La Voix De Sidi Bel Abbes

Du Bel Abbesien Cerdan aux footballeurs zambiens, des sportifs morts dans des accidents aériens

Dix personnes, dont les trois sportifs Florence Arthaud (voile), Camille Muffat (natation) et Alexis Vastine (boxe), sont mortes lundi 9 mars en Argentine dans une collision entre deux hélicoptères.Les trois champions étaient en tournage pour un jeu de télé­réalité de TF1 intitulé « Dropped ». Ils ne sont pas les premiers sportifs à trouver la mort dans une catastrophe aérienne.

La catastrophe du Superga, le 4 mai 1949, a changé le football italien. Ce jour-­là, le Fiat G­212 de la compagnie Aeritalia s’écrase sur cette colline des environs de Turin. L’appareil transporte l’équipe du football du Torino, le club de la classe ouvrière de la capitale du Piémont.

A cette époque, on parle du « Gran Torino ». Depuis la deuxième guerre mondiale, le football offensif de l’équipe assemblée par le Hongrois Ernest Ebstein est irrésistible. Elle remporte cinq Scudetti — en 1943, 1946, 1947, 1948 et 1949. Dix-­huit joueurs, dont huit internationaux italiens et l’international français Emile Bongiorni, font partie des trente et une victimes. Le Torino rentrait d’un match amical à Lisbonne. Le grand buteur hongrois László Kubala, qui devait prendre l’avion, avait annulé son déplacement en raison de la maladie de son fils.

4590471_5_d37e_marcel-cerdan-a-droite-face-a-jake-lamotta_c013907c71c6380813562d38725cab6a

  • Marcel Cerdan (1949)

Le boxeur star des années 1940 est parmi les passagers du Paris-­New York d’Air France qui s’écrase sur une montagne des Açores le 28 octobre 1949, faisant quarante-huit morts. Il rejoignait Edith Piaf aux Etats- Unis.

Cerdan attendait sa revanche contre le grand Jake LaMotta, prévue au Madison Square Garden en décembre, six mois après une défaite face à l’Américain à Detroit. « Le Bombardier marocain » était devenu un an plus tôt champion du monde des poids moyens en battant Tony Zale.

  • Les « Busby Babes »  (1958)

Comme le Torino neuf ans plus tôt, Manchester United est décimé dans l’accident de l’avion qui transporte l’équipe en 1958. Les « Busby Babes », la génération dorée emmenée par l’entraîneur Matt Busby, disparaît dans un crash. Elle rentrait d’un match de coupe d’Europe à Belgrade et faisait escale en Bavière. Au décollage de Munich, l’avion s’écrase en bout de piste, tuant une vingtaine de personnes, dont huit joueurs.

Les « Busby Babes » étaient surnommés ainsi en raison de la faible moyenne d’âge de l’équipe lors de sa victoire dans le championnat anglais en 1956 et en 1957. Duncan Edwards, prodige de l’époque, figure parmi les victimes. Bobby Charlton, qui mènera l’Angleterre à la victoire en Coupe du monde en 1966, réchappe de l’accident.

  • Equipe de patinage artistique américaine (1961)

Toute l’équipe américaine de patinage artistique meurt dans l’accident du vol 548 de la Sabena à Berg, en Belgique, le 15 février 1961. La délégation se rendait aux championnats du monde en Slovaquie, qui sont annulés par la fédération internationale après l’accident du Boeing 707. Le patinage artistique américain est alors au sommet mondial et mettra plusieurs années à regagner des titres internationaux.

  • Equipe de Green Cross (1961)

Le Douglac DC-3 de la LAN Chile, transportant vingt-quatre personnes dont huit footballeurs de l’équipe chilienne de Green Cross, s’est écrasé dans la cordillère des Andes le 3 avril 1961. Une équipe d’alpinistes a retrouvé en février 2015 des restes du fuselage et des vêtements des victimes, loin du lieu jusqu’alors présumé de l’accident. Le club de Green Cross, champion national en 1945, a quitté Santiago en 1965 et a disparu vingt ans plus tard. Parmi les victimes de la tragédie figurait notamment l’international argentin Eliseo Mouriño.

  • Les « Survivants » (1972)

Cette catastrophe aérienne est surtout restée célèbre grâce au roman qui l’a racontée en 1974, puis à son adaptation sur grand écran en 1993, plus que pour la célébrité des victimes, membres d’une équipe uruguayenne de rugby. Le 13 octobre 1972, un Fairchild ralliant Montevideo à Santiago du Chili s’écrase dans la cordillère des Andes. Sur les 45 personnes à bord, 12 meurent sur le coup et 17  des suites de leurs blessures. Mais 16 survivront après s’être résignés à manger les restes des cadavres de leurs amis, préservés par le froid. Cette histoire de cannibalisme moderne marquera les esprits.

4590477_5_e130_apres-l-accident-du-14-janvier-1986-sur-le_55d1ec2a7ded23c6c2a7f573cea99488Accident du Paris­-Dakar (1986)

L’accident d’hélicoptère dans le centre du Mali lors du Paris-­Dakar 1986 est resté dans la mémoire des Français pour le nom de l’une des victimes : Daniel Balavoine. Cette année­-là, le chanteur ne participe pas à la course automobile, contrairement aux éditions 1983 et 1985, mais est présent pour une action humanitaire au profit de villages africains. L’hélicoptère qui le transportait s’écrase dans les dunes, de nuit. A son bord figure notamment le fondateur et organisateur du rallye, Thierry Sabine, lui-même ancien pilote.

  • Equipe de football de Zambie (1993)

Les « Chipolopolo » sont au sommet de leur art au début des années 1990, quand la sélection périt en avril 1993 dans l’accident de l’avion militaire qui les transporte au Sénégal pour un match de qualification pour la Coupe du monde 1994. L’avion s’abîme dans l’océan Atlantique. Aucun des trente passagers, dont dix-huit joueurs, ne survit. Les deux joueurs zambiens évoluant en Europe, qui devaient se rendre au Sénégal par leur propre moyen, convoquent à la hâte une nouvelle équipe, qui sera tout près de se qualifier pour la World Cup américaine. La Zambie se hisse aussi en finale de la Coupe d’Afrique 1994.

4590493_5_8b84_lors-de-la-ceremonie-d-hommage-a-colin_c099906a7636c12b4e88aa44ce49391d

Colin McRae (2007)

Le champion du monde des rallyes 1995 meurt le 15 septembre 2007 dans l’accident de l’hélicoptère qu’il pilotait, dans sa propriété écossaise. Il transportait trois passagers, dont son fils de 5 ans.

  • Equipe de hockey russe (2011)

Le Yak­42 qui transportait les hockeyeurs et l’encadrement de l’équipe du Lokomotiv Iaroslavl à Minsk (Biélorussie) s’écrase à 300 kilomètres au nord­-est de Moscou. Quarante­-trois des quarante-cinq passagers meurent dans l’accident, dont plusieurs anciennes stars de la NHL (ligue nord-américaine de hockey sur glace), le Suédois Stefan Liv, le Slovaque Pavol Demitra ou encore le Tchèque Josef Vasice

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59071

Posté par le Mar 10 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

1 Commentaire pour “Du Bel Abbesien Cerdan aux footballeurs zambiens, des sportifs morts dans des accidents aériens”

  1. Omar

    Souvenez-vous on ne saura jamais ni l’heure ni le jour, notre destin ne nous appartient pas, on peut disparaître d’un moment à l’autre, c’est chacun son destin. Forcement c’est une peine douloureuse mais l’inconvénient on se croit éternel dans ce bas monde et il nous ait difficile de se poser la question à savoir qu’on disparaîtra d’une manière ou d’une autre.Tant qu’on est en vit faisons de sortes de ne jamais oublier que ça peut nous arrivés, ce qui est tout a fait normal en tant que musulman la mort nous suit comme notre ombre à tout instant.

Répondre