les gens qui sont entrain d’exploiter la cellule biologique et en deposant des brevets cela n’a aucun sens du moment que ce n’est pas eux les créateurs de cette technologique tout ce qu’ils font c’est utiliser des outiller pour opérer un travail de maquillage. Donc ici le droit d’auteur ne s’applique que les outils et leurs mode de fonctionnement. il peut faire ce qu’il voudra de ces outils mais il n’a pas le droit d’integer l’espèce animal ou végétale tout comme les créateurs qui se greffent sur la moteur explosif en le modifiants. ce n’est pas eux qui ont crée le moteur il n’ont fait que modifier un facette. le moteur diezel était crée par les allemand eux même ont copié le principe général du moteur a charbon.. mais comme l’invention du diezel ne découle pas de la logique le principe est reconnue comme une création a part..t’a pas besoin de bougies pour faire exploser alors que cela était impensable comment exploser un gaz sans fournir une étincelle. et pourtant ça marche.. » tout travail qui ne crée pas de l’émerveillement et l’étonnement et la stupéfaction n’est pas considéré comme une création » mais découlant de l’état du savoir déjà connu.
    donc l’algerie doit faire cavalier seul en interdisant le depots de brevet chez elle.
    t’a pas le droit de déposer un brevet sans le fabriquer ou le commerciale en partie ou en totalité.
    donc tout ce qui n’est pas produit ou fabriquer ou commercialiser par l’auteur lui même ou ces ayants droit est considéré comme un bien publique n’importe quel personne pourra le copier et le fabriquer ici en Algérie.
    donc comme ça les inventeurs et créateurs doivent entrer sur le marché nationale sous peine de perdre leurs droit d’exclusion hagiographique ..
    s’il ne voudra pas qu’on le copie il n’a qu’a changer de méthode et non pas aller a diffuser de la fausse informations scientifiques qui en somme un mensonge et le mensonge lui même s’il est diffusé redevient une calomnie et la calomnie est un grand délit

  2. SBA

    C’est une sérieuse information appelant à une vigilance.

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →